Ce ne sont pas des chauffards qui écrasent des Français, mais des racailles muzz

Ce ne sont pas des chauffards qui écrasent des Français, mais des racailles muzz

Nous assistons à une avalanche de morts soi-disant dues à des chauffards. Le chauffard figure emblématique des années 70. Un beauf, homme blanc d’une quarantaine d’années qui, fatigué et alcoolisé, prend le volant et tue un enfant marchant sur le trottoir. Lui, une fois dessoûlé, se retrouvait en prison et il était dévasté par la mort de l’enfant qu’il avait renversé.

En 2020, les victimes sont des gendarmes, des propriétaires de chiens écrasés, des passants qui veulent que le conducteur qui a cabossé plusieurs voitures fasse un constat.

Point commun des « chauffards » en 2020 ? Ils sont issus de la diversité et très souvent musulmans. Ils sont sous l’emprise de l’alcool et/ou de drogues illégales. Ce sont des jeunes. Comprendre des Arabes ou des Noirs. L’Afrique est devenue le continent des bandes de jeunes.

Et que pensent-ils des gens qu’ils ont tués ? Rien au mieux, mais souvent ils sont très contents d’avoir tué un Français. Leur seul regret, avoir été arrêté par la police.

Vous, si agressé par une racaille votre berger allemand l’attaque pour vous défendre, les juges considéreront que votre chien est une arme par destination. Et vous aurez des problème si votre chien mord trop fort Mohamed.

Par contre dans l’affaire de Youcef qui a écrasé Axelle volontairement avec une voiture et qui a traîné avec la voiture le corps de sa victime sur 800 mètres, et bien non, la voiture ne sera pas une arme par destination. C’est juste un accident de la route malheureux. Avec un délit de fuite, c’est vrai. Mais Youcef est racisé donc finalement, c’est lui la victime.

C’est bien simple, être arabe ou noir est devenu l’excuse à tout, à écraser un gendarme au lieu de vous arrêter au contrôle routier en 2020 en France.

En faisant une recherche Google « chauffard », un policier mort écrasé au Mans le 5/08, un père de famille mort écrasé à Lens le 4/08. Bien sûr les journaleux nous cachent la race, le sexe et l’âge des tueurs. Tous les jours c’est comme cela. Je pense qu’ils nous cacheront volontairement les noms jusqu’à ce qu’ils trouvent un Français de souche. Et alors, très fiers d’eux, ils nous accuseront de racisme en ayant sur les réseaux sociaux écrit « arabe ou noir, le tueur ? » alors que pour une fois c’était un Kévin MARTIN, français de souche et ancien enfant de chœur.

En attendant la vérité à la peau dure, nos prisons sont pleines de musulmans de toutes les couleurs et de Noirs non musulmans, alors que pour l’instant, Noirs et musulmans sont minoritaires en France métropolitaine. Comment cela se fait-il ?

Cela ne s’explique pas par un acharnement des juges sur eux. Les juges les adorent, leur pardonnent tout, gobent leurs mensonges, se laissent attendrir par leurs larmes de crocodile.

Comment en sortir ? À mon avis, nous qui avons compris le danger, nous allons devoir attendre que les Français qui ne veulent rien voir, rien entendre se réveillent ou meurent, pour enfin pouvoir reprendre le contrôle du pays et remigrer en masse les racailles du tiers-monde et leurs familles.

En attendant, il nous faut rester en vie et vivre le mieux possible. C’est-à-dire avec le moins de contact avec les musulmans et autres populations sur-délinquantes et agressives. C’est compliqué en famille et au travail, mais il y a toujours moyen de limiter le temps et les informations données à nos ennemis. Votre cousine a épousé un Mohamed ? C’est son problème, vous n’avez pas à continuer à la fréquenter. Chacun sa vie, l’individualisme des Français peut vous y aider sans attirer l’attention.

Il y a un partage géographique et horaire qui s’est fait dans nos villes entre les Français et les allogènes, respectons-le.

Brenton Anders

https://ripostelaique.com/ce-ne-sont-pas-des-chauffards-qui-tuent-des-francais-mais-des-racailles-muzz.html

Fort de son formidable bilan, Macron ose engueuler les Libanais !

Fort de son formidable bilan, Macron ose engueuler les Libanais !

Il fallait oser et il l’a fait. Sans la moindre pudeur, Macron s’est permis, à peine les cadavres de Beyrouth refroidis, de tancer les dirigeants libanais, les sommant de faire des réformes ! Avec son bilan à la tête de la France depuis trois ans, il aurait mieux fait de se taire !

Print Friendly, PDF & Email

 

L’indécente arrogance de Macron, qui ose faire la leçon aux dirigeants libanais

Dans une rue de Beyrouth dévasté…

Notez le regard halluciné du bouffon français, et ceux tragiques des Libanais.

C’est une constante, chez le trou du cul se prenant pour le roi du monde, depuis qu’une poignée suffisante d’irresponsables ou de traîtres l’ont élu président de la République française, que de donner des leçons à la terre entière… quand bien même il s’emploie sans faiblir à pousser son propre pays à la ruine intégrale.

Alors que sous sa gouvernance la France des Lumières est devenue un véritable cloaque doublé d’un dangereux coupe-gorge, où les patriotes sont priés de raser les murs afin de ne pas importuner les « chances pour la France », importées à grand renfort de subsides et de privilèges refusés aux citoyens d’origine, corvéables à merci… Môssieur se précipite au Liban deux jours après les explosions meurtrières du port de Beyrouth, ayant dévasté des quartiers entiers de la capitale (selon un dernier bilan officiel, au moins 137 morts et plus de 5 000 blessés)arborant sa posture de chef et proposant immédiatement « d’organiser » la coopération internationale pour aider le Liban.

Rien de moins !

Le monde entier n’attendrait que l’analyse et l’aide du sieur Macron dès qu’une catastrophe se présente… quand bien même ce faux jeton en est une à lui tout seul !

Le cuistre a pourtant tout faux depuis son élection, à commencer précisément par cette élection basée sur des magouilles indignes d’un vrai chef d’État; d’un parti créé pour le servir, pompeusement baptisé LREM alors qu’il ne s’agit de de vulgaires godillots, dont beaucoup viennent en droite ligne des partis éliminés par le rouleau compresseur des friqués qui le téléguident, et qui semble déjà prendre l’eau de toutes parts… et enfin, pour faire court car il y a tant à dire sur les fiascos macroniens… la pandémie du Covid-19, où le « petit génie » et ses troupes se sont lamentablement vautrés depuis le début, tout en ayant le formidable culot de prétendre avoir tout réussi…

Ce boni-menteur donc, qui devrait plutôt songer à se recycler dans l’industrie des somnifères, tant ses discours soporifiques sont inconsistants et ennuyeux… Ce fier Artaban des temps modernes, qui rêve de bâillonner et tenir son peuple en laisse, à vie… le laissant à la merci de tueurs sanguinaires de plus en plus nombreux et se sachant soutenus en « haut lieu », ose prétendre qu’il se soucie du peuple libanais : « Aujourd’hui la priorité c’est l’aide, le soutien à la population, sans condition » déclare-t-il d’un air pénétré.

« Nous aiderons à organiser dans les prochains jours des soutiens supplémentaires au niveau français, au niveau européen… »

Comment, avec quels moyens financiers ?

Vu la dette déjà colossale qui plane sur la tête de chaque Français, sans compter sa dernière saloperie, présentée comme une victoire selon sa détestable habitude, consistant en un prêt de l’UE qu’il faudra bien rembourser… dans des proportions supérieures aux aides reçues… on se demande sur quoi ce jobard compte pour ces soutiens supplémentaires !

Le pire étant que ce vaniteux personnage, qui décidément nous fait honte dès qu’il met les pieds à l’étranger… s’est carrément permis de tancer à sa façon, les dirigeants libanais, soulignant que le Liban, frappé par une grave crise politique et économique outre la récente catastrophe, « continuera de s’enfoncer » sans la mise en place de « réformes indispensables dans certains secteurs, on le sait – l’énergie, les marchés publics, la lutte contre la corruption ».

Il est vrai qu’en matière de corruption, il en connaît un bout, ne serait-ce qu’avec le nombre de repris de justice qui jonchent son parti et son gouvernement, sans que cela le contrarie…

Mais quelle outrecuidance ! Quelle arrogance !

Ce bouffon confond pourtant indéniablement les « réformes » avec la schlague !

N’y aura-t-il pas un chef d’État qui un jour lui claquera le bec en le remettant à sa vraie place, celle de subalterne de la finance mondiale, dont il n’est que la vile marionnette ?

Écoutez-le se pavaner et pérorant devant les journalistes :

https://www.youtube.com/watch?v=_xS4kuiA4UA&feature=youtu.be

Même Jean-Luc Mélenchon, qui n’est pourtant pas en reste, niveau arrogance et vanité (je suis la République, ma personne est précieuse !), a réagi, bien qu’il se soit au départ réjoui de l’envoi par la France d’une assistance au Liban.

L’eurodéputé Gilbert Collard ne s’est pas privé non plus de souligner l’immense vanité du squatteur de l’Élysée…

Car plus tard, devant les habitants de Beyrouth en colère contre leur gouvernement, celui qui a tout réussi en France (selon lui-même) lance :

« Je vais leur proposer un nouveau pacte politique cet après-midi […] Et s’ils ne savent pas le tenir, je prendrai mes responsabilités avec vous ».

En bref, c’est la m… en France, mais celui qui est censé y mettre de l’ordre fait son cinéma au Liban, avec la prétention d’y mettre au pas ses dirigeants !

Hormis le Roi Soleil, je ne vois pas qui a déjà montré autant d’insupportable autosatisfaction… sauf que pour ce monarque, la valeur était bien réelle, quels que soient certains travers… Macron, lui, a tout faux dans tous les domaines, et en plus il est complètement fou et dangereux !

La seule chose qui me maintienne dans l’espoir que nous pourrons un jour être enfin débarrassés de ce minable, c’est que comme dans la fable de Jean de la Fontaine, il risque bien, à force de se hausser à un niveau qui lui est totalement étranger, d’éclater comme la grenouille.

Pour fêter alors dignement la fin de ce “grand homme”, une bouteille est déjà au frais…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://francais.rt.com/international/77568-emmanuel-macron-habitants-beyrouth-il-faut-aussi-change-systeme-politique?

https://francais.rt.com/international/77564-emmanuel-macron-rappelle-liban-exigence-franc%C3%A7aises-reformes-indispensables

https://ripostelaique.com/lindecente-arrogance-de-macron-qui-ose-faire-la-lecon-aux-dirigeants-libanais.html

Majid Oukacha démasque les collabos qui ont permis l’islamisation de la France

Majid Oukacha démasque les collabos qui ont permis l’islamisation de la France

Magnifique vidéo de Majid Oukacha, qui, en 36 minutes, montre l’ampleur de la trahison de nos anciens présidents de la République et Premiers ministres, et leur soumission à la religion musulmane, pourtant incompatible avec les principes laïques de notre pays, faits de séparation du religieux et du politique. Tous ces collabos, et nombre de leurs ministres, nous confirment qu’ils sont responsables de l’islamisation de notre pays, et que par leur dhimmitude, ils ont ouvertement trahi leur pays, le livrant aux soldats d’Allah.

Et encore, il n’a pas parlé de Macron, d’Édouard Philippe ou des autres collabos qui sévissent à la tête du pays depuis 2017.

Et quelques jours plus tard, à l’occasion de la fête de l’Aïd, le moins qu’on puisse dire est que cela continue…

Bien que nous ayons quelques désaccords avec Majid Oukacha (se souvenir du débat entre Pierre Cassen et lui, en Suisse), nous ne pouvons qu’encourager nos lecteurs à se rendre nombreux sur son site, et à faire connaître ses vidéos massivement.

https://www.majidoukacha.com/

Jeanne Bourdillon

https://ripostelaique.com/majid-oukacha-demasque-les-collabos-qui-ont-permis-lislamisation-de-la-france.html

Pour être crédible, Nadine Morano doit rompre avec Sarkozy

Pour être crédible, Nadine Morano doit rompre avec Sarkozy

Il y a deux semaines, j’ai lu une déclaration de Nadine Morano sur BFM TV que j’ai trouvée excellente sur la forme et sur le fond. Je lui ai écrit pour lui dire combien j’approuvais sa déclaration que je vous fais suivre.

En France, on dénombre plus de 110 agressions de pompiers, policiers et gendarmes, par jour ! C’est intolérable ! Les coups et blessures volontaires augmentent au dangereux rythme de 8 % par an. Nous nous approchons du nombre record de 1 000 homicides par an, et les violences sexuelles ont augmenté de 48 % en 4 ans. (…) Sur le terrain, les policiers sont écœurés et découragés.

Il est urgent de rétablir les peines plancher pour les récidivistes, d’accélérer la construction de places de prison, de créer une brigade spéciale pour les quartiers sensibles afin de s’attaquer avec force aux trafics, de lutter contre la propagation de l’islam radical, d’expulser massivement tous les déboutés du droit d’asile qui se maintiennent illégalement sur notre territoire.

Voici la teneur de mon courrier. 

Chère Madame Morano
J’aime à vous écouter et je souscris à vos propositions mais le défaut de votre cuirasse et votre soutien à Nicolas Sarkozy qui a prouvé en tant que ministre et surtout en tant que Président qu’il a trahi les Français en 2008 en jetant au panier le référendum de 2005. C’est rédhibitoire ! On ne crache pas sur un référendum.
De plus, il a été très en dessous des volontés d’actions contre la délinquance, il s’est montré timoré et a laissé empirer la situation.
Dernier point, il a laissé les négociations se poursuivre en sous-main, pour l’entrée de la Turquie alors qu’il était circonspect, disait-il en public.
Il avait le pouvoir, et il en fait une romance à l’eau de rose avec “sa Carla” dont nous, Français, avions rien à faire.
Il pouvait réformer la justice en profondeur, y compris l’école de la magistrature gauchisée et présidée par une ancienne du SM ! il ne l’a pas fait sur l’intervention de Carla, dit-on. Quelle honte pour un homme dit d’État !
Il pouvait augmenter les effectifs de police et investir les banlieues, il ne l’a pas fait.
Vous seriez plus crédible, Madame, si vous ne traîniez pas le boulet Sarkozy que vous mettez à toutes les sauces en l’encensant. Les Français patriotes n’ont rien oublié.
Pour moi, Sarkozy est grillé, cramé. Pensez à la France et sortez des bois en poursuivant votre combat patriote sans ce boulet, ceux qui ne croient pas à madame le Pen vous suivront et voyez les possibilités d’une Union des Droites
.

À ma grande surprise, elle me fit une réponse décevante.

Cher Gérard,
Merci de votre message et de votre soutien. En revanche je ne souscris pas à vos propos sur le référendum de 2005. Ce sujet a été débattu devant les Français pendant la campagne présidentielle de 2007 et évoqué au débat avec Ségolène Royal favorable à un second référendum, et Nicolas Sarkozy par la voie parlementaire, sur la base d’un nouveau traité celui de Lisbonne. Les Français ont élu Sarkozy en connaissance de cause !
Le problème ne vient pas tant de l’Europe mais bien de nos mauvaises politiques qui font de nous le bonnet d’âne de l’UE ! On va se battre car il faut sauver la France de cette décadence !
Cordialement

Chère Madame Morano

Vous bottez en touche et vous le savez. Rien ne peut justifier, a posteriori, la non- application du référendum de 2005.  C’était la décision du peuple et ce n’est pas de simples représentants, y compris socialistes, qui pouvaient nier ce référendum et décider à la place du peuple lui-même. De Gaulle ne l’aurait pas accepté, lui qui a démissionné sur le champ en 1969 suite à un référendum.

Une élection présidentielle ne peut pas, jamais… chère Nadine Morano, effacer la valeur d’un référendum du peuple souverain. Cette tâche démocratique va poursuivre Sarkozy et va vous nuire in fine alors même que l’Union des Droites aurait besoin d’une voix comme la vôtre.

Quant à l’UE, vous savez bien qu’elle est un échec démocratique et que la Commission, tout comme la CEDH, ne peuvent pas être juridiquement supérieures à nos lois et Constitution surtout depuis 2005. Si vous posiez cette question au peuple souverain, vous auriez une réponse claire. Vous savez que l’UE tord la main des Français. Posez la question sur les liens avec la Turquie, sur la Russie, sur la Hongrie, etc. Vous sauriez que le peuple n’est pas en phase avec les dirigeants depuis plus de 30 ans. 

Vous, comme moi, aimons la France, son histoire, sa grandeur et nous voyons bien qu’elle est en pleine déliquescence et nous en souffrons tous les deux. Venu du RPR/UMP je suis passé par le FN de madame Le Pen et hélas, je n’ai rien vu de tangible. Des militants sincères, dévoués mais une direction dictatoriale qui s’en moque la plupart du temps.

Rédacteur à Riposte Laïque, j’écris mon désespoir sur cette France à genoux et j’espère comme vous qu’elle puisse se relever mais je n’ai pas la même analyse que vous pour que cela se réalise.

Merci de votre réponse en me confirmant votre valeur de patriote malgré nos différences de vues.

Pugnace, elle me répondit sans crainte de me choquer.

Je ne botte pas en touche ! Ce référendum était une grossière erreur ! Envoyer le texte de la Constitution à chaque électeur avec la complexité d’un texte juridique qu’une infime partie de la population a lu… franchement, je ne vous suivrai jamais sur ce terrain-là ! Sarkozy a eu parfaitement raison de rattraper une situation grotesque ! Il suffisait de regarder le débat Chirac et des Français en plateau. Bien souvent, le peuple ne répond pas à la question ! Et le peuple n’a pas toujours raison ! 

Après un rapide échange sur le mode électoral, les défauts du nôtre, mon désir d’une proportionnelle, j’ai décroché quand elle me répondit :

Je suis aussi défavorable à la proportionnelle dont on voit les ravages dans le système politique italien qui engendre une forte instabilité contrairement au scrutin majoritaire… Je crois que nous avons beaucoup de divergences… 

Cet échange très cordial, allant au bout de nos divergences, me laisse tout de même un goût amer.  Il souligne à la fois nos divergences profondes, et les positions du LR qui n’a pas évolué d’un iota et n’accepte même pas d’assumer ses erreurs, n’envisage même pas d’évoluer et attend tranquillement que la roue tourne pour, une fois arrivé de nouveau au pouvoir, faire la même chose que du temps de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy

Madame Nadine Morano est sûrement une patriote sincère, mais ne semble pas avoir compris que jamais les patriotes de notre mouvance, comme au deuxième tour de 2007, n’accepteront de renouveler l’expérience Sarkozy.

  • Sa trahison du référendum de 2005,
  • Sa négligence d’un programme sécuritaire,
  • Sa mise en place de socialistes comme ministres,
  • Le statut de département donné à Mayotte, porte grande ouverte aux Français de papiers,
  • L’entrée massive de clandestins,
  • Sa volonté déclarée de métissage obligatoire, de gré ou de force,
  • Ses liens avec le Qatar,
  • Son attitude envers la Libye qui nous protégeait de l’invasion migratoire, nous aura dégoûtés pour de bon de son retour éventuel, ou d’un de ses amis.

Madame Nadine Morano aurait sans nul doute sa place eu sein d’une Union des Droites, mais elle préfère cultiver son pré carré, préserver une flamme qui ne servira à rien.

Gérard Brazon

https://ripostelaique.com/pour-etre-credible-nadine-morano-doit-rompre-avec-sarkozy.html

La clique médiatique prise en flagrant délit de racisme anti-blanc

La clique médiatique prise en flagrant délit de racisme anti-blanc

LA NEF DES FOUS

La France a donc vu en boucles les images de la bastonnade, dans une laverie. Le bastonné est un Noir, et les bastonneurs des salafistes en kamis. Quand ce sont des Blancs qui se font massacrer, les médias se taisent ou désinforment en trafiquant la réalité, démontrant ainsi leur complaisance envers le néo-racisme, voire son encouragement. Silence également des Traoré, du Cran et de la LDNA. C’est toute la symbolique de cette raclée, administrée comme au Pakistan par, vraisemblablement, des ressortissants de ce pays. La France est un champ clos pour les guerres des autres. Elle va en crever.

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/04/un-noir-tabasse-a-coups-de-battes-de-base-ball-par-des-musulmans-il-leur-demandait-de-porter-un-masque/?

Et puis le reste, tout le reste, pendant que le Président de cette République de cauchemar se fait filmer en train de complimenter une mamie qui a voté pour lui.. Ce dont la télé ne parlera pas. La nouvelle façon de mourir dans la France de messieurs Daranin, Castex et Macron. Nous sommes pour de bon dans la nef des fous :

http://www.europe1.fr/faits-divers/information-europe-1-un-pere-de-famille-tue-par-un-chauffard-en-fuite-pres-de-lens-3984130

http://www.sudouest.fr/2020/08/03/un-coup-de-pied-au-visage-de-l-infirmier-7714365-1391.php

http://www.sudouest.fr/2020/08/04/coup-de-cutter-dans-le-cou-devant-un-cafe-a-bordeaux-trois-ans-de-prison-ferme-7717228-2780.php

http://actu.fr/occitanie/agde_34003/herault-le-cap-d-agde-deux-vacanciers-blesses-au-couteau-dont-un-grievement_35324492.html

http://www.lessorsavoyard.fr/12815/article/2020-08-03/seynod-une-altercation-entre-des-jeunes-et-des-militaires-de-la-27e-bca

http://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/blois-il-entre-au-commissariat-et-s-en-prend-aux-policiers?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=5&pageId=57da5cee459a4552008b48ad

http://www.nicematin.com/justice/il-menace-de-me-defigurer-a-lacide-au-tribunal-le-temoignage-dechirant-dune-jeune-femme-harcelee-par-son-ex-549636?t=YjZiZjExYzZjNzIxOTVhMzU5YzlhZGY1MzA3NDcwNGFfMTU5NjUyNzQ0NjgzMF81NDk2MzY%3D&tp=viewpay

Toulouse : les juges avaient pourtant été cléments. Tant pis pour celles et ceux qui croiseront ce loustic dans la rue ! Hector P ? Alain L ? Autres ? http://www.ladepeche.fr/2020/08/03/toulouse-il-insulte-le-juge-et-exhibe-son-sexe-trois-fois-lors-de-son-proces-9005831.php

Et encore un maire tabassé car il a osé demander à des racailles de cesser leur tapage, quelle impudence ! https://fr.sputniknews.com/france/202008051044206096-intervenant-pour-du-tapage-nocturne-un-maire-girondais-violemment-agresse-et-roue-de-coups/

La police attaquée quotidiennement (merci à Traoré et BLM) peut être rassurée : Formidable, soyons convaincus que ce numéro vert pondu par Darmalin sera d’un grand soutien pour les policiers agressés par les hordes sauvages : « Il n’y a plus la crainte de l’uniforme, pourtant un symbole de la République, regrette Yvan Assioma, responsable du syndicat Alliance Police nationale pour l’Île-de-France. Au contraire, il y a un sentiment d’impunité ». Et de tacler la justice « Tant qu’il n’y aura pas de réponse pénale forte envers les auteurs d’agressions de policiers, on n’arrivera pas à stopper le phénomène ». Un commentaire sous l’article ayant probablement échappé au modérateur : « Et si je fais remarquer que, chaque fois, les agresseurs sont d’origine africaine vous allez publier mon message ? » https://www.leparisien.fr/paris-75/paris-les-policiers-victimes-de-guet-apens-et-de-violences-04-08-2020-8363481.php?fbclid=IwAR0N42fc86LmgHU3EBMez3qYBMExSMsEBb5Xo_d1BQorngtX-G74hA5ChVQ

Suite à cette liste symptomatique d’un “vivre-ensemble apaisé“, ne nous privons pas du plaisir d’évoquer à nouveau les délires pleneliens :

Edwy Plenel est rentré de la plage. Il compare une nouvelle fois le sort des racailles islamisées à celui des Juifs des années 30. https://francais.rt.com/france/77445-darmanin-naurait-jamais-du-etre-promu-edwy-plenel-compare-nouveau-ministre-rene-bousquet

Plenel protège ses amis musulmans, en ciblant précisément Darmanin, en voulant interdire l’usage du mot « ensauvagement », et surtout en camouflant, derrière des attaques de diversion et de pur sabotage du pays, une vérité qui éclate au grand jour : le djihad silencieux, et son nombre de morts et blessés, sans parler des violées, sur lesquelles le peu ragoûtant Plenel se tait pudiquement, quand Fdesouche révèle les faits, chaque matin. Finalement, le vrai sosie de Bousquet, complice de l’envahisseur, c’est Plenel, le porter de valises de l’islam. : https://www.europe-israel.org/2014/09/plenel-porteur-de-valises-de-lislam/

À propos de la vraie nature du mouvement BLM, les Tchèques ont tout compris :

Le collabo macroniste Kassovitz, qui pourrait se mettre en couple avec Plenel, exulte. Il se dit qu’il prépare un film sur Assa Traoré. Le rêve de Kassowitz : avoir le droit parfaitement fasciste de tabasser des Blancs, de les travailler à la fourchette, de les humilier pour finalement les effacer du paysage. Kassowitz est une petite main du Calife.

AUTRES FRONTS

Attentat à Beyrouth ? Beaucoup de morts, de blessés, et de la casse. Apparemment, pas revendiqué pour le moment, et peut-être même un accident, selon le gouvernement. Chef des phalangistes tué, comme Bachir Gemayel en 1981. https://www.bvoltaire.fr/thibaut-de-la-tocnaye-a-beyrouth-une-explosion-enorme-qui-a-ete-entendue-a-40-kilometres/?

https://francais.rt.com/international/77468-beyrouth-souffle-etait-si-fort-qu-on-a-cru-tremblement-terre

Italie : https://lesobservateurs.ch/2020/08/05/italie-des-italiens-menaces-par-la-faim-pendant-que-les-migrants-font-la-noce-video/

Belgique, et un lot de jeunes clandos, un ! Nous attendons bien sûr les nôtres avec impatience : https://www.infomigrants.net/fr/post/26447/la-belgique-accueille-18-mineurs-non-accompagnes-en-provenance-de-grece

Allemagne, le nombre de viols « communautaires » explose : https://www.breizh-info.com/2020/08/04/148530/berlin-210-cas-de-viol-entre-mars-et-debut-juillet/ Candide demande si chez nous c’est tout pareil…

Nigeria, religion d’amour dans ses œuvres : https://www.christianophobie.fr/la-une/nigeria-14-chretiens-baptistes-assassines-par-des-musulmans-dans-letat-de-kogi?fbclid=IwAR38Og_WxR0CR5ZoFDZu1Hm8DIQZQpp6FyVRZoH7_HLTmDeIBvLJXv1kfbI

Les aventures de Jouretnuit (BHL). Se faire traiter de chien juif en Libye, pays arabe parfaitement musulman, ce n’est pas la norme pour Ségolène Royal. Vous l’imaginez Présidente ? Cela dit, Choupinet n’est pas mal non plus, mais plutôt genre Ballets africains https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/royal-sur-l-agression-de-bhl-rien-ne-justifie-qu-on-traite-un-homme-de-chien-juif_2132233.html?utm_source=ocari&utm_medium=email&utm_campaign=20200804100624_32_nl_nl_lexpress_flash_5f29169a8b4467f1117b23c6&xtor=EPR-583-[20200804100624_32_nl_nl_lexpress_flash_5f29169a8b4467f1117b23c6_002MBM]-20200804-[_005GGXO]-[RB2D106H0015436I]-20200804081200#EMID=7b813e9c696901df710548660c176cea5495b4cb6584081e515151161f9bd

CORONACORANO MON AMOUR

Les bizarroïdes du conseil scientifique en remettent une louche, pour aider le gouvernement à imposer la muselière partout. Ils annoncent comme certaine le retour d’une deuxième vague en octobre (il n’y a donc rien en ce moment ?) et culpabilisent à mots couverts les Français, expliquant que tout dépendra d’eux. Nous allons avoir le choix : vivre sous masque jusqu’au cimetière ou se faire défoncer la tête par des salafistes. Vive la France de Choupinet ! https://francais.rt.com/france/77448-coronavirus-conseil-scientifique-met-garde-contre-une-resurgence-de-la-pandemie

Pr Caumes : une marionnette macronisante essaie de se refaire une santé, après avoir dit qu’il fallait laisser les jeunes se contaminer entre eux. Mais surtout, il nous annonce la société de demain. Masque obligatoire partout dans des locaux fermés (chez soi aussi ?) et pour longtemps. https://www.lci.fr/sante/covid-19-nous-sommes-obliges-de-prendre-en-compte-l-attitude-des-jeunes-justifie-le-professeur-eric-caumes-2160900.html?

Le point du professeur Raoult :

https://www.youtube.com/watch?v=NGwsH_QTjAM&

Et : https://fr.sputniknews.com/france/202008051044206176-didier-raoult-estime-que-le-covid-19-est-desormais-lune-des-maladies-respiratoires-les-moins-graves/

Sans surprise, Hidalgo veut aussi le masque dans certains quartiers de Paris : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/08/04/covid-19-anne-hidalgo-veut-rendre-le-masque-obligatoire-dans-certaines-zones-de-paris_6048121_3244.html?fbclid=IwAR1g3puTsDM2LpvsXtYBKXYn46l-pwPtoGqlhY5HSOoRKfi2EWJKe113QhI

Et ça discute : https://www.leparisien.fr/societe/sante/les-masques-obligatoires-en-exterieur-est-ce-utile-ou-contre-productif-04-08-2020-8363496.php

UNE MANIÈRE COMME UNE AUTRE DE SABORDER SON PARTI

Collard a vraiment l’air fâché… Il est par ailleurs viré d’une commission où il n’a jamais été, mais il évoque aussi l’éviction de Nicolas Bay. https://www.bvoltaire.fr/me-gilbert-collard-je-me-demande-si-mon-eviction-ne-sert-pas-a-masquer-leviction-de-nicolas-bay/?

 

“Je n’aime pas les taches de noir sur mon beau kami” (Allah)

Danielle Moulins et Jean Sobieski

https://ripostelaique.com/la-clique-mediatique-prise-en-flagrant-delit-de-racisme-anti-blanc.html

Ils annoncent 40 000 mineurs isolés, il y en an 160 000 en France !

 

Ils annoncent 40 000 mineurs isolés, il y en an 160 000 en France !

Un article du Figaro du 30 juillet reflète le traumatisme ressenti devant « l’inquiétante violence des mineurs clandestins, passés de victimes à bourreaux », notamment à Bordeaux, métropole de caractère paisible, devenue un haut lieu de l’insécurité où les agressions au couteau sont, paraît-il, devenues quotidiennes.
Dès la première ligne, le journaliste indique que les MIE-MNA (mineurs isolés étrangers-mineurs non accompagnés) seraient 41 000 sur le territoire français. Mais ceux-ci sont, en principe, pris en charge par les départements et ne sont plus des clandestins. Il apparaît donc une confusion sur la nature de ces mineurs et sur leur nombre.

En réalité le chiffre des MIE-MNA présents sur le sol français à la fin de 2019 peut être estimé, si l’on prend en compte, en plus de ceux pris en charge par les départements, les jeunes qui n’ont pas été évalués et ceux qui ont fait l’objet d’un refus de prise en charge, entre 150 000 et 200 000.

Un historique court mais foudroyant
À l’échelle nationale, selon les chiffres de l’Assemblée des Départements de France (ADF), le nombre de MIE, sur l’année 2013, évalué initialement à 1 500, était plus proche de 2 500. En réalité le nombre d’enfants et d’adolescents étrangers livrés à eux-mêmes sur le territoire français était estimé autour de 8 000. Seulement un tiers de ces jeunes auraient été repérés et pris en charge par l’État chaque année.

De 2014 à 2016 les chiffres ont progressé sensiblement pour s’établir à environ 10 000 à fin 2016.

Au 31 /12/2018 le stock de MIE-MNA pris en charge par l’ASE (Aide sociale à l’enfance) par décision judiciaire a été estimé par l’ADF à 41 000, répété ad nauseam par les médias et non actualisé aujourd’hui au 31/12/2019.

Ce chiffre est lui-même approximatif et imprécis car on ne sait pas clairement s’il comprend ou non les MIE-MNA en cours d’évaluation en plus de ceux pris en charge par les ASE départementales.

Une tentative d’évaluation des MIE-MNA pris en charge au 31/12 /2019.

Il est loisible d’estimer le nombre de MIE-MNA pris en charge par les départements au 31/12/2019 sur la base des statistiques de la MMNA (Mission MNA).

– stock au 31 /12/2016 : 10 000
– prise en charge 2017 : 15 904
– prise en charge 2018 : 14 908
– prise en charge 2019 : 16 760
Sous total : 57 572.

Moins sorties au bout de 3 ans : -10 000
Total : 47 572

Quatre observations

– Le total de 47 572 devra être confronté avec le chiffre quasi officiel du 31/12/2019 qui finira bien par apparaître quelque part un jour ;
– Le chiffre des sorties est subodoré sur la base d’une prise en charge pendant trois ans ;
– Au total ci-dessus, il faut ajouter, selon un rapport bipartite de 2018, 5 000 jeunes bénéficiant d’un contrat jeune majeur ;
– Il faudrait ajouter les jeunes en cours d’évaluation gérés par les départements.

Le rapport de la mission bipartite de 2018
Devant l’arrivée massive de MIE-MNA, principalement africains, sur le sol français depuis plusieurs années, une mission a été confiée à plusieurs administrations et à l’ADF afin d’identifier des solutions opérationnelles permettant d’améliorer l’efficacité, la cohérence et la soutenabilité budgétaire de la phase d’évaluation et de mise à l’abri des MNA.
La mission a rendu deux rapports, le dernier en date du 15 février 2018. Ce rapport au contenu très administratif est particulièrement révélateur quant à l’évaluation du nombre annuel d’évaluations de MIE-MNA arrivant en France.

Selon ce rapport, une enquête flash a été lancée en janvier 2018 par l’ADF auprès de ses adhérents. Cette enquête conduit à estimer à plus de 54 000 le nombre d’évaluations de la minorité et de l’isolement effectuées par les départements en 2017, soit un doublement par rapport à 2016.
Cela voudrait dire que, selon cette enquête, environ 54 000 « mineurs » sont entrés en France en 2017 et ont été évalués. Seuls 15 904 ont été pris en charge. On peut penser que la différence, soit 38 000 a rejoint les rangs des demandeurs d’asile et plus sûrement des clandestins.
La mission bipartite a également retenu trois hypothèses de travail pour les prévisions de coût des évaluations correspondant dès 2018 aux flux d’arrivée suivants de MNA destinés à être évalués et pour une large partie d’entre eux à être pris en charge : 40 000, 50 000 et 60 000 accueils.

Ainsi au nombre moult fois répété de 41 000 pris en charge, il convient, pour avoir une plus juste idée de l’impact démographique du phénomène des MIE-MNA, d’ajouter ceux qui ont déboulé dans notre pays et qui ont fait l’objet d’un refus.
Pour nos calculs nous retiendrons le chiffre annuel de 54 000 évaluations pour 2017 et les deux années suivantes.
Une évaluation complète de la présence de MIE-MNA au 31/12/2019.
1°- Total des pris en charge au 31/12/2019 : 47 572

2°- MIE-MNA évalués et non pris en charge en 2017, 2018 et 2019 :  114 428
(54 000*3) – (prises en charge sur 3 ans = 47 572)
3°- Contrats jeunes majeurs : 5 000
Total : 167 000
Ainsi le nombre de MIE-MNA présents en France, qu’ils soient pris en charge ou non, n’est pas de 41 000 mais apparaît bien supérieur puisque estimé à 167 000.

Trois observations
– Il faudrait tenir compte des MIE-MNA arrivés avant 2017 ;
– Plus que probablement des MIE-MNA se trouvent en France, ne se sont pas présentés à l’évaluation et ont rejoint la délinquance de plus en plus active, agressive et criminelle comme à Bordeaux. L’estimation de leur nombre ne semble pas possible ;
– Enfin choisir un nombre annuel de 54 000 évaluations ne semble pas exagéré. En effet les documents administratifs se contredisent entre eux et sont parfois indiscrets, Dieu merci.

C’est ainsi qu’à la lecture d’une discrète note de bas de page du rapport bipartite on apprend que 71 962 évaluations de minorité et de l’isolement auraient été réalisées effectivement en 2017. Le nombre de jeunes évalués mineurs s’établirait à 41 741, soit 59 % des jeunes évalués et soit nettement plus que les 14 908 jeunes cités ci-dessus.
Par prudence nous en resterons au chiffre de 54 000. Mais cette note jette une ombre sur la réalité ou la sincérité des chiffres officiels mis en avant par l’ADF.

Perspectives des années à venir
Nous avons vu que la mission bipartite a retenu trois hypothèses de travail pour les prévisions de coût des évaluations correspondant dès 2018 aux flux d’arrivée suivants de MNA destinés à être évalués : 40 000, 50 000 et 60 000 accueils.
Ces prévisions ont été réévaluées en 2019 dans la méthode d’évaluation présentée dans la fiche d’impact générale du décret n°2019-670 du 27/6/2019 relatif à la participation forfaitaire de l’État à la phase de mise à l’abri et d’évaluation des personnes se déclarant mineures et privées de la protection de leur famille : « La détermination de l’impact de ce nouveau barème repose sur une estimation de 62 000 jeunes se présentant comme MNA en 2019, 74 000 jeunes en 2020 et 89 000 jeunes en 2021 ».

Ainsi dans les deux prochaines années c’est un total prévisionnel de 163 000 MIE-MNA qui pourraient débarquer en France et qui viendraient s’ajouter aux 167 000 des années 2017 à 2019. Au total un tiers de million en cinq années.

Un coût probablement sous-estimé
Le coût des MIE-MNA le plus souvent cité par l’ADF est, sur la base d’un coût par individu de 50 000 € de 2 Md€ ce qui n’est déjà pas rien.
Un article du Figaro.fr du 16 mars 2016 a estimé le coût journalier de « ce public fragile » à plus de 200/€ jour soit 73 000€/an, identique à celui communiqué par Brice Hortefeux, ancien ministre de l’Intérieur, en 2014.
Ainsi, à un moment où l’on compte 6 M de chômeurs et des millions de Français qui vivent dans la précarité ou la pauvreté, où des artisans et des agriculteurs se suicident en nombre parce qu’ils ne peuvent plus faire face, l’État affecte au moins 50 000 € et peut-être 73 000 € à chaque MIE-MNA, clandestin à l’origine, sans mérite ni compétence, qui ne peut se targuer que d’avoir été pris en charge par des passeurs et leurs complices : les associations.

Le coût pour 2019 de cette triste histoire pourrait être compris au titre des 47 572 MIE-MNA pris en charge, entre 2,4 Md€ et 3,5 Md€.
Ce chiffre ne tient évidemment pas compte du coût des MNA non pris en charge ou non mineurs et de ceux qui ne se font pas évaluer. De même n’est pas évoqué le coût financier mais aussi moral et humain des exactions de nombre d’entre eux comme à Bordeaux.

En conclusion
Le chiffre de 41 000 MI-MNA cité sans relâche dans les médias ne concerne que le 31/12/2018. Attendons le chiffre du 31/12/2019.
Quoi qu’il en soit, il apparaît particulièrement trompeur car il ne concerne que les jeunes pris en charge par les départements à l’exclusion de ceux qui ne se présentent pas à l’évaluation et surtout de ceux à qui est opposé un refus de prise en charge.

Notre estimation de la présence de MIE-MNA en France, en hausse fulgurante depuis 2013, est beaucoup plus élevée comme cela est démontré plus haut : entre 150 000 et 200 000.

Il est difficile de croire que les pouvoirs publics et les organismes statistiques se trouvent dans l’impossibilité de présenter des évaluations de la présence globale de MIE-MNA dans notre pays.

S’ils trouvent que nos estimations sont exagérément gonflées, qu’ils nous le démontrent et qu’ils fournissent des estimations chiffrées même approximatives mais justifiées de ce déferlement criminogène comme c’est leur devoir. Et alors qu’ils démentent les informations contenues dans leurs propres documents. Sinon à quoi servent-ils et pourquoi les payons-nous ?

André Posokhow
5 juillet 2020

https://ripostelaique.com/ils-annoncent-40-000-mineurs-isoles-il-y-en-an-160-000-en-france.html

Avant, on était libre, maintenant, même respirer normalement est devenu un délit !

Je n’aime pas l’époque dans laquelle je vis : tout part à vau-l’eau, c’est une véritable catastrophe, je n’aime pas les transformations qui s’opèrent actuellement, quitte à passer pour un vieux con qui radoterait en disant : « c’était mieux de mon temps ». Et bien tant pis, je passerai pour un vieux con, car effectivement C’ÉTAIT BEAUCOUP MIEUX AVANT !

Avant on essayait de protéger nos bébés, maintenant on a le droit de les tuer jusqu’à la veille de leur naissance, ce qu’on vient de légaliser par une loi CRIMINELLE, votée comme d’habitude en pleine nuit, en catimini, devant une poignée de députés en pleine période de vacances !

Avant je pouvais rouler à la vitesse que je voulais et je faisais avec ma R12 GORDINI Lille-Saint-Tropez en 7 heures, sans risquer de laisser mon permis sur le bord de la route. Et à l’époque, il n’y avait pas d’autoroute d’un bout à l’autre et dans les villages que nous traversions, on trouvait encore des stations à essence ouvertes toute la nuit, car les pompistes ne risquaient pas à tout moment de se faire braquer.

Avant je pouvais aller manger au restaurant et clôturer mon repas par un bon cognac ou un bon calva, sans risquer de finir en cellule de dégrisement.

Avant quand je sortais en boîte de nuit, je posais ma veste sur le dossier de ma chaise, je pouvais aller danser tranquillement, et quand je revenais, il ne me manquait rien.

Avant je pouvais traverser n’importe quelle ville à 3 heures du matin à pied et je ne risquais pas de me faire attaquer ni détrousser.

Avant je n’étais pas contraint de porter un masque aussi idiot qu’inutile pour me promener, il n’y avait pas de Covid.

Avant je pouvais faire le plein de ma voiture sans ruiner le reste de mon budget. Pour le mois on payait le litre d’essence 1 franc. Pour 1,30 euro actuellement.

Avant, les Arabes qui étaient en France étaient respectueux de nos us et coutumes et n’étaient ni aussi agressifs ni aussi violents et ils bossaient. Maintenant ils ne viennent non plus pour travailler, mais pour profiter de tous nos acquis sociaux, détruire nos monuments et baiser nos femmes, même quand elles ne sont pas d’accord !

Avant il n’y avait pas de trafic de drogue.

Avant je ne voyais pas des fantômes se balader en djellaba ou des sacs poubelles, en burka et encore moins sur nos plages en burkinis.

Avant nous avions une croissance de 7 à 9 %, les commerces marchaient bien, on payait la baguette 70 centimes de franc alors que maintenant on la paie en général 1,20 euro !

Avant nous n’étions pas obligés de dépenser plus du tiers du budget de la famille pour la nourriture.

Avant tous les travailleurs trouvaient à se loger et n’étaient pas obligés de dormir dans leur voiture.

Selon les sondages, 7 Français sur 10 sont d’accord avec moi, jugeant qu’on vivait beaucoup mieux avant. C’est à mon avis tout à fait normal, on nous prive tellement de nos libertés fondamentales que cela devient invivable !

« La meilleure façon de contrôler un peuple et de le contrôler complètement, c’est de lui retirer un peu de liberté à la fois, pour rogner ses droits par des milliers de réductions minuscules et presque imperceptibles. De cette façon les gens ne verront pas qu’on leur retire ces droits et ces libertés jusqu’au point où ces changements ne pourront plus être inversés » Adolf Hitler Mein Kampf

Regardez ce masque qu’on nous contraint d’avoir sur la tronche, soi-disant pour éviter la propagation de ce virus. J’en suis encore à me poser la question de la réelle utilité de cet instrument de torture sous 30 degrés. La moitié des médecins est pour le port du masque, l’autre moitié est contre, qui a raison ? Cette soi-disant pandémie en est-elle vraiment une ? moi je doute de plus en plus ! le problème c’est QU’ILS NOUS ONT TELLEMENT MENTI QUE DÉSORMAIS ON NE LES CROIT PLUS !

Je reste persuadé, même si je n’ai aucune connaissance scientifique dans ce domaine, et encore moins médicale, qu’on nous emmerde avec ce masque dans le simple but de mesurer quel est le degré de soumission que nous sommes capables de supporter !

Alors on nous serine des tas de sornettes en nous indiquant qu’on a découvert des cas dans la Mayenne, puis après c’est sur Lille et enfin l’Est mais apparemment, contrairement à ce qu’ils nous disent, les hôpitaux sont bien heureusement vides comme pour les contredire…

Le Premier ministre, pour mieux nous faire peur, parle même, lors de sa visite à Lille, de reconfinement généralisé… car en fait leur but n’est-il pas d’effrayer la population ?

Même pendant les vacances, après nous avoir pourri le printemps, ils nous emmerdent et nos journaux télévisés nous abreuvent de ce Covid-19. Moi je m’en fous, je ne tiens plus à la vie, alors si je dois mourir, que ce soit en paix !

Je suis persuadé qu’en octobre nous serons reconfinés car de nombreux mouvements sociaux sont en train de se créer, annonçant une rentrée plus que difficile pour le gouvernement et ils n’hésiteront pas, pour éviter un soulèvement, à nous reconfiner car c’est leur seul salut !

En fait, actuellement, nous risquons la mort à tout moment. Soit nous mourrons par le Covid, soit assassinés, poignardés, écrasés, traînés sur 800 mètres ou défoncés par des indigènes à qui on aura osé demander de mettre leur masque. Triste avenir… comment voulez-vous que nos jeunes soient enjoués ?

Des tas de médecins et de professeurs ont recherché pendant des années à prolonger la vie des gens, mais à quoi cela sert-il si c’est pour mourir assassiné ?

Maintenant, même respirer normalement est devenu un acte égoïste et criminel !

Notre pays est depuis 1992 passé de la quatrième puissance mondiale à la dixième,  preuve s’il en fallait que c’était effectivement mieux avant et cela n’a pas l’air d’ameuter beaucoup de monde ; les merdias, comme à leur habitude, n’en parlent que du bout des lèvres. Moi, quand je vois partir mon pays dans l’abîme vers lequel il se précipite, cela me rend nostalgique et me révolte ! Pourtant nous avons soi-disant les meilleurs spécialistes qui sortent tous de l’École nationale des ânes, mais là aussi ils nous enfument. En fait, ce sont des ignorants et des cons,  ils n’y connaissent rien en économie et en management économique, en tous cas pas plus qu’un simple garagiste comme moi, car comment peuvent-ils expliquer cette chute ? Quand on voit cet abruti de Macron, qui se réjouit d’avoir signé un accord européen qui va voir la France toucher 40 milliards et en rembourser 80, et qui indique à qui veut l’entendre que c’est un accord « HISTORIQUE », on peut se poser des questions sur la débilité de l’individu à moins… que cet accord ne lui permette de sauver l’UE pour que lui et ses petits copains puissent continuer à en croquer !

Bien entendu, ils ne l’expliqueront jamais, bien que je sois certain qu’on va nous dire – et il est arrivé à temps pour cela – « C’EST À CAUSE DU COVID ». Vous verrez qu’ils ne tarderont pas à se servir de cette excuse qui arrive bien à propos. Mais la réalité est tout autre. Savez-vous que nous sommes devenus le pays européen le plus désindustrialisé et cela bien avant la cascade de faillites qui nous attend à la rentrée ? Et avec Macron, ancien banquier d’affaires de chez Rothschild (je n’oserais du coup pas leur confier mon argent) et ancien ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, malgré son absence de vision et d’ambition industrielle qui a laissé partir entre autre Thomson aux États Unis.

Peut-être ne faut il pas chercher plus loin la cause de cet effondrement nous faisant passer de la 4e à la 12e puissance mondiale…

Patrick Jardin                 

https://ripostelaique.com/avant-on-etait-libre-maintenant-meme-respirer-normalement-est-devenu-un-delit.html

Ces barbares islamisés qui chassent en meute : des machines à tuer !

Ces barbares islamisés qui chassent en meute : des machines à tuer !

Jamais un fauve ne tue par plaisir ou par haine, l’écume aux lèvres.

Nous importons la barbarie toujours plus massivement, en ouvrant les frontières comme jamais. Plus la situation empire et plus Macron reste les bras ballants, terré dans son bunker élyséen.

Nul ne peut contester les chiffres de cette délinquance à majorité d’origine immigrée, qui transforme le pays en zone de non-droit  où la violence fait loi…

https://ripostelaique.com/lien-immigration-criminalite-10-preuves-accablantes-qui-accusent-le-pouvoir.html

On se souvient qu’en 2017, Macron avait considérablement renforcé sa protection personnelle, en  ajoutant 50 policiers supplémentaires aux 77 policiers et gendarmes du GSPR.

https://www.closermag.fr/politique/macron-renforce-sa-securite-les-effectifs-vont-quasiment-doubler-751880

Mais depuis, tous ses déplacements sont ultra-sécurisés en amont et l’Élysée devient une véritable forteresse, avec plots électriques et herses de protection contre tout véhicule hostile.

https://www.planet.fr/videos-actualites-emmanuel-macron-sa-securite-renforcee.1925050.12212.html

https://www.rtl.fr/actu/politique/securite-emmanuel-macron-renforcee-7790427653

Au plus fort de la crise des Gilets jaunes, un hélicoptère devait assurer son exfiltration en cas de perte de contrôle de la situation par les forces de l’ordre, massées par centaines autour du Palais.

Mais pour le peuple, qui ne se sent plus en sécurité nulle part, le risque est permanent. La sécurité des citoyens n’a jamais été une priorité de Macron.

Pour lui, un coup de couteau mortel, un lynchage en meute ne sont que des incivilités. Lui seul a le droit d’être protégé.

Dans cette France qui était un havre de paix il y a trente ans, on peut mourir pour un regard ou une cigarette refusée. On peut mourir  si on n’accepte pas qu’une racaille passe devant soi dans une file d’attente. On peut mourir pour une remarque qu’un malfrat jugera agressive. On peut mourir pour un accrochage en voiture et un constat qui tourne mal. Dès qu’on quitte son domicile, le péril menace, parfois venu de mineurs, de plus en plus violents, car protégés par des lois iniques, totalement dépassées et inadaptées.

En fait, pour ne pas risquer un coup de couteau ou de batte de base-ball fatal, il faut  raser les murs, baisser la tête, détourner le regard, courber l’échine, tel un bourgeois de Calais résigné, la corde au cou devant ses bourreaux. Il faut se soumettre, car le pouvoir refuse de nous protéger.

Être au mauvais moment au mauvais endroit, c’est risquer la mort, souvent à un contre dix !

Citoyens, médecins, enseignants, policiers, juges, pompiers, sont de plus en plus confrontés à la violence sauvage, dans une totale indifférence criminelle du pouvoir.

Car depuis une trentaine d’années, la justice ne fait plus son travail, qui est, avec le concours des policiers, d’assurer la protection des citoyens, la sécurité étant un droit élémentaire dans toute démocratie digne de ce nom.

Les policiers ont été désarmés moralement. Ils sont systématiquement  présumés coupables pour un contrôle d’identité musclé, pendant qu’un malfrat sera automatiquement défendu, protégé, par une presse partiale et une justice laxiste.

Mais c’est au plus haut sommet de l’État que la trahison est totale.

On se souvient du comportement ignoble de François Hollande, qui s’était précipité au chevet du délinquant Théo, pendant que des policiers, brûlés vifs dans leur véhicule par une meute de barbares, gisaient sur leur lit d’hôpital, sans un seul mot de réconfort du Président.

Le résultat de cette politique de lâcheté et devant nous : la France est devenue le paradis des hors-la-loi, un délinquant pouvant être arrêté 100 fois et systématiquement relâché, après un simple rappel à la loi pour des faits gravissimes.

On observe un total renversement des valeurs. Un Rwandais sans titre de séjour en règle, incendie la cathédrale de Nantes ? C’est un acte de désespoir.

De jeunes identitaires montent sur le toit d’une mosquée en construction ? C’est un crime odieux passible de lourdes peines.

L’engouement des médias et des réseaux sociaux pour la mafia Traoré est la parfaite illustration de l’effondrement moral et civique de la nation, du haut en bas.

La violence des bandes se banalise, les médias cachant ou minimisant les faits, dès lors que le coupable n’est pas un natif.

Tous ces malfrats chassent en meute, allant chercher des renforts s’ils se sentent en infériorité.

Nous verrons  bientôt des têtes coupées dans les sacs poubelles, comme au Mexique ou en Colombie, où politiques, policiers et  juges ont capitulé devant les gangs barbares.

Une sauvagerie qui fait de la France le pays le plus dangereux d’Europe, puisqu’au classement mondial 2019 du World Economic Forum, qui mesure le degré de sûreté et de sécurité qu’un pays procure à ses touristes, la France a quitté définitivement le top 50 des pays les plus sûrs pour se retrouver à la 120e place sur 140 !

https://www.20minutes.fr/societe/2639487-20191029-tourisme-france-toujours-pays-visiteurs

Et que dire de notre nouveau ministre de la Justice, plus soucieux de la protection des jihadistes que de la sécurité des citoyens ?

Acclamé par les malfrats, lors de sa visite à la prison de Fresnes, adulé par les jihadistes prisonniers dans les geôles kurdes, qui espèrent éviter la peine de mort qu’ils ont pourtant infligée massivement à leurs ennemis, Éric Dupond-Moretti  n’a rien du type à poigne qu’il faudrait au pays pour que la peur change de camp.

Quand un ministre de la Justice devient l’idole des malfrats, les honnêtes citoyens ont du souci à se faire.

Ce dernier vient d’ailleurs de se féliciter que le taux d’incarcération soit à un plus bas historique, inférieur à 100 %.

Chaque année, 100 000 peines de prison ferme ne sont pas exécutées faute de place, mais ce n’est pas le souci de Dupond-Moretti. Inutile de construire des prisons, il suffit de les vider pour en finir avec la surpopulation carcérale.

Son principal souci, ce sont les jihadistes prisonniers en  Syrie et en Irak, qu’il souhaite rapatrier, au prétexte qu’ils sont français et qu’ils risquent la peine de mort.

On voit mal en quoi ces jihadistes sont encore français, puisqu’ils ont trahi leur pays et combattu nos soldats sous la bannière noire de l’EI.

En d’autres temps, pour un Poilu, cette trahison valait 12 balles dans la peau.

Notre ministre semble oublier qu’il n’est plus avocat mais ministre de la Justice. Sa mission n’est plus de défendre un client coupable d’un crime, mais de protéger les citoyens innocents, victimes de la barbarie qui s’étend dans le pays.

Ces futurs revenants, qui se souviennent soudain que la France est leur pays, sont des tueurs, qui ont égorgé, violé, crucifié, torturé et supplicié leurs ennemisen mettant en scène leur barbarie, pour la diffuser et effrayer l’Occident.

C’est ce genre de fauves sanguinaires que Dupond-Moretti veut rapatrier, sans le moindre égard vis-à-vis des victimes de la sauvagerie islamiste.

Notre ministre de la “Justice” sait-il ce que le mot justice veut dire ?

A-t-il oublié la vidéo montrant ce malheureux pilote jordanien, mis en cage après le crash de son F-16, et  transformé en boule de feu devant les caméras ?

https://www.liberation.fr/planete/2015/02/03/le-pilote-otage-de-l-ei-brule-vif-dans-une-cage_1195056

A-t-il oublié ces innombrables victimes brûlées vives devant la foule ?

Afficher l’image source

A-t-il oublié les décapitations et les pendaisons en série ?

A-t-il oublié les marchés aux esclaves où femmes chrétiennes et yézidies étaient vendues comme du bétail ?

A-t-il oublié les esclaves sexuelles qui servaient de réconfort aux soldats d’Allah ?

A-t-il oublié ces femmes enceintes éventrées, ces femmes violées puis massacrées avec une énorme croix chrétienne enfoncée dans la gorge ?

A-t-il oublié les massacres à la chaîne de prisonniers, agenouillés et  vêtus de combinaison orange, exécutés par des gamins de 10 ans, d’une balle dans la nuque ?

Afficher l’image source

A-il oublié les crucifixions des chrétiens, coupables de croire en un autre dieu qu’Allah ?

L’État islamique n’est pas mort. Affaibli, il prêche toujours le jihad en Europe, auprès des femmes et des familles de jihadistes morts ou prisonniers.

Il n’y aura jamais de repentance chez les revenants, parce que la parole d’Allah que véhicule le Coran prime sur toute autre considération. Le jihad est un devoir sacré.

Faire revenir ces barbares en France, c’est donc condamner à coup sûr des innocents, victimes de futurs attentats.

Si Dupond-Moretti choisit  de protéger les jihadistes contre les citoyens qu’il est censé protéger, ce sera une trahison inexcusable envers le peuple français, qui compte déjà des centaines de morts et des milliers de blessés, victimes du terrorisme musulman.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/ces-barbares-islamises-qui-chassent-en-meute-des-machines-a-tuer.html

Après-Covid : les hommes de Davos exigent “La Grande Réinitialisation”

Après-Covid : les hommes de Davos exigent “La Grande Réinitialisation”

The Great Reset a commencé. Il s’agit de remettre en cause absolument tout ce qui fait notre vie. Le patron des hommes de Davos, Klaus Schwab, vient de publier un livre Covid-19, the Great Reset (la Grande Réinitialisation), dans lequel il annonce les solutions à apporter aux grands défis du monde contemporain.

« Le Grand Reset, écrit Charles Sannat sur son blog Insolentiaec’est “le remplacement des idées, des institutions, des processus et des règles actuelles”. En cela, ça s’apparente au “nouvel ordre mondial” que certains peuvent évoquer sous des contours plus “complotiste”, un nouvel ordre mondial s’accompagnant d’une nouvelle “gouvernance” mondiale. »

Les Hommes de Davos, expression de Charles Gave, se veulent le gratin de l’élite, ils sont ce qui se fait de mieux dans la globalisation, le sans-frontiérisme, la quête du profit. Des appétits jamais assouvis. Le yacht n’est jamais assez long, le nombre d’appartements dans toutes les grandes capitales jamais assez élevé.

Klaus Schwab est né le 30 mars 1938 à Ravensbourg en Allemagne. Il a fait des études d’ingénieur et d’économie et fondé en 1971 le Symposium européen du management devenu Forum économique mondial de Davos en 1987.

Il a commencé sa carrière en tant que professeur de management, matière que Baptiste Rappin dans Au régal du Management définit comme un projet technoscientifique aux soubassements théologiques et à la portée anthropologique et politique.

Il est le père de Nicole Schwab, cofondatrice du Gender Equality Project, qui encourage les entreprises à favoriser la diversité. Et l’écriture inclusive.

Son livre pourrait être intégré dans La Stratégie du choc (autrement dit la stratégie du chaos) si bien analysée par Naomi Klein. Il s’agit de profiter ou de créer le chaos pour en faire sortir un nouvel ordre mondial.

Il peut aussi être perçu comme une suite logique de Propaganda (1928) d’Edward Bernays, neveu de Freud et lecteur de Psychologie des foules de Gustave Le Bon.

Bernays exposait dans son ouvrage comment manipuler l’opinion en démocratie, ce qu’il nommait la “fabrique du consentement”. Pour Bernays, comment imposer une nouvelle marque de lessive ? et comment faire élire un Président ? se confondaient dans la logique des “démocraties de marché”. Il assumait pleinement ce constat : les choix des masses étant déterminants, ceux qui parviendront à les influencer détiendront réellement le pouvoir. La démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement, invisible : la propagande. Loin d’en faire la critique, l’auteur se proposait d’en perfectionner et d’en systématiser les techniques, à partir des acquis de la psychanalyse. Ainsi la propagande politique au XXe siècle n’est pas née dans les régimes totalitaires, mais au cœur même de la démocratie libérale américaine. Et Goebbels était un lecteur assidu de Propaganda.

Kraus Schwab peut-être aussi.

Le virus chinois est le vecteur de la propagande pour the Great Reset.

« Les populations ont très majoritairement montré une volonté de faire des sacrifices pour le bien des soins de santé et d’autres travailleurs essentiels et des populations vulnérables, telles que les personnes âgées » est-il noté sur le site consacré à la Grande Réinitialisation. Masques et Rivotril ?

La propagande médiatique sur le virus chinois a terrorisé les populations, le temps est donc venu, se disent les élites, de balayer les idées anciennes, archaïques, conservatrices. Il s’agit de faire penser différemment les peuples. En clair, l’élite mondialisée veut implémenter un nouveau système d’exploitation dans nos cerveaux, un autre système de penser que celui qui est le nôtre.

Jusqu’alors, pour Klaus Schwab et sa cohorte davosienne, nous n’avions que de mauvaises pensées, grâce au virus de Wuhan, nous allons en avoir de bonnes. C’est-à-dire les mêmes qu’eux sur nous-mêmes.

Peuple de l’abîme, vivant masqué, soumis à des foldingos khmers verts comme Greta, traités de nazis dès que l’on remettra en cause la politique sanitaire totalitaire, menacés de prison si l’on refuse de plier à la domestication vantée par le système médiatique.

La Grande Réinitialisation s’appuie sur des mouvements racistes comme Black Lives Matter (alliance des grands groupes industriel et du racisme anti-Blanc – l’Oréal supprimant le mot “blanc” de son vocabulaire). Elle a pour troupe les dévastateurs de nos sociétés qui étêtent les statues, qui jettent à la mer les corps de bronze de nos grands hommes et femmes, qui débaptisent nos rues, qui imposent l’écriture inclusive – l’exemple de la mairie lyonnaise est parlant avec ses “conseiller.ère.s.”

Comme nous l’avions prévu, le monde d’après est bien pire que le monde d’avant.

Du port permanent du masque à l’avortement possible jusqu’au neuvième mois de grossesse, l’apathie des Français fera que pour une fois ils seront sans doute félicités par Klaus Schwarb, instigateur de la dictature du consentement.

Marcus Graven

https://ripostelaique.com/apres-covid-les-hommes-de-davos-exigent-la-grande-reinitialisation.html