Pass sanitaire obligatoire: «La France en proie à une nouvelle fracture»

FIGAROVOX/TRIBUNE – Emmanuel Macron a annoncé hier soir l’extension du pass sanitaire. La disproportion entre la réalité de l’épidémie et l’abdication de nos principes fondamentaux est source de souffrance, analyse l’essayiste et historien Maxime Tandonnet……

Fin observateur de la vie politique française et contributeur régulier du FigaroVox, Maxime Tandonnet a notamment publié André Tardieu. L’incompris (Perrin, 2019).À découvrir


Dans les mois à venir, seuls les «vaccinés» et détenteur d’un «pass sanitaire» auront, de ce que l’on comprend, accès aux cafés, restaurants, centres commerciaux, transports en commun, sans parler évidemment des spectacles et des manifestations sportives. Certes, la vaccination n’est pas rendue obligatoire, mais une partie de la population, les «non-vaccinés», se trouvera de fait exclue de la vie sociale. Dans l’ensemble, cette formule discriminante semble accueillie favorablement dans le pays. La France est en train de créer une société à deux vitesses entre les «vaccinés» et les «non-vaccinés» privés du droit à une vie sociale normale, voire du droit à la liberté.

Certes, comme le rappellent les partisans de cette formule, toute personne a la possibilité de se faire vacciner ! Cependant, de fait, une partie du pays même minoritaire, traumatisée par le souvenir des grands scandales médicaux, a davantage peur de la vaccination que du Covid-19. Certaines peurs sont-elles moins respectables que d’autres ? Faut-il montrer du doigt une nouvelle catégorie de Français, les Gilets Jaunes du vaccin ? Les désigner en boucs émissaires et en parias des malheurs de la société française ? La menace de l’exclusion (de la vie économique et sociale) sera-t-elle plus efficace qu’un travail de persuasion et d’explication ?

Les décisions liberticides et le retour de l’Absurdistan ne procèdent de rien d’autre que de choix du pouvoir politique qui ont fait la preuve de leur inefficacité à long terme et de leur nocivité sur le plan économique comme sur celui de la vie sociale.Maxime Tandonnet

Quels sont les éléments objectifs permettant de bouleverser tous les fondements de la société française en détruisant d’un revers de main les principes de liberté et d’égalité ? Le variant Delta est-il une nouvelle peste noire qui faucherait sur son passage des millions de personnes ? L’exemple britannique montre bien au contraire que la reprise de l’épidémie ne se traduit pas par une poussée de celui des décès. En France, l’immense majorité des personnes âgées ou atteintes de comorbidité sont d’ores et déjà vaccinées. Le risque d’une reprise de la saturation des hôpitaux et d’une hécatombe semble donc réduit – dès lors que le vaccin est efficace. Une sorte de fétichisme autour du nombre des contaminations (et son impact politique) paraît être à la source de ces décisions.

Le discours officiel affirme que le régime à deux vitesses – vaccinés, non-vaccinés – permettra d’éviter de nouveaux confinements ou couvre-feux. Mais les décisions liberticides et le retour de l’Absurdistan ne procèdent de rien d’autre que de choix du pouvoir politique qui ont fait la preuve de leur inefficacité à long terme et de leur nocivité sur le plan économique comme sur celui de la vie sociale. En dehors de ces choix politiques, la France n’a jamais été vouée par une sorte de fatalité aux confinements, ni au couvre-feu. D’ailleurs, certains pays qui ont fait des choix moins liberticides que ceux la France (Pays-Bas, Suède, Allemagne, Danemark), comptent moins de décès par million d’habitants.

La France est donc en train de rompre avec les principes fondamentaux d’égalité et de liberté sous l’impact de la panique.Maxime Tandonnet

La France est donc en train de rompre avec les principes fondamentaux d’égalité et de liberté sous l’impact de la panique. Mais elle est aussi en train de s’éloigner du principe de fraternité. En effet, comment les concepteurs du nouveau dispositif envisagent-ils sa mise en œuvre : les restaurateurs, les commerçants, le personnel des cinémas ou des transports en commun (conducteurs d’autobus), seront-ils mandatés pour contrôler au cas par cas le pass sanitaire ou certificat de vaccination ? Vont-ils se transformer ainsi en supplétifs de la puissance publique pour contrôler la population ? Imagine-t-on les réactions, le risque de conflits et de drames ?

Le pays se fracture comme rarement il s’est fracturé. Le climat est hautement inflammable. Dans l’ensemble, une grande partie de la France satisfaite communie en ce moment dans la jubilation autour des mesures annoncées et approuve la «main de fer» qui les porte. Une autre souffre dans sa chair. Sauf exception, elle n’est pas forcément «antivax» ni «complotiste» comme le veut la caricature. Elle souffre dans sa chair de la disproportion entre la réalité d’une épidémie – qui n’est pas la peste noire – et les conséquences pour le pays de la destruction de son modèle d’égalité, de liberté et de fraternité.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/pass-sanitaire-obligatoire-la-france-en-proie-a-une-nouvelle-fracture-20210713?fbclid=IwAR3b6yJPX7CPj5Y7TZFZkkKVfm7RK2Bo63BsvM-MW9X3zLc42iZqi_YVyU0

«Pas de vaccination obligatoire» : Merkel veut s’en tenir à ce qu’elle a prévu

La chancelière allemande a affirmé que la vaccination ne serait pas rendue obligatoire dans le pays, arguant qu’on ne peut pas «gagner la confiance en changeant» ce que l’on «dit», alors que l’exécutif français vient de se dédire sur le sujet. L’Allemagne n’a pas «l’intention» de rendre la vaccination anti-Covid obligatoire, a déclaré ce 13 juillet Angela Merkel, misant plutôt sur la «volonté» de la population et la «publicité» en faveur des vaccins. «Je ne pense pas qu’on puisse gagner la confiance en changeant ce que nous avons dit, c’est-à-dire pas de vaccination obligatoire», a déclaré la chancelière allemande lors d’une conférence de presse à l’institut de veille sanitaire Robert Koch. Lire aussi Quand Macron et LREM assuraient que le pass sanitaire ne s’appliquerait pas «au quotidien» Des propos qui pourraient faire écho au revirement du président français Emmanuel Macron qui a annoncé le 12 juillet une obligation vaccinale pour les personnels soignants dans le but d’endiguer le variant Delta (de même qu’en Grèce à partir du 1er septembre), ainsi qu’une extension du pass sanitaire qui pénalise les non-vaccinés. «Je pense que nous pouvons gagner la confiance en faisant de la publicité pour la vaccination et aussi en laissant autant de personnes que possible dans la population […] devenir des ambassadeurs du vaccin à partir de leur propre expérience», a préféré développer Angela Merkel. «Plus nous serons vaccinés, plus nous serons libres, plus nous pourrons vivre à nouveau», a-t-elle martelé, assurant pouvoir «faire de la publicité en tant que chancelière, avec une conviction profonde, pour une vaccination». «Mais je sais aussi que parfois, cela aide davantage si c’est peut-être le propre fils qui lève les doutes, si c’est une collègue qui rapporte sa propre expérience de vaccination quand dans l’association ou dans la municipalité, on parle du pour et du contre des vaccinations», a ajouté la dirigeante allemande.  42,6% de la population allemande vaccinée La chancelière a conseillé, pour convaincre les récalcitrants à la vaccination, de «discuter tous ensemble, en famille, au travail, dans le club de football, partout où les êtres se connaissent et se font confiance». Quelque 35,4 millions de personnes (42,6%) ont été entièrement vaccinées en Allemagne, et 48,6 millions (58,5%) ont reçu une dose, a détaillé le ministre de la Santé, Jens Spahn, regrettant que la tendance soit au «ralentissement» du rythme d’injections.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/88695-pas-vaccination-obligatoire-merkel-veut-s-en-tenir-a-prevu-allemagne-covid-19

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/88695-pas-vaccination-obligatoire-merkel-veut-s-en-tenir-a-prevu-allemagne-covid-19

Il y a beaucoup de ressemblances entre Adolf Eichmann et Jean Castex

Adolf Eichmann n’était pas sur le banc des accusés lors du procès de Nuremberg. Pourquoi ? Car les Alliés ne savaient même pas qu’il existait. C’est en fait uniquement lors des audiences du procès de Nuremberg que les Alliés ont découvert son existence et que c’est lui qui avait organisé toute la logistique. C’est dire si le type était discret !

Ce type-là, prototype du fonctionnaire qui a organisé la mort de millions de personnes, fort de son assurance d’être du côté du pouvoir, bien conscient que, en fait, il savait que ce qu’il avait fait était mal, et c’est pour cela qu’il était parti se planquer en Argentine sous le nom de Ricardo Cleman.

https://www.seconde-guerre.com/biographies/biographie-n-eichmann.html

Ce n’est que par la suite que le Mossad l’a repéré, notamment grâce aux indications du magistrat allemand Fritz Bauer, et est parti le kidnapper dans la banlieue de Buenos Aires, où les anciens nazis étaient chez eux, pour le ramener en Israël et le juger à Jérusalem pour crime contre l’humanité et le condamner à mort.

Rafi Eitan, l’agent du Mossad qui, le 11 mai 1960, a personnellement capturé Adolf Eichmann, a raconté dans ses mémoires qu’il a assisté à sa mise à mort. Ce n’est que le 31 mai 1962, quelques secondes avant de s’asseoir sur la chaise électrique, que celui-ci a retrouvé son attitude de nazi impitoyable pour regarder Rafi Eitan dans les yeux et lui dire « ton tour viendra, Juif ! ». Rafi Eitan lui a alors répondu « Pas aujourd’hui ».

Et effectivement, Rafi Eitan s’est éteint dans son lit, entouré de ses proches, à 92 ans, le 24 mars 2019.

C’est lors de son procès à Jérusalem que la philosophe Hannah Arendt a décrit et définit ce qu’est la « Banalité du Mal » en parlant du procès de Adolf Eichmann, celui qui a organisé « la solution finale », c’est-à-dire l’extermination de tous les Juifs de la terre sous le règne d’Hitler. Mission qu’il n’a pas pu mener à son terme avec la victoire des Alliés.

La Banalité du Mal, ça veut dire qu’un personnage insipide, sans saveur ni odeur, mais obéissant et dévoué comme Eichmann, a pu organiser méthodiquement une monstruosité, sans jamais penser qu’il s’employait à tuer des millions de personnes. Il n’en avait rien à foutre des souffrances qu’il infligeait, et de tous les crimes auxquels il participait en les organisant. Eichmann, la seule chose qui comptait pour lui, c’était que les trains arrivent à l’heure. Pour livrer leur cargaison de condamnés à mort. Le reste, c’était pas son problème.

La banalité du mal, c’est déguiser des monstruosités sous des séquences ordonnées de gestes parfaitement administratifs et imposer la brutalité technocratique, sans jamais prendre en compte le mal que l’on peut faire, que ce soit aux libertés, à la santé, à la vie, ou à n’importe quel bien sacré des droits humains.

Et côté fonctionnaire docile, obéissant et soumis interchangeable, prêt à tout pour servir son maître, Jean Castex est une caricature. Ce type peut répéter sur le même ton n’importe quel message qu’on lui imposera de réciter, sans se poser la moindre question. La seule question qui vaut pour lui c’est : est-ce qu’il obéit bien. Est-ce qu’il sert bien son maître. La voix du peuple, que ce soit contre l’immigration, contre ceux qui refusent le vaccin ou ceux qui ne veulent plus d’immigration : il s’en fout. Il fait ce qu’on lui demande et c’est tout.

C’est d’ailleurs bien pour ça que Macron l’a choisi. Il n’y a aucun hasard sur ce point. Jean Castex lui obéira avec la fidélité d’un épagneul, sans jamais lui faire de l’ombre. Il n’y a aucun risque là-dessus…

Jean Castex, avec son air mécanique, peut dire n’importe quoi, avec la même égale énergie et le même ton de voix.

Il est aussi à l’aise en chef de gare que pour imposer la vaccination obligatoire au mépris de toutes les libertés.

Maintenant, je ne sais pas si vous croyez à la morphopsychologie, mais en regardant le physique des deux hommes, on se dit qu’il y a quand même des ressemblances troublantes…

Albert Nollet

https://ripostelaique.com/il-y-a-beaucoup-de-ressemblances-entre-adolf-eichmann-et-jean-castex.html

L HEURE ET GRAVE MES AMIS ….Macron veut nous décimer avec des poisons qui ne sont pas des vaccins , refusons la DICTATURE! Effets secondaires et décès liés aux injections expérimentales anti-covid

Recueil de données officielles disponibles

UNION EUROPEENNE

Pour ceux qui aimeraient vérifier les chiffres publiés sur les effets secondaires déplorés et signalés en UE, voici la source et la marche à suivre[1]

SOURCE : http://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#

MARCHE À SUIVRE

Si vous voulez effectuer la recherche : une fois cette page ouverte

recherchez « covid ». Vous trouverez les quatre vaccins.

Sur chacune des pages du vaccin, cliquez sur l’avant-dernier onglet (« Number of Individual Cases for a selected Reaction »). Le nombre d’effets secondaires se trouve en bas à droite pour chacun des groupes de pathologies répertoriés dans la colonne de gauche.

Pour trouver le nombre total d’effets secondaires, pour chaque vaccin, il faut additionner le nombre d’effets secondaires trouvé pour chacun des groupes de pathologies (c’est-à-dire, par vaccin, plusieurs dizaines de pages dans la liste de la colonne de gauche).

Dernier comptage disponible[2] en UE avec les pathologies associées.

CHIFFRES GLOBAUX UE

17 503 décès comptabilisés de gens bien portants qui ont suivi les conseils télévisés des médias, n’est-ce pas énorme ? Et le nombre d’accidents répertoriés dont 50 % sont graves ne sont pas assez soulignés, car la vie de ceux-là sera perturbée pendant des décennies s’ils survivent aux complications tardives possibles (cancer, maladie auto-immune, etc.).

Ceci est un comptage minimum, car les soignants sont invités à ne pas parler d’effets secondaires et à expliquer que malheureusement « c’est le hasard ».

Les morts ne sont comptabilisés que durant les trente jours suivants la piqûre et les morts subites du deuxième mois sont volontairement oubliées. Quant aux accidents cardiaques fréquents, ils sont pour l’instant supposés être le fait de pure coïncidence et non comptabilisés. Gageons que les cardiologues vont faire fortune, l’injection génique source de fabrication de protéine Spike étant particulièrement toxique pour les vaisseaux et en particulier les vaisseaux usés des gens âgés qu’on s’est précipité à injecter.

Qu’importe de l’exactitude des chiffres qui sont de toute façon tellement élevés, même si des millions de gens sont vaccinés comme les fanatiques du vaccin nous le répètent.

Il serait raisonnable de comparer ces chiffres énormes de décès et accidents liés à l’injection anticovid à ceux des vaccins tellement répandus dans le monde comme ceux contre la rougeole ou la poliomyélite aux États-Unis, comme en Chine, et qui n’ont jamais donné une mortalité comparable. Pourquoi est-ce acceptable pour l’injection génique ?

Ils sont infiniment trop élevés pour une pratique théoriquement préventive, chez des gens bien portants qui le plus souvent ne risquent rien du covid. On ne devrait pas tolérer que continue cette campagne de pseudo « vaccination ».

Rappelons que le vaccin H1N1 avait été retiré après une cinquantaine de décès de même que celui de la grippe aviaire en 1976 et que de façon générale, un essai thérapeutique d’une nouvelle drogue est stoppé au-delà d’une trentaine de décès. Le nouveau monde est bien là, oubliant le consentement éclairé, le principe de précaution et la valeur de la vie, d’une vie.

Un moratoire pour avoir le temps d’analyser les données déjà disponibles serait la moindre des choses si le sort des citoyens était en cause, après des millions de gens vaccinés.

Soit 16 432 décès signalés et acceptés par l’EMA comme possiblement liés et suspects fin juin 2021 avec le détail.

Et si vous souhaitez avoir une idée de l’évolution du nombre de décès depuis avril par exemple :

  • 3 avril 2021 : 6000 décès suspectés d’être causés par les « vaccins » anticovid[3]
  • 24 avril : 8700 décès.
  • 15 mai : 11 500 décès[4]
  • 26 juin : 16 432 décès
  • 17 503 décès post vaccination signalés au 3 juillet dans la base européenne EudraVigilance
  • Pour le détail à la date du 19 juin 2021 par type de pseudovaccin :
  • Pfizer 7420 décès 560 000 effets adverses d’intérêt
  • Moderna 4147 décès 122 643 effets adverses d’intérêt
  • Astra Zeneca 3364 décès et 793 036 effets adverses d’intérêts
  • Jansen 541 décès
  • UE : 15 472 décès au 19 juin + 1.5 M effets adverses

Depuis le 3 avril 2021, on dénombre dans l’UE en moyenne CHAQUE JOUR 120 décès suspectés d’être dus aux quatre « vaccins » anticovid dans l’Union européenne sont signalés.

USA

VAERS au 25 JUIN 2021

Entre le 14 décembre 2020 et le 25 juin 2021, un total de 411 931 événements indésirables au total a été signalé au VAERS, dont 6985 décès, soit une augmentation de 872 décès par rapport à la semaine précédente.

Il y a eu 34 065 signalements de complications graves, en hausse de 2825 par rapport à la semaine précédente »

Les analystes des conséquences des vaccins anticovid aux USA sont interloqués par la haute fréquence des complications vaccinales en comparaison avec l’ensemble des complications des autres vaccins des deux décennies précédentes.

Aux USA en 16 mois. chez les 0-17 ans (74,2 millions) 396 morts attribuées au covid Et augmentation majeure du nombre d’accidents vaccinaux depuis 1990

Aux USA depuis mars, chez les mineurs âgés de 12 à 18 ans

Il y a eu plus de 300 décès après injection de la substance génique. Acceptable ?

Royaume-Uni[5]

Le nombre total de morts reportés par le MHRA (système carte jaune) est de 1403 reconnus, liés aux injections de vaccins anticovid. Chacun sait que les effets secondaires sont sous-déclarés 1 à 10 %.

Le UK Gouvernement via son agence de santé MHRA a rapporté un total de 1 007 253 réactions négatives, surdité, troubles visuels, convulsions, paralysies, perte de connaissance, arrêt cardiaque, crise cardiaque, et mort subite entre autres

L’Insee anglais (ONS) admet dans son décompte de la mortalité, la mort par effet secondaire des vaccins, contredisant ainsi de fait les labos et politiques qui rechignent à admettre la vérité par souci d’imposer leur pass vaccination

ÉCOSSE

Le site « Public Health » écossais a noté depuis le 26 février, 2207 morts dans les 28 jours suivant la vaccination et dans un autre rapport entre le 8 décembre date de début de la campagne d’injection et le 28 mai un total de 3752 décès suivant l’injection

FRANCE

Pour l’ANSM, agence du médicament française, il n’y a que 6 établissements qui font le recensement d’effets secondaires sur 1356 établissements et les chiffres sont sous-estimés.

Récemment : les sites de pharmacovigilance complètement débordés ont demandé de ne signaler que les cas très graves.

Le Site de l’ANSM est un peu difficile à consulter, car pour l’instant, il ne compte pas les décès en l’absence de certitudes de la relation de cause à effet.

Les effets secondaires qui remontent à l’ANSM sont des effets qui se sont déroulés dans les heures, la semaine ou les 10 jours qui ont suivi.

Quelques chiffres accessibles sont rapportés dans les tableaux suivants.

Au premier mars 2021, l’ANSM recensait 169 morts post vaccination du vaccin Pfizer, parmi plus de 5000 cas d’effet secondaires dont 25 % graves.

Un tableau à la même date donne une idée du type d’effets indésirables constatés et signalés et donc possibles pour les nouveaux vaccinés (la deuxième dose paraissant toujours plus à risque que la première). Vous remarquerez la fréquence des complications vasculaires et cardiologiques dues à la toxicité maintenant reconnue de la protéine Spike fabriquée par les organismes vaccinés.

Larbi Meftahi fait part de ses difficultés pour produire son tableau récapitulatif hebdomadaire des effets secondaires de la vaccination Covid-19 (cf. ci-dessous). Les CRPV sont sous l’eau et l’ANSM peine à produire ses rapports détaillés hebdo.

Chiffres ANSM au 20/05/2021. Larbi MEFTAHI @larbi_meftahi

« Plus de 37 000 cas d’effets secondaires sur 27 millions de vaccinés d’après l’ANSM au 13 mai 2021, dont plus de 9600 cas graves. C’est sur le site. Rien d’anodin. Ça fait autour d’un cas d’effet secondaire sur 750 vaccinations et 1 cas grave toutes les 2800 vaccinations quand même. »[6]

Ainsi en France on estime à 1 personne sur 100 entre 16 et 49 ans souffrant d’effet secondaire grave. Avec sous-déclaration des effets secondaires (ANSM AZ rapport n°12) à prendre en compte.

Par ailleurs, on remarque auprès des collègues, amis, et proches vaccinés que les événements survenus dans les semaines qui ont suivi la vaccination, comme infarctus, accident vasculaire cérébral ou perte de mémoire (petits emboles vasculaires cérébraux), restent considérés comme des coïncidences. Jusqu’à quand et combien de victimes ?

En tout cas, les responsables de l’ANSM ne cachent plus leur volonté de dissimuler l’info. En effet, sur les quatre dernières périodes (un mois), l’ANSM ne produit plus de rapports hebdomadaires sur les effets secondaires des vaccins Covid-19.[7]

ET chez les enfants ?

Le vaccin BioNTech/Pfizer BNT162b2, nom commercial COMIRNATY®, a obtenu son AMM conditionnelle européenne le 21 décembre 2020. L’Agence européenne du médicament a autorisé son utilisation sur les adolescents de 12 à 15 ans le 28 mai 2021. Le vaccin peut être administré aux 12-17 ans en centre de vaccination et sur autorisation parentale depuis le 15 juin 2021.

Covid-19 : pourquoi plus de 5 000 enfants de moins de 12 ans ont-ils été vaccinés en France ?

Les données de Santé publique France font apparaître plusieurs milliers de jeunes enfants ayant reçu au moins une dose de vaccin, hors autorisation de mise sur le marché.

Plus de 5 000 enfants de moins de 12 ans apparaissent vaccinés dans les données de Santé publique France[8]

Plus de 5 000 enfants de moins de 12 ans apparaissent vaccinés dans les données de Santé publique France (Illustration). LP/Clivier Corsan

(Illustration : LP/Clivier Corsan)

Au 30 juin, il apparaît que 5 272 garçons et filles de moins de 12 ans ont reçu au moins une dose de vaccin – 2 264 âgés de 0 à 4 ans, 1086 de 5 à 9 ans, et 1922 de 10 ou 11 ans.

972 d’entre eux sont complètement vaccinés.

Pourtant, aucun vaccin n’a reçu d’autorisation de mise sur le marché pour les moins de 12 ans.

Seul Pfizer l’est, pour le moment, pour les 12-17 ans (Moderna pourrait être validé à son tour en juillet).

Santé publique France confirme que ces chiffres « reflètent la réalité » et ne sont pas dus à des erreurs de saisie.

« Il y a la possibilité de vacciner, y compris hors autorisation de mise sur le marché, de jeunes enfants qui présenteraient des facteurs de risques de forme très sévère [de Covid-19]. On n’a pas l’information enfant par enfant, mais la très grande majorité correspond très vraisemblablement à ce genre de décision individuelle », explique Daniel Lévy-Bruhl, épidémiologiste à l’agence sanitaire.

Plusieurs pathologies sont concernées.

Dans un avis publié le 24 mars 2021 sur son site, la Société française de pédiatrie notait déjà qu’« un très petit nombre d’enfants à très haut risque de Covid-19 sévère pourrait être vacciné selon le même schéma que les adultes, dès que possible, malgré l’absence d’AMM ».

Sont notamment concernés ceux atteints de polyendocrinopathie auto-immune, ou ceux présentant une prédisposition génétique aux encéphalopathies virales.

Ce nombre de 5 272 reste faible, par rapport aux 10 millions d’enfants âgés de moins de 12 ans en France. La couverture vaccinale avec au moins une dose s’élève donc à moins de 0,1 % dans cette tranche d’âge.

Chez les 12-17 ans, elle est passée de moins de 1 % à 13,4 % en trois semaines. (estimation au 2 juillet)

En comparaison, le Covid a fait zéro mort chez les moins de 19 ans sains. En 2020 il n’a été observé que trois décès associés au virus, et tous chez des enfants immunodéprimés graves.

ISRAËL

En Israël aussi les médecins se demandent pourquoi cette folie de vouloir absolument vacciner les enfants.[9]

Le Covid-19 n’est pas une maladie de l’enfant et sur plus de 6 400 décès répertoriés de covid seulement 9 concernaient des enfants, et la plupart sont atteints de maladies graves sous-jacentes : « nous ne savons pas vraiment si ce vaccin est sans risque pour les adolescents ».[10]

Pourtant selon une étude des autorités sanitaires israéliennes,[11] 275 cas de myocardite ont été identifiés entre décembre 2020 (soit la date du début de la campagne de vaccination) et mai 2021, et surtout chez les jeunes.

DANGER MAJEUR DE L’INJECTION GÉNIQUE CHEZ LES JEUNES ADULTES ET ADOLESCENTS, LES MYOCARDITES DANS TOUS LES PAYS VACCINÉS

Chez les jeunes, les pseudo-vaccins anticovid semblent d’autant plus toxiques que les citoyens sont plus jeunes, en particulier sur les conséquences cardiaques.

En Israël, cent quarante-huit myocardites sont apparues dans le mois suivant la vaccination dont 27 cas après la première dose, et 121 après la deuxième dose. Et les autorités sanitaires ont découvert un « lien probable » entre les deux.[11]

La plupart des cas sont survenus chez de jeunes hommes, en particulier ceux âgés de 16 à 19 ans. Les patients ont majoritairement été hospitalisés pendant quatre jours ou moins.

Aux États-Unis une étude souligne le possible lien entre les vaccins à ARN messager (Pfizer et Moderna) et les cas de myocardite détectés chez certains jeunes vaccinés. Leurs conclusions sont similaires à celles tirées par l’État hébreu.

Pendant plusieurs semaines, un groupe de sécurité des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a étudié les cas d’inflammation cardiaque survenus après des injections de vaccins Pfizer et Moderna.

Ils ont expliqué avoir recensé un peu plus de 12 000 cas de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) ou de péricardite (inflammation de la membrane qui entoure le cœur). Ceux-ci sont principalement survenus chez des personnes de moins de 30 ans plus souvent chez les hommes que chez les femmes. D’après les scientifiques américains, le lien entre les vaccins et ces problèmes de santé est « probable ».

Quelle fréquence ?

Voici les chiffres américains, en détail, arrêtés au 11 juin 2021

  • 267 cas de myocardite ou de péricardite signalés après l’administration d’une première dose d’un vaccin à ARNm.
  • 827 cas après l’administration d’une deuxième dose d’un vaccin à ARNm.
  • 132 cas signalés sans que le nombre de doses soit connu.

« Il s’agit encore d’un événement rare », a commenté le Dr Tom Shimabukuro. « Pour les deux vaccins combinés, on a enregistré 12,6 cas d’inflammation cardiaque par million de doses. Les cas étaient plus fréquents chez les personnes ayant reçu le vaccin Moderna, soit 19,8 cas par million, contre 8 cas par million pour le vaccin Pfizer », a-t-il précisé.

Cet effet secondaire rare a été ajouté dans la liste des avertissements présents dans les fiches d’information sur les vaccins à ARNm, selon la Food and Drug Administration (FDA).

« Sur la base des données disponibles, une mise en garde dans les fiches d’information, tant pour les prestataires de soins de santé que pour les personnes vaccinées et les soignants, serait justifiée dans cette situation», a déclaré Doran Fink, directeur adjoint de la division des vaccins de la FDA, cité par Politico.

Les symptômes de ces inflammations cardiaques consistent en des douleurs thoraciques et en un essoufflement. Ils apparaissent surtout dans la semaine qui suit la vaccination, principalement au quatrième jour suivant l’injection.

Si une personne soupçonne qu’elle souffre d’une myocardite ou d’une péricardite, il lui est conseillé de se rendre chez son médecin ou aux urgences. Des examens permettront d’établir un diagnostic. Si l’inflammation est survenue par suite de l’injection de la première dose, il serait prudent de ne pas recevoir la seconde.

EN CONCLUSION

COMBIEN D’ENFANTS SONT-ILS MORTS DU VACCIN ? BEAUCOUP TROP, PUISQU’ILS NE RISQUAIENT RIEN DU COVID

Les injections géniques expérimentales ne protègent pas ceux qui les reçoivent ni leurs contacts, du coronavirus ni de ses variants, et exposent à de trop nombreux effets indésirables immédiats et à moyen terme, et inconnus à long terme. Leur administration doit être stoppée en urgence.

Et si vous voulez mieux connaître les laboratoires qui commercialisent ces injections géniques :

Nicole Delépine

Effets secondaires et décès liés aux injections expérimentales anticovid.

https://nouveau-monde.ca/effets-secondaires-et-deces-lies-aux-injections-experimentales-anticovid/embed/#?secret=YFzVzoObiY


  1. [1] SOURCE : http://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html#[]
  2. [2] 16.500 décès susceptibles d’être causés par les « vaccins » anti-covid dans l’UE (au 26 juin 2021) | Mondialisation — Centre de Recherche sur la Mondialisation[]
  3. [3]https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/les-vaccins-contre-la-covid-19-232177[]
  4. [4] https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/deja-presque-12000-morts-et-plus-d-233104[]
  5. [5] ONS finally admits the Covid Vaccines have caused multiple deaths; contradicting claims made by the MHRA – Daily Expose[]
  6. [6] dixit la grosse fouine sur twitter.[]
  7. [7] « Manifestement le site de l’ANSM ne joue plus la transparence » : Selon Larbi MEFTAHI @larbi_meftahi le 6 juil.[]
  8. [8] Par Nicolas Berrod. Le 2 juillet 2021[]
  9. [9] Andrew Bostom, MD, MS @andrewbostom 5 juil.[]
  10. [10] https://jpost.com/health-science/why-is-israel-mass-vaccinating-teens-when-who-says-not-to-analysis-672854[]
  11. [11] https://www.lecho.be/dossiers/coronavirus/lien-probable-entre-le-vaccin-pfizer-et-la-myocardite-dit-israel/10310696.html[][]
Print Friendly, PDF & Email

https://ripostelaique.com/effets-secondaires-et-deces-lies-aux-injections-experimentales-anti-covid.html

Si les soignants lâchent, Macron fera piquer de force tous les Français

Donc, Choupinet va annoncer de nouvelles mesures. On parle de vaccin obligatoire pour les soignants, d’élargissement aux restos de l’utilisation du passe sanitaire.

https://resistancerepublicaine.tvs24.ru/embed/971/

Mais sa garde rapprochée se déchaîne.

Le non masqué Bayrou veut virer tous les non vaccinés

Barnier veut vacciner tout le monde, et espère être président de la République en 2022 !

https://francais.rt.com/france/88656-michel-barnier-plaide-pour-rendre-vaccination-obligatoire-pour-tout-le-monde

L’homme au sac de riz, qui a trahi la gauche pour rejoindre Sarkozy, accuse les non vaccinés de trahison.

https://francais.rt.com/france/88640-allies-virus-refuser-vaccination-est-trahison-estime-bernard-kouchner

Rencontre Philippot-Castex…

https://francais.rt.com/france/88651-philippot-interpelle-castex-dans-rue-paris-sur-pass-sanitaire

La chasse aux sorcières de l’Ordre des médecins continue !

Lalanne-Trump, même combat !

https://francais.rt.com/france/88659-vaccins-anti-covid-19-lalanne-evoque-crime-contre-humanite-twitter-suspend-compte

Crémieux nommé à Marseille pour remettre de l’ordre, Raoult et Fouché visés : un gauleiter ou un char soviétique ?https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414150347791212547&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fsi-les-soignants-lachent-macron-fera-piquer-de-force-tous-les-francais.html&sessionId=ea734331378d33da8dc9e2cb15ab74875a2f861d&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500px

Laurence Saillet, prochain ministre de la Santé ?https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414228428711206913&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fsi-les-soignants-lachent-macron-fera-piquer-de-force-tous-les-francais.html&sessionId=ea734331378d33da8dc9e2cb15ab74875a2f861d&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500px

Et au fait, dans les zones islamisées, cela se passe comment, la vaccination ? Bah on n’en sait rien !

D’autres disent que c’est le vaccin qui provoque les variants…

https://www.fawkes-news.com/2021/07/dr-geert-vanden-bossche-la-vaccination.html

Et la pandémie n’est pas un désastre pour tout le monde !

https://www.bfmtv.com/economie/patrimoine/malgre-la-pandemie-le-nombre-de-milliardaires-francais-a-encore-grimpe-en-2021_AD-202107070180.html

Et par ailleurs, la France se permet de faire la leçon à la Grèce, qui a choisi le vaccin popov.

https://francais.rt.com/international/88647-france-condamne-choix-grece-daccepter-vaccin-russe-russie-reagit-fermement

Rappelons la formidable intervention d’Éric Zemmour, sur CNews, pour défendre la liberté vaccinale des soignants et de tous les Français, face aux rouleau compresseur des adeptes de la vaccination obligatoire.

Et celle des syndicats antillais, qui donnent l’exemple aux syndicats hexagonaux et à toute la gauche…

Print Friendly, PDF & Email

https://ripostelaique.com/si-les-soignants-lachent-macron-fera-piquer-de-force-tous-les-francais.html

Macron a menacé et terrorisé les Français : cela marchera-t-il ?

Ce soir, Macron vient de nous faire rejoindre le Tadjikistan et Fidji.

Vaccination obligatoire dès 12 ans. Les parents des gamins vont-ils accepter cela ?

Sont-ils des millions à se préparer à descendre dans la rue ?

J’en doute.

En quelques heures, après la trahison de Raoult et les cris de jouissance des Lacombe, Marty et autres petits führers de l’AP-HP et de l’AP-HM, les événements se sont accélérés jusqu’à nous précipiter dans un pays que nous ne pouvons reconnaître.

Un pays sans liberté, sans égalité, sans fraternité.

Interdiction pour les non vaccinés d’aller au théâtre, au cinéma, dans les restaurants, mais surtout dans les hôpitaux, les centres commerciaux (interdit de se nourrir ?), de voyager (train, bus, avion) et sans doute dans les semaines qui viennent de faire le plein de notre véhicule.

À cette vitesse, la période vichyste ressemblera bientôt à une période festive.

En 1940, il y avait 40 millions de pétainistes ; en 44, 40 millions de gaullistes. Ce soir, nous sommes revenus en 40.

17 000 prises de rendez-vous à la minute sur Doctolib.

Les chiffres sont effrayants.

La soumission des Français doit faire se retourner La Boétie dans sa tombe.

Macron avec un visage de fou, sourcils froncés, costume terme et conformiste, un œil plus petit que l’autre, s’insinuant dans les cervelles des téléspectateurs comme tous les Big Brothers de l’histoire ont toujours rêvé de le faire avait pour but de terroriser la population.

Il a réussi.

Doit venir le temps de la Résistance.

Même si nous ne sommes qu’une faible minorité, nous nous devons de nous opposer par tous les moyens à ce régime, à ses médias serviles, à ses médecins stipendiés.

Ne soyons pas anéantis.

Cet État pourri, ce gouvernement au service unique de l’oligarchie mondiale, peut être mis par terre.

Les exemples abondent dans l’Histoire.

Nous serons de cette Histoire.

Marcus Graven

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://ripostelaique.com/macron-a-menace-et-terrorise-les-francais-cela-marchera-t-il.html

Ce qu’a annoncé Macron est d’une gravité exceptionnelle

Ce qu’a annoncé Macron est d’une gravité exceptionnelle

Ce qu’a annoncé Macron ce soir est d’une gravité exceptionnelle. C’est une rupture historique dans l’histoire de notre pays. Toutes nos valeurs ont été piétinées, la liberté, l’égalité, nos droits les plus fondamentaux, je dirais même l’humanité. Plein de professions sont menacées par la vaccination obligatoire.

Et puis ce passe sanitaire étendu à des activités très banales. Contrairement à toutes les promesses que Macron a réitérées depuis moins d’un an. Quelle folie ! Qu’il n’y ait pas un sot pour me dire que nous ne sommes pas en dictature. Qu’il n’y ait pas un naïf pour me dire que nous ne sommes pas en tyrannie.

Non seulement la dictature, nous y sommes, mais elle est violente, très violente. Je n’ai pas vu ce soir un président de la République, j’ai vu un dictateur fou, inquiétant, psychopathe, effrayant dans sa manière de parler.

Normalement, ni le Conseil d’État, ni le Conseil constitutionnel ne pourraient valider le dixième de ce qui a été annoncé ce soir, rien n’est conforme à la Constitution, à nos principes les plus élémentaires. Mais je crains que ces instances soient trop lâches, pas assez libres, pour avoir le courage d’invalider tout cela.

Alors, c’est le peuple français qui se libérera par lui-même. Je sais que certains d’entre vous sont abattus, en pleurs, mais je vous demande de ne pas sombrer et de rester fidèles à l’esprit de la résistance d’un peuple libre. On va boycotter tous les établissements touchés par le passe sanitaire. Pas parce que nous leur en voulons, mais parce que c’est la seule manière. Quand ils verront que des millions de clients manquent à l’appel, ils se retourneront contre le gouvernement.

Alors, ne sombrez pas, tenez bon, ensemble, on va gagner.

Florian Philippot

Autres réactionshttps://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414670113085722624&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fce-quannonce-macron-est-dune-gravite-exceptionnelle.html&sessionId=862fe310908f2c30dd423a01186f6039494d0c6a&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500pxhttps://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414659116065345536&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fce-quannonce-macron-est-dune-gravite-exceptionnelle.html&sessionId=862fe310908f2c30dd423a01186f6039494d0c6a&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500pxhttps://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-2&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414650830603669507&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fce-quannonce-macron-est-dune-gravite-exceptionnelle.html&sessionId=862fe310908f2c30dd423a01186f6039494d0c6a&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500pxhttps://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-3&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3R3ZWV0X2VtYmVkX2NsaWNrYWJpbGl0eV8xMjEwMiI6eyJidWNrZXQiOiJjb250cm9sIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH19&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1414668539366150145&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fce-quannonce-macron-est-dune-gravite-exceptionnelle.html&sessionId=862fe310908f2c30dd423a01186f6039494d0c6a&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500px

https://ripostelaique.com/ce-quannonce-macron-est-dune-gravite-exceptionnelle.html

Macron vient de nous déclarer une guerre à mort… et réciproquement

N’oubliez jamais le regard de haine et de mépris du larbin Castex répondant à Philippot « ils n’ont qu’à se vacciner ». C’était il y a 2 jours… il savait déjà que Macron-Ceaucescu avait décidé de mettre la France en dictature ouverte.

https://resistancerepublicaine.com/2021/07/12/pass-sanitaire-discriminant-dans-les-restos-castex-glacial-ils-avaient-qua-se-faire-vacciner/

Les Gilets jaunes sont nés pour infiniment moins que cela… Est-ce pour cela que l’imposteur de l’Élysée veut mettre la Martinique et la Réunion sous régime de couvre-feu et d’exception ? Comme par hasard, aux Antilles, les soignants étaient décidés à plutôt démissionner que se faire vacciner… Et c’était le seul endroit de France où des syndicats dignes de ce nom prenaient la défense des travailleurs.

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/vaccin-obligatoire-pour-les-soignants-en-martinique-fo-sante-pose-des-conditions-1053652.html

Ça a fait peur à la Macronie… alors vite couvre-feu, confinement, manifestations et rassemblements interdits…

Dans la France métropolitaine, par contre, Macron joue sur du velours, les syndicats à qui on promet postes et argent sont les valets de macron et disent comme lui.  Ils sont donc tous pour la vaccination, même obligatoire.

Alors le père tape-dur qui n’a plus rien à perdre balance tout. Il est vrai que ça a plus de chances de passer en plein mois de juillet quand les gens ont la tête à la plage et que ce ne sont pas leurs syndicats ni les politiques qui vont les pousser à aller dans la rue et encore moins à assiéger l’Élysée.

Oui, il a fait un prix de gros ce soir.

– vaccination obligatoire des soignants  et même des bénévoles qui se rendaient au chevet des personnes âgées avant le 15 septembre.

Les « vieux » vont se retrouver de plus en plus seuls, mais Macron n’en a cure. Evidemment. Il veut terroriser toute la population.

– ensuite ce sera la vaccination obligatoire pour tous, il l’a annoncé. Sauf à perdre son boulot… Et les non salariés ? Sans doute des déportations via les grands stades pour nous amener dans des covidorium, première étape avant les camps d’extermination. Non, je ne plaisante pas, non je n’exagère pas. Notre pays est dans les mains de fous furieux tout aussi dangereux et cyniques que Hitler, Mengele, Himmler et tous les autres. Je n’ai jamais été aussi sérieuse de ma vie. Et je crains bien que même ceux qui ont des maladies graves,  qui ont des allergies, des intolérances… qui sont fragiles, à qui depuis toujours on dit qu’il ne faut pas qu’ils se fassent vacciner soient tenus de le faire, justement !!!! Macron, assassin !

– Passe sanitaire… on le voyait venir à grands pas. J’avais ironisé dès l’ouverture des terrasses en disant qu’ils laissaient les Français se réjouir, revivre… pour mieux faire pression sur eux en leur enlevant dès l’été ces bonheurs retrouvés. De la psychologie à la petite semaine, mais efficace. Retour à la case départ, les non vaccinés sont censés loucher d’envie devant ces restos, ces terrasses, ces centres commerciaux… bondés, histoire de pousser les non vaccinés, dépités à courir se faire piquouser.

Il y en aura, forcément… Mais je sais que parmi les lecteurs de Résistance républicaine ils seront une infime minorité, s’il y en a. Plutôt crever.

Plus de possibilité de prendre l’avion, le train sans vaccin ou sans test PCR ? Tant qu’il y aura la possibilité du test PCR (qui ne sera pas remboursé, ce qui sera très discriminatoire pour les petits budgets) les gens OBLIGÉS pour le boulot, pour des raisons familiales impérieuses se feront tester, avec une grande colère, mais le feront. Si ce n’est plus possible, ils loueront des voitures, ils feront des pieds et des mains pour voyager autrement, pour franchir les nouvelles lignes de démarcation. Et gageons que de nombreux faux PCR et vaccins vont circuler à gogo. Même pendant la Seconde Guerre mondiale, avec les nazis aux commandes, les gens osaient. Alors ce n’est pas un Macron qui va nous empêcher de contourner ses règles et lois liberticides et imbéciles !

L’avion ? Il y aura encore et toujours des gens méprisables pour ne penser qu’à leurs petits plaisirs, à l’envie de voyager, d’aller ailleurs… ceux-là ils peuvent bien crever, je n’en ai cure. Par contre les autres, qui seront obligés de prendre l’avion pour le boulot, que feront-ils si on leur impose le vaccin ??? J’ai une terrible envie de vomir sur Macron et son équipe. Et plus encore, oui, ce soir, j’ai des envies de meurtre. Je peux l’avouer. On assiste à un coup d’État abominable, à la mise en place d’une dictature abominable.

– Et pendant qu’il y est, Macron met le coup final à sa réforme des retraites, il va falloir travailler plus et plus longtemps… Nos enfants vont devoir se faire vacciner et devoir travailler jusqu’à la mort pour compenser les périodes de chômage inévitables en ces temps de délocalisation et désindustrialisation, sans parler de la concurrence des millions d’étrangers que Macron fait venir.

– Mais une fois de plus la clientèle de Macron c’est les racailles, ceux qui ont refusé de bosser à l’école, qui ont pourri la vie de leurs condisciples et de leurs profs… eux auront droit à un revenu sans bosser… juste « des droits et des devoirs »… Je n’ai pas envie de rire ce soir, mais si je voulais imaginer les droits et devoirs attendus par le dhimmi Macron il y aurait de quoi rouler sous la table, ivre mort.

Demandez le programme en détail ici :

https://www.linternaute.com/actualite/politique/2498313-direct-discours-de-macron-pass-sanitaire-et-vaccination-obligatoire-au-centre-des-annonces/

On est morts… sauf si cet accès de dictature absolue voit se lever les Français ou du moins des Français. Et tout d’abord si les soignants non vaccinés disent non, s’ils se font mettre en arrêt maladie sine die… S’ils disent non, Macron et ses sbires ne pourront pas les remplacer, ils seront dans une merde noire et devront rétro-pédaler.

On commence mercredi, avec un concert de casseroles ? Chiche ? Christine Tasinhttps://resistancerepublicaine.com/2021/07/12/lundi-12-juillet-macron-nous-a-declare-une-guerre-a-mort-et-reciproquement/

Print Friendly, PDF & Email

LETTRE OUVERTE. Vaccins contre la Covid-19. Monsieur le Président de la République : je demande, j’exige la démission immédiate du Ministre des solidarités et de la santé, Monsieur Olivier VÉRAN

HENRION-CAUDE : ASSEZ DE FAKE! ASSEZ D’IRONIE! JE VOUS EN PRIE: prenez le temps de lire cette remise en perspective de mon ami Dr @amine_umlil « Nous sommes face à une situation inédite dans l’histoire de la médecine, celle d’une expérimentation vaccinale à grande échelle » Citer le Tweet CTIAP Centre Hospitalier Cholet @ctiap_cholet · 7h (1/2) @EmmanuelMacron « LETTRE OUVERTE. Vaccins contre la Covid-19. Monsieur le Président de la République: je demande, j’exige la démission immédiate du Ministre des solidarités et de la santé, Monsieur Olivier VÉRAN »: http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/07/lettre-… Copie à: @JeanCASTEX @olivierveran

Monsieur le Président de la République, Emmanuel MACRON,

République Française,

Copie adressée à :

Monsieur le Premier ministre, Jean CASTEX ;

Monsieur le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier VÉRAN ;

l’Assemblée nationale ;

[au] Sénat ;

la haute autorité de santé (HAS) ;

l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

« Patere legem quam fecisti » (respecte la règle que tu as faite).

« Vaccination. COVID19. Si vous avez des courbatures après le vaccin, pas d’inquiétude… c’est que vous avez trop pédalé ! Prenez rdv dès maintenant (…) » (Olivier Véran, 9 juillet 2021, 21h08, sur le réseau social Tweeter).

À nouveau, Monsieur Olivier VÉRAN, Ministre des solidarités et de la santé, vient donc de récidiver. Sa communication sur le rapport bénéfice/risque des vaccins contre la Covid-19, à destination du public, heurte plusieurs dispositions de la loi (au sens large) ; dont le Code de la santé publique. Il est, pour le moins, insupportable de voir un Ministre de la santé continuer de tenir des affirmations inexactes auprès d’un public vulnérable.

C’est donc avec urgence et gravité que j’ai l’honneur de saisir votre bienveillance en vous adressant la présente lettre ouverte en ma qualité de pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier et juriste (droit de la santé) ; responsable de la pharmacovigilance, de la coordination des vigilances sanitaires et du CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques) au centre hospitalier de Cholet dans lequel j’exerce depuis 2002.

Et avant tout, cette nouvelle alerte vous est également transmise en ma qualité de citoyen français.

Depuis plusieurs mois, le CTIAP vous a proposé ses analyses, documentées et vérifiables sur pièces, concernant notamment les vaccins contre la Covid-19. Ces preuves émanent des écritures des autorités ad hoc elles-mêmes telles que l’agence européenne du médicament (EMA), l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la haute autorité de santé (HAS), le ministère des solidarités et de la santé, le Conseil d’État, etc. Ces preuves sont disponibles sur le présent site internet.

Récemment, dans une revue juridique, un professeur de droit public à l’Université de Perpignan est venu, lui aussi, confirmer le bien-fondé de ces analyses proposées au public.

Mais, depuis l’attribution des autorisations de mise sur le marché (AMM) « conditionnelles », temporaires et dont la durée n’excède pas un an, aux quatre vaccins commercialisés en France, Monsieur le ministre des solidarités et de la santé a, publiquement et à plusieurs reprises, tenu des affirmations, pour le moins, inexactes.

Par exemple, récemment et selon des médias, Monsieur le ministre des solidarités et de la santé aurait affirmé ceci : « Parmi les fake news qu’on entend, il y aurait celle qui consiste à dire que le vaccin sera encore en cours d’expérimentationC’est absolument faux, la phase 3 est terminée depuis des moisElle est validée. Trois milliards d’injection ont été validées sur la planète Terre. Les choses se déroulent au mieux. Vous pouvez y aller, il n’y aucune inquiétude à avoir ».

Avec certitude, le Ministre des solidarités et de la santé aurait donc affirmé que ledit vaccin n’est plus « en cours d’expérimentation » puisque, selon lui, la « phase 3 » des essais cliniques (menés chez l’Homme) « est terminée depuis des mois ». Selon lui, cette phase 3 expérimentale « est validée ».

Il aurait ajouté qu’« il n’y a aucune inquiétude à avoir » et inviterait les gens à « y aller ». Autrement dit, ce vaccin ne présente, selon le Ministre des solidarités et de la santé, aucun risque d’effets indésirables, notamment graves.

Or, en réalité, même le journal Le Monde constate ceci : « Il est vrai que les essais de phase 3 sont toujours en cours… En affirmant de manière catégorique que la phase 3 des essais des vaccins déployés en France est « terminée », Olivier Véran se méprend. Contacté par Le Monde, le laboratoire Pfizer assure bien que son « essai de phase 3 se poursuit ».

Le fabricant, lui-même, met donc en évidence les affirmations inexactes que le Ministre des solidarités et de la santé aurait tenues.

Ledit Professeur de droit public, lui aussi, relève que « la formule « essai clinique » utilisée par l’Agence européenne est sans équivoque ». Il soutient : « Le fait qu’il s’agisse d’une vaccination en phase expérimentale ne saurait donc faire de doute ». Il affirme qu’il s’agit d’« une expérimentation vaccinale à grande échelle inédite dans l’histoire de la médecine ».

Mais, Monsieur le ministre des solidarités et de la santé aurait récidivé en tenant de nouvelles affirmations inexactes et en usant d’un vocabulaire qui interroge. En s’adressant à des jeunes dont il aurait tenté d’extirper le consentement, il semble persister dans cette voie :

« Il ne faut pas avoir peur de ça, je vous assure. Lisez les revues scientifiques, les choses comme ça. N’allez pas sur les blogs ou les trucs des rageux qui vous racontent n’importe quoi. Moi j’entends tout le temps le vaccin : il est encore en développement, il n’a pas fini sa phase expérimentale. Pardon, c’est des… c’est vraiment n’importe quoiOn n’a jamais eu quasiment autant de recul pour un vaccin que celui-ci vu le nombre de vaccinations qu’on a faites. »

Inacceptable. Condamnable. Fautif. Voire répréhensible.

Ces nombreuses « vaccinations faites » pourraient s’avérer être la conséquence d’un consentement vicié des personnes.

Si ces affirmations relatées par ces médias sont exactes, alors l’attitude du Ministre des solidarités et de la santé ne peut que heurter plusieurs dispositions de la loi (au sens large) qui encadrent notamment la communication sur le rapport bénéfice/risque d’un médicament tel que le vaccin.

Or, toute personne a le droit à une information claire, loyale et appropriée. Cette information conditionne la validité du consentement libre et éclairé. Ce consentement est une liberté fondamentale. Heurter l’autonomie de la personne revient à porter atteinte à la dignité de la personne humaine.

Ne pas pouvoir accéder à cette information indépendante est la première des pauvretés, des inégalités et des vulnérabilités.

Les maladies inscrites sur la liste des maladies à déclaration obligatoire, elles, ne sont soumises à aucun « passe sanitaire ».

Mais, ce « passe sanitaire » est imposé à la Covid-19 ; alors que cette maladie, elle, n’est pas inscrite sur ladite liste des maladies à déclaration obligatoire.

Le droit a conduit à la suspension de l’obligation de la vaccination (contre la grippe) ; alors que ce vaccin bénéficie, lui, d’une AMM standard.

Mais, Monsieur le Ministre des solidarités et de la santé menace de rendre la vaccination (contre la Covid-19) obligatoire pour notamment les « soignants » ; alors que ces vaccins, eux, ne bénéficient que d’une AMM « conditionnelle », temporaire (dont la durée n’excède pas un an) ; et dont le rapport bénéfice/risque est peu connu.

De nombreuses personnes, dont des « soignants », ont fait le choix de ne pas se vacciner contre la Covid-19. Publiquement, elles sont devenues, sous vos yeux, la cible de comportements inqualifiables, potentiellement fautifs et répréhensibles.

Ces personnes ont choisi la prudence eu égard aux incertitudes et des questions en suspens. Ces personnes ont peur de voir venir notamment des hospitalisations, des séquelles, des malformations congénitales. Elles semblent percevoir la mort au bout de la seringue remplie de ce vaccin (contre la Covid-19). C’est si difficile à comprendre ?

Le ressenti d’un patient, de toute personne, compte. La prise de décision dépend du rapport aux risques de cette personne. Cette décision est le fruit d’une expérience de vie ; peut-être d’un parcours accidenté.

Nous savons qu’il est difficile d’établir la certitude du lien de causalité entre les effets indésirables et tel ou tel médicament présumé à l’origine de ces dommages corporels. Mais, ne pas pouvoir établir cette preuve de façon certaine ne signifie pas, nécessairement et systématiquement, que ce lien de causalité n’existe pas. Le juge civil a d’ailleurs assoupli sa position sur ce point depuis plusieurs années.

Les décideurs ne devraient pas profiter de cette incertitude qui jaillit du régime probatoire pour « inciter »« encourager »« contraindre » les personnes à se vacciner ; pour extirper leur consentement par notamment le dol ou la violence.

En général, qu’il s’agisse du bénéfice ou du risque, le doute semble toujours profiter aux produits pharmaceutiques et à leurs fabricants. Et après, certains semblent étonnés lorsque, quelques années plus tard, des drames sont constatés.

Mais là, nous sommes face à une situation inédite dans l’histoire de la médecine, celle d’une expérimentation vaccinale à grande échelle. Il serait vain et illusoire de vouloir occulter une telle évidence.

Dans le cadre de la gestion de cette Covid-19, ce n’est pas la première fois que Monsieur le Ministre des solidarités et de la santé tient des affirmations inexactes. Il y a lieu de rappeler, en effet et par exemple, une décision qu’il aurait prise en se fondant sur un article publié dans une revue ; article qui a été ensuite retiré suite aux critiques formulées par des personnes qualifiées et indépendantes.

Monsieur le Ministre des solidarités et de la santé est également Docteur en médecine. À ce titre, il a aussi des devoirs à respecter ; comme tout médecin ou autre professionnel de santé.

L’attitude de Monsieur le ministre des solidarités et de la santé est, pour le moins, incompréhensible. Le CTIAP lui a soumis de nombreux éléments utiles qui auraient pu l’aider dans ses décisions. Je lui ai adressé des alertes. Je lui ai proposé un face-à-face télévisé, en direct, afin d’offrir à nos concitoyens un débat public, contradictoire, utile et de qualité. En vain.

À ce jour, je n’ai reçu aucune réponse à mes propositions.

Comme le disent souvent les juges, la contradiction des motifs équivaut à leur absence. Et l’appréciation des faits relève toujours de la décision souveraine des juges.

Les multiples contradictions de Monsieur le ministre des solidarités et de la santé, ses nombreuses affirmations inexactes seraient-elles la matérialisation d’une incompétence, ou l’expression d’une mauvaise foi, ou le reflet d’un sentiment d’impunité notamment ? Ou tout à la fois ? Ce comportement, constaté par tout le monde, ne semble pas respectueux des prérogatives de sa charge et de son honorable fonction. Ce hiatus ne peut que porter atteinte à la crédibilité des institutions et à la politique de santé publique. Ces distorsions ne peuvent aboutir qu’au délabrement de la confiance accordée au système de soins ; elles ne peuvent conduire qu’à l’exacerbation de la défiance envers les (autres) vaccins qui, eux, ont apporté la preuve d’un rapport bénéfice/risque favorable.

La communication de Monsieur le ministre des solidarités et de la santé semble devenir dangereuse.

Face à cette situation, et à leurs tours, nombreux professionnels de santé – lesdits « soignants » – menacent de démissionner. Et je tiens à vous rassurer, je n’en fais pas partie ; tout comme je souhaite rappeler que mes réflexions ne présument pas de ma décision personnelle de se vacciner ou non.

Les établissements de santé ont davantage besoin de « soignants » que d’un Ministre.

Par ces motifs non exhaustifs, que je pourrais parfaire, et sous toutes réserves, je ne peux donc que me résoudre à suggérer à Monsieur le ministre des solidarités et de la santé de tirer toutes les conséquences utiles de ce constat ; en envisageant, notamment et a minima, de présenter sa démission du gouvernement ; dans les plus brefs délais eu égard à l’urgence et à la gravité de la situation.

Je demande sa démission immédiate. Je l’exige.

De même, je suggère à notamment tous les détenteurs de l’autorité et tous les soi-disant « représentants » des soignants, qui ont soutenu Monsieur le ministre des solidarités et de la santé sur ce point, de suivre la même voie.

Le 8 juillet 2021, à travers un retour d’expériences (des exemples du terrain), le CTIAP vous a également alerté sur le risque de « violence sur les soignants » et de « violation du secret professionnel médical ». Cet article a été relayé par le journal FranceSoir. Dès le lendemain, et publiquement, j’ai fait l’objet d’« attaques » et de « menaces », écrites, de la part de quatre personnes exerçant au centre hospitalier de Cholet. À mon égard, l’un de ces agresseurs recommande même ceci à l’ensemble des médecins et au directeur de l’hôpital : « Si quelqu’un a un traitement de choc, c’est le moment ou jamais ». Cet agresseur serait l’une des personnes impliquées dans le « traitement de choc » qui aurait été réservé à la présidente de la commission médicale d’établissement (CME) de l’hôpital. Cette présidente aurait porté plainte pour « faux, usage de faux et séquestration ». Cette « affaire » a été révélée, en décembre 2020, par le journal le Courrier de l’Ouest. Cette « affaire » était l’un des arguments, utilisés par le maire de Cholet, pour annoncer son retrait du conseil de surveillance du centre hospitalier (CH).

Simultanément, parallèlement et publiquement, ce 9 juillet 2021, je reçois aussi ce nouvel appel à l’aide émanant d’une femme qui serait une aide-soignante :

« Dr, le couperet arrive pour les soignants help ! »

Par ailleurs, je suis informé de ceci : « le syndicat (…) du CH de Cholet a déposé un recours à la CNIL [commission nationale de l’informatique et des libertés] concernant la vaccination du personnel. En effet, pourquoi est-ce un directeur administratif qui est en possession de toutes les identités des vaccinés COVID de l’hôpital ? ».

La protection du secret professionnel médical semble s’effriter.

D’un signalement et/ou d’une notification d’une maladie, un nouveau régime d’exception semble s’orienter vers une surveillance des personnes (cf. l’article du CTIAP en date du 6 mai 2021).

Il est, pour le moins, insupportable de continuer de voir nos vies, nos droits et libertés fondamentaux, piétinés à ce point. Et en toute impunité.

Dans un pays civilisé, les rapports entre les individus sont régulés par le Droit. Or, et selon le même Professeur de droit public : « Que le Premier ministre puisse envisager une obligation vaccinale étendue à partir de techniques médicales aussi incertaines traduit un effondrement des principes éthiques et politiques qui fondent notre système juridique depuis 1789 ».

La paix sociale serait menacée. Les valeurs, inscrites sur les frontons des institutions de la République, seraient en danger.

En pareilles circonstances, une hypothétique loi consacrant une « obligation » vaccinale pourrait se révéler être de nature fautive, délictuelle, voire criminelle.

C’est au pouvoir de continuer d’arrêter le pouvoir.

Enfin, concernant la sortie de cette situation inéditedes idées sont disponibles et des solutions sont possibles. Elles sont, naturellement, à la disposition des gouvernants qui le souhaitent.

Et pour ma part et à titre subsidiaire, je vous rappelle que je ne suis pas prêt de revenir dans un bureau de vote ; jusqu’à nouvel ordre. Les pratiques politiques me contraignent à m’éloigner le plus loin possible de ce monde, pour le moins, obscur.

De même, une question fondamentale mérite d’être soulevée : quelle serait la nature de la relation des Hommes (femmes et hommes) au pouvoir ? Pourquoi des Hommes oublient leurs valeurs une fois investis de ce pouvoir ? Que reste-t-il à un Homme une fois son honneur perdu : une fois sa parole et son engagement trahi ?

Au peuple français, et solennellement, vous avez donné votre parole. Vous avez pris l’engagement de ne jamais rendre cette vaccinale (contre la Covid-19) obligatoire.

« Patere legem quam fecisti » (respecte la règle que tu as faite).

En vous remerciant de l’intérêt que vous pourriez porter à ces quelques lignes,

En restant à votre disposition pour toute information complémentaire ou pièce utile,

Et sous réserve de pouvoir parfaire mes écritures,

Je vous prie de bien vouloir recevoir, Monsieur le Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON, l’expression de mon profond respect.

Docteur Amine UMLIL

Citoyen français

Pharmacien des hôpitaux, praticien hospitalier

Juriste (droit de la santé)

Extrait du Curriculum vitae (C.V.)

http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/07/lettre-ouverte-vaccins-contre-la-covid.html

ATTENTION ATTENTION A TWITTER MES CHERS AMIS …. JE VOUS INVITE A QUITTER CE RESEAU DE SERPENTS ET MEFIEZ VOUS DE CES COMPTES

Bonjour a tous j avais déjà partagé un petit mot il y a quelques jours , pour vous mettre en garde contre les trolls infects payés par l état pour nous pister , nous salir nous calomnier , et le but est de faire fermer vos comptes or le pire de tous est celui ci sous plus de 828 faux comptes qui attaque nos administratrices De ce site , en les insultants les traitants de tous les noms d oiseaux en changeant chaque jour d @ on arrive ce matin a 829 comptes la c est le doux nom de

@LaNellaLibre

il parle sans doute pour sa mère …. ici il n y a pas de catins …. mais je tiens a signaler aussi cette pauvre DINGUE que nous avons voulu aviser de se proteger des COMPTES DANGEREUX que nous pensions une amie qui nous attaque aussi …. elle a 4100 et quelques abonnés se permert de juger salir, sans connaitre et faire le jeu des trolls …si vous etes sur twitter et vous l avez en amie quittez sa tl @NaomyJoly

je vous demande de regarder le profil @LaCatinNella pour voir que ce troll est PRO MACRON PRO VAX ANTI FRANCE PRO LGBT et que cette folle ne vaut pas mieux que lui qu en réalité elle se fait passer pour une patriote mais la réalité est tout autre ….

A BLOQUER EN MASSE AINSI QUE CETTE femme qui ment comme un arracheur de dent sali diffame et est de mèche avec le TROLL car sa TL est infesté nous avons les noms et le pire elle insulte avec des propos vulgaires …….@NaomyJoly …………………….

@LaNellaLibre le pire des trolls les plus DANGEREUX 829 COMPTES CE MATIN !!!

nous avons déposé plainte maintes fois auprès de la CNIL DE PHAROS DE LA POLICE NATIONALE GENDARMERIE TWITTER MAIS COMME CES TROLLS ONT DES VPN POUR LE MOMENT ON NE PEUT RIEN A FAIRE SOYEZ VIGILENTS LE DIABLE SE CACHE AUSSI SOUS DES FAUSSES IMAGES ….C EST LE CAS DE CES POURRIS ….PS NOUS AVONS DES CENTAINES DE CAPTURES ET PREUVES AINSI QUE DES 10 DE TEMOINS !!!!! bloquez en masse ces malades ….. un grand merci a celui qui est génial sur twitter notre ami PATRIOTE que nous adorons ..

🇨🇵 Dédé 🇨🇵♿@juniorbequille