Platisme géopolitique de l’Italie….Deux événements – un à l’Occident et l’autre à l’Orient – sont emblématiques des changements du cadre international : à Washington la mission du Copasir (Comité parlementaire pour la sécurité de la République) ; à Saint-Petersbourg le Forum économique international promu par la Russie, dont nous parle la journaliste Daria Platonova, experte en géopolitique.

Platisme géopolitique de l’Italie

PARTAGER SUR:FacebookTwitter Linked In

Email

image_pdf
image_print

par Manlio Dinucci.

Deux événements – un à l’Occident et l’autre à l’Orient – sont emblématiques des changements du cadre international : à Washington la mission du Copasir (Comité parlementaire pour la sécurité de la République) ; à Saint-Petersbourg le Forum économique international promu par la Russie, dont nous parle la journaliste Daria Platonova, experte en géopolitique.

Dans la conférence de presse à Washington le président du Copasir, Adolfo Urso, a déclaré qu’aucun des quatre rapports des services examinés par le Copasir n’a de lien avec le dossier du Corriere della Sera sur les « poutiniens d’Italie ». La directrice-adjointe du Corriere, Fiorenza Sarzanini, doit donc expliquer si elle a inventé le dossier ou si elle l’a rédigé sur la base d’ « informations » reçues, sous le manteau, des services secrets. En guise de contribution ultérieure à la « sécurité de la République » le président du Copasir a sollicité l’admission de l’Italie à la Five Eyes (Les Cinq Yeux) la plus puissante alliance mondiale du renseignement composée des États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Australie et Nouvelle-Zélande, parce que l’Italie est une « terre de frontière et de charnière par rapport à la projection russe, chinoise, mais aussi face à la menace islamique et aux questions inhérentes, pourrais-je dire, à la survie de l’Afrique ».

Au même moment l’Italie a boycotté le Forum économique international de Saint-Petersbourg, où, avec une large participation aussi de l’Afrique, ont été abordés des thèmes de première importance. Comme documente même le New York Times, la manœuvre occidentale de bloquer les importations de pétrole et de gaz de la Russie est un boomerang surtout pour l’Europe, parce que Chine et Inde les achètent à des prix soldés, ouvrant à la Russie de nouveaux débouchés à l’Est. En s’excluant d’un nouveau grand marché international qui est en train de se former dans l’optique d’un monde multipolaire, l’Italie compromet ses propres intérêts nationaux.

Tout cela est caché par notre courant dominant politico-médiatique, lequel nous fait croire que tout le monde a condamné et isolé la Russie, alors que – comme documente l’important Wilson Center de Washington – « les pays qui ont sanctionné  la Russie pour l’Ukraine ne représentent que 16% de la population mondiale ».

Manlio Dinucci

Bref résumé de la revue de presse internationale de vendredi 24 juin 2022 de Pangea Grandangolo sur la chaine Byoblu

traduction Marie-Ange Patrizio

Note pour la version française : le platisme (en italien terrapiatismo) est la croyance que la terre est plate. Dire de quelqu’un qu’il est platiste revient à dire qu’il n’a pas le sens des réalités. Ici, le pouvoir politico-médiatique italien est qualifié de platiste parce que convaincu que l’Occident représente le monde entier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.