Si je m appelle ANNE c est en Hommage a la Fille de monsieur DE GAULLE QUE J ADORE !! si mon site est GAULLISTE est encore en Hommage a mon cher Général qu on l’ aime ou qu on ne l’ aime pas des HOMMES COMME MON DE GAULLE IL Y EN A PLUS DEPUIS QU IL EST PARTI !!! il ne se prenait aucune paye pour la Présidence sa solde de Général lui suffisait ! il payait ses timbres , son essence la nourriture GRAND GRAND MONSIEUR GRAND général Grand Président et pas que par sa taille !

il faisait chaque soir le tour de l ‘Elysée , pour voir si aucune lumière était allumée , Yvonne payait sa vaisselle et n utilisait pas celle de l ‘Elysée au bon Marché !!! PUTAIN DE LA HAUT s il voit ces parvenus de CEAUCESCOU il doit se retourner dans sa tombe …..VIVE DE GAULLE VIVE LA CROIX DE LORRAINE A BAS MACRON ET Cette IEL QUI L ACCOMPAGNE QUE JE NOMMERAIS PAS…


En 1998, quelques années avant sa mort, un vieux compagnon du général de Gaulle, Michel Jobert, justifiait l’admiration qu’il lui portait : « Chez le général, ce que j’ai admiré, c’est que cet homme vivait de façon spartiate à l’Elysée et quand il ne recevait pas pour la République, tout le reste était comptabilisé à part et était payé par lui » explique Michel Jobert. « Alors, je dis ça aux Républicains, à la République, je n’en ai pas vu un autre faire ça et pour moi, c’est un sujet d’admiration. » 

Une vie simple, modeste avec une séparation stricte et absolue entre les affaires de l’Etat et les affaires personnelles, entre le public et le privé. Le Général de Gaulle a toujours tenu à payer ses factures de gaz et d’électricité à l’Elysée, qu’Yvonne avait acheté au Bon Marché sa propre vaisselle pour ne pas avoir à utiliser celle de l’Elysée dans sa salle à manger particulière ou encore que lorsque les de Gaulle quittaient l’Elysée pour la Boissière à Colombey-les-deux-Eglises, le général payait l’essence. Comme le disait le général : « Pas de confusion des caisses. »

Aucun passe-droit pour ses enfants

Le général refusera, par exemple, de faire de son fils un compagnon de la Libération, même s’il aurait pu y prétendre. « Je ne pouvais pas » lui dira le Général de Gaulle craignant d’être accusé de népotisme.

De manière plus anecdotique, Jacques Vendroux, directeur des sports de Radio France, me racontait que le Général, son grand-oncle, passait des coups de fils pour que ni ses enfants ni ses neveux ne disposent de passe-droit pour le service militaire, Jacques Vendroux qui devait se la couler douce à Balard en plein Paris, finira en Guyane !

Testament d’une simplicité exemplaire

Le testament du général de Gaulle est à la hauteur de la modestie du personnage ; « Je ne veux pas d’obsèques nationales, ni président, ni ministre, ni bureau d’Assemblée, ni corps constitué. Aucun discours ne devra être prononcé ni à l’église, ni ailleurs. Pas d’oraison funèbre au parlement. Aucun emplacement réservé pendant la cérémonie, sinon à ma famille, à mes compagnons membres de l’Ordre de la Libération, au conseil municipal de Colombey. Je déclare refuser d’avance toute distinction, promotion, dignité, citation, décoration, qu’elle soit française ou étrangère. »

Et il y a quelques années, Jean Raulet, le maire de Colombey-les-Deux-Eglises au moment de la mort du général, se souvenait. « Il voulait être enterré comme les gens du village, c’est pour ça que j’ai proposé que ça soit les jeunes du village qui le portent, que le cercueil soit réalisé par le menuisier comme pour un simple habitant du village », raconte Jean Raulet. 

« Un simple habitant du village », mais son village c’était la France, qu’il aura servi avec une très grande rectitude morale. Pour le Général de Gaulle, légal et moral allaient toujours de pair. Mais que son comportement force aujourd’hui l’admiration, quand il devrait être la norme en dit long sur les dérives morales de notre temps… Et cela nous rappelle aussi qu’il ne suffit pas de citer le général de Gaulle pour être gaulliste.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/histoires-d-info/histoires-d-info-pas-de-confusion-des-caisses-l-irreprochable-morale-du-general-de-gaulle_2077107.html

3 commentaires sur « Si je m appelle ANNE c est en Hommage a la Fille de monsieur DE GAULLE QUE J ADORE !! si mon site est GAULLISTE est encore en Hommage a mon cher Général qu on l’ aime ou qu on ne l’ aime pas des HOMMES COMME MON DE GAULLE IL Y EN A PLUS DEPUIS QU IL EST PARTI !!! il ne se prenait aucune paye pour la Présidence sa solde de Général lui suffisait ! il payait ses timbres , son essence la nourriture GRAND GRAND MONSIEUR GRAND général Grand Président et pas que par sa taille ! »

  1. noble et beau rappel !
    c’était une autre époque, et nous pauvres naïfs coyiyon que c’était normal la république revenue, le que le fascisme n’étit qu’un intermède (dont on n’a jamais cherché à comprendre la VRAIE NATURE PROFONDE !!!! et ce fut notre grande erreur ! on a cru, on s’est endormi on s’est amusé au son du Tcha-tcha-tcha et du Rock and Roll, pendant 40 ans de 45 à 83 on a eu une récré, il y a eu des drames mais comparé à l’avant et à l’après c’était une éclaircie de gaîté et d’humanité, le temps de Charles Trenet et de Brigitte Bardot, pendant 40 ans on s’est imaginé que le fascisme n’était un intermède bizarre, mais dont on était sortis. C’était faux. on a refusés de tirer les leçons de l’histoire, on s’est empressé de pousser la poussière sous le canapé.

    Ben non !! c’était un premier coup, maladroit, forcément, un premier essai de tendances perverses, et d’une guerre de classe. Il y a en fait dans l’histoire de l’Occident, depuis le XIXè siècle, sa genèse se reconnaît dans tout le XIXè siècle il y aurait une épaisse thèse de doctorat à faire sur le sujet, il y a aussi Auguste Comte parmi les précurseurs, on l’avait oublié celui-là ! ce n’était que le premier coup de tonnerre sur une campagne ensoleillée, après ça sera la tempête et l’horreur sans fin

    J’aime

  2. une autre chose sur De Gaulle dusse cela faire grincer certaines dents ! il a dit paraît-il (ça se trouve dans une série télévisée sur la vie, aussi je ne pense pas que le mot soit inventé) « il faut toujours être là où on ne vous attends pas »
    Combien de fois j’ai pensé à cette ligne de conduite lors d’initiatives plus audacieuses incongrues et inattendues de Dieudonné, le De Gaulle du Rire !

    Aimé par 1 personne

  3. ah bon ? si on vous a appelé Anne c’est en hommage à la fille trisomique du Gal De Gaulle ? !!!
    (savez-vous qu’il portait son portrait à son cou, à l’intérieur du médaillon qui ne le quittait jamsi car y était renfermé le code secret du déclanchement de la bombe atomique ?)
    Mais, comme le monde est petit, la fille de De Gaulle ça me fait penser que ma tante maternelle (qui a fait de la Résistance, a été torturée, n’a pas parlé, et a été décorée de la Légion d’Honneur, bon à part ça elle avait paraît-il un caractère, de chien, et c’est à cause d’elle qu’on s’est brouillé avec eux, et que ses enfants, mes 12 cousins/sousines ne répondaient plus aux cartes de Noêl que je continuait à leur envoyer) a vécu quelques mois avec son mari (mon oncle donc) alors militaire, et évadé, en Tunisie, auprès du Général De Gaulle, et il parait qu’elle aviat été embauchée pour soigner la fille de De Gaulle !
    Que de coincidences ! il y a deux semaines j’ai reçu un espérantiste allemand qui s’appelait Frédéric Düe (sic !!) en fait c’était un descendant de huguenot français (d’où la volonté de ses parents de lui donner un prénom français, avec les accents !) et son nom ça se prononce comme Duez, qui était le voisin de ma mère au village !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.