Vladimir Poutine : « Quand les responsables européens déclarent qu’ils ne veulent pas du vaccin russe Spoutnik V en Europe, les intérêts de qui défendent-ils? Les intérêts des citoyens ou des compagnies pharmaceutiques? »

Vladimir Poutine : « Quand les responsables européens déclarent qu’ils ne veulent pas du vaccin russe Spoutnik V en Europe, les intérêts de qui défendent-ils? Les intérêts des citoyens ou des compagnies pharmaceutiques? »

Vladimir Poutine : « Quand les responsables européens déclarent qu’ils ne veulent pas du vaccin russe Spoutnik V en Europe, les intérêts de qui défendent-ils? Les intérêts des citoyens ou des compagnies pharmaceutiques? »

Les journalistes US complices du président Biden

Aux États-Unis, les journalistes ne sont pas autorisés à poser de question au président Joe Biden sans les avoir soumis préalablement à la Maison-Blanche. Celle-ci rédige alors les réponses que le président lit avec conviction. Ce dispositif, qui rappelle ceux de régimes autoritaires, vise à masquer l’état mental défaillant du président (79 ans).

Des photographies circulent qui montrent ces anti-sèches.

Chaque fois que le président a répondu à une question imprévue, il a dit n’importe quoi. Par exemple, durant sa campagne électorale, il avait annoncé avec insistance la venue de son fils, Beau, mort depuis six ans. Ou encore, en janvier 2012, après une question imprévue sur l’inflation élevée, il l’a décrite comme un « grand atout » avant d’injurier le journaliste et de le traiter de « fils de pute ».

source : Réseau Voltaire

Les journalistes US complices du président Biden

La journaliste Noémie Halioua est menacée suite à la parution de son livre dénonçant le « mythe du vivre-ensemble » à Sarcelles.

Dans Les uns contre les autres (Cerf), la journaliste Noémie Halioua, originaire de Sarcelles, raconte les transformations de la ville du Val-d’Oise depuis trois décennies, sur fond de clientélisme électoral et de communautarisme.

Noémie HALIOUA. – (…) Le «vivre-ensemble», à Sarcelles comme ailleurs, est un mythe. D’instinct, les personnes issues de cultures diverses ne veulent pas vivre ensemble, elles se regroupent par affinités. (…)

Cette dégradation est progressive et multifactorielle. La ghettoïsation sociale et ethnique, le regroupement familial, la loi Dalo ont eu leur rôle à jouer. Et puis le 11 septembre, l’instrumentalisation du conflit israélo-palestinien, la recrudescence d’attaques contre les chrétiens en Orient, la progression d’un islam revendicatif. Au fond, les points de bascule à Sarcelles sont les mêmes que ceux de la France, car Sarcelles et une métaphore de la France d’aujourd’hui sur toutes les questions de communautarisme et d’entrisme. (…)

Ces nouvelles communautés se regroupent entre elles facilement, accueillent les nouveaux arrivant et oublient le reste du monde. Des frontières se dressent entre les communautés. (…)

L’entrisme aussi a des conséquences très concrètes sur la façon dont sont gérés les conflits : je discutais récemment avec un policier de Sarcelles, qui m’expliquait que les communautés réglaient leurs comptes comme dans leurs pays d’origine, parfois directement en se plantant un couteau dans le thorax. Sans parler des crimes d’honneur qui se règlent entre clans, des mariages de jeunes adolescentes à peine pubères ou des cas de viols mis sous le tapis pour ne pas «salir» les communautés… (…)

À Sarcelles, tout est parfaitement structuré de sorte que les revendications de chaque communauté aient voix au chapitre : politiques et religieux sont main dans la main dans une somme d’intérêts communs. En fonction de son poids électoral, chacun réclame sa part du gâteau et le politique la lui apporte sur un plateau d’argent, en échange d’une réserve de voix. Qu’il s’agisse de budgets aux associations «culturelles», de prêts de salles municipales pour des festivités etc. Vous vous retrouvez avec des noms de ronds-points qui se réfèrent à des événements historiques des quatre coins du monde dont vous n’aviez même pas idée de l’existence. Autant vous dire que le jour où des islamistes chercheront une assise locale, Sarcelles sera une cible idéale, tout y est déjà prêt.

(…) En 2014, une manifestation propalestinienne s’est transformée en émeute antijuifs et ce traumatisme a conduit des familles à faire leurs valises du jour au lendemain. Avec le temps, la communauté juive s’est vidée. (…)

C’est une illustration à échelle locale de l’éclatement de la nation en une ribambelle de communautés revendicatives, exigeantes, qui vont tout droit vers l’affrontement. Car ce système communautaire finit par promouvoir la loi du plus fort : c’est la communauté la plus importante numériquement, la plus puissante, qui dicte ses codes aux autres. (…)

Le Figaro

(Merci à Tara King)

En lien :

https://www.fdesouche.com/2022/03/25/la-journaliste-noemie-halioua-temoigne-etre-victime-de-graves-menaces-et-dintimidation-suite-a-la-parution-de-son-livre-denoncant-le-mythe-du-vivre-ensemble-a-sarcelles/embed/#?secret=gMaUpIJiXG#?secret=1julhjBT56

De Malherbe-Ventura-Bugier : les chiens de garde de Macron

NOUVELLES-EXPRESS.

Afin de vérifier les caméras de la prison d’Arles, Éric Dupond-Moretti a décidé de s’enfermer pour une semaine avec l’assassin d’Ivan Colonna.

Touchée par la grâce, Anne Hidalgo a demandé à l’Archevêque de Paris une place réservée à Notre-Dame, dès la ré-ouverture de la cathédrale au public. « Au premier rang, sous les ostensoirs, ça porte bonheur« .

Olivier Duhamel et Benjamin Griveaux ont déjeuné chez Jean-Jacques Bourdin. Anne Nivat était en cuisine, au menu : filet de maquereau sauce grand-baiseur, queue de boeuf façon Pignole, fromage pénal, pièce montée à trois sur lit de stupre. On a causé EHPAD.

Pour service rendus à l’Amérique, Raphaël Enthoven a reçu des mains de Bernard-Henri Lévy la Kalachnikov en pâte à modeler de la célèbre « Collection Khadafi« .

Apolline de Malherbe a demandé à être mise sous bêta-bloquants.

Alice Coffin et Françk Ribéry ont été aperçus, nus et enlacés, sur une plage d’Abu-Dhabi.

Emmanuel Macron laisse tomber l’élection présidentielle et prend la bure dans un monastère des Météores (Grèce).

BFM renonce officiellement à mentir. L’Élysée ne confirme pas.

entre autres scoops du 1er Avril 2022.

De Malherbe-Ventura-Bugier : les chiens de garde de Macron

LES CHIENS DE GARDE DE MACRON VEILLENT

Zemmour est interrogé par le tandem Alba Ventura (dans le rôle de la guêpe ) et Lenglet (dans le rôle du bourdon). Rien que des questions putassières et vicelardes, pour le mettre sur la défensive et laisser croire qu’il a raté sa campagne et a multiplié les erreurs, n’étant pas en phase avec les Français. Mais surtout, quand il évoque McKinsey, il doit se battre pour aller au bout d’une démonstration, qui, manifestement, irrite Ventura. La gamelle est en danger, Alba, il faut faire quelque chose, et vite.

Quant à Dupont-Aignan, sur ce sujet, il a affaire à Apolline de Malherbe, plus méprisante que jamais. Il y a vraiment des messieurs pour exister auprès de ce genre de femme ?

Enfin, autre exploit de spadassin macronisé, sur le 20 heures, le nommé Julien Bugier ose dire que Zemmour affirme que quand on est immigré, on est forcément voleur ou délinquant.

Choupinet, encore lui, redécouvre le péril fasciste, avec le tandem Marine-Eric.  https://francais.rt.com/france/97498-emmanuel-macron-fustige-tandem-dextreme-incarne-marine-le-pen-eric-zemmour

LA FRANCE DE CHOUPINET 1er, PRINCE DES INDIFFÉRENTS.

Moreno décore une raclure de la LDNA. La France de Macron dans toute sa splendeur. Moreno sera la dernière à défendre son bienfaiteur. En faisant rempart de son corps contre les Français, s’il le faut.

La mini-mérule Macron dans toute sa splendeur. Il met les Français en danger par l’accélération d’une immigration folle. La police, rendue impuissante n’est plus capable de protéger nos compatriotes, les agressions de plus en plus violentes et mortelles se multiplient, il y a 13.000 cambriolages par jour, et cet olibrius cloné sur Mister Bean ose faire la leçon aux Français, sommés de ne pas se défendre, ni eux ni leur famille, de se laisser voler, voire assassiner. Quelle tache sur la France !

Le dossier McKinsey s’épaissit, et les liens entre ce cabinet et le clan Macron apparaissent au grand jour. Dossier très complet et actualisé par Fdesouche. Normalement, Choupinet doit très bientôt retourner bosser à l’Agence Rotschild d’Amiens (Somme) https://www.fdesouche.com/2022/03/31/le-cabinet-de-conseil-mckinsey-qui-mene-regulierement-des-missions-de-conseil-pour-lelysee-et-le-gouvernement-est-accuse-devasion-fiscale-en-france-il-na-paye-aucun-impot-sur-les-societes-en/

Voici comment l’on traite ceux qui n’ont pas eu la chance de naitre ailleurs qu’en France. http://www.nordeclair.fr/1160549/article/2022-03-31/un-sursis-de-plus-pour-la-famille-roubaisienne-sans-logement-dont-l-avenir-reste?utm_medium=Social&utm_campaign=echobox_ne&utm_source=Twitter

ANIMATIONS HÉMOGLOBINIQUES.

Alexandre, au mauvais endroit, au mauvais moment. La France d’Éric Dupond-Moretti. http://www.midilibre.fr/2022/03/30/trentenaire-tue-a-montpellier-il-ny-a-pas-eu-de-bagarre-cetait-une-agression-totalement-gratuite-10204725.php

Elle aussi, au mauvais endroit, etc, etc. La France du même Éric Dupond-Moretti. http://www.20minutes.fr/faits_divers/3263767-20220401-rennes-homme-ecroue-viol-jeune-femme-pleine-rue

Ils ont eu de la chance. A Bayonne, ils seraient morts. http://actu.fr/ile-de-france/bobigny_93008/agression-d-un-chauffeur-et-de-ses-passagers-a-bobigny-trois-personnes-interpellees_49857772.html

La famille française exemplaire selon Éric Dupond-Moretti. http://www.vosgesmatin.fr/faits-divers-justice/2022/03/30/cinq-hommes-devant-les-assises-pour-sequestration-violences-et-viol-a-epinal?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1xI6ZaYhQdaY7LG76CuiWQT2czRPWHyMOsvrPcPjOJj4gbkvVQC37mWwI#Echobox=1648572323

CORONACIRCUS.

On commence à parler sérieusement des chiffres. Parmi lesquels ceux-là. http://www.leslignesbougent.org/petitions/pour-une-transparence-totale-sur-la-mortalite-des-moins-de-45-ans-en-fonction-du-statut-vaccinal-7320/

Complotisme, vraiment ?

(VII) La religion vaccinale serait-elle liée aussi à la course aux armes biologiques ?

Le Pr Joyeux va encore se faire traiter de complotiste. https://www.breizh-info.com/2022/03/11/181096/joyeux-covid-aluminium/

Sinon, grand numéro de Choupinet, sur le thème « Si l’extrême droite avait gagné, vous n’auriez pas eu le vaccin ». Grandiose. https://lemediaen442.fr/presidentielle-macron-appelle-a-voter-pour-lextreme-droite/

L’AUTRE GUERRE.

Depardieu : un repère important pour ceux qui s’intéressent aux raisons pour lesquelles les vents changent d’orientation. Compte tenu de la corpulence du Gérard, les siens doivent porter bien au-delà de la Russie. http://www.france24.com/fr/info-en-continu/20220331-depardieu-dénonce-les-folles-dérives-inacceptables-de-poutine?dicbo=v2-f730dd23a3e17918318a4f61799e3827

AUTRES FRONTS.

Hunter Biden est une sorte de Macron Démocrate, avec en plus une libido désaxée quant à elle vers l’enfance. Un nuisible qui devrait moisir en taule depuis un bon bout de temps.

TRUMP DEMANDE PUBLIQUEMENT À POUTINE DE RÉVÉLER TOUT CE QU’IL SAIT SUR LES TRAFICS DU FILS BIDEN EN UKRAINE On aimerait que Poutine donne suite à cette demande.

https://t.me/francoisasselineau/704

Force est de reconnaître que Trump combat courageusement le verrouillage médiatique qui sévit aux  🇺🇸 comme en 🇫🇷.

🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥
🔥

CNN parle d’une potentielle arrestation du fils du Président des États-Unis. Alors les factcheckeurs? Que dites-vous maintenant? On se rappelle ce que vous disiez concernant cet ordinateur. Nous avons TOUT enregistré. Alors?

https://t.me/lesdeqodeursinfo/3952

CatTheGreat / 31/03/2022 / EN]

🚨Le ministère russe de la Défense dénonce l’implication de Hunter Biden et de Metabiota dans le financement de la recherche ukrainienne sur les armes biologiques. Ils ont dit que les États-Unis ont ramené une tonne d’échantillons de virus aux États-Unis en février de cette année ! (Vraisemblablement pour les faire sortir d’Ukraine à temps ?!) Le reste a été détruit lors de l’opération militaire spéciale. Ils ont également mis en avant des brevets américains, en particulier un drone capable de voler suffisamment bas pour disperser des insectes infectés (et d’autres aérosols) dans l’air afin d’infecter les troupes ennemies.

https://t.me/mod_russia_en/554

Traduction par @actuintel

https://t.me/actuintel/14916

En yuan ou en dollar, Hunter ? https://m.epochtimes.fr/des-senateurs-divulguent-les-releves-bancaires-attestant-des-paiements-verses-par-la-chine-a-hunter-biden-1994311.html

« On entend peu mes gens en ce moment. C’est normal. Les koufars s’entre-tuent comme il convient » (Allah)

Danielle Moulins et Jean Sobieski

De Malherbe-Ventura-Bugier : les chiens de garde de Macron

Le Parquet National Financier protège Macron

Le Parquet National Financier « aux abonnés absents » en ce qui concerne les « Affaires » touchant de près le président Emmanuel Macron, à quelques jours de l’élection présidentielle. Il s’était pourtant montré bien plus performant en ce qui concerne le cas « Fillon », également aux approches de l’élection 2017 et pour des « opérations » bien moins importantes financièrement : quelques costumes et un emploi fictif concernant son épouse, alors qu’avec Emmanuel Macron il s’agirait de quelques millions d’euros.

Il y a le problème « McKinsey » certes et quelques autres cabinets de conseil, présenté par les sénateurs comme « un phénomène tentaculaire ». Des conseils chèrement rémunérés (379 millions d’euros en 2018 et jusqu’à 894 millions en 2021) et pour quels résultats…on se le demande ? Et voilà qui est encore plus grave, si c’est possible : la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique précise que Emmanuel Macron a déclaré 156.000 euros de patrimoine en 2014 et 500.000 en 2022.

Ce qui laisse perplexe c’est qu’il aurait avoué (à qui ?) qu’il avait perçu près de trois millions d’euros entre 2009 et 2013.

Selon les investigations de deux journalistes, Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesnier et « selon une source anonyme », Emmanuel Macron aurait reçu une commission très importante, en 2012, à l’occasion du rachat par Nestlé d’une filiale de Pfizer (9 milliards d’euros) alors qu’il occupait le poste d’associé-gérant à la banque Rothschild. Commission qui aurait été versée « sur des structures opaques des paradis fiscaux ».

Lors de ce rachat, la banque Rothschild aurait pu « empocher » entre 45 et 135 millions d’euros et, toujours selon les mêmes sources, Emmanuel Macron aurait « très probablement » touché entre 5 et 10 millions d’euros de « Bénéfices Industriels et Commerciaux » ?

Or, il n’a déclaré, en 2014, que 720.000 euros pour l’ensemble des « BIC » perçus en 2012 !

Une personnalité proche de la banque Rothschild (anonyme bien sûr) explique à ces deux journalistes que « cette banque franco-britannique aurait conclu des « arrangements » avec Bercy, dans les années 2000, pour que « ces honoraires ne soient pas fiscalisés en France ». Cette même source (décidément bien bavarde) poursuit en affirmant « qu’une partie de ces rémunérations sont versées sous forme de salaire en France et que la partie la plus importante le serait à l’étranger, dans des trusts qui ne sont même pas aux noms des « associés-gérants » ou de la banque ». 

Vrai ou faux ? Mais cela ne méritait-il pas une enquête plus approfondie du Parquet National Financier, aussi rapide que celle qui avait « frappé » François Fillon, c’est-à-dire avant le premier tour ? Quant aux médias, ils se montrent bien plus silencieux sur « ces quelques dizaines de millions d’euros que sur « les costumes » de François Fillon !  

 Manuel Gomez

Le Parquet National Financier protège Macron

Le Maire prêchait la guerre économique totale : Poutine a entendu

Bruno Le Maire rêvait d’une guerre économique totale avec Poutine. Il est servi ! Avec nos 3000 milliards de dettes et sans matières premières, Le Maire joue au dur.

Quand un nul en maths (de son propre aveu ) gère les centaines de milliards de Bercy, il ne faut pas s’attendre à des miracles. On a d’ailleurs pu mesurer l’extrême légèreté de ce monsieur dans son propre domaine, face à Zemmour. Ce dernier a donné une magistrale leçon d’économie au ministre, qui ne connaissait aucun chiffre ! Je rappelle aussi qu’en tant que ministre de l’agriculture, Le Maire ne savait même pas combien vaut un hectare !

Le résultat vous le connaissez tous et il se résume en deux lignes :

1) La France est passée en cinq ans du 5e au 7e rang mondial !

2) La dette publique a augmenté de 600 milliards sur le quinquennat, soit 120 milliards par an ou 328 millions par jour !

Oui, vous avez bien lu, Macron et son ministre de l’économie augmentent la dette de 330 millions par jour. Chaque Français s’endette sans le savoir de 5 euros par jour ou de 1800 euros par an !

Pour information, l’armée française est exsangue et manque de tout. Or, 600 milliards, c’est le prix de 85 porte-avions ou de 6000 Rafale. Avec notre immense domaine maritime, le deuxième du monde, il nous faudrait quatre PA, un en Méditerranée, un dans le Pacifique et un dans l’Océan Indien, le quatrième étant en maintenance tournante.

Macron a littéralement perdu les pédales. Il ne maitrise plus rien et va nous détruire.

Les Occidentaux ont d’abord exclu des sanctions envers la Russie, les hydrocarbures et les matières premières essentielles à leurs économies.

Mais au cinquième train de sanctions, Macron attisant sans cesse les braises, Poutine a vu rouge et a décrété : Gaz russe contre roubles ou pas de gaz du tout.

Fanfaronnade ont cru les Européens, sans comprendre que Poutine n’est pas du genre à faire des Poissons d’avril et qu’il a pour habitude de ne pas parler en l’air.

Macron braille qu’un contrat est un contrat et qu’il faut le respecter.

D’accord, mais dans ce cas je lui conseille de dire cela à Biden, à Johnson et à nos amis Australiens, qui ont enterré notre contrat de sous-marins de 53 milliards.

Macron s’est couché devant Biden, il devra maintenant se coucher devant Poutine. C’est la loi du plus fort, contrat ou pas. Il serait temps de le comprendre.

Cela dit, ni Poutine, ni l’UE n’ont intérêt à couper le gaz. Une solution satisfaisante pour tout le monde est dans les tuyaux. Paiement en euros, avec transformation en roubles par Gazprom. A suivre.

Grâce à Macron, le va-t-en-guerre en extase devant Zelensky, les pays d’Afrique vont bientôt pouvoir crever de faim avec une explosion du cours du blé, céréale dont la Russie et l’Ukraine couvrent 30 % des exportations mondiales.

Pousser à la résistance contre l’Ours russe, cela a un prix. Le Maire veut la guerre totale, il pourra donc la faire jusqu’au dernier Africain. Plus les Occidentaux arment l’Ukraine et plus les émeutes de la faim seront terribles, en Afrique et dans certains pays du Moyen-Orient.

Antonio Guterres évoque un « ouragan de famines » ( Figaro )

Nous avons vraiment un gamin à la tête de l’Etat, qui prend Poutine pour le perdreau de l’année et qui joue les gros bras derrière le sénile Biden. Mais Poutine se fout éperdument de l’UE et de l’Amérique, des pays inamicaux qui méprisent et humilient la Russie depuis 30 ans.

D’ailleurs, Macron ne pèse rien dans ce conflit. C’est Erdogan qui prend les négociations en mains. C’est dire l’estime qu’a Poutine pour les 27 et pour Macron en particulier.

La surenchère dans les sanctions et dans l’armement aux Ukrainiens et une folie. Cela augmente les souffrances du peuple ukrainien, qui de toutes façons, perdra cette guerre et devra se résigner à une partition, dont seul Poutine fixera l’ampleur.

Quand Zelensky accuse nos entreprises en Russie de financer les meurtres d’enfants et de femmes, les viols, quand il compare les souffrances de l’Ukraine à la Shoah, il se comporte en fieffé salaud. Mais le pire est de voir avec quelle dévotion l’Occident traite ce saltimbanque corrompu, cité dans les Panama Papers, et qui a laissé son armée perpétrer ses exactions dans le Donbass, contre les populations prorusses. Arrêtons de faire d’un misérable mafieux un héros de guerre.

Cette guerre est le résultat de la politique impérialiste américaine, qui n’a jamais accepté un rapprochement de Moscou avec l’UE, et qui a au contraire, menacé la Russie jusqu’à ses frontières.

Avoir repoussé ce pays chrétien est un crime. L’Amérique est impardonnable, mais la lâcheté des Européens soumis à Washington, l’est tout autant.

Poutine acceptera une base Otan en Ukraine, quand Biden acceptera une base de missiles russes à Cuba.

Conclusion

On aimerait savoir ce que Biden, Macron et Zelensky vont dire au peuple ukrainien quand Poutine va siffler la fin de la récré et amputer l’Ukraine d’une partie de son territoire ( souvenons-nous du Kosovo )

On aimerait savoir ce qu’ils vont dire aux peuples affamés qui n’auront plus de blé pour survivre.

On aimerait savoir ce que Macron dira aux Français, quand notre économie déjà exsangue, va s’effondrer encore davantage, que l’inflation va exploser et que les taux d’emprunt prohibitifs vont nous empêcher de vivre à crédit.

Car l’heure de vérité approche et contrairement aux sornettes des médias, ce n’est certainement pas Poutine qui va capituler le premier.

Les délires de la propagande occidentale n’y changeront rien. C’est reculer pour mieux sauter. Cette guerre aurait dû cesser au bout d’une semaine, en cédant le Donbass à Poutine et en faisant de l’Ukraine un pays neutre.

Ces milliers de morts inutiles, ce sont finalement les Occidentaux qui en sont responsables.

Jacques Guillemain

Le Maire prêchait la guerre économique totale : Poutine a entendu

Le préfet du Pas-de-Calais condamné pour le démantèlement d’un camp de migrants : « Des associations pro-migrants, subventionnées par l’État, font condamner les représentants de l’État. Tout ça est magnifique… », réagit Charlotte d’Ornellas

Accusé d’avoir pris l’initiative de l’expulsion sans l’autorisation du juge administratif, le préfet a démenti et assuré qu’il avait appliqué une décision du procureur.

Le préfet du Pas-de-Calais a été condamné pour s’être affranchi de l’autorité judiciaire lors du démantèlement d’un campement de migrants à Calais en 2020, une décision qui remet en cause le cadre juridique de nombreuses expulsions selon les plaignants.

La préfecture, qui a quinze jours pour contester cet arrêt de la cour d’appel de Douai (Nord), n’a pas souhaité réagir à la décision. Dans son arrêt du 24 mars, dont l’AFP a obtenu copie, la cour condamne le préfet pour «voie de fait», lui reprochant d’avoir pris l’initiative de l’expulsion, et temporairement privé de liberté les occupants du site, sans cadre juridique adéquat. Les requérants, onze exilés et huit associations de défense des migrants – dont le Secours catholique et l’Auberge des migrants – avaient assigné le préfet en décembre 2020. Ils demandaient que soit jugée «illégale» l’évacuation menée le 29 septembre 2020 sur la zone dite du Virval, où campaient plus de 800 candidats au passage en Grande-Bretagne.

(…) Le Figaro

Astrid Stuckelberger, ancienne employée de l’OMS : “Une pandémie de mensonges”. Article de décembre 2021 ….

Astrid Stuckelberger, ancienne employée de l’OMS : « Une pandémie de mensonges ».

“Je ne suis pas un alarmiste, je veux juste expliquer avec la science, les mensonges, la corruption, la propagande… Et sur les méfaits des vaccins. Parce que je suis une experte en santé publique et en science.” Astrid Stuckelberger a 30 ans d’expérience en tant que chercheuse. Dans les années 2009-13, elle a été affiliée à l’OMS, avec pour spécialité les pandémies. Elle a publié 180 ouvrages et 12 livres.

Dans une interview accordée à un média norvégien, Mme Stuckelberger a déclaré qu’elle était surtout inquiète parce que les vaccins ne sont pas des vaccins, “mais une expérience biotechnologique et synthétique”.

Comme il contient des modifications génétiques, comme les OGM, les gens auraient dû être informés du contenu du vaccin. “Ce qui est dangereux avec le vaccin, c’est qu’il déclenche une infection. Je ne pense pas que ce soit la protéine spike qui soit le problème, mais que le vaccin contienne du graphène. C’est mortel, et maintenant nous avons des statistiques. Nous savons.”
Bill Gates a pris la tête de l’OMS

Mme Stuckelberger a également souligné que “l’OMS n’est pas la même organisation qu’avant”. Il y a eu un changement en 2016, a-t-elle expliqué.

“C’était spécial : Des organisations comme GAVI – l’Alliance mondiale pour la vaccination dirigée par Bill Gates – sont arrivées à l’OMS en 2006 avec des financements. Depuis lors, l’OMS est devenue un nouveau type d’organisation internationale. GAVI a gagné de plus en plus d’influence, et une immunité totale, plus que les diplomates de l’ONU. GAVI peut faire exactement ce qu’elle veut, la police ne peut rien faire.”

L’OMS a fait l’objet d’un audit en 2014 et après cela, elle est devenue davantage une entreprise dont les pays sont les filiales.

“Quand je travaillais avec les relations internationales à l’OMS en 2013, j’ai vu que GAVI entrait de plus en plus. GAVI a présenté un plan d’action mondial pour la vaccination 2012-2020. C’est-à-dire huit années où GAVI avait tout entre les mains. Bill Gates s’est occupé de la vaccination, il a pris le relais.”

L’OMS exerce un pouvoir énorme sur les pays, a-t-elle ajouté. “Avant, tous les pays étaient libres. Mais maintenant, quand je fais des interviews dans le monde entier, je vois que chaque pays fait partie d’une ‘société OMS’. L’OMS n’est plus une organisation membre démocratique, comme l’ONU. Les différents gouvernements constituent la base de l’”entreprise”. Cela correspond logiquement à ce qui se passe actuellement, puisque les ‘entreprises’ veulent de l’argent, des affaires, et contrôler les gens. C’est comme l’esclavage. Les impôts que nous payons vont aux gouvernements qui sont soumis à “l’entreprise”. Sous les organisations multinationales, comme GAVI.”
Contrat entre GAVI, la Banque mondiale et l’OMS

“GAVI, la Banque mondiale et l’OMS ont conclu un contrat appelé IFFM : International Facility Finance for Immunization. Nos pays, nos populations, paient à l’OMS, à la Banque mondiale et à GAVI pour réaliser leurs programmes de vaccination. Ce qui signifie vacciner l’ensemble de la population. Quand vous voyez le plan de GAVI, vous voyez que de 2012 à 2020, ils ont eu cet objectif. Mais comme cela n’a pas fonctionné, ils ont dû créer une pandémie.”

Selon elle, la pandémie a très certainement été planifiée. ” Vous pouvez le voir dans tous les documents. Tout le monde peut les analyser, ils sont au grand jour, sous nos yeux. “

Elle a souligné les recherches du professeur John Ioannidis de l’université de Stanford, qui montrent que la mortalité en 2020 n’était pas plus élevée que les autres années. “C’est un mensonge, et il n’y a pas de pandémie. L’OMS accepte que la mortalité ne soit pas plus élevée, pourtant elle n’a pas déclaré que la ‘pandémie’ était terminée”, a-t-elle ajouté.

Mme Stuckelberger a déclaré qu’elle ne se considérait pas comme une dénonciatrice, mais comme une experte en santé publique, en médecine et en science. Mais les larbins de Gates lui ont déclaré la guerre. “Les universités de Genève et de Lausanne ont arrêté tous mes cours. Je suis en procès, ils m’attaquent. Ils veulent révoquer ma licence médicale, ils essaient de dire que je ne suis pas compétente, que je mens. Cela s’applique à tous les chercheurs qui disent cela, nous sommes maintenant plusieurs médecins à mettre en garde contre la mort après la vaccination. C’est dangereux pour les professionnels d’en parler”.

L’ancien employé de l’OMS s’est moqué avec ironie du rôle des médias dans la diffusion des mensonges. “Les médias sont payés par les “entreprises” multinationales. Je les appelle les pirates internationaux. Et les médias contrôlent les gouvernements. Les médias doivent devenir indépendants, ils doivent aider la population à obtenir des informations libres.”

Un certain nombre d’études et de médecins ont souligné qu’il existe un traitement pour le Covid-19.

Stuckelberger, qui vit à Genève, pense que la solution est de revenir à l’ancienne vie communautaire : “Nous devons organiser un système social parallèle. Nous devons revenir à l’âge des Vikings. C’est arrivé en Suisse, beaucoup de choses ici maintenant ont des racines dans l’époque des Vikings. J’y pense beaucoup – en Norvège, on peut revenir à l’agriculture.”

Les gens ont été trompés ! Arrêtez immédiatement les vaccinations !

Elle estime que la vaccination doit être arrêtée immédiatement. “Pour des raisons liées au contenu des vaccins. Après 30 ans de recherche, je sais que lorsque vous avez une, deux ou trois études de cas et que vous observez au microscope, pour une preuve conceptuelle, alors vous n’avez pas besoin de faire plus de recherche. Ce que vous voyez au microscope est une preuve suffisante. Lorsque jusqu’à dix experts dans le monde voient la même chose au microscope, c’est suffisant.

“Dans les vaccins, ils voient du graphène, des parasites, des métaux… Par conséquent, nous devrions arrêter la vaccination, et interdire toutes les injections. Ceux qui continuent devraient être poursuivis en justice.”

Selon Stuckelberger, les taux de décès et les effets secondaires qui sont rapportés ne représentent que 1 à 10 % de la réalité. Fin octobre, EudraVigilance européen faisait état de 29 000 morts, mais avec les chiffres sombres estimés, cela pourrait être 290 000.

“Ce n’est pas facile à savoir, car les autopsies ne sont pas pratiquées. Il y a beaucoup de mensonges et d’escroqueries dans la science, et dans les systèmes. Le test PCR en est un exemple, le médecin ne peut pas l’utiliser à des fins de diagnostic. Des médecins sont payés pour affirmer que les décès sont dus au Covid, sur la base d’un PCR qui ne fonctionne pas. Très souvent, cela se produit sans autopsie. Ils disent que le décès est dû au Covid, même si ce n’est pas le cas.”

Des médecins sont payés pour affirmer que les décès sont dus à Covid, sur la base d’une PCR qui ne fonctionne pas.

“C’est terrible que l’on ne fasse pas de recherche clinique, on obtient seulement des informations auprès des hôpitaux. C’est unique dans l’histoire des pandémies que les données ne sont pas disponibles. Aux Etats-Unis, on dénombre 17 000 décès dus à la vaccination, dont des enfants et des bébés. Il n’est pas éthique de continuer. Jusqu’à présent, aux États-Unis, le nombre de décès est trois fois plus élevé que le total de tous les vaccins au cours des 35 dernières années. Ce sont des chiffres officiels, sans recherche clinique ni validation. La recherche n’est pas terminée, mais la vaccination continue. C’est affreux, vraiment criminel”.

Stuckelberger a confirmé que huit doses étaient en cours de déploiement. “Mais il n’y a pas eu de pandémie. C’était une pandémie de RCP, de propagande, de propagande de peur… Il y a une corruption massive et des conflits d’intérêts. La science et les médias sont également corrompus, tout le système est corrompu. Les professionnels sont achetés avec des participations dans les entreprises de vaccins. Ils y pensent depuis 20 ans. L’industrie contrôle les médias, les médecins… Les mensonges viennent des universités qui disent ‘nous connaissons la science’. C’est unique. Les universités de Suisse vendent Pfizer et Moderna.

“Les gens ont été trompés. Ils n’ont pas vu que c’était de la propagande. Et que les politiques et les définitions ont changé.”

Source : https://freewestmedia.com/2021/12/05/former-who-employee-astrid-stuckelberger-a-pandemic-of-lies/

https://resistance-mondiale.com/astrid-stuckelberger-ancienne-employee-de-loms-une-pandemie-de-mensonges

Cesson-Sévigné (35) : une jeune femme de 19 ans tabassée et violée en pleine rue par un migrant camerounais “déjà connu de l’institution judiciaire”

Rennes : Un homme écroué pour le viol d’une jeune femme en pleine rue

ENQUETE  Alors qu’elle se rendait à son travail à vélo, une jeune femme de 19 ans a été agressée sexuellement par un individu tôt samedi matin à Cesson-Sévigné

[…]

Le suspect a reconnu les faits

La victime a été prise en charge par les pompiers et conduite au CHU Pontchaillou. Confiée à la sûreté départementale, l’enquête a rapidement permis d’identifier le suspect, « un jeune homme né en 2001 au Cameroun, connu de l’institution judiciaire ».

[…]

L’article dans son intégralité sur 20 Minutes

Cesson-Sévigné (35): une jeune femme tabassée et violée en pleine rue par un migrant camerounais “déjà connu de l’institution judiciaire”

L’inflation est tenace, et la BCE durcit le ton: elle pourrait bientôt « repenser sa position »

Avec la progression de l’inflation, la Banque centrale européenne pourrait bientôt être amenée à resserrer ses politiques, annonce l’économiste en chef de l’institution basée à Francfort.

7,5% d’inflation en zone euro, sur le mois de mars, annonce Eurostat ce vendredi. L’inflation a pris un sacré coup de jus, depuis le mois de février, où elle était « seulement » à 5,9%. Avec la guerre en Ukraine et son impact sur le prix de l’énergie et des aliments, l’envolée ne semble pas prête de s’arrêter, craignent de plus en plus d’experts.

Contre l’inflation, les institutions comme les banques centrales ont une arme en main : l’augmentation des taux d’intérêt. La Fed a déjà porté les taux plus haut, et continuera à le faire les prochains mois. La Banque centrale européenne (BCE), via sa présidente Christine Lagarde, a jusqu’alors réitéré que l’inflation était temporaire et qu’une augmentation des taux d’intérêt ne serait pas en vue à court terme.

Mais le vent est en train de tourner à Francfort. Au début du mois, la BCE a annoncé réfléchir à mettre fin à son programme de rachats au troisième trimestre, ouvrant ainsi (timidement) la porte à une hausse des taux d’intérêt. Ce vendredi, suite à l’annonce de la progression fulgurante de l’inflation, l’économiste en chef de l’institution, Philippe Lane, ajoute que la BCE pourrait être amenée à « repenser sa position ».

Interrogé par CNBC, il revient d’abord sur le fin du programme de rachats d’obligations, une mesure de stimulation pour la relance post-covid. Si l’anticipation de l’inflation à moyen terme reste identique, le programme devrait bien être arrêté au troisième trimestre.

Par contre si l’anticipation se dégrade, la BCE sera amenée à repenser ses stratégies, ajoute-t-il. Or, ces derniers mois, différentes institutions, comme la Fed ou la Commission européenne, ont revu leurs anticipations de l’inflation à la hausse – et la tendance pourrait se poursuivre au vu de la situation.

Dilemme

La BCE est devant un dilemme. D’un côté, l’inflation fait rage. D’un autre, l’Europe est exposée aux conséquences économiques de la guerre en Ukraine (plus que les Etats-Unis, par exemple). L’activité économique européenne est donc devant le risque d’un ralentissement, et le marasme économique de la stagflation voire de la récession guette. Un resserrement de la politique monétaire, comme la hausse des taux d’intérêt, est souvent vu comme un frein à l’activité et à la croissance.

La BCE devra donc jouer à l’équilibriste pour trouver le juste milieu. Philippe Lane sait que l’exercice est délicat : « Il y aura beaucoup de travail, beaucoup d’analyses, beaucoup de débats sur l’impact net de ces forces opposées. »

Source: BusinessAM

https://fr.businessam.be/linflation-est-tenace-et-la-bce-durcit-le-ton-elle-pourrait-bientot-repenser-sa-position/?fbclid=IwAR26OlNoPdzOXOzMKfCoY8JqGS7bGiVwaWkRDDog-1SmTo5pzPrwC5wr1Xw