Le débarquement en Provence, qui sont ces Africains ?

action aim ancient architecture

Nous sommes aujourd’hui à fêter le débarquement en Provence, 75 ans après Emmanuel Macron lance un appel aux maires pour honorer les héros africains, mais qui sont ces hommes qui ont débarqué sur les côtes Françaises ?

« Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l’Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément : un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage », a lancé le chef de l’État lors de son discours, en présence de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, ainsi que les présidents ivoirien Alassane Ouattara et guinéen Alpha Condé,  à la nécropole nationale de Boulouris, dans le Var, où reposent 464 combattants de la 1ère armée française. Traditionnellement, cet anniversaire est l’occasion de saluer la contribution des soldats des anciennes colonies françaises à la Libération, hommage aux 450.000 soldats qui participèrent à l’opération menée par les forces Américaines et Françaises, parties d’Afrique du Nord, de Corse et d’Italie du Sud. Lire l’article….

Remontons dans l’histoire pour bien comprendre qui sont ces hommes qui ont donné leur vie, à la France. Qui étaient-ils vraiment ? Quel fut leur rôle dans les conflits qui ont émaillé le XXe siècle ?

Le terme « tirailleur » désigne un « combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tire en dehors du rang ». Il s’applique aussi bien aux soldats servant comme fantassins, cavaliers ou artilleurs qu’aux auxiliaires, conducteurs et infirmiers. On les qualifie initialement en fonction de leur région d’origine… L’appellation « tirailleurs coloniaux » est utilisée un temps avant que l’expression « tirailleurs sénégalais » s’impose à tous, le Sénégal étant le premier pays à avoir fourni des soldats.

Un peu d’histoire sur ce corps d’armée, bien souvent on fait l’amalgame avec d’autres corps d’Afrique, comme ceux des tirailleurs d’Afrique du Nord, Algériens et Marocains. Ce corps a été créé en 1857 par Louis Faidherbe, gouverneur du Sénégal sous Napoléon III. Il s’agit alors de formaliser le recrutement local qui existe depuis le XVIIe siècle. En pleine expansion coloniale, la France a besoin de ces soldats pour asseoir ses premiers établissements coloniaux et affermir sa domination sur l’Afrique. Ils sont, au départ, utilisés exclusivement dans le cadre de la conquête coloniale, au sud du Sahara mais aussi au Maroc, en Algérie et à Madagascar.

Les tirailleurs sénégalais ne sont pas nécessairement Sénégalais, ils sont recrutés dans toute l’Afrique noire aussi bien en Afrique de l’Est qu’en Afrique centrale et occidentale. Le terme « sénégalais » leur est donné du fait que le premier régiment de tirailleurs a été créé au Sénégal.

À la fin du XIXe siècle, les tirailleurs sont tous des volontaires. Il faut attendre la Première Guerre mondiale pour que commence un processus de conscription. Les tirailleurs ont combattu durant les deux conflits mondiaux. Après guerre, ils ont également été engagés en Indochine, en Algérie, à Madagascar, dans le Levant (Syrie, Liban) et même durant la bataille de Suez.

Entre 1914 et 1918, 165 229 hommes sont recrutés en Afrique-Occidentale française (AOF), 17 910 en Afrique-Équatoriale française (AEF) et 272 000 au Maghreb. Ils sont présents sur le front de France, aux Dardanelles et sur le front d’Orient (les Balkans), 1 397 800 soldats français morts durant le conflit de la Grande Guerre 14/18.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, au moins 150 000 tirailleurs participent aux combats.

Résultat de recherche d'images pour "statistique morts en 1945"

Y’a t’il eu des cadres parmi, ce corps d’Afrique ? oui, entre 1946 et 1947, une politique d’africanisation des cadres est mise en place. Une école de formation est installée à Fréjus qui instruira de très nombreux officiers, dont beaucoup participeront à l’encadrement des premières armées indépendantes.

Pour faire taire les langue bien pensantes celles qui dramatisent au plus haut point sans regarder, que ces hommes ont versé leur sang et donné leur vie à la nation, une question se pose en ce moment, ceux ci étaient’ils de la chair à canon ???

Selon l’historien Julien Fargettas, les statistiques ne permettent pas d’affirmer que les soldats africains auraient été, plus que d’autres corps, envoyés à la mort. En réalité, la polémique de la « chair à canon » remonte à 1917, quand le député du Sénégal Blaise Diagne accusa le général Mangin d’avoir laissé les troupes noires se faire massacrer lors de la bataille du Chemin des Dames. Durant la Seconde Guerre mondiale, les troupes noires subissent d’importantes pertes, mais essentiellement parce que ce sont des troupes d’élite engagées dans des offensives très difficiles. Après l’attaque du Chemin des Dames, au cours de laquelle sont morts pour rien 29 000 soldats français, (L’offensive est lancée le 16 avril 1917, à 6h. Dès le départ, c’est un échec cuisant. Les hommes sortent des tranchées, montent sur le parapet et sont tout de suite fauchés par les mitrailleuses ennemies qui n’ont pas été atteintes par l’artillerie française. Sur les 15 000 Africains engagés, plus de 7 000 sont morts à la fin des combats dont 1 400 le premier soir) la désillusion est immense chez les poilus. Ils ne supportent plus les sacrifices inutiles et les mensonges de l’état-major. A lire cet excellent article, sur la suite du Chemin des Dames, les mutineries, les exécutions….

C’est une hécatombe, pour tous ces hommes venus pour se battre, surtout rester en vie, erreur de stratégies, élaborées par des grands pensants, des généraux d’une autre ère, qui ont minimisé, les forces et leurs belles promesses (Le général Nivelle, qui n’a pas tenu sa promesse d’arrêter les frais au bout de 48 heures, est limogé le 15 mai 1917 et remplacé par le général Pétain, auréolé par ses succès de l’année précédente à Verdun. Il s’en faut de beaucoup que ce changement ramène la discipline dans les rangs et les mutineries se reproduisent en assez grand nombre jusqu’à la fin du printemps).

Le nouveau commandant en chef s’applique en premier lieu à redresser le moral des troupes. Il sanctionne avec modération les faits d’indiscipline collective, limitant à quelques dizaines le nombre d’exécutions.

L’historien Guy Pedroncini chiffre le nombre de condamnations à 3 500 environ et les exécutions effectives à 60 ou 70. Les autres condamnés voient leur peine commuée en travaux forcés (ils échappent du même coup à la guerre !). L’historien Jean-Baptiste Duroselle évalue à 250 le total des mutineries sur le front français au printemps 1917. Elles auraient impliqué un maximum de 2 000 soldats et se seraient soldées par 27 exécutions pour faits d’indiscipline collective.

Résultat de recherche d'images pour "statistique morts en 1918"

Les mutineries du printemps 1917 sont passées pratiquement inaperçues des contemporains et n’ont suscité l’intérêt des historiens qu’à partir des années 1930.

En 1917, les Américains aussi voient d’un très mauvais œil le fait que des Noirs combattent d’égal à égal avec des Blancs. L’armée américaine, qui pratique la ségrégation, va même faire une demande officielle à la France pour qu’elle cesse d’utiliser des forces noires. Objets d’une propagande raciste et violente de la part des Allemands, les tirailleurs ont été victimes de massacres et d’exactions et ont fait l’objet de terribles expériences scientifiques lors de la Seconde Guerre mondiale. Des médecins allemands auraient pratiqué des recherches sur la tuberculose sur des soldats africains.

Pendant la période nazie, de 1933 à 1945, les Afro-Allemands se comptaient par milliers. Au fil du temps, on leur a interdit d’avoir des relations sexuelles avec les Blancs, ils ont été exclus du système scolaire et de certains types d’emploi, parfois stérilisés, tandis que d’autres ont été conduits dans des camps de concentration. Le terme péjoratif « bâtards rhénans » a été inventé dans les années 1920 pour désigner les 600-800 enfants métis issus de ces relations.

De ce que l’on ne parle pas bien sur, certains vont se noyer dans un goutte d’eau pour mieux étayer leur affres angoissantes et grandissantes de ce dire, non non cela n’a pas existé. Alors que l’antisémitisme occupait une place de premier choix au cœur de l’idéologie nazie, une ligne dans Mein Kampf, le livre publié en 1925 décrivant les convictions politiques du chef du parti Adolf Hitler, établissait un lien entre les Juifs et les Noirs. « C’était et ce sont les Juifs qui amènent les Noirs en Rhénanie », écrit Hitler,  »toujours avec la même pensée secrète et le même but de détruire la race blanche détestée par la bâtardisation qui en résulte ».

Une fois au pouvoir, l’obsession des nazis pour les Juifs et la pureté raciale a progressivement conduit à l’Holocauste, au massacre industrialisé de six millions de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi qu’au massacre de Roms, de personnes handicapées et de certains Slaves. En 1935, les lois de Nuremberg qui interdisaient notamment les mariages entre juifs et les autres Allemands, furent adoptées. Celles-ci ont ensuite été modifiées pour inclure les Noirs et les Roms dans la même catégorie que les Juifs. Mais la peur du métissage racial a persisté et en 1937, les enfants rhénans métis, ont fait l’objet d’une stérilisation forcée. L’Allemagne à l’âge des empires coloniaux, et en particulier le génocide des Hereros et des Namas en Namibie, étaient déjà les indicateurs d’un regard négatif sur les Africains. Après l’arrivée au pouvoir d’Hitler, ils ont été harcelés, humiliés en public et forcés à être apatrides. Il y a eu une certaine résistance. Par exemple, Hilarius Gilges, métisse, était un militant communiste et anti-nazi. Il a été enlevé et assassiné en 1933.

Après l’éclatement de la guerre en 1939, leur situation s’est aggravée. Les personnes vivant dans des relations mixtes pouvaient être la cible de stérilisation, d’emprisonnement, voire de meurtre.

Il existe des preuves qu'au moins deux douzaines d'Allemands noirs se sont retrouvés dans des camps de concentration dans le pays.

 Article à lire…. les Africains en Allemagne 39/45.

Je me suis un peu éloignée du sujet, mais pour que vous chère Lectrice et Lecteur compreniez ce qui se passe vraiment et pourquoi on veut nous faire avaler une pilule qui n’est pas la vérité. Quand on critique la France sur son implication en Afrique, il n’y a pas qu’elle il y a eu aussi les autres, rendre responsable, une génération qui n’a pas connu les Grandes Guerres ce n’est pas juste, pas juste de traiter les autres pour leur dire « oui c’est de votre faute » SOMMES NOUS RESPONSABLES a vitam æternam de ce qu’on fait nos ancêtres ??? non, nous le sommes pas nous pouvons oui regretter ces faits bien sur, on ne peut pas revenir en arrière, c’est sur, et même si on pouvait que ferions nous ? mieux ou pire ?

Image illustrative de l’article 5e régiment de tirailleurs marocains

Je rend ici un hommage plus particulièrement à mon cher Papa, qui avait intégré ce régiment le 5ème RTM, en faisant des recherches je suis tombée sur cet article, je pense que là où il est, il est heureux, cette commémoration faite en l’honneur des Tirailleurs  à Dijon, dommage il est parti cette année là le 7/02/2015,  il était ni Marocain, ni Africain, un homme juste, aimant la liberté, ayant choisi de partir se battre contre le nazisme à 15 ans, maquisard, ensuite il s’est engagé à l’âge de 17ans dans l’Armée de Rhin et Danube, pour ensuite se retrouver en Indochine, (2 séjours) puis le Maroc où il était détaché,  Port-Lyautey, où il a intégré ce régiment, le 5ème RTM.

Le 5° Régiment de Tirailleurs Marocains fut en garnison à Dijon de 1955 à 1965. De nombreux Dijonnais sont d’anciens Tirailleurs Marocains. Du Maroc à Dijon, plusieurs sont passés par l’Indochine en guerre ou par l’Allemagne.

Je rends un grand Hommage à tous ces hommes venus de régions, de pays, de continents différents qui se sont battus pour la liberté. Pour notre liberté.

Et aujourd’hui saurions nous nous battre comme ils se sont battus, contre l’oppresseur, contre ceux qui oppriment les peuples, les citoyens, les humains ?

Donner notre sang, notre vie, donner ce que nous avons de plus cher ?

La guerre, ce n’est pas l’acceptation du risque.

Ce n’est pas l’acceptation du combat.

C’est à certaines heures, pour le combattant, l’acceptation pure et simple de la mort.

Antoine de Saint Exupéry.

 

Bien à vous.

LaddyMarie

Révélations : Article – L’alimentation

close up of wine and fruits

Au Lendemain de la ratification du CETA et MERCOSUR, je voulais vous mettre au courant de ce qui se passe derrière nous, ce que l’on vous cache, ces gens qui décident de la mort ou de la vie, de ce que l’on doit manger ou pas ?

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet dont nous parlons tous les jours :

L’Alimentation

Avez vous déjà entendu parler du CODEX ALIMENTARIUS ????

Le codex Alimentarius (ou codex alimentaire) est un programme commun de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) consistant en un recueil de normes, codes d’usages, directives et autres recommandations relatifs à la production et à la transformation agroalimentaires qui ont pour objet la sécurité sanitaire des aliments, soit la protection des consommateurs et des travailleurs des filières alimentaires, et la préservation de l’environnement.

La Commission du codex Alimentarius en est l’organe exécutif. Cette commission internationale, où siègent les représentants de près de 200 pays, a été créée en 1963 par la FAO et l’OMS. Elle est chargée d’élaborer des normes alimentaires, des définitions et des critères applicables aux aliments, de contribuer à leur harmonisation et donc, notamment, de faciliter les échanges internationaux. Elle joue un rôle prépondérant dans la normalisation alimentaire mondiale et a été reconnue à ce titre par les accords de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) en 1994, sous réserve que ses prescriptions n’entravent pas les échanges si elles ne sont pas suffisamment scientifiquement étayées. (données Wikipedia).

Qu’est-ce que le Codex Alimentarius en d’autres mots le Code Alimentaire ?

Celui-ci trouve son origine en 1962 et fut crée par les Nations Unies pour établir des normes mondiales régissant tous les aspects de la production alimentaire, de la distribution au commerce. S’il devient un sujet de controverse, ce n’est pas par simple hasard.

Les instigateurs de ce plan soutiennent avec leurs partisans qu’il ne s’agit que d’une série de lignes directrices pour faciliter des objectifs du commerce international. Il est bien entendu que ceci s’inscrit dans un agenda caché, plus large et de contrôle des populations via le contrôle de l’alimentation.

Afin de faire avaler la pilule du codex alimentarius les planificateurs soutiennent que l’accord de libre échange nord américain dénommé NAFTA est rendu plus facile par le biais de ce code alimentaire parce qu’il fixe des normes de confiance assurant la qualité des produits alimentaires que nous importons et plus important que nous exportons.

Bref il s’agit une fois de plus qu’un système de contrôle, dont on verra que le but est de favoriser certains gros intervenants (multinationales) par un système extra-territorial imposé par des puissants lobbies directement sous la coupe de puissants groupes.

Qui dit contrôle dit perte de liberté dans le choix le plus élémentaire ici de l’alimentation.

Il y a de plus en plus de critiques qui estiment que le Codex Alimentarius dépasse largement le cadre de son mandat, ce qui en fait une menace et pourrait réduire de façon spectaculaire la santé publique et nos libertés à cet égard.

Car l’alimentation est la base de la santé, en influant sur celle-ci vous pouvez augmenter aussi les ventes de médicaments de groupes dont les liens sont historiquement en connexion directe avec ces mêmes corporations du commerce alimentaire mondial, nous assistons de la sorte au partage de votre assiette alimentaire et des fondations de notre santé entre des cartels internationaux, dont l’actionnariat est issu de grandes familles aux plans EUGENISTES (Rockefeller) et ce historiquement sur notre planète, ce qui impacte les lobbys/alimentaires et pharmaceutiques, qui sont les uns les autres en liens directs,  (lire le lien datant de 2012)

On peut aussi mettre à charge le fait que les consommateurs avertis en matière de santé alimentaire vont petit à petit perdre des possibilités d’accès à l’alimentation biologique (acquis pourtant depuis de longue date) et à une nourriture organique ancestrale et voir se réduire comme une peau de chagrin l’accès aux suppléments alimentaires et herbes au fur et à mesures du durcissement orchestré mais discret des normes et contraintes que ce codex impose sous couvert du commerce international échappant de plus en plus aux états nationaux sous le couvert d’un niveau européen ou mondial.

60% de la population du monde dépend de médicaments à base de plantes, ceux-ci ne seront pas, voire plus, en mesure de payer les médicaments qui remplacent ces plantes. Entre parenthèse la fameuse herboristerie du coin n’est plus en France ce type de commerce n’est plus, titulaire d’un diplôme, la dernière est décédée, (article datant de 2018.) 

Il est évident que le codex alimentarius est une guerre contre l’accès à cette base ancestrale : les médicaments à base de plantes et l’alimentation biologique diversifiée, c’est l’aile ou la cuisse chimique contre la bonne tambouille… on ne va plus se faire bouffer tout cru, mais dissoudre dans de l’acide, dilué dans un premier temps, puis par l’édiction d’un contrôle tous azimuts, sous couvert du bien être du commerce des multinationales échappant à tout contrôle démocratique, par la force de la puissance économique, sachant qu’un lobbys ne va pas se mettre sur la route d’un autre lobbys, ils sont responsables, mettent en application des lois par l’intermédiaire des gouvernements.

Les nouvelles lois exigeant des cultures génétiquement modifiées, des pesticides, des hormones et des antibiotiques dans les aliments auront un coût prohibitif pour les personnes qui vivent dans les pays en développement (que l’on cherche à contrôler), dans un premier temps des milliards de personnes vont disparaître à la suite de ces politiques eugénistes camouflées derrière ces limitations sous formes de normes. Suite de l’article.

Quand on consulte le site officiel du codex, on remarque déjà 2 logos, celui de l’OMS (L’organisation mondiale de la santé) et celui de la FAO (l’organisation des nations unie pour l’alimentation et l’agriculture). Sur le site, on peut lire que le Codex alimentarius vise à garantir des denrées alimentaires sûres et saines pour tous et partout.

Après le site officiel, sur wiki. Les premières lignes reprennent la présentation officielle et que 200 pays sont présents dans la commission du codex.

Des personnalités médicales pensent que le codex n’est pas là pour servir les intérêts des consommateurs mais plutôt celui des multinationales de l’agroalimentaire. Bon rien de vraiment étonnant, on se doute bien que les mammouths de l’agroalimentaires ne vont pas se tirer une balle dans le pied. Ce qui devient plus inquiétant c’est la suite.

A force de tirer sur les ficelles de l’internet on tombe sur la vidéo d’Alexandre Rougé qui, à la suite de son article dans Nexus « Le codex alimentarius est-il toxique ??? », nous apprend lors de l’interview que les cartes sont vraiment truquées. En résumé, selon Alexandre, le codex est là pour faire disparaître les petites exploitations qui n’ont pas les moyens de se mettre aux normes dictées par le codex, pour au final laisser la place aux gros. Là où ça devient vraiment pervers et pourri. C’est que les gros de l’agro qui sont en faites les industries de la chimie qui vendent aussi bien des pesticides que des médicaments. Ces gros ont pour projet de nous servir des aliments de moins en moins bons en terme de qualité nutritionnelle pour nous rendre de plus en plus faibles pour au final nous vendre des médocs.

Après la vidéo d’Alexandre, visionnez la vidéo, médecin neurologique, Rima E laibow, qui nous explique que dans le codex les gros imposent :

  • Que les vitamines soient interdites

  • Que toutes les vaches soient traitées aux hormones de Monsanto

  • Que tous les animaux soient traités aux antibiotiques

  • Que la nourriture soit irradiée….

Pour couronner le tout, ils rendent à nouveau légal les 7 pires pesticides que 176 pays avaient interdit. Avec de telles règles c’est difficile de croire que le codex nous veut du bien. Les projections épidémiologiques des experts de l’OMC et de la FAO estiment comme résultat, un minimum de 3 milliards de morts. 1 Milliard de morts par famine et 2 milliards de malnutris.

La Commission européenne autorise de nouveau… des pesticides interdits

(Article à lire de 2016).

Ça fait froid dans le dos, n’est ce pas ???On n’a même pas envie d’y croire.

Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez les nations,

mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation.

Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir.

Henry Kissinger, protégé des Rockefeller

Nous savons bien toutes et tous que notre alimentation se dégrade, je vous parle de l’empire rouge de la tomate, en Chine, certains de vous ne sont pas au courant que  toutes les grandes marques mondiales, Heinz en premier, se ne sont pas des tomates poussées en Europe, mais en Chine. (Vidéo à regarder).

Pendant deux ans, le journaliste Jean-Baptiste Malet a effectué un tour du monde de la tomate. De Provence en Chine, des Etats-Unis à l’Italie en passant par le Canada et le Ghana, des circuits de production à sa commercialisation et à sa transformation, il en a tiré une solide enquête, L’Empire de l’or rouge,parue chez Fayard (2017).

« L’Empire de l’or rouge », de Jean-Baptiste Malet et Xavier Deleu.

Mise en images par l’expérimenté réalisateur Xavier Deleu, cette enquête offre un passionnant moment de télévision. Car à travers l’histoire d’un produit universel, c’est l’histoire d’un capitalisme brutal, sauvage et triomphant qui se dessine. Avec ses tradeurs richissimes, ses cueilleurs misérables, ses généticiens, ses intermédiaires, ses patrons d’usines peu scrupuleux, l’industrie de la tomate est un business très lucratif. Un marché dans lequel la Chine domine désormais, menant un combat sans merci à l’Italie et aux Etats-Unis. A visionné l’excellent reportage sur la Tomate, la sauce la mondialisation. De Bologne à Shanghai, révélations sur les secrets de « l’or rouge » et les derniers résistants de la tomate. Un reportage de « L’Angle éco ».

Qu’allons nous faire nous petits humains, qui subissons  les 4 grands cartels mondiaux :

  • chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique.  Les consortiums de l’agro-alimentaire ont réussi à faire disparaître toute l agriculture vivrière, tout l’artisanat des métiers de bouches, toutes les particularités gastronomiques régionales, tout ce que les consommateurs pouvaient mettre dans leurs assiettes sans passer à leur caisse, avec la complicité des cartels de la distribution.
  • Comment l énorme comédie des normes alimentaires a-t-elle transformé notre nourriture en poison ? À qui sert réellement le codex Alimentarius ?
  • Et pour qui tourne réellement l OMC ? Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins, ils occupent en sous-mains les commissions sanitaires des pays et des instances internationales, ils sont partout, mais on ne les voit nulle part, comment opèrent-ils ?
  • Comment étouffent ils les scandales sanitaires ?
  • De la naissance à la mort, chaque individu est une mine d or pour eux, les pandémies des périodes fastueuses ?

Et la « vraie-fausse » pandémie de grippe A en est un exemple de plus. Pour comprendre les interconnections de ces systèmes mafieux il fallait dresser leurs portraits et pratiques dans un même ouvrage. C est désormais chose faite : après des mois d enquête, Claire Séverac nous démontre, dans ce réquisitoire implacable, pourquoi et comment notre santé est en danger.

Notre agriculture, nos agriculteurs, nos terres, notre alimentation, notre vie sont en danger dans les mains de ces cartels, de ces lobbys, qui se remplissent les poches avec votre argent, avec le labeur de ces gens qui prennent soin de notre Chère TERRE, pour  que les humaines puissent vivre il faut :

  1. LA TERRE
  2. L’EAU
  3. L’AIR
  4. LE BOIS
  5. LE MÉTAL

Ces éléments sont fondamentaux, pour vivre, c’est un science elle s’appelle la GÉOBIOLOGIE, je n’invente rien, Platon se consacre tout d’abord à la poésie,  au théâtre et la musique.
Son œuvre « Les Dialogues » nous est parvenue intacte. Elle traite de nombreux thèmes philosophiques tels que le devoir, la vertu, la sagesse, la beauté, l’amour …

Pour Platon, le monde s’appuie sur cinq éléments essentiels : le Feu, l’Air, l’Eau, la Terre et l’Univers. Il associe à chacun d’eux un polyèdre régulier inscriptible dans une sphère. Toutes ses faces sont des polygones réguliers isométriques : tous les côtés sont de même longueur et tous les angles sont de même mesure. Il en existe cinq et cinq seulement possédant de telles propriétés : le tétraèdre, l’octaèdre, l’icosaèdre, le cube et le dodécaèdre.  Selon Platon, la perfection de ces polyèdres symbolise par excellence les cinq éléments.  On les appelle aujourd’hui « Les solides de Platon »(Article à lire).

Résultat de recherche d'images pour "les 5 éléments de platon"

Résultat de recherche d'images pour "les 5 éléments de platon"

Maintenant vous avez des points de départs, des indices, alors à vous, de prendre votre avenir (à venir) en mains…

Bien à vous.

LaddyMarie

 

 

Révélations : 3ème Article – les camps FEMA

Fema camp

Après le libre et heureux et armes silencieuses pour guerres tranquilles, qui sont les camps FEMA, ou camps de concentration, oui vous avez bien lu.

C’est quoi un FEMA ?

Un camp militaire transformé en enceinte de rétention. Pour certains, il s’agit juste là d’une « théorie conspi », pour d’autres, une triste réalité annonçant un avenir plus que sombre aux Etats-Unis. Ces camps FEMA seraient destinés à réunir l’ensemble des opposants politiques en cas de mise en place d’un « Nouvel Ordre Mondial » sur le territoire américain, très similaires aux camps de concentration de la seconde guerre mondiale, des cercueils auraient même été prévus en cas de nécessité, un très grand nombre de cercueil. Reste à savoir si ces camps sont une réalité ou simplement une légende urbaine destinée à entretenir un climat de peur, spécialité de certains gouvernements pour mieux contrôler la population ou imposer certains choix politiques qui auraient été contestés en temps normal.

Venu des USA,  la Maxwell Air Force Base, base militaire qui s’étend sur un millier d’hectares en Alabama, est un complexe militaire comme un autre. Pourtant, de sinistres projets s’y préparent. Bientôt – si cela n’est pas déjà en cours –, des citoyens américains respectueux des lois seront arrêtés et enfermés là par un gouvernement fédéral oppressif. Pour preuve, les panneaux de circulation situés à proximité du camp pour orienter les camions de l’Agence américaine de sécurité civile.

En recherchant des liens je suis tombée sur cet article, traduit en Français. Je vous laisse le soin de le lire c’est édifiant, lire l’article ici….. son histoire commence comme l’article précédent en 1979, La pierre angulaire du monde secret de la FEMA est un bunker situé dans les Blue Ridge Mountains, en Virginie, qui constitue le refuge principal du gouvernement civil depuis les années 1950. Le nom de Mount Weather vient de son utilisation comme station de recherche et observatoire du Weather Bureau depuis les années 1890.

Au fur et à mesure des gouvernements et des présidences tout s’est articulé autour. Au début des années Kennedy, Mount Weather incluait tous les équipements et les systèmes de survie d’un bunker haut de gamme: des aires d’atterrissage pour hélicoptères et une station de traitement des eaux usées se trouvaient au sommet de la montagne, mais en dessous se trouvait le véritable des réservoirs souterrains pour les besoins en eau potable et en refroidissement, des générateurs diesel, un hôpital, des installations de diffusion radio et télévision, des cafétérias, son propre service d’incendie et des forces de police. Quelque 800 hamacs en maille bleue étaient prêts à accueillir le personnel évacué, qui dormait par équipes toute la journée. Ce n’est que l’un de ces nombreux endroits, installations prévus pour accueillir des responsables américains.

Je vous laisse lire cet article, depuis 1890 à nos jours, la toile se tisse comme celle d’une araignée, ils construisent des concepts de plus en plus avancées en technicité des sortes de tentacules, juste pour vous donner une idée :

  • Le système de localisation centralisée de la FEMA surveille les allées et venues de tous les responsables qui se trouvent dans la ligne de succession présidentielle, 24 heures sur 24, afin de s’assurer que le gouvernement est prêt à les faire sortir de leurs postes habituels. vit à tout moment. Ils travaillent en étroite collaboration avec une équipe spéciale de pilotes d’hélicoptères de la Force aérienne qui pratiquent quotidiennement dans les cieux au-dessus de Washington, prêts à se jeter sur des héliports, des pelouses bien entretenues, le National Mall et même, le cas échéant, des terrains de sport, pour assurer la survie des personnes choisies.

Qu’en est’il en France, me parlerez vous d’hallucinations ou de je sais pas quoi. Il suffit de taper FEMA dans vos recherches et vous trouverez un nombre d’articles qui en parle partout dans le monde, là nous allons rester en France.

Des camps de concentration dits « FEMA », qui existent déjà aux USA, sont en cours de construction en France. Ces camps très controversés, qui ressemblent à des prisons accueillant des trains et des immenses cimetières, serviraient uniquement en cas d’épidémie planétaire selon la version officielle.

Plus de 350 000 cercueils en plastique sont entassés dans des hangars, les tombes commencent à être creusées, à l’image des camps FEMA américains. Ces camps se situent dans le centre de la France, la région la moins peuplée de l’hexagone, sûrement pour garantir la discrétion et « l’effet quarantaine » escompté en cas d’épidémie. Ce sont des habitants de la région qui, curieux de l’agitation des bulldozers, ont photographiés les premières installations.

De nombreuses vidéos sont disponibles sur youtube, permettant de voir à quoi ressemblent les camps FEMA. Elles sont tournées aux Etats Unis, dans des camps entièrement construits et prêts à l’emploi. Ces camps ressemblent étrangement aux camps nazis de la seconde guerre mondiale, en plus moderne.

On vous dira, les non complotistes que c’est pas vrai, alors ??? encore sceptique ???

Vidéo à voir, filmée par les GJ.

Petite vidéo filmée par un automobiliste et publié sur un groupe Facebook. Logos Francs Maçons sur camion avec tombeaux des citoyens (nationalistes) vers Camps FEMA

Le camion transportant les cercueils porte le logo Franc-maçon.

Carte de rétention en France et une partie de l’Europe.

Les camps comportent supposément des wagons pour transporter les prisonniers et des cercueils en plastique pour les enterrer (Pourquoi ne pas simplement les brûler à la mode nazi ? Ou même, puisque selon les tenants de cette théorie, les environnementalistes sont à la source du Mal, utiliser des cercueils bio-dégradables ? … Quoi ? C’est forcément les environnementalistes : les camps sont situés en pleine nature. Alors les gens !! Réveillez-vous, pauvres sceptiques aveugles.

grey steel grill
Photo de Cameron Casey sur Pexels.com

La FEMA, naturellement, est le gouvernement de l’ombre qui contrôlera le monde après que le gouvernement fantoche aura été dissolu grâce à une suite de mesures exécutives décidées par le Président. L’idée que la FEMA serait capable de mener une telle opération pour prendre le pouvoir est étonnamment répandue, surtout quand on se souvient de l’incompétence de cette agence au temps de l’ouragan Katrina. Le commentateur de Fox News, Glenn Beck a consacré trois émissions à cette théorie en déclarant qu’il avait voulu “la déboulonner” mais qu’il n’y était pas arrivé.

Le 31 Décembre 2011, pendant les vacances à Hawaii, le président Obama a signé la Loi nationale sur l’autorisation de la Défense ( NDAA ) en droit qui, en plus d’allouer 662 milliards de dollars pour le Pentagone contient aussi une mesure qui permet aux citoyens américains d’être placés en détention et détenus indéfiniment sans jamais être accusé d’un crime. A lire… impressionnant…

Voici un article qui montre ce que l’Élite des pays réserve au Peuple avec le Nouvel Ordre Mondial (dont Macron, Sarkozy et Merkel sont des agents) qui veut réduire de 95% la population mondiale et ne garder que des esclaves soumis pour les servir. Les révélations des plans sordides de l’Élite est la meilleure manière de les stopper. Normalement ce plan a déjà échoué (grâce aux révélations des donneurs d’alerte) lors de la fausse épidémie du virus H1N1, qui devait conduire à faire vacciner tout le monde avec des produits toxiques et stérilisants. Article a lire dans son intégralité.

Mais pourquoi veulent-ils tous nous vacciner à tout prix ? Des études menées ici ou là prouvent bien que ces élites veulent notre mort à petit feu par les vaccins. Ce n’est pas moi qui le dit, mais une prestigieuse équipe scientifique danoise, connue jusqu’ici pour ses positions « pro-vaccins ». Cette équipe est dirigée par le Dr Peter Aaby, un chercheur présenté par le gouvernement danois comme l’une des personnalités les plus importantes dans la lutte contre la pauvreté mondiale. Eh bien ce scientifique réputé a publié un énorme pavé dans la mare en 2018. Après des études très précises réalisées en Guinée-Bissau, lui et son équipe observent que les enfants vaccinés par le DTC meurent au moins 2 fois plus que les enfants non vaccinés. Et le plus incroyable, c’est que les enfants non-vaccinés étaient pourtant en moins bonne santé que les enfants vaccinés. Oui, vous avez bien lu : des enfants malnutris non vaccinés ont eu deux fois plus de chances de survivre que des enfants en bonne santé mais vaccinés au DTC. A lire cet article sur les vaccins, plus de morts causées par les vaccins.

On sait bien que macron est allié des lobbys des grands laboratoires pharmaceutiques des lobbys en tous genres.

Allez vous fermer les yeux, et vous laissez dominer par un groupe de gens qui décident qui doit vivre ou mourir ? Que de pétitions, que d’articles pour mener à quoi ??? macron et le dessein des élites mondiales.

Bonne lecture.

Suite au numéro 4, des révélations.

Bien à vous.

LaddyMarie

Révélations : 2ème Article – Armes silencieuses

maxresdefault.jpg

Je vais commencer aujourd’hui par cet article publié en mai 1979. Le document ne portait pas la mention de l’organisation dont il provenait, mais les dates citées désignaient le Groupe de Bildergerg, un « club de réflexion » qui rassemble des personnes extrêmement puissantes des mondes de la finance, de l’économie, et de la politique. Le document se présente comme un « manuel de programmation » de la société, apparemment destiné aux nouveaux membres de l’organisation.

Le thème :

Armes silencieuses pour guerres tranquilles….

Tout un programme, n’est ce pas ?

  1. Ce manuel est en lui-même une déclaration d’intention de ce type. Un tel écrit doit être tenu à l’abri du regard du public. Autrement, il pourrait être reconnu comme une déclaration formelle et technique de guerre intérieure. De plus, dans le cas où une personne ou un groupe de personnes dans une position de pouvoir importante utiliseraient une telle connaissance et une telle méthodologie pour la conquête économique, il doit être compris qu’un état de guerre intérieure existe alors entre ce groupe de personnes et le public.
  2. La solution aux problèmes de notre époque requièrent une approche impitoyablement franche, sans s’embarrasser de valeurs religieuses, morales, ou culturelles.
  3. Vous avez été sélectionné pour ce projet en raison de votre capacité à regarder la société humaine avec une froide objectivité, et encore d’analyser ou de discuter de vos observations et conclusions avec des capacités intellectuelles similaires sans la perte de la discrétion ou de l’humilité. De telles vertus sont exercées dans votre propre intérêt supérieur. Ne déviez pas d’elles.
  4. L’énergie est reconnue comme la clé de toutes les activités sur Terre. Les sciences naturelles sont l’étude des sources et du contrôle de l’énergie naturelle, et les sciences sociales, exprimées théoriquement à travers l’économie, sont l’étude des sources et du contrôle de l’énergie sociale. Toutes deux sont des systèmes de comptabilisation: des mathématiques. Par conséquent, les mathématiques sont la première science de l’énergie.

Toute science est essentiellement un moyen vers un but. Le moyen est la connaissance. Le but est le contrôle. Au delà de ceci demeure une seule question:

Qui sera le bénéficiaire?

En conclusion, l’objectif de la recherche économique, telle qu’elle est conduite par les dirigeants du capital (banques) et des industries de biens et services, est l’établissement d’une économie totalement prévisible et manipulable.

Afin de parvenir à une économie totalement prévisible, les éléments des classes inférieures de la société doivent être amenées à un contrôle total, c’est à dire doivent être mises à la rue, placés sous un joug, et assignées à un devoir social à long-terme depuis le plus jeune âge, avant qu’ils aient une opportunité de se poser des questions sur la propriété de la matière. Afin de parvenir à une telle conformité, la cellule familiale des classes inférieures doit être désintégrée au moyen d’un processus d’augmentation des préoccupations des parents.

La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre sorte, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Avec un tel handicap initial, même de brillants éléments des classes inférieures n’ont que peu d’espoir de s’extirper du lot qui leur a été assigné dans la vie. Cette forme d’esclavage est essentielle pour maintenir un certain niveau d’ordre social, de paix, et de tranquillité pour les classes supérieures dirigeantes.

L’arme silencieuse est un type d’arme biologique. Elle attaque la vitalité, les options, et la mobilité des individus d’une société, en connaissant, comprenant, manipulant, et attaquant leurs sources d’énergie sociales et naturelles, ainsi que leur forces et faiblesses physiques, mentales, et émotionnelles.

Diversion, la stratégie première

L’expérience a montré que la méthode la plus simple pour rendre efficace une arme silencieuse et gagner le contrôle du public est de maintenir le public ignorant des principes basiques des systèmes d’un coté, tout en le gardant dans la confusion, désorganisé, et distrait avec des sujets sans importance réelle de l’autre coté.

     Ceci est obtenu en:

     1 – décourageant l’activité de leurs esprits; sabotant leurs activités mentales; fournissant des programmes d’éducation de basse qualité en mathématiques, logique, design des systèmes et économie, et en décourageant la créativité.

         2 – encourageant leurs émotions, augmentant leur égocentrisme et leur goût pour les activités émotionnelles et physiques, en:

    – a) – multipliant des affronts et attaques émotionnelles (viol mental et émotionnel) au moyen d’un barrage constant de violence, de guerres, de sexe dans les médias – en particulier la TV et les journaux.

    – b) – leur donnant ce qu’ils désirent – en excès – « junk food » pour l’esprit, et en les privant de ce dont ils ont réellement besoin. (malbouffe = Le mot junk peut se traduire, au choix, par « déchet », « camelote » ou encore « ordure »). Lire l’article ici.

     3 – réécrivant l’histoire et la loi, et soumettant le public à des distractions, en étant ainsi capable de déplacer leurs pensées de leurs besoins personnels vers des priorités extérieures hautement fabriquées.

Ceci prévient leur intérêt et leur découverte possible des armes silencieuses et de la technologie d’automatisation sociale.

La règle générale est qu’il y a un profit dans la confusion; plus la confusion est grande, plus le profit est grand. Ainsi, la meilleure approche est de créer des problèmes, et ensuite d’offrir des solutions.

Sommaire de la diversion

Médias: Garder l’attention du public adulte distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle.
Enseignement: Garder le public ignorant des véritables mathématiques, de la véritable économie, de la véritable loi, et de la véritable histoire.
Spectacles: Maintenir le divertissement public en-dessous du niveau de la sixième.
Travail: Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser, de retour à la ferme avec les autres animaux, (tout un programme, nous traiter d’animaux?)

Table des stratégies

Faites ceci Pour obtenir ceci
Garder le public ignorant Moins d’organisation publique
Créer de la préoccupation Moins de défenses
Attaquer la cellule familiale Contrôle de l’éducation de la jeunesse
Donner moins de cash et plus de crédits ou d’indemnités Plus de laisser-aller et plus de données
Conformité sociale Simplicité de la programmation informatique
Minimiser la protestation contre les taxes Maximum de données économiques, minimum de problèmes de contrainte
Stabiliser le consentement Simplicité des coefficients
Etablir des conditions-cadre Simplicité des problèmes, solution des équations différentielles
Justesse du timing Moins de décalage et de flou dans les données
Maximiser le contrôle Résistance minimum au contrôle

Nous sommes donc tous fichés et oui vu la lecture de ceci…..

Sources d’information générales:

– écoutes téléphoniques
– surveillance
– analyse des ordures
– comportement des enfants à l’école

Standard de vie selon:

– nourriture
– habillement
– habitat
– moyens de transport

Contacts sociaux:

– téléphone (enregistrements d’appels répertoriés)
– famille (certificats de mariage, de naissance, etc.)
– amis, associés, etc.
– adhésion à des associations
– affiliation politique

La trace de papier personnelle

Habitudes personnelles d’achat:

– chèques bancaires
– achats par carte de crédit
– achats par carte de crédit « marquée » – association de la carte de crédit avec le code barre des produits (U.P.C. – Universal Product Code)lire l’article sur les codes barres.

Possessions (actif):

– compte chèque
– comptes sur livret
– dépôt dans un coffre de banque
– business
– automobiles
– actions en bourse

Handicaps (passif):

– emprunts, crédits à la consommation
– ennemis (voir Sources légales)

Sources gouvernementales:

– Aides sociales
– Sécurité sociale
– Indemnités de chômage
– Subventions et bourses

Sources gouvernementales

– Internal Revenue Service (L’Internal Revenue Service est l’agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte l’impôt sur le revenu et des taxes diverses — sur l’emploi, impôt sur les sociétés et successions notamment — et fait respecter les lois fiscales concernant le budget fédéral des États-Unis). Nombre d’employés : 74 454 (2019)Budget annuel : 11,3 milliards USD (2019)
– OSHA (L’Occupational Safety and Health Administration est une agence gouvernementale fédérale des États-Unis dont la mission est la prévention des blessures, maladies et décès dans le cadre du travail. Pour ce faire, elle émet des règlements pour la sécurité et la santé au travail). Fondateur Richard Nixon 28 avril 1971 Budget annuel : 552 millions USD (2015). Nombre d’employés : 2 265 (2015)
– Census (Recensement de la population)
– etc.

Autres sources gouvernementales:

– Surveillance du courrier postal

Etc…. je vous laisse le soin de lire l’article, sur les forces, les faiblesses, les addictions, les loisirs etc…. etc…

Création de situations contrôlées, manipulation de l’économie et de la société

– allouer des opportunités
– détruire des opportunités
– contrôler l’environnement économique
– contrôler la disponibilité des matières premières
– contrôler le capital
– contrôler les taux bancaires
– contrôler l’inflation de la monnaie
– contrôler la possession de la propriété
– contrôler la capacité industrielle
– contrôler la fabrication
– contrôler la disponibilité des biens de consommation
– contrôler le prix des biens de consommation
– contrôler les services, la force de travail, etc.
– contrôler les paiements à des fonctionnaires du gouvernement
– contrôler les fonctions juridiques
– contrôler les fichiers de données personnelles
– contrôler la publicité
– contrôler le contact avec les médias
– contrôler le matériel disponible pour la réception TV
– détourner l’attention des problèmes réels
– encourager les émotions
– créer le désordre, le chaos, et l’aliénation mentale
– contrôler l’élaboration de formulaires de taxes plus détaillés
– contrôler le stockage de l’information
– développer les analyses et profils psychologiques sur les individus
– contrôler les facteurs sociologiques
– contrôler les possibilités de richesse
– faire du faible une proie
– neutraliser les forces
– drainer la richesse et la substance

En 1979 ils parlent de L’utérus artificiel, je vous laisse le soin de lire, affligeant. Quand on parle aujourd’hui de Gestation Assistée, wouahh !!!! là c’est clair, n’est ce pas ?

Après les élections Européennes toute la classe politique se retrouve en miettes, ceci orchestré par un dinosaure, un tsunami, (le casse du siècle, Lire l’article sur macron.) il a écrasé la politique Française, droite, gauche deviennent des partis moribonds, reste que le Rassemblement National, qui résiste aux assauts de ces fous furieux tourne veste, qui se rallient à lui. Le monde politique à la Française a été mis à mort. Tous les grands ténors de la politique n’existent plus, et ceux qui veulent résister sont éradiqués du panorama politique.

Suite de ce qui est écrit dans cet article :

La première raison pour laquelle les citoyens individuels d’un pays créent une structure politique est un désir subconscient de perpétuer la relation de dépendance de leur enfance. Exposé simplement, ils veulent un ange gardien pour éliminer tout risque de leur vie, poser un poulet sur la table de chaque dîner, habiller leurs corps, les border dans le lit le soir, et leur dire que tout ira bien quand ils se réveilleront le lendemain matin.

La demande du public est incroyable, alors l’ange gardien, le politicien, répond à l’incroyable par l’incroyable, en promettant le monde sans rien apporter. Donc, qui est le plus grand menteur? Le public ou le l’ange gardien?

Le comportement du public est dominé par la peur, la paresse, et la facilité. Ceci est la base de l’état providence en tant qu’arme stratégique, utile contre un public écœurant.

Un public écœurant ??? Je pense qu’à ce stade là, non nous sommes nous le public écœuré çà c’est sur et certain.

En lisant la suite là çà devient complètement fou ?

Action – Offensive

La plupart des gens veulent être capable de soumettre et/ou de tuer d’autres êtres humains qui dérangent leurs vies quotidiennes mais ils ne veulent pas avoir à affronter les problèmes moraux et religieux qu’un tel acte de leur part pourrait engendrer.

Par conséquent, ils assignent le salle travail aux autres (incluant leurs propres enfants) comme pour garder le sang hors de leurs mains. Ils s’extasient sur le sauvetage d’animaux par des humains et puis s’assoient devant un délicieux hamburger dans un taudis repeint en blanc en bas de la rue et hors de vue.

Mais encore plus hypocrite, ils paient des taxes pour financer une association professionnelle d’hommes célèbres collectivement appelés politiciens, et puis se plaignent de la corruption dans le gouvernement.

Responsabilité : quand vous lirez les lignes ci après je pense que vous devez réagir.

Responsabilité

Encore une fois, la plupart des gens veulent être libres de faire les choses (explorer, etc.) mais ils ont peur d’échouer.

La crainte de l’échec est manifestée par l’irresponsabilité, en particulier en déléguant ses responsabilités personnelles à d’autres là où le succès est incertain ou comporte des obligations que la personne n’est pas préparée à accepter. Ils veulent l’autorité (racine étymologique – « auteur »), mais ils n’accepteront aucune responsabilité ou obligation.

En conséquence, ils chargent les politiciens d’affronter la réalité pour eux.

Le peuple mandate les politiciens afin que le peuple puisse:

1) obtenir la sécurité sans avoir à l’organiser.

2) obtenir l’action sans avoir à y réfléchir.

3) infliger le vol, les blessures, et la mort à d’autres sans avoir à contempler la vie et la mort.

4) éviter la responsabilité pour leurs propres intentions

5) obtenir les bénéfices de la réalité et de la science sans s’exercer eux-mêmes à la discipline d’affronter ou d’apprendre l’une ou l’autre de ces choses.

Il donne aux politiciens le pouvoir de créer et de diriger une machine de guerre pour:

1) pourvoir à la survie de la nation/utérus.

2) empêcher l’empiétement de quoi que ce soit sur la nation/utérus

3) détruire les ennemis qui menacent la nation/utérus.

4) détruire ceux des citoyens de leur propre pays qui ne se conforment pas au respect de la stabilité de la nation/utérus.

Destruction de l’industrie : par le modernisme :

  • Le problème dans la stabilisation d’un système économique est qu’il y a trop de demande, à cause de trop d’avidité et trop de population.
  • Le programme d’assistance sociale n’est rien de plus qu’un système d’équilibrage basé sur un crédit sans fin, qui crée une fausse industrie de capital pour donner à des gens non-productifs un toit au-dessus de leur têtes et de la nourriture dans leurs estomacs. Cela peut être utile, toutefois, parce que les récipients deviennent la propriété de l’état en retour pour le « cadeau », une armée prête pour l’élite.
  • Le moyen de survivre à une réaction est de changer le système avant que la réaction ne puisse intervenir. Par ce moyen, le politicien devient plus populaire de son temps, et le public paye plus tard. En fait, la mesure d’un tel politicien est le temps de délai.
  • Le moyen de survivre à une réaction est de changer le système avant que la réaction ne puisse intervenir. Par ce moyen, le politicien devient plus populaire de son temps, et le public paye plus tard. En fait, la mesure d’un tel politicien est le temps de délai.
  • La même chose est accomplie par le gouvernement en imprimant de la monnaie au-delà des limites du produit national brut, un processus économique appelé inflation. Cela met une grande quantité d’argent entre les mains du public, et maintient un équilibre contre leur avidité, crée une fausse confiance en eux-mêmes et, pour un moment, tient le loup loin de la porte.

La dernière option a été retenue comme la meilleure option évidente. A ce point, il doit être clair comme du cristal pour le lecteur pourquoi le secret absolu est nécessaire à propos des armes silencieuses. Le public ordinaire refuse d’améliorer sa propre mentalité et sa foi en son prochain. Il est devenu une horde de barbares proliférants, et à proprement parler, un fléau sur la face de la terre.

Ils ne se soucient pas de la science économique pour apprendre pourquoi ils n’ont pas été capables d’éviter la guerre en dépit de la moralité religieuse, et leur refus religieux ou auto-gratifiant de traiter les problèmes planétaires rend la solution de ces problèmes hors de leur portée.

Ceci est laissé aux quelques uns qui veulent réellement penser et survivre comme les plus aptes à survivre, et résoudre les problèmes pour eux-mêmes comme pour ceux qui sont réellement conscients. Autrement, la révélation publique de l’arme silencieuse détruirait leur seul espoir de préserver la graine de la future véritable humanité.

FIN DE L’ARTICLE……

Armes silencieuses pour guerres tranquilles, voilà le but de cette élite qui veut prendre le pouvoir, nous rendre silencieux dans tout ce qu’ils font, gérer notre vie, notre mental etc… beaucoup ne savent pas cela, quelques uns le savent, comme les lanceurs d’alertes, ceux qui sont de plus en plus censurés par les réseaux sociaux, ainsi que des blogs, des sites etc… Les élites le savent nous ne sommes pas des idiots puisque l’information circule vitesse grand V, internet leur échappe, l’information en live leur échappe, oui puisque nous avons des téléphones portables de plus en plus higth tech, la propagation va aussi vite que la lumière, va aussi vite qu’ils ne peuvent tout censuré, et heureusement.

Nous sommes nous aussi censuré sur les réseaux sociaux, je ne nommerais pas ceux ci, macron a pris un engagement avec le créateur d’un de ceux là et les autres.

J’espère qu’il y aura un autre moyen de communiquer et que nous ne serons libres de diffuser l’information, les vérités, la liberté d’expression sans l’oppression.

liberté-d’expression-20181107.jpg

Ci après un site de vidéos sur les armes silencieuse à visionner merci.

Vidéos sur les armes silencieuses à regarder.

Je vous laisse le lien de ce top secret, qui a été découvert au hasard d’une vente. Merci de m’avoir lu, merci à vous de continuer à nous unir pour la liberté.

Article à lire en entier sur ces révélations de la guerre pas si tranquille que çà.

La suite dans un prochain article (numéro 3).

Bien à vous.

LaddyMarie

L’Histoire d’un président Algérien ombre de lui même.

pexels-photo-981294.jpeg
Photo de Brett Sayles sur Pexels.com

Depuis 10 ans ce président oscille dans les hôpitaux Français et Suisse.

Des séjours hospitaliers au Val-de-Grâce

Du 26 novembre au 17 décembre 2005, le président Bouteflika séjourne trois semaines à Paris, au Val-de-Grâce. Pas de surprise dans le choix de cet établissement, dépendant du ministère de la Défense, qui accueille périodiquement des responsables étrangers et français. Là, son hospitalisation est marquée par un secret quasi total, un seul bulletin médical algérien révèle qu’il a été opéré d’un « ulcère hémorragique au niveau de l’estomac ». Il passe ensuite deux semaines de convalescence dans un palace parisien avant de regagner Alger.

Depuis son hospitalisation au Val-de-Grâce, en 2005, officiellement d’un ulcère hémorragique (en fait, il souffrirait d’un cancer), le président algérien, qui est suivi régulièrement, avait considérablement ralenti son activité, au point que les conseils de ministres ne se tenaient qu’à de rares occasions. Depuis, il ne fait que de rares apparitions publiques, n’assiste pratiquement plus aux sommets de chefs d’État et de gouvernement (Ligue arabe, Union africaine) et, par conséquent, ne voyage pratiquement plus du tout – il n’avait pas assisté aux obsèques d’Hugo Chavez.

Du 19 au 21 avril 2006, il est hospitalisé au Val-de-Grâce pour des « examens postopératoires ».

Du 27 avril au 16 juillet 2013, le président algérien est hospitalisé 80 jours à Paris à la suite d’un AVC, d’abord au Val-de-Grâce puis à l’Institution nationale des Invalides, spécialisée dans la prise en charge du grand handicap. Dans un bulletin de santé, rendu public le 11 juin, ses « médecins accompagnateurs » avaient réaffirmé que M. Bouteflika avait eu un AVC le 27 avril « sans retentissement sur ses fonctions vitales » et qu’il observait une « période de réadaptation fonctionnelle ».

Du 13 au 16 janvier 2014, il subit de nouveau des examens médicaux.Le 17 avril, pour sa première apparition publique depuis mai 2012, il vote en fauteuil roulant pour l’élection présidentielle, qu’il remporte malgré ses ennuis de santé.

Le 1er novembre, M. Bouteflika se recueille sur les tombes de « martyrs » de la guerre d’indépendance. Selon des images diffusées par la télévision algérienne, il arrive en fauteuil roulant au cimetière.

Des séjours à Grenoble, où se trouve désormais son cardiologue

Du 13 au 15 novembre 2014, il est un court instant hospitalisé dans un hôpital de Grenoble. Selon le quotidien régional français Le Dauphiné libéré, il est traité dans un service de cardiologie et maladies vasculaires.

Le 3 décembre 2015, il se rend en France pour une « courte visite privée » durant laquelle il effectue des « contrôles médicaux périodiques », selon les mots de la présidence. Selon des sources concordantes en France, le président algérien est entré au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, où il avait déjà effectué un court séjour en novembre 2014. Son cardiologue, Jacques Monségu, qui officiait auparavant à l’hôpital du Val-de-Grâce, travaille dans cette clinique.

Du 24 au 29 avril 2016, M. Bouteflika effectue « des contrôles médicaux périodiques » à Genève, selon la présidence. Son état de santé avait fait l’objet de spéculations après la diffusion, le 10 avril, d’une photo, notamment tweetée par le Premier ministre français Manuel Valls, dans laquelle il semblait très affaibli.

Du 7 au 15 novembre 2016, il subit un contrôle médical qualifié de « périodique » par la présidence algérienne.

Le 20 février 2017, la présidence algérienne annonce le report de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel en Algérie à cause de « l’indisponibilité temporaire » de M. Bouteflika due à une « bronchite aiguë »,  lien à lire.

QUI EST Abdelaziz Bouteflika  ???

Un peu troublant ???

Le mystère des origines de Bouteflika

Le lieu de naissance du Président algérien est un curieux tabou. Les raisons ? Abdelaziz Bouteflika est né à Oujda, au Maroc, ville d’un pays à la fois frère et ennemi.

Histoire histoire…. petits récapitulatif à lire sur ce sujet entre Ahmed Benbella (natif de Maghnia, juste en face de Oujda), en doublure de Houari Boumediene, entre finalement en conquérant à Alger. C’est le fameux clan de Oujda qui sort vainqueur avec une singularité : Boumediene est un Chaoui (NDLR: un groupe ethnique berbère) de l’est, mais sa famille idéologique est de l’ouest, de Oujda,  lien à lire.

Je vous mets de petits liens (en rouge), qui en veut dire long sur ce qui est ce président de l’Algérie depuis 1958  ???? quand il a commencé à aimer le pouvoir ??? mais l’aimait il déjà bien avant ???

Né le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), de parents originaires de Tlemcen, dans l’ouest de l’Algérie, il grandit dans un milieu modeste, sa mère étant gérante d’un bain maure, son père, Ahmed, est originaire de Tlemcen, qu’il quitte au milieu des années 1930 pour des raisons économiques. Il décédera en 1958. C’est sa mère, Mansouriah, qui élèvera seule Abdelaziz, l’aîné, et ses quatre frères et deux sœurs, un clan familial très soudé, puisque rien de transparaît, Mustapha (médecin) et Saïd (conseiller spécial) travaillent aux côtés de leur frère de président . Abderrahim, lui, est secrétaire général du ministère de la Formation professionnelle. Le dernier, Abdelghani, est avocat au barreau de Paris. Des deux sœurs, c’est la plus grande qui veille sur Bouteflika. Elle habite dans l’appartement familial d’El-Biar, à Alger, il s’engage contre la présence coloniale française au moment de la guerre d’Algérie. Lorsque la grève des étudiants est décidée par le Front de libération nationale (F.L.N.), en mai 1956, il rejoint les rangs de l’Armée de libération nationale (A.L.N.), à la frontière algéro-marocaine, en wilaya V (Oranie). Très vite, il est affecté au secrétariat de l’état-major général de l’armée des frontières. Le commandant Si Abdelkader – son nom de guerre – est appelé à travailler au sein de l’état-major avec le colonel Houari Boumediene, dont il devient l’homme lige.

Après l’indépendance proclamée en juillet 1962, il est député de Tlemcen à l’Assemblée constituante et ministre de la Jeunesse et des Sports. Le 4 septembre 1963, il est confirmé officiellement à la tête du ministère des Affaires étrangères dont il restera le titulaire sans discontinuer pendant seize ans, jusqu’en février 1979. Désigné membre du comité central et du bureau politique du F.L.N. le 23 avril 1964, appartenant au cercle restreint des intimes de Boumediene, il fait alors partie du fameux « groupe d’Oujda », qui réunit des officiers ayant combattu dans l’Ouest algérien pendant la guerre d’indépendance contre la France. Abdelaziz Bouteflika est directement à l’origine du processus ayant conduit au coup d’État du 19 juin 1965. En voulant le limoger, le président de la République, Ahmed Ben Bella, a en effet précipité sa propre chute.

Le point culminant de sa carrière de diplomate se situe en septembre 1974 : l’Assemblée générale de l’O.N.U. le porte à sa présidence, le temps d’une session. Il réussit à faire exclure l’Afrique du Sud des travaux de l’Organisation et reçoit Yasser Arafat. 

Paradoxalement, l’homme le plus connu d’Algérie reste un mystère. Sa vie est parsemée de zones d’ombre : sa personnalité, ses goûts, sa manière de diriger, ses relations ou ses opinions sont enveloppées d’un épais brouillard. Rares sont ceux à qui il accorde sa confiance, et donc se livre. Ses proches, à de rares exceptions, sont incapables de citer un défaut et refusent de s’aventurer sur le terrain de sa vie privée. Ses détracteurs, eux, font feu de tout bois sur le thème de « l’homme du passé ». Certains propagent de nauséabondes « confidences ». Les rumeurs les plus folles font éclore les plus distendues des à priori des peut être et des certitudes. Sur son état de santé ou sur un pseudo-mariage secret avec la fille d’un ex-collaborateur, lien à lire.

Un petit point sur son frère Saïd. On le qualifie volontiers de vice-président, de vizir ou de président bis. Plus jeune frère du chef de l´État, conseiller spécial à la présidence, Saïd Bouteflika exerce une influence considérable. Dernière illustration de cette proximité, le black-out médiatique qu´il a imposé tout au long de l´hospitalisation d´Abdelaziz Bouteflika en France (du 27 avril au 16 juillet) pour un accident vasculaire cérébral (AVC), à 76 ans. Depuis le Val-de-Grâce, les Invalides, l´hôtel George V – où il a pris ses quartiers – ou encore une célèbre brasserie parisienne, Saïd filtrait l´information, prodiguait recommandations et instructions au gouvernement, aux cadres de la présidence, aux directeurs des médias publics ou privés, aux élus du Front de libération nationale (FLN)… Bref, le conseiller se substituait presque au président. Obscur enseignant à l´université Houari-Boumédiène de Bab-Ezzouar jusqu´en 1999, cet homme à la silhouette frêle est aujourd´hui le maillon fort de la famille et le pivot du clan présidentiel. À tel point qu´on lui prête, au « pays des mille et une rumeurs », l´intention de désigner le successeur de son frère, voire de lui succéder lui-même. La vie de cet homme aussi mystérieux que puissant au palais d´El-Mouradia comme à la ville est une énigme. Si bien que le département d´État américain lui-même, à en croire les câbles secrets du site WikiLeaks, a demandé entre 2008 et 2009 à ses diplomates basés en Algérie, en France, au Maroc et en Tunisie d´enquêter sur cet homme « secret et discret ». lien à lire.

Il y a tant à lire à dire à penser et à supputer, sur ce président, je me suis consacrée dans cette dernière phase, à sa fortune et les affaires dont il est mêlé.

Sa fortune, c’est un peu louche et aussi très controversé, un côté qui dit que le président aurait détourné avec les généraux une trentaine de milliards de dollars, placés du Liechtenstein au Brésil», rapportait Challenges en mars 2011, lien à lire.

Les chiffres officiels du salaire présidentiel, c’est-à-dire 700.000 dinars soit environ 7.000 euros par mois, plus 3.000 euros d’indemnités mensuelles, alors que le salaire moyen en Algérie est de 241.2 €, (46 fois et demie moins pour un salaire moyen) c’est encore pire que chez nous en France.

Certains médias annonceraient que la fortune du président Algérien se monterait à 245 millions de dollars, lien à lire.

Ferait il partie des 10 hommes les plus riches de l’Algérie ??? liste des hommes les plus riches. lien à lire.

J’ai cherché sur des sites Africain  ou autre pour vous apporter quelques réflexion sur cet individu entouré d’une famille très soudée, ou rien ne transparaît, tout est filtré comme si de lourds secrets avaient du mal à faire le jour ? lien à lire.

Une famille assez sulfureuse noyée dans la corruption et ses scandales. Article paru en 2017 et pas si loin de nous, lire ce blog intéressant de Mohsen Abdelmoumen, avec un lien sur un article assez troublant, mais personne n’en parle, il a fallu que je cherche un peu. Extrait de l’article : (Si l’Algérie vit une crise politique majeure après le scandale des élections du 4 mai qui sont un véritable attentat à la pudeur, un viol organisé par des personnages sans honneur, des traîtres de la nation, comme Ould Abbes le faux moudjahid ou Ouyahia le chef des oligarques et leur entourage respectif, tous corrompus jusqu’à la moelle, ce n’est pas mieux sur le plan économique. Des entreprises publiques sont bradées, brisées, vendues aux oligarques, dont je rappelle qu’ils sont présents dans le Parlement illégitime avec plus de 70 députés qui proviennent du FCE d’Ali Haddad el kharay. J’ai toujours dit que ces élections n’allaient rien régler mais consacreraient la crise. Pour ma patrie, j’aurais aimé me tromper. Hélas, la réalité m’a donné raison et nous avons tous vu les images dégradantes des fraudes massives qui ont terni encore plus l’image de l’Algérie avec des bourrages d’urnes) lien à lire.

Il y a pléthore de personnes qui se battent pour la liberté de leur pays, l’Algérie. Je voulais remettre les choses un peu à leur place.

QUESTION ???? pourquoi le peuple Algérien subit depuis presque 20 ans ce clan ?

Pourquoi du moment où ce peuple a eut son indépendance à sombré dans ce système d’oligarchie. Nous sommes tous les humains de cette terre liés à la même enseigne, pourquoi ne pas unir nos forces et combattre cette oligarchie politique et financière ?

SE BATTRE POUR COMBATTRE CETTE MAIN MISE SUR DES RICHESSES QUI N’APPARTIENNENT PAS A CES GOUVERNEMENTS ????

Ce pays est riche, son PIB est supérieur à celui de pays comme le Portugal, le Danemark, les Emirats Arabes Unis ou la Hongrie. Le gaz naturel et, dans une moindre mesure, le pétrole ont permis au pays de se désendetter et de constituer des réserves de changes. La Banque centrale algérienne détient environ 140 milliards de dollars, soit plus que la France, ce qui place l’Algérie en 10ème place mondiale. L’endettement extérieur est limité à quelques points du PIB. Et la situation devrait encore s’améliorer. L’Algérie profite en effet de la stratégie de diversification des importations de gaz et de pétrole mise en place par l’Union européenne. Ainsi, elle est devenue, en quelques années, le 3ème fournisseur de gaz de l’UE et devrait bientôt dépasser la Norvège.

Aujourd’hui encore, 140.000 personnes quittent l’Algérie chaque année pour trouver un avenir meilleur à l’étranger. 28% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Soit beaucoup plus qu’en Tunisie (15 à 20%). Ce qui rend la population très sensible aux variations de prix des biens de première nécessité. La mortalité infantile est l’une des plus fortes de la région, chez les femmes dont le taux d’activité ne dépasse pas 14%. Il était de 17% il y a 10 ans.

Autre plaie de la société algérienne, le logement. Dépassé par l’accroissement démographique, le secteur ne suit pas. Les Algériens les plus modestes s’entassent à la périphérie des villes dans des immeubles vétustes et mal construits. Ces constructions faites à la va-vite, dans des conditions financières souvent occultes, sont très sensibles aux séismes. En 2003, le tremblement de terre dans la région d’Alger, qui avait fait près de 3000 morts, avait attisé la colère et placé le logement au rang de priorité nationale. Depuis, les promesses ne se sont pas concrétisées. « Les ressources pétrolières sont mal réparties et la corruption est endémique. » lien à lire.

Face au presque ancien président de l’Algérie, 8 candidats : 4 connus et 4 méconnus.

Lien à lire sur la présentation des candidats à l’élection présidentielle Algérienne.

Chaque citoyen Algérien fera son choix lors du vote. Au cas où le président Bouteflika est réélu, et bien tout recommencera comme avant ou plutôt cela continuera comme avant.

Maintenant le peuple Algérien à son à venir (avenir) en main, à lui de se diriger vers une justice sociale, que chacun d’eux puissent prospérer et vivre dans leur pays sans en partir, pour vivre en paix.

Bien à vous

LaddyMarie

 

 

 

Encore une attaque contre la République et les lois.

blur close up focus gavel
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Tout Français majeur a le droit de vote sans distinction de sexe, d’origine, de religion ou d’idéaux politiques. Ce droit s’applique dans la commune où il est inscrit et lui permet de participer au choix de conseillers lors des élections locales, ou de député(s) lors des élections nationales et européennes. Le droit prévoit cependant la possibilité d’assortir une condamnation pénale d’une interdiction qui prive le citoyen de son droit de vote pour un temps limité. Cette privation n’est cependant pas automatique et on peut jouir du droit de vote en prison.

Belloubet promet une urne dans chaque prison !!! Non et Non la loi ne donne pas la permission de mettre des urnes dans les prisons, il y a des lois, mais c’est quoi cette ministre de la justice ??? qui ne respecte pas la France la République, Stop !!!

Voilà ce que dit le site Service Public, je pense que là c’est dépassé les bornes !!!

La personne détenue qui n’a pas été définitivement condamnée à une interdiction des droits civiques peut voter, physiquement ou par procuration.

Elle peut demander au juge d’application des peines une permission de sortir d’une journée pour aller voter, sauf si elle a été condamnée à une peine de prison supérieure à 5 ans, dont moins de la moitié a été exécutée.

L’exercice du droit de vote implique une inscription sur les listes électorales.

À ce titre, la personne détenue doit :

  • soit attester d’un domicile personnel qui lui permet de s’inscrire à tout moment sur les listes de la commune de son domicile jusqu’au 31 décembre de l’année précédant le scrutin,
  • soit avoir élu domicile auprès d’un centre communal d’action sociale, d’un centre intercommunal d’action sociale ou d’un organisme agréé par la préfecture,
  • soit avoir obtenu une attestation de résidence certifiant de sa présence au sein de l’établissement pendant au moins 6 mois. . La personne détenue peut alors s’inscrire sur les listes électorales de la commune de l’établissement. Un certificat de présence est fourni à la personne détenue.

En dehors de ces conditions, lorsque la personne détenue ne dispose pas d’un domicile personnel, elle peut demander à être domiciliée à l’établissement pénitentiaire. Un certificat temporaire de domiciliation doit dès lors lui être fourni afin qu’elle puisse s’inscrire sur les listes électorales de la commune de l’établissement.

Dans les cas où la personne détenue ne peut pas bénéficier de la permission de sortir, elle peut voter par procuration, en désignant un mandataire qui ira voter à sa place.

Pour que le mandataire désigné puisse voter à la place de la personne détenue, il faut qu’il soit en possession d’une procuration sur laquelle la signature de la personne détenue est dûment certifiée.

La personne détenue doit s’adresser au greffe de la prison pour demander :

  • la délivrance d’un extrait du registre d’écrou justifiant son incapacité à se rendre à un bureau de vote
  • et le passage d’un officier de police pour certifier la procuration.

Une fois certifiée, la procuration permet au mandataire de la personne détenue de voter à sa place le jour de l’élection. Sa validité est limitée à un scrutin, sauf exception.

Une personne détenue en prison a-t-elle le droit de voter ?

Par ailleurs, la demande de permission de sortir peut toujours être refusée, et ce à quelques jours du scrutin, empêchant celle qui n’a pas prévue de procuration de voter. Si les personnes détenues n’ont plus d’attache dans leur commune d’origine, elles doivent s’inscrire sur les listes électorales de la commune du lieu d’implantation de la prison. Et pour la procuration trouver un mandataire inscrit dans la même commune. Autant de démarches qui peuvent s’avérer extrêmement complexes. Ainsi, le taux de participation des personnes détenues est très faible (entre 4 et 8% selon les élections).

Y’en a marre de ces politiques de merde qui font tout et n’importe quoi parce que çà leur convient, à leur guise, racler le fond, tout çà pour une élection, avoir le 1ère place, on aura tout vu, la France est une République que l’on respecte, elle a des lois et chacun doit s’y soumettre et d’autant le ministre de la justice.

Bien à vous.

LaddyMarie

 

Juppé has been

Juppé ne sera pas le représentant de la droite en 2017 pour la bonne raison qu’il n’est pas de droite.

Lire la suite « Juppé has been »

Les marchands de malheur

Vous l’avez deviné les marchands de malheur ce sont les médias.

Lire la suite « Les marchands de malheur »

Pour cause de menace terroriste

Le message illusoire des politiques sur notre sécurité

Lire la suite « Pour cause de menace terroriste »

Liberté, je ne peux plus dire ton nom

ah mepris

Les vérités que l’on aime le moins entendre sont souvent celles qu’on a le plus besoin de savoir.

Lire la suite « Liberté, je ne peux plus dire ton nom »