Ukraine : n’en déplaise à l’Otan, la Russie ira au bout de ses objectifs

Jusqu’où ira Vladimir Poutine dans la dénazification de l’Ukraine ? Qu’a t-il derrière la tête ? Seul l’intéressé et/ou son état-major pourraient sans doute répondre à cette question.

Néanmoins, une chose et certaine, Vladimir Poutine n’est ni un fou, ni un psychopathe. Il n’a pas non plus l’intention, contrairement à ce que les médias subventionnés racontent allègrement dans une désinformation quotidienne, d’exterminer les Ukrainiens. C’est justement pour préserver au maximum la vie des civils que l’opération spéciale qui se déroule actuellement en Ukraine avance aussi lentement.

Certes, il aurait été plus facile et plus rapide de pilonner l’Ukraine sous les bombes. En quelques jours, à l’exemple de ce que les Américains ont fait à Belgrade, l’affaire aurait été terminée. Mais, contrairement à l’OTAN, aux Américains et à leurs alliés, l’ours russe lui pense avant tout aux civils, c’est pourquoi il avance à pas comptés. A pas comptés certes, mais inexorablement. Car les Russes sont comme ça et Vladimir Poutine ne fait pas exception, ils parlent peu, réfléchissent, se servent de leur tête et avancent envers et contre tous. Et ce n’est pas en se mettant à dos le peuple Ukrainien que la Russie remportera cette guerre, mais au contraire en veillant à l’épargner en priorité. Ainsi, à Marioupol, la vie reprend son souffle et la ville revient à une vie quasiment normale.

A l’inverse des images de destructions que la presse française se complait à vous montrer à l’envie pour mieux vous convaincre de la méchanceté russe, les infrastructures sont en train d’être rétablies ainsi que l’électricité, l’eau, etc. Bientôt les habitants reprendront leurs habitudes, à la différence qu’ils n’auront plus rien à craindre des bataillons Azov !

Ce n’est pas pour autant que Vladimir Poutine va déclarer forfait et que la Russie va stopper son avance. Ainsi, mardi dernier, au cours d’une réunion des ministres de la Défense de l’Organisation du traité de Sécurité Collective (OTSC), le ministre Russe de la Défense Sergueï Choïgou, a déclaré : « La Russie poursuivra son opération militaire spéciale en Ukraine malgré le renforcement de l’aide occidentale à grande échelle envoyée à Kiev et les sanctions qui pèsent sur la Russie ». « La Russie a intentionnellement ralenti son offensive en Ukraine pour éviter les pertes civiles. Des régimes de trêve sont introduits et des couloirs humanitaires sont créés pour permettre l’évacuation des civils des communautés environnantes », a t-il ajouté.

Quoi qu’il en soit, et que cela plaise ou non aux Occidentaux, bien que la première étape de l’opération se soit achevée avec succès, et que les forces de l’armée ukrainienne aient considérablement diminué, la Russie poursuivra son opération militaire en Ukraine jusqu’à ce que ses objectifs soient atteints. Et ce malgré les déclarations intempestives et agressives des dirigeants de l’Otan et de leurs alliés concernant l’envoi d’avions et de systèmes de défense anti-aérienne en Ukraine. Des déclarations dangereuses qui pourraient donner à l’ours russe l’envie de donner une fois pour toute une bonne leçon à ces puces qui prétendent venir l’agacer.

Valérie Bérenger

Ukraine : n’en déplaise à l’Otan, la Russie ira au bout de ses objectifs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.