Le réparateur d’ordinateurs portables de Hunter Biden, John Paul Mac Isaac, affirme qu’un agent du FBI l’a menacé pour qu’il garde le silence.

https://nypost.com/2022/08/11/hunter-biden-laptop-repairman-says-fbi-threatened-him-to-stay-silent/

Le propriétaire d’un atelier de réparation d’ordinateurs qui a dénoncé le fameux ordinateur portable de Hunter Biden affirme dans un nouveau livre qu’un agent du FBI l’a menacé pour qu’il garde le silence.

John Paul Mac Isaac a déclaré que deux agents fédéraux sont venus à son Mac Shop à Wilmington, Del, en décembre 2019 pour récupérer le portable suite à une assignation, détaille-t-il dans son nouveau livre « American Injustice : Ma bataille pour exposer la vérité ».

Le réparateur, qui s’était porté volontaire pour remettre l’ordinateur portable aux fédéraux deux mois plus tôt, a déclaré que la prétendue menace est survenue après qu’il ait fait une blague, leur disant : « Hé, les gars, je n’oublierai pas de changer vos noms quand j’écrirai le livre. »

« L’agent Wilson a continué à marcher mais l’agent DeMeo a fait une pause et s’est tourné vers moi », écrit Paul Mac à propos de la rencontre.

Isaac dit que l’agent lui a alors dit : « D’après notre expérience, il n’arrive jamais rien aux gens qui ne parlent pas de ces choses. »

John Paul Mac Isaac affirme que deux agents fédéraux l’ont menacé lorsqu’ils ont récupéré l’ordinateur portable de Hunter Biden.
Robert Miller
Le propriétaire dit avoir verrouillé la porte après que les agents soient sortis, le laissant « digérer la rencontre ».

« Étais-je paranoïaque, ou ce que l’agent venait de me dire était-il une menace directe, ou au mieux une menace à peine voilée ? » écrit-il.

Issac s’est retrouvé avec le « portable de l’enfer » après que le fils du président Biden l’ait abandonné dans sa boutique en avril 2019.

Huit mois après avoir remis le disque dur de l’ordinateur portable au FBI, le propriétaire du magasin a alerté l’avocat du président Trump de l’époque, Rudy Giuliani, qui en a fourni une copie au Post.

Le reportage du Post sur la multitude d’e-mails découverts sur l’appareil a soulevé de sérieuses questions sur ce que le président Biden savait des transactions commerciales de son fils à l’étranger.

Issac a déclaré qu’il a finalement été contraint de fermer son entreprise après avoir été harcelé lorsque ses informations privées ont été divulguées.

En mai, il a intenté un procès en diffamation de plusieurs millions de dollars contre le représentant démocrate Adam Schiff et une série de médias, dont CNN, le Daily Beast et Politico, qui l’ont accusé à tort de colporter de la désinformation russe.

https://nypost.com/2022/08/11/hunter-biden-laptop-repairman-says-fbi-threatened-him-to-stay-silent/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.