Greta Thunberg ne sera pas la bienvenue, ce mardi à l’Assemblée nationale

Greta Thunberg ne sera pas la bienvenue, ce mardi à l’Assemblée nationale

Le cinéma prévu dans l’hémicycle par la glandouille lycéenne qui sèche ses cours tous les vendredis et qui va s’octroyer une année sabbatique, n’est pas du goût de tous les députés.

La mascarade écologique montée de toutes pièces par l’entourage de la jeune Suédoise commence sérieusement à être éventée, surtout quand le show business doit avoir lieu devant quelque 150 parlementaires de la mafia verte, qui ne trouvaient rien à redire sur le comportement de leur ex-ministre, Homard-Champagne François Goullet de Rugy.

Pour amplifier la propagande d’État, notons aussi qu’une cinquantaine de médias sont déjà accrédités.

Alors, dans un sursaut de sauve-qui-peut, des députés moribonds de LR essaient de redorer le blason de l’Assemblée nationale, où comme chacun sait, on peut désormais venir en pyjama raconter n’importe quoi.

Ainsi, Guillaume Larrivé, candidat à la présidence des Républicains, appelle à boycotter cette visite. « J’appelle mes collègues députés à boycotter Greta Thunberg à l’Assemblée nationale. ». Voilà qui est déjà un timide premier pas.

Mais, en parfait indécrottable de son parti laminé par Macron et Fillon, il ne trouve rien de mieux que d’ ajouter dans son twitt : « Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique et de courage politique ».

Des scientifiques et des observateurs ont beau s’évertuer à démontrer l’escroquerie écologique en l’espèce, rien n’y fait.

Alors puisque Les Républicains ne veulent pas dénoncer cette arnaque et courent le risque d’être rayés définitivement du panorama électoral à venir, il ne faudra pas qu’ils s’étonnent.

Le député Les Républicains de Seine-et-Marne, Jean-Louis Thierot, lui aussi bouché à l’émeri, précise niaisement : « Ensemble, nous promouvons une écologie de la science et de la conscience, pas de la croyance et du show ! Et nous allons accélérer ! ». Accélérer la disparition du parti : sûrement !

Et Le Parisien de rappeler : « Ce dimanche à Caen, Greta Thunberg a reçu le prix Liberté 2019, lancé par la région Normandie. Ce prix a été décerné début juin par des jeunes du monde entier âgés de 15 et 25 ans. » : http://www.leparisien.fr/politique/des-deputes-lr-ne-veulent-pas-de-greta-thunberg-a-l-assemblee-nationale-21-07-2019-8121054.php

L’ARNAQUE DE LA MARCHE POUR LE CLIMAT: GRETA THUNBERG

https://youtu.be/9FfZExd7xVo

lien de secours https://youtu.be/9FfZExd7xVo

Les escrocs de l’écologie veulent vous taxer, vous voler vos vieilles voitures, vous imposer l’éolien et le solaire et surtaxer le pétrole encore abondant : VOLEURS !

Yves Cochet, imposteur écologique et élu « Connard du mois », filmé chez lui

https://ripostelaique.com/yves-cochet-imposteur-ecologique-et-elu-connard-du-mois-filme-chez-lui.html

Élisabeth Borne, la taxeuse cumularde de ministères, succède à de Rugy

https://ripostelaique.com/elisabeth-borne-la-taxeuse-cumularde-de-ministeres-succede-a-de-rugy.html

Homard François Goullet de Rugy recevra-t-il Greta Thunberg ?

https://ripostelaique.com/homard-francois-goullet-de-rugy-recevra-t-il-greta-thunberg.html

L’écologie, nouvelle idéologie totalitaire pour la jeunesse

https://ripostelaique.com/lecologie-nouvelle-ideologie-totalitaire-pour-la-jeunesse.html

Les imposteurs de l’écologie business prêts à sacrifier Greta Thunberg

https://ripostelaique.com/les-imposteurs-de-lecologie-business-prets-a-sacrifier-greta-thunberg.html

La mafia verte écolo-gaucho veut prendre le pouvoir

https://ripostelaique.com/la-mafia-verte-ecolo-gaucho-veut-prendre-le-pouvoir.html

Le climatologue Christy démontre l’escroquerie des écolos politicards

https://ripostelaique.com/le-climatologue-john-christy-demontre-lescroquerie-des-ecolos-politicards.html

Notre-Dame incendiée : les contorsions politico-climatiques du CNRS

https://ripostelaique.com/notre-dame-incendiee-les-contorsions-politico-climatiques-du-cnrs.html

Programme Jadot : retour de tous les mioches de djihadistes en France

https://ripostelaique.com/programme-jadot-retour-de-tous-les-mioches-de-djihadistes-en-france.html

Greta continue son enfumage, Ventôse et Le Salé la démasquent

https://ripostelaique.com/greta-thunberg-continue-son-enfumage-ecolo-ventose-et-le-sale-la-demasquent.html

C’est à cause des écolos escrocs que votre facture d’électricité explose !

https://ripostelaique.com/cest-a-cause-des-ecolos-escrocs-que-votre-facture-delectricite-explose.html

Macron augmente le prix de l’électricité pour payer les éoliennes des écolos !

https://ripostelaique.com/macron-augmente-le-prix-de-lelectricite-pour-payer-les-eoliennes-des-ecolos.html

Hulot et Hidalgo veulent confisquer vos voitures pour que les nantis roulent entre eux

https://ripostelaique.com/hulot-et-hidalgo-veulent-confisquer-vos-voitures-pour-que-les-nantis-roulent-entre-eux.html

Nicolas Hulot consacré expert en galéjades climatiques (vidéo)

https://ripostelaique.com/nicolas-hulot-consacre-expert-en-galejades-climatiques-video.html

La route solaire de Ségolène Royal : déjà un fiasco de 5 millions d’euros

« Elle, qui a fait fondre les finances de la Région Poitou-Charentes, est désormais en charge de la préservation de la banquise… cette « ambassade thématique » est rémunérée à hauteur de 47 286 euros par an, ce à quoi il faut ajouter 32 379 euros de frais de mission pour le responsable et son équipe. » :  https://www.contribuables.org/2017/06/segolene-royal-recasee-comme-ambassadrice-des-poles/

https://ripostelaique.com/la-route-solaire-de-segolene-royal-deja-un-fiasco-de-5-millions-deuros.html

Jacques CHASSAING

https://ripostelaique.com/greta-thunberg-ne-sera-pas-la-bienvenue-ce-mardi-a-lassemblee-nationale.html

Sibeth Ndiaye : les Gilets jaunes, c’était bien pire que les supporters algériens !

Sibeth Ndiaye : les Gilets jaunes, c’était bien pire que les supporters algériens !

Souriez, Choupinet a bien mis en orbite En Marche depuis Bercy avec notre pognon de dingue ! À côté de ça, Rugy semble un petit joueur : https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/francois-de-rugy/enquete-franceinfo-quand-emmanuel-macron-recevait-le-tout-paris-a-bercy-pour-se-constituer-un-carnet-d-adresses_3541021.html#xtor=EPR-51-[quand-emmanuel-macron-recevait-le-tout-paris-a-bercy-pour-se-constituer-un-carnet-d-adresses_3546651]-20190722-[bouton]

SUBMERSION, SUBVERSION :

Souriez, nombreux sont ceux qui pensent que la France est majoritairement musulmane. La CAN aura peut-être permis à certaines autruches d’ouvrir les yeux sur la partition en cours… Évidemment, comme en haut lieu la tendance est à les conforter dans ce sens… Et puis quand on lit cela :https://www.fdesouche.com/1239843-barometre-2019-du-prenom-musulman-216-de-naissances-concernees-en-france-lan-passe-534-dans-le-93

Qui lui dira de se taire ? La veuve du jeune professeur guinéen appréciera…

Tiens un petit cadeau pour le repas de la kebabophile :

https://www.youtube.com/watch?v=ex9Unk8qg0A&feature=share

Libé dans ses œuvres promouvant une tribune foireuse islamo-compatiblepondue par un « collectif » de rats et rattes sociologues de tours d’ivoire subventionnées : https://www.liberation.fr/debats/2019/07/21/burkini-entendre-cette-demande-d-egalite_1741270

Invasion,  Paris d’Hidalgo, ciel un clando a mis fin à ses jours ! Eh journaleux du Parisien, tu nous fais un article aussi larmoyant pour le très prochain suicide d’un paysan français qui ne saurait tarder ? http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-associations-d-aide-aux-migrants-tirent-la-sonnette-d-alarme-21-07-2019-8121174.php et http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/08/17/31003-20180817ARTFIG00252-pourquoi-un-agriculteur-se-suicide-t-il-tous-les-deux-jours-en-france.php

À Bordeaux aussi, et toujours ces écervelés mortifères des Associations : « Fred fait partie de l’association Squid qui leur vient en aide. Il défend une « occupation citoyenne » pour rendre visible ces personnes « Pour que la préfète prenne des mesures de relogement, il faut faire tache dans le décor, il faut que ce soit visible. On veut à la fois alerter sur la politique sécuritaire de la préfète et venir en aide aux personnes. » https://www.francebleu.fr/infos/societe/bordeaux-les-personnes-delogees-des-squats-toujours-en-attente-d-un-hebergement-1563736148

Les lobotomisés du vivre-ensemble de Châteaudouble bouffent du maffé et du poulet yassa avec leurs 70 migrants : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/repas-fraternite-entre-migrants-habitants-ce-village-du-var-1701756.html

On rappellera qu’ils ont été accueillis avec un confort maximum et 300€ par mois pour chacun : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/var-visite-du-centre-accueil-migrants-chateaudouble-1540708.html

 

ENSAUVAGEMENT :

Meurtre raciste, témoignage d’un ami du Guinéen massacré ; on imagine bien qui étaient les badauds :

https://www.youtube.com/watch?v=2mXIacVa5wQ&feature=share&fbclid=IwAR1GKW8q2qy2XVJflREjKSWdiBG_REGDJMV_ayvVOooc2vN1OLtzj81s9Ss

Immonde Parisien qui cache la vérité sur l’agresseur et la complaisance des badauds : « L’enseignant se trouvait dans sa voiture avec son épouse lorsqu’il a été verbalement pris à partie par un homme qui patientait sous un abribus. « L’homme lançait des insultes racistes à la cantonade », indique une source proche du dossier. « L’agresseur les a pointés du doigt et a dit : Vous les sales Noirs, on va vous niquer ce soir », a relaté à l’AFP un proche de Mamoudou Barry, faisant référence au coup d’envoi imminent, ce soir-là, de la finale de la Coupe d’Afrique des nations(CAN) entre le Sénégal à l’Algérie. « Au vu des premiers éléments, si le caractère raciste des propos semble avéré, le lien avec la CAN n’est pas formellement établi », tempère une source officielle. » http://www.leparisien.fr/faits-divers/universitaire-guineen-tue-rouen-l-emotion-de-ses-collegues-21-07-2019-8121219.php

Et là aussi avec un titre laissant supposer que la victime était acteur d’une rixe : http://www.leparisien.fr/faits-divers/rouen-un-homme-meurt-apres-une-violente-altercation-21-07-2019-8121003.php?fbclid=IwAR0Ql6EBs4_F0lbJRv3nahZJwOB6oHBTfIMIn7CQyahPL_5CEMTeK-DXAjs

Ouf, tout va s’arranger, c’est un Turc cinglé que nous allons donc soigner à grands frais : « Le suspect, né en 1990, a été interpellé « ce matin à Rouen à 9 h 30 et a des antécédents psychiatriques », a précisé une source policière. »https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2019/07/22/homme-tue-a-rouen-un-suspect-interpelle C’est fou quand même le nombre de dingues que le bain coranique produit… Allo Wafa Sultan, une expertise clinique pour instruire Castacamisole est urgemment demandée ! https://www.youtube.com/watch?v=RFN8ahYN1b0

 

Suriné du jour : « Un jeune homme a été grièvement blessé à l’arme blanchedans la nuit de dimanche à lundi à Montpellier alors qu’il cherchait à porter secours à deux femmes importunées par deux autres hommes. » https://www.ouest-france.fr/region-occitanie/montpellier-34000/montpellier-un-homme-grievement-blesse-en-voulant-defendre-deux-jeunes-femmes-6454458

« Jeune majeur » rime avec égorgeur, je vous laisse traduire :https://fr.news.yahoo.com/femme-%C3%A9gorg%C3%A9e-%C3%A0-toulouse-homme-mis-examen-085302805.html?guce_referrer=aHR0cHM6Ly93d3cuZ29vZ2xlLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAAJPCqn6Ej6SsFQfzfOt6Oj5qqyOV_lZdE-OW8f1PZidP0SbVX5q9Ba36sQn2iRRFRwrhI_LfWDM5k5ZSzH_yCDSCzSHjFENQJgaSko3z8jDjVCLU1ij5-SSQ6neyQ_HpfsIWtF2T9AaVgyiSodPUbcUtLp56RdPM9e1CXHeI4fZ_&guccounter=2

Un pompier par jour se fait agresser… Mais par qui donc ?https://www.fdesouche.com/1239537-nantes-44-depuis-le-1er-juillet-un-pompier-se-fait-agresser-chaque-jour-en-loire-atlantique-cest-enorme

Et encore un acte de vandalisme antichrétien parmi tant d’autres, entre cimetières et églises : https://www.christianophobie.fr/la-une/vandalisme-dans-le-cimetiere-de-sernhac-dans-le-gard?fbclid=IwAR1n22cCystJoSFYihURiz24WxtakmvchFmABdW_3lNZL_5Vk-ZPTKEy-tM

Marche blanche en vue et incrustation de l’affaire dans la durée, style Adama Traoré ? http://www.fdesouche.com/1239643-aulnay-sous-bois-93-interpellation-violente-dun-ado-trois-familles-deposent-plainte-a-ligpn

Et ainsi en va-t-il de feue notre Douce France

Danielle Moulins

 

https://ripostelaique.com/sibeth-ndiaye-les-gilets-jaunes-cetait-bien-pire-que-les-supporters-algeriens.html

ENQUETE FRANCEINFO. Quand Emmanuel Macron recevait le Tout-Paris à Bercy pour se constituer un carnet d’adresses

Edwy Plenel
@edwyplenel
Quand le passé éclaire le présent : les dîners polémiques organisés par François de Rugy alors qu’il était président de l’Assemblée nationale font ressurgir ceux organisés par l’ex-ministre de l’Economie devenu président. Une enquête de

.

ENQUETE FRANCEINFO. Quand Emmanuel Macron recevait le Tout-Paris à Bercy pour se constituer un carnet d’adresses

Les dîners polémiques organisés par François de Rugy alors qu’il était président de l’Assemblée nationale ont fait ressurgir les souvenirs de ceux organisés par l’ancien ministre de l’Economie, devenu président de la République.

Emmanuel Macron dans son bureau au ministère de l\'Economie, le 30 mars 2016. 
Emmanuel Macron dans son bureau au ministère de l’Economie, le 30 mars 2016.  (MAXPPP)

« Il y a des similitudes. » Au bout du fil, Frédéric Says, éditorialiste à France Culture et auteur avec Marion L’Hour du livre remarqué Dans l’enfer de Bercy (JC Lattès, 2017), réfléchit. « Oui, dans les deux cas, des frais de représentation ont été utilisés avec l’idée de se constituer des liens avec la société civile. Enfin, c’est comme cela que c’est justifié. » Mais, ajoute immédiatement le journaliste, « pour Macron, il n’y a pas eu de photos de sortie et surtout il n’y a pas eu de scandale ». Ce que Frédéric Says est en train de comparer tient en quelques mots : les dîners fastueux de François de Rugy, révélés par Mediapart, et qui lui ont entre autres coûté sa place au gouvernement, rappellent ceux donnés par un certain Emmanuel Macron à Bercy.

Les agapes de l’ancien cadre d’EELV – qui, selon une source proche de l’enquête menée par l’Assemblée nationale, relevaient bien du cadre professionnel – ont fait ressortir du placard quelques fantômes du passé. A une époque pas si lointaine, Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie (2014-2016), a lui aussi multiplié les dîners et les rencontres à Bercy. A en croire les observateurs de la vie politique et ses adversaires, ces réceptions lui ont permis de se constituer un solide réseau qui a pu lui être utile pour la suite de sa carrière politique. « Pour François de Rugy, on parle d’une dizaine de dîners entre octobre 2017 et juin 2018 mais du côté d’Emmanuel Macron, c’était quasiment tous les soirs !, s’exclame Frédéric Says. C’était très très soutenu. »

« Un double dîner en somme »

Le journaliste avait, à l’occasion de la sortie de son livre, révélé qu’« en seulement huit mois, jusqu’à sa démission en août » 2016, « Emmanuel Macron [avait] utilisé à lui seul 80% de l’enveloppe annuelle des frais de représentation accordée à son ministère par le Budget ». A l’époque, le mouvement En marche !, lancé par Emmanuel Macron, avait immédiatement démenti ces accusations. « Aucun centime du budget du ministère de l’Economie (…) n’a jamais été utilisé pour En marche ! Toute affirmation du contraire est purement et simplement diffamatoire », pouvait-on lire dans un communiqué. Interrogé de nouveau sur le sujet par franceinfo, l’Elysée n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Certains ont pourtant pu observer aux premières loges la fréquence très importante des dîners organisés par Emmanuel Macron. « Dans la dernière ligne droite, il y avait beaucoup de passages », confie à franceinfo son ancien voisin de palier à Bercy Michel Sapin, ex-ministre des Finances et des comptes publics. Son secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, est encore plus prolixe. Auteur dUn ministre ne devrait pas dire ça (Robert Laffon, 2018), ce dernier y racontait que c’est dans l’appartement de fonction du ministre de l’Economie – « 300 mètres carrés high-tech et rutilants (…) digne d’une revue d’architecture » – que « matin, midi et soir, le couple a reçu beaucoup de monde pour préparer le décollage d’En marche ! »

Le ministère de l\'Economie, le 28 décembre 2017. 
Le ministère de l’Economie, le 28 décembre 2017.  (EMMANUEL FRADIN / HANS LUCAS / AFP)

Le socialiste poursuivait : « Tous les espaces du septième étage de Bercy (…) étaient mis à contribution simultanément. Une stratégie qui permettait à Brigitte et Emmanuel Macron de prendre l’apéritif dans une réception du ministère, de débuter un premier dîner plus officiel avec d’autres convives au septième étage puis d’en poursuivre un second à l’appartement ! Un double dîner en somme ». Interrogé par franceinfo, Christian Eckert dresse la même comparaison que Frédéric Says.

Je ne sais pas si les dîners de Macron étaient comparables avec ceux de Rugy en terme de qualité des repas mais en terme de nombre et de fréquence, c’était impressionnant.Christian Eckertà franceinfo

Michel Sapin, lui, a bien sa petite idée sur les différences gastronomiques entre l’hôtel de Lassay et Bercy. « Le ministère n’offre pas de si beaux repas que ceux de l’Assemblée nationale », assure-t-il, parlant d’« une bonne cuisine familiale » où « ce n’est pas l’habitude de servir de très grands crus ».

Michel Houellebecq, Fabrice Luchini, Line Renaud…

Si les mets les plus fins ne sont donc vraisemblablement pas servis à la table des Macron, ces derniers prennent cette habitude de recevoir à leur table dès l’entrée en fonction du ministre, explique Frédéric Says. « Cela prend ensuite un tour plus systématique à partir du moment où il n’est plus sur orbite avec la seconde loi Macron [présentée en novembre 2015, le projet de loi n’avait finalement pas vu le jour] et où Valls désosse son texte. Germe alors dans sa tête l’idée de se présenter [à la présidentielle]« .

Mais qui reçoivent-ils ? « La salle à manger peut accueillir les journalistes, les acteurs, les ‘people’, les chefs d’entreprise, les chanteurs, le Tout-Paris et bien au-delà, accourus le plus souvent par l’entrée discrète située quai de Bercy », écrit Christian Eckert. Ce dernier point explique peut-être pourquoi certains conseillers du ministre affirment n’avoir pas vu les personnalités défiler sous leurs fenêtres. « Je ne l’ai pas vu dîner avec le Tout-Paris, assure à franceinfo l’un des ex-conseillers d’Emmanuel Macron. Il a assez cloisonné la création d’En marche ! avec le cabinet. »

Pourtant, il n’est pas rare de lire au détour d’un article que la rencontre entre l’actuel président de la République et tel écrivain, chanteur ou intellectuel s’est faite à Bercy. En janvier 2019, France Inter décortique ainsi la relation entre Emmanuel Macron et Michel Houellebecq. Après avoir interviewé le futur chef de l’Etat en juin 2016 pour le compte des Inrocks, l’écrivain est invité à dîner par Emmanuel Macron dans ses appartements à Bercy « pour le remercier et mieux le connaître ». « Un dîner apparemment quelque peu arrosé et qui avait marqué le futur président », note la radio. Contacté par franceinfo, l’agent de Michel Houellebecq n’a pas souhaité s’exprimer plus amplement sur ce dîner, affirmant n’avoir « rien de particulier à raconter sur cette rencontre ».

D’autres sont plus bavards. C’est le cas de Matthieu Tarot, le producteur de Fabrice Luchini qui, en cette fin d’année 2014, se met en tête de réconcilier l’acteur « plutôt de droite » avec la gauche. Cela passera par un dîner avec Emmanuel Macron, qui « intéresse beaucoup » le trublion du cinéma français. Brigitte Macron trouve l’idée « formidable » et confie à Matthieu Tarot qu’elle aussi pensait inviter prochainement l’acteur à dîner. Le fameux repas a lieu le 24 novembre 2014. Sont présents Fabrice Luchini et sa femme, le couple Macron et Matthieu Tarrot. « On arrive à 20 heures et on repart à 3 heures, c’est un coup de foudre collectif », raconte le producteur.

On est totalement sous le charme de Macron et Macron sous le charme de Luchini.Matthieu Tarot, producteur de Fabrice Luchinià franceinfo

« On parle de tout, de l’intimité de chacun, de politique… », poursuit Matthieu Tarot parlant du début d’une « relation formidable et intense » entre les deux hommes. Fabrice Luchini ira même jusqu’à prêter sa maison sur l’île de Ré, à l’été 2016, à Emmanuel Macron pour que ce dernier écrive son livre programmatique, Révolution.

C’est aussi à Bercy que Line Renaud fait la connaissance des époux Macron, qui deviendront au fil du temps des amis très proches.

Emmanuel Macron est félicité par Line Renaud et Stéphane Bern lors de son élection, le 7 mai 2017. 
Emmanuel Macron est félicité par Line Renaud et Stéphane Bern lors de son élection, le 7 mai 2017.  (THOMAS SAMSON / POOL / AFP)

« Emmanuel et Brigitte, je les ai rencontrés à Bercy en 2014, avec d’autres artistes. Lui venait d’être nommé à l’Economie. J’ai eu un coup de foudre immédiat pour ce couple fusionnel », avait raconté à Paris Match en juillet 2018 Line Renaud. Sollicitée par franceinfo, cette dernière n’a pas pu répondre à nos questions sur les circonstances de ce dîner tout comme sur l’existence d’autres rencontres à Bercy. Lors de la campagne, Line Renaud avait ensuite clairement affiché son soutien au candidat. « Il faudrait de la jeunesse et de la nouveauté. C’est pour cela que j’aime beaucoup Emmanuel Macron », avait-elle confié en janvier 2017 au site Télé Star, avant de participer, le 17 avril, au meeting d’Emmanuel Macron à l’AccorHotels Arena de Paris.

« Une discussion de visiteur du samedi »

Les peoples ne sont pas les seuls à fréquenter Emmanuel Macron. Ce dernier reçoit aussi, à dîner ou non, des acteurs de la vie politique et publique qui, sur le papier, n’ont pas grand chose à voir avec ses fonctions de ministre de l’Economie. Ainsi, écrit L’Expressen janvier 2018, Emmanuel Macron s’entretient à Bercy avec des intellectuels qui pensent le spirituel et la laïcité, ou encore avec des représentants des cultes. Dalil Boubakeur, alors président du Conseil français du culte musulman, se souvient avoir dressé au futur chef de l’Etat « un panorama depuis une trentaine d’années des musulmans en France » et avoir trouvé une oreille très attentive auprès du ministre. L’abbé Pierre-Hervé Grosjean, fondateur du Cercle Léon-XIII, est lui reçu à sa demande avec plusieurs prêtres pour un petit-déjeuner à Bercy. « On avait échangé sur les grands sujets universels et sur la notion de bien commun », se rappelle-t-il, soulignant que d’« autres ministres n’avaient pas le temps de le recevoir ».

Au fur et à mesure que grandit l’ambition d’Emmanuel Macron, les échanges se font plus intenses et, surtout, plus politiques. Le futur candidat absorbe les conseils, remarques et notes que lui font passer intellectuels et chercheurs. Le politologue Stéphane Rozès est par exemple reçu un samedi matin à Bercy « deux-trois mois avant le départ d’Emmanuel Macron ». « Cet échange n’était pas dans le cadre d’une mission professionnelle pour Bercy mais une discussion de visiteur du samedi », tient-il à préciser. Le sujet de conversation ? « Nous avons parlé de la dépression française, de ses raisons profondes. »

Dans cette lignée, l’ancienne ministre Corinne Lepage est ainsi conviée entre juin et juillet 2016 au ministère où ils « abordent beaucoup de sujets ». Dans l’optique de constituer sa future équipe ?

Il m’a dit qu’il allait quitter le gouvernement et m’a demandé de le rejoindre, il était charmeur.Corinne Lepage, ancienne ministreà franceinfo

L’ex-ministre ne donne pas suite immédiatement et attendra janvier 2017 pour rallier la campagne du futur président. D’autres au contraire se lanceront dans l’aventure macronienne dès ses débuts.

« On est dans des excès »

Etait-ce pour autant le rôle d’Emmanuel Macron de recevoir à Bercy autant de personnalités de tous bords et tous milieux ? A l’époque, En marche ! avait présenté le même argument que celui avancé par François de Rugy pour justifier la qualité des personnes invitées à ses dîners.

Recevoir au ministère des acteurs extérieurs à l’administration fait bien partie du rôle et de la fonction d’un ministre qui ne saurait travailler en circuit fermé et exclusif avec son administration.En marche !sur Facebook

Le candidat Macron avait pu compter sur le soutien de son ancien collègue au gouvernement. Interrogé sur LCP, le 26 janvier 2017, Michel Sapin assurait que son ex-voisin n’a « pas dépensé plus » d’argent qu’il n’en avait le droit en frais de représentation. De plus, cette pratique des dîners est très fréquente dans toutes les institutions de la République, nous confirment plusieurs journalistes, personnalités et anciens ministres contactés par franceinfo. Mais rien dans la réglementation ne permet de contrôler la nature des dépenses effectuées, les responsables politiques doivent seulement s’astreindre à ne pas dépasser un certain budget. Comme l’explique à France 2 René Dosières, ancien député PS et fondateur de l’observatoire de l’éthique publique.

Après l’affaire de Rugy, ces dîners sont-ils vus sous un angle différent par les anciens collègues d’Emmanuel Macron au ministère ? Michel Sapin défend l’idée que le locataire de Bercy puisse y recevoir des artistes, l’économie du spectacle pouvant faire partie des attributions du ministre. Il regrette plutôt de ne pas avoir détecté l’ambition d’Emmanuel Macron et de ne pas avoir vu dans ces dîners « un signe de plus ». Christian Eckert a, lui, un jugement plus dur sur ces agapes. « Je suis pour respecter la liberté du ministre mais là, clairement, on est dans des excès », soutient-il.

Il n’est pas le seul à le penser. « Ceux qui essayent de justifier ces dîners, en disant qu’expliciter les reformes auprès des personnalités influentes cela peut être le rôle d’un ministre, ont une conception extensive de ce rôle », pointe Frédéric Says. Même analyse pour Marc Endeweld, auteur de deux ouvrages* sur le chef de l’Etat : « Emmanuel Macron a totalement maximisé ses frais de représentation et utiliser sa position de ministre de l’Economie pour son ambition personnelle. C’est à Bercy qu’il a fait son réseautage. »

* Le Grand Manipulateur. Les réseaux secrets de Macron (Stock, 2019) et L’Ambigu Monsieur Macron (Points Seuil, 2018).

Un restaurateur alsacien cite Eric Zemmour dans ses menus, une cabale s’abat contre lui.

Un restaurateur alsacien cite Eric Zemmour dans ses menus, une cabale s’abat contre lui

En Alsace, le restaurant “La Forge” à Gambsheim propose pour le moins des menus inédits. La carte vous propose des extraits d’un essai du polémiste Eric Zemmour, “Le Suicide Français”. Une suggestion qui n’est pas au goût de tous, plusieurs internautes ont manifesté leur désapprobation sur le site d’avis touristiques TripAdvisor.

Mis en ligne ce jeudi matin sur Facebook, le message d’une cliente a entraîné de nombreuses réactions:“Aller au resto en amoureux, tomber sur ce texte affiché sur chaque table… Je demande à la serveuse si nous sommes les bienvenus?” Réponse : Il n’y a pas de ségrégation.” Et sur TripAdvisor, des avis arrivent pour signaler les opinions affichées du restaurateur, qui assume.

“Et alors, ça vous dérange? On n’a plus le droit de dire ou de penser dans ce pays? Cela dérange qui?”, s’insurge Christian Zinck, le gérant, qui a choisi ce texte pour la semaine. “Chaque semaine je mets un autre texte. Là, c’est un peu plus osé, je sais, il a été condamné, c’était dans les journaux. Mais je peux encore penser ce que je veux.”

Sud Ouest

En effet ce texte n’est pas présent dans tous les menus et les textes changent toutes les semaines, son but est de “Mettre en contradiction le monde intellectuel, qui va dire qu’il est contre, mais pourquoi, ça on ne sait jamais”. Le gérant assure: “Ce que j’en pense, ça ne regarde pas le client. Ce n’est pas le sujet. Le sujet, c’est reproduire un texte tout simple pour voir les réactions”.

J’ai reproduis quelque chose qui est déjà publié dans les journaux. Ça ne date pas d’hier.” acquitte le gérant. Et de conclure: “Des dizaines de personnes sont venues et n’ont rien dit, et il y a eu hier soir une personne qui n’a pas approuvé. Maintenant, si elle arrive à ameuter toute la presse, cela prouve qu’il [Éric Zemmour] n’a pas complètement tort.”

Source : Dernières nouvelles d’Alsace, Sud Ouest, Rue89

L’Elysée a dépassé son budget initial de plus de 5 millions d’euros en 2018, selon un rapport de la Cour des comptes!

Voila qui gère la France une  bande d escrocs ,mafieux incapables , qui jette l argent par les fenêtres en bouffant  comme des ogres ,des langoustes homards ,et buvant des bons vins  en méprisant le peuple de France qu on oppresse de plus en plus  je plains nos enfants ils n auront aucune retraite  …. ce couple a détruit la France en moins de 2 ans que ça sera a la fin du quinquennat ?

L’Elysée a dépassé son budget initial de plus de 5 millions d’euros en 2018, selon un rapport de la Cour des comptes

 

Ce dépassement s’explique par « un rythme d’activité plus soutenu des services » de la présidence, explique le document.

Les dépenses de l’Elysée en 2018 ont dépassé de 5,67 millions d’euros le budget prévu pour l’année, révèle un rapport annuel de la Cour des comptes publié jeudi 18 juillet. L’explication : « Un accroissement de l’activité de la présidence », affirme le rapport, pour ce qui était la première année complète d’Emmanuel Macron au pouvoir.

Au total, les charges de la présidence se sont élevées à 108,88 millions d’euros, en hausse de 6,6% par rapport à 2017. Une hausse qui provient essentiellement des « charges de personnel et de fonctionnement courant ».

Le budget avait déjà été dépassé en 2017

Le nombre d’agents affectés à la présidence a diminué mais leur masse salariale a augmenté de 4,2%, même si l’Elysée n’est que partiellement responsable de celle-ci, certains agents étant « mis à disposition » par d’autres services de l’Etat, et dépendant donc de leur administration d’origine.

Pour couvrir ce niveau de dépenses imprévu, 5,67 millions d’euros ont dû être prélevés « sur la réserve » de l’Elysée. En 2017, il avait déjà fallu puiser dans cette réserve, mais une somme inférieure (2,1 millions d’euros).

L’Elysée explique de son côté que la réorganisation engagée en 2019 doit permettre « à la fois d’améliorer l’efficience des services, les conditions de travail des agents et d’assurer la maîtrise des dépenses ».

 

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/l-elysee-a-depasse-son-budget-initial-de-plus-de-5-millions-d-euros-en-2018-selon-un-rapport-de-la-cour-des-comptes_3541721.html#xtor=CS2-765-%5Btwitter%5D-

Des députés LR ne veulent pas de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale

JE trouve chez cette gamine quelque chose de malsain   et j aime pas son regard      elle me fait peur ,  une illuminée !!Je partage  a 100% l avis de ce monsieur

José Manuel D R 

La place de cette gamine est à l’école. Nos élus qui l’écoutent religieusement insultent le peuple français.
Actuellement le « totalitarisme vert » n’a plus de limites. Ils font feu de tous bois : mages, sorciers, singes savants, charlatans de tous crins. Rien ne les arrête pour distiller leur discours délétère qui malheureusement endoctrine gravement la jeunesse.

La jeune militante écologiste suédoise de 16 ans, Greta Thunberg est attendue, mardi, pour participer à un débat sur l’urgence climatique. Répondant à une invitation du groupe de députés « Accélérons la transition écologique », la jeune adolescente devrait se retrouver devant un parterre de plus de 150 députés et d’une cinquantaine de médias déjà accrédités.

Sauf que plusieurs députés dont Guillaume Larrivé, candidat à la présidence des Républicains, appellent à boycotter cette visite. « J’appelle mes collègues députés à boycotter Greta Thunberg à l’Assemblée nationale. Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique et de courage politique », écrit-il sur Twitter ce dimanche.

🇫🇷 Guillaume Larrivé

@GLarrive

🌍J’appelle mes collègues députés à boycotter @GretaThunberg à l’Assemblée nationale. Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique & de courage politique.https://twitter.com/LCP/status/1152590233000714247?s=20 

LCP

@LCP

[ÉVÈNEMENT] La jeune militante pour le #climat @GretaThunberg sera à l’Assemblée nationale, le mardi 23 juillet.

Suivez son allocution sur les comptes Twitter et Facebook de LCP. #DirectAN Cc @amisdelaterre @PrFeuillage @EncoreTemps_ @Alternatiba_ @RACFrance @Reporterre

Vidéo intégrée

3 136 personnes parlent à ce sujet

Même tonalité chez Jean-Louis Thierot, député Les Républicains de Seine-et-Marne : « Ensemble, nous promouvons une écologie de la science et de la conscience, pas de la croyance et du show ! Et nous allons accélérer ! », ajoute-t-il sur le réseau social.

Jean-Louis THIERIOT@JLTHIERIOT

✅ Oui à la lutte rationnelle contre le réchauffement climatique.
⛔Non à l’infantilisation obscurantiste, la moraline et la terreur par la peur.@GretaThunberg invitée d’honneur des QAG : l’Assemblée se couvre de ridicule. L’écologie a besoin de savants, pas d’une ado manipulée.

Voir l'image sur Twitter
744 personnes parlent à ce sujet

À l’inverse, pour Matthieu Orphelin cité par le JDD, la venue de la jeune militante est « tout sauf un coup de com centré sur Greta. Ce doit être la journée de l’éveil de la conscience écologiste portée par la jeunesse. » En février dernier, le député du Maine-et-Loire avait claqué la porte de la République en marche (LREM) en estimant que les initiatives sur l’écologie du gouvernement étaient trop limitées.

Matthieu ORPHELIN

@M_Orphelin

« Le sérieux avec lequel beaucoup de jeunes nous ont signalé que c’est de leur vie dont il s’agit nous a amenés à nous attaquer à la chose de manière plus décidée ». RV mardi à l’@assembleeNat avec 40 jeunes @Youth4Climatefr et @GretaThunberg ! https://www.ouest-france.fr/environnement/climat/greta-thunberg-force-l-allemagne-faire-plus-pour-le-climat-affirme-angela-merkel-6451458 

Greta Thunberg a forcé l’Allemagne à faire plus pour le climat, affirme Angela Merkel

La jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg est à Berlin, ce vendredi, et s’est adressée à des centaines de jeunes sous le mot d’ordre « Fridays for Future », les vendredis pour…

ouest-france.fr

43 personnes parlent à ce sujet

Réagissant aux déclarations des députés LR, Matthieu Orphelin a proposé sur Twitter ce dimanche après-midi d’éviter toute polémique inutile et d’écouter « la jeunesse et les scientifiques ».

Matthieu ORPHELIN

@M_Orphelin

Chers collègues @GLarrive et @JLTHIERIOT, pas d’inutile polémique. Outre @GretaThunberg, interviendront aussi 4 jeunes Français @Youth4Climatefr et @valmasdel du GIEC. Ecoutons la jeunesse et les scientifiques. Vous êtes les bienvenus mardi. @AssembleeNat https://twitter.com/GLarrive/status/1152596992419385344 

🇫🇷 Guillaume Larrivé

@GLarrive

🌍J’appelle mes collègues députés à boycotter @GretaThunberg à l’Assemblée nationale. Pour lutter intelligemment contre le réchauffement climatique, nous n’avons pas besoin de gourous apocalyptiques, mais de progrès scientifique & de courage politique.https://twitter.com/LCP/status/1152590233000714247?s=20 

82 personnes parlent à ce sujet

De son côté, Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education, se dit « halluciné par tous ces propos méprisants sur la venue de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale. Taxée d’illégitimité alors qu’elle a aidé des millions de jeunes à s’engager pour le climat ? ! À croire que pour certains, la jeunesse est un facteur disqualifiant pour s’exprimer… »

Gabriel Attal

@GabrielAttal

Halluciné par tous ces propos méprisants sur la venue de @GretaThunberg à l’Assemblée nationale. Taxée d’illégitimité alors qu’elle a aidé des millions de jeunes à s’engager pour le climat ?! À croire que pour certains, la jeunesse est un facteur disqualifiant pour s’exprimer…

1 311 personnes parlent à ce sujet

 

 

 

http://www.leparisien.fr/politique/des-deputes-lr-ne-veulent-pas-de-greta-thunberg-a-l-assemblee-nationale-21-07-2019-8121054.php?fbclid=IwAR3Lb6Faq6YIaHQwGufOrI8jo4ql08-944MWI1bYKKbgyXp53X0X-u6-_OM

Finalement, la suppression intégrale de la taxe d’habitation se fera en 2023

FINALEMENT MACRON VOUS AURA PRIS POUR DES CONS …….

Finalement, la suppression intégrale de la taxe d’habitation se fera en 2023

RECUL – Alors qu’elle était prévue pour 2022, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé que la suppression totale de la taxe d’habitation devait être repoussée.