Admirer reste l’acte sociable le plus fort. Or qui peut admirer la lie macrorienne ? Tellement fastoche de chuter sans cesse comme eux. À la portée de tout ce qu’il y a de plus nul sur Terre. Ceci va se voir, ici, abondamment prouvé et éprouvé. Sentir offre ressentir et reressentir, et rerere, etc. – alors je te dis pas !

par Gilbert Guingant.

Admirer reste l’acte sociable le plus fort. Or qui peut admirer la lie macrorienne ? Tellement fastoche de chuter sans cesse comme eux. À la portée de tout ce qu’il y a de plus nul sur Terre. Ceci va se voir, ici, abondamment prouvé et éprouvé. Sentir offre ressentir et reressentir, et rerere, etc. – alors je te dis pas !

1- À la portée de n’importe qui de maintenir le glyphosate. Très peu ont la puissance effective de l’abolir. Veux-tu en faire partie ?

• comptes-rendus/deuxieme séance du jeudi 13 janvier 2022

Elisabeth Borne, a donné une interview dans Le Parisien (30 juin 2020) Elle y évoque l’interdiction du glyphosate, ce pesticide controversé. « Nous étudions actuellement des alternatives qui pourraient permettre d’en sortir rapidement. […] Mais je peux vous assurer que cette interdiction sur les principaux usages sera mise en œuvre avant la fin du quinquennat. L’engagement sera tenu », a-t-elle déclaré dans les colonnes du quotidien. »… Rien de tout ceci n’a été concrétisé. Le glyphosate, cette peste de pesticide, nuit toujours autant à nos santés. Sanitaire ? Surtout pas. Peu leur importe nos bonnes santés. En tout, ils ne savent plus que mentir !

• Elisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate

2- À la portée de n’importe qui de persécuter lâchement les chômeurs, avec l’idée abominablement et minablement nazie, cet infantilisme abominable, que pour « supprimer le chômage on  efface juste les chômeurs et plus de… chômages ! ». Quelque part, aussi inhumain, en plus atténué, que les nazis envers les juifs, oui ou non ? Alors, l’âge mental de cette perte de la raison ? 5 ans à peine. Et tout un gouvernement ainsi – sans rien qui se puisse être admiré. Rien de rien !

• Elisabeth Borne : une image de gauche ternie par la réforme de l’assurance chômage

Réforme de l’assurance chômages ? Le trop injustifié « durcissement des règles sur la dégressivité des allocations et la durée d’affiliation nécessaire pour ouvrir ou recharger ses droits sont les deux dernières mesures de l’anti-réforme à entrer en vigueur ».

Pôle emploi – Est ce que vous méritez vraiment d’être au chômage le gouvernement durcit les contrôles des chômeurs mais pas les contrôles des si grands délinquants capitalistes !! Ceux qui nuisent en très grand, vous savez.

3- Qu’y a-t-il d’insupportable dans ces 2 décisions malencontreuses ? Exact, ce sont les fuites permanentes devant les réalités. Réalités si aggravées par les refus puérils d’assumer les conséquences que douloureuses de ces trop mauvaises décisions (qui ne servent sordidement qu’une poignée de vraiment Trop riches et ce aux détriments de la vraie énorme Majorité des populations !). Argument ? C’est la faute des seuls chômeurs si des décisions si insensées sont prises contre eux. Oui, comme nous, vous doutez de la santé mentale de tels fakes décideurs. Égarés dans tous les lunatismes en même temps…

Comment « se voit » la dureté inhumaine de ces ukases ? Alors que ce n’est que politique et idéologique (ne servir, quoi qu’il en coûte, que les intérêts inacceptables des déjà bien Trop riches et qui surtout n’ont aucun besoin de cela, en plus !) oser des « sous les couverts de » des lâchetés infinies. Lâchetés infinies de fausses modernisations, de prétendus ajustements techniques, de nécessités administratives inexistantes et autres grossiers mensonges qui, en 2022, ne sont plus recevables ! Oui l’inhumanité ne passe vraiment plus. Surtout pour ces petites filles dont tous les entourages se voient brutalement piétinés. Et dont la jeunesse ne pourra qu’être bien plus malheureuse que si ces atroces décisions n’avaient pas été prises. En leur nom, clair, que c’est exactement le contraire qu’il faut entreprendre… et surtout pas ces sournoiseries immotivées !

À la portée de n’importe qui de nuire aux petites filles en herbe, surtout si l’on est une femme. Qui pourrait faire très exactement tout l’inverse. Oui. Élever toute la société, lui offrir des buts qui pourront enfin être admirés – afin que ces petites filles ne pâtissent pas des folies si violentes des pervers narcissiques des gouvernements !

Tu dis qu’il faut tout reprendre à la racine ? Très faisable. Et ce ne sera pas long à tout rendre visible, croyez-nous !

• OTAN : Le mensonge fondateur

Le monde entier vivra bien mieux sans L’OTAN Wotan ? « La vérité c’est que la nécessité d’une telle organisation n’a jamais existé, à aucun moment, ni au moment de sa création, ni par la suite. L’on pourrait même se demander si la guerre froide n’a été mise en place que pour justifier et maintenir l’existence de l’alliance (ainsi que de maintenir les rentes absurdes des minables de planqués ??). Le Pacte de Varsovie, que l’on citait jadis comme une menace existentielle pour l’Occident, autoproclamé « monde libre (sic) », n’aurait jamais existé si l’OTAN n’avait pas elle-même d’abord existé. De même, toutes les actions du bloc soviétique à caractère militaire durant la guerre froide ne furent qu’une série de réactions face à des actes hostiles du bloc occidental. RI »… Mais pour ces insensés, vous n’avez pas le droit de… réagir à leurs violences sans motifs. Comme à tous leurs arbitraires : se défendre c’est les attaquer. Allons bon… Et vous « continuez » à trouver ceci normal, vous ?

« La perfidie de sang-froid des anti-élites dirigeantes anglo-américaines est tout simplement colossale. Et cela nécessite une machinerie colossale de désinformation pour la garder… secrète (c’est que le secret de la machination éventé, leurs pouvoirs sans fondations s’écroule !). En réalité, la guerre « froide » a commencé peu après le début de la guerre, vers… 1941. Roosevelt et Churchill sont intervenus militairement… le plus tard possible dans la guerre – malgré les demandes répétées de leur allié Staline : l’Armée rouge et la Wehrmacht allemande devaient se détruire autant que possible ». La cruauté anti-civilisée des fanatiques de leurs seuls profits se démontre vraiment sans limite !

« Après la Seconde Guerre mondiale en 1945, les États-Unis savaient : l’Union soviétique affaiblie ne représente aucun danger. Mais avec la prise en tenaille du Plan Marshall et de l’OTAN, les USA ont intégré les pays d’Europe occidentale, du Nord et du Sud dans leur expansion économique et militaire. Les ex-nazis et les ex-collaborateurs des nazis ont été promus, tandis que les partis, mouvements et personnes antifascistes ont été éliminés, infiltrés, achetés. Dans le même temps, les États-Unis ont également aidé les gouvernements à lutter contre les mouvements de libération dans les colonies – également en raison des matières premières pour les entreprises américaines étasuniennes »… Clair que le seul… obstacle devant tant d’avidités pour les richesses des autres, le seul obstacle donc était : que l’Europe entière et la Russie fassent bloc uni. Après tout leur intérêt commun étant de ne pas permettre aux USA de les dévaliser… séparément ! Aujourd’hui cette configuration revient avec force : et le passé que de guerres d’invasions de ces scandaleux USA vont les faire expulser d’Europe. Si pas par des fakes dirigeants devenus… indésirables, ce le sera par les peuples souverains !

Ensuite, dès 1990, le mensonge fondateur et donc la prise en tenaille militaro-capitaliste « se sont poursuivis avec l’« expansion vers l’Est » (normalement, inutile puisque la chute du mur de Berlin en 1989. Le seul motif, et le plus inexcusable, devient donc des pulsions maniaques à piller l’Est par ces toujours mêmes délinquants étasuniens !). Cela inclut le démantèlement de la prospérité et de la liberté pour les populations majoritaires : L’UE et de plus en plus d’entreprises, d’investisseurs et de consultants américains organisent l’américanisation avec des travailleurs pauvres, des travailleurs malades ainsi qu’une migration de la main-d’œuvre illégale et légalisée – en même temps, la militarisation et l’hostilité (Fabriquées !) contre la Russie s’étendent (mais pas autant qu’il fut voulu : seulement 34 pays) : La domination de l’Eurasie de Lisbonne à Vladivostok était le plan depuis le début. »… Y a-t-il, d’ailleurs, un seul délit que les étasuniens, cette honte pour l’Humanité, n’aient pas endossé ? Leur prompte mise sous tutelle économique par le monde entier devient la solution à la taille de la problématique. Soit stopper ces fouteurs systémiques de merdes permanents. Qui coûtent un pognon de dingue à tous les autres pays !). Nous vous présentons un chapitre du livre de Werner Rügemer : Imperium EU – ArbeitsUnrecht, Krise, neue Gegenwehr. Cologne 2020. La guerre en Ukraine n’y joue pas de rôle, bien sûr, mais elle devient explicable à certains égards. » Ces égards justement qui ouvrent de larges horizons, non ?

• YouTube/Marioupol : Taisez-vous, Natalia ! – Le média mensonge du jur n°4

Une vidéo remarquable (14′) qui montre, de manière claire et pédagogique, à partir d’un exemple concret, comment les médias otaniens (donc des anti… médias qui Mentent maniaquement et truquent tout. Et ne sont, finalement, fiables en rien…), agissant en véritable orchestre, bernent éhontément leur population pour emporter leur adhésion et les conduire à la guerre (sauf que les grains de sable sont devenus si nombreux que tout cela ne rencontre plus que le… désert !).

Les gens ne peuvent pas réfléchir sur ce qui est en train de se passer en Ukraine, car les journaux et les chaînes de télévision mainstream, qu’ils suivent, adoptent tous la même ligne directrice et le même discours en suivant des ordres bien précis, et en dehors de ça ils ne s’intéressent ni à la politique ni à suivre d’autres sources d’informations, qui racontent ce qui se passe réellement »… Facile donc : suffit de fermer les boutons de ces faux médias qui se font passer pour des médias normaux. Et tout cela chute faute de relais concrets dans les vastes populations !

« Dimitri de Kochko : Nous allons être les plus grandes victimes de cette politique, que nous faisons uniquement pour les intérêts des États Unis, qui ont toujours eu le but de démembrer la Russie, il suffit de relire « Le Grand Échiquier » de Zbigniew Brzeziński ou bien de reprendre la situation de Condoleezza Rice, conseillère à la Sécurité nationale, qui a dit : La Russie occupe 15 pour cent des terres émergées, représente environ 2% de la population mondiale et a 30% des richesses mondiales en matière première, il va falloir régler ce problème ».

Quand on sait comment ils ont réglé le problème avec les Amérindiens on a tout compris, et pour le régler il fallait prendre l’Ukraine, étant l’État le plus faible, le talon d’Achille en quelque sorte.

Nous, Français, Italiens et Européens en général, ça ne doit pas être dans notre intérêt d’aller mettre des missiles en Ukraine pour détruire Moscou, c’est ridicule… cependant, on est en train de partir en guerre à cause de ça, c’est contre nos intérêts, nous allons payer les prix des sanctions, comme par exemple les pays de l’Union européenne, qui ont fait la bêtise de fermer leur espace aérien aux compagnies aériennes russes et par conséquent la Russie a fermé son espace aérien aux compagnies européennes, donc maintenant pour aller en Chine il faut voyager avec une compagnie américaine étasunienne, car les Américains n’ont pas fermé leur espace aérien aux compagnies russes »… Faites ce que je dis mais pas ce que je fais : la « parole » étasunienne ne vaut plus un kopeck, c’est même la plus tricheuse qui ait jamais existé. Ne plus les suivre c’est retrouver la richesse des années 1960-1970 ! Sans sa Bourse et ses parasites, les conseilleurs-jamais-payeurs ! C’était réellement mieux avant leurs… invasions ! « Ils ne sont pas idiots, puisqu’ils ont « besoin » de recevoir des engrais et encaisser l’argent pour les bons du trésor russes, alors ils lèvent, en douce, que pour eux, les sanctions, donc nous sommes les dindons de la farce.

L’intervention de la Russie en Ukraine est évidemment une tragédie, les Russes ne sont pas intervenus de gaieté de cœur, mais ils sont intervenus car les Étasuniens, l’OTAN et l’Ukraine préparaient une attaque contre le Donbass, peut-être même contre la Crimée en voulant faire la même opération que faisaient les Croates à Krajina en 1995, c’est à dire un nettoyage ethnique énorme, les Croates ont dégagé 250 000 personnes à Krajina, c’étaient les Serbes qui habitaient là depuis le XVIIe siècle et personne n’a rien dit »… Ce fut bien, pourtant, une… invasion illégale (une de plus !), doublée de crimes contre l’Humanité ! Comparer avec l’intervention sensée de la Russie en Février 2022 est tout au grand désavantage des Étasuniens.

« On peut dire que, d’un point de vue de communication, il valait, peut-être, mieux laisser les Ukrainiens attaquer le Donbass et puis intervenir après, mais ce n’est pas aussi simple, parce que  l’opération était à grande échelle et c’était des missiles et des avions qui allaient bombarder, d’où le fait que quand les Russes ont commencé leur intervention, ils ont d’abord détruit les lancements de missiles à l’ouest de l’Ukraine et les aéroports d’où allaient partir les attaques ».

Les Russes ont fait exactement ce qu’il fallait. Et l’Occident surtout pas ! Ce pourquoi il ne sait plus que malproprement diffamer… Et gaspille chaque jour son énergie finissante à faire des grands écarts. Mentir ne tient jamais la distance

… Et, nous, faisons ce qu’il faut, notre part dans le concert de la nouvelle Humanité : soit de véritables synthèses ? Qui disent bien que tous les fakes gouvernements ne sont plus jamais dans le réel. Même une seconde. N’ont-ils pas osé, sans doute sans en avoir conscience, « qu’afin de diminuer la pauvreté (but toujours affiché du capitalisme !) », ils l’augmentent de fait absolument partout. Et beaucoup trop vite… Depuis 2 ans, nous devons frôler les 2 millions de pauvres en plus des anciens pauvres. Jamais résorbés malgré leurs paroles peu recommendables.

Et puis préciser fermement les faits. Par exemple, dire que Milton Friedman n’a jamais été un… économiste. Que ses livres d’assertions lunatiques ne correspondent à rien de sensé. Un exemple ? Son délire sur « chacun.e crée sa propre activité »… au secours, à l’aide, un dessin ou des dessins SVP. Ce qui a, d’ailleurs, permis à la cancrerie macronienne de proférer « il suffit de traverser la rue et vous avez un emploi ». Traduction dans le langage « de la folie furieuse » de ces extravagants ? Les emplois pullulent mais Seule la fainéantise des individus évite qu’ils les trouvent. Donc le chômeur crée son propre chômage. Pas de chômage hors des chômeurs. Ce qui, à l’évidence, n’est qu’une fable dangereuse, un conte de fées toxique. Oui la synthèse dit : afin de « trôner » dans l’auto-admiration permanente d’eux seuls (y’a vraiment pas de quoi pourtant !), ils ne savent « qu’écarter » tout ce qui peut faire un nuage noir sur leurs effondrements intérieurs. Oui, tels des drogués durs, ils repoussent de leurs têtes tout ce qui n’est pas en état de déréalités.

Donc le simplisme hébété de virer ces chômeurs – pourtant archi réels et dus à la Bourse et ses inhumanités de variables structurelles ajustables – Lorsque seules les PME-PMI (ce qui en reste !) demeurent des réserves d’emplois pérennes. Ce pourquoi les banques, aussi droguées aux illusions que ces fake politocards, « n’aident » que les entreprises qui… créent du chômage en masse. Et qui ne sont pas Sanctionnées pour externaliser ainsi leurs désastreuses non Gestions. Et, dans tous les domaines, mêmes schémas de drogués qui trônent béatement. Et ne … veulent surtout rien savoir des problèmes. Juste s’auto-admirer. Ceci est une synthèse qui tient la route. Puisque ?

En, plus de l’anti-gestion du Covid (limitée, la non gestion, à FERMER des lits d’hôpitaux et à délirer des confinements de biens portants et des vaccinations de biens portants – prétendus « asymptomatiques » ce qui ne peut exister – pour admettre (au final, soit plus de 2 ans après !) que ce n’est… qu’une minuscule grippe avec peu de létalité… qui ne nécessitait Donc Rien de tout cela !)… oui la preuve de « association de malfaiteurs » est faite. Le Covid c’est que pour faire du Fric, et illégal fric sur le dos des populations. Qui, cornegidouille, peut admirer de tels personnages ?

Restait celle de mais ils sont complètement cinglés. Plus jamais dans les réalités. Faut d’urgence tous les placer sous tutelle économique.

Tu changes – et à peine – de Récit et ils chutent comme de blettes déchets… déchus… chus !

image_pdf
image_print

2 commentaires sur « Admirer reste l’acte sociable le plus fort. Or qui peut admirer la lie macrorienne ? Tellement fastoche de chuter sans cesse comme eux. À la portée de tout ce qu’il y a de plus nul sur Terre. Ceci va se voir, ici, abondamment prouvé et éprouvé. Sentir offre ressentir et reressentir, et rerere, etc. – alors je te dis pas ! »

  1. « Admirer reste l’acte sociable le plus fort » ttrès très juste ! il y a une citation que j’aime beaucoup de Michel Tournier : « Celui qui n’est pas capable d’admiration est un misérable. Aucune amitié n’est possible avec lui. »
    Et puis aussi d’Albert Camus « Cette joie suprême de l’intelligence dont le nom est admiration. »

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.