PFlZER confirme que les personnes vaccinées contre le C0VID peuvent transmettre des protéines de pointe et nuire aux personnes non vaccinées.

PFIZER confirme que les personnes vaccinées contre le C0VID peuvent transmettre des protéines de pointe et nuire aux personnes non vaccinée

Une nouvelle étude a confirmé que les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID produisent des protéines de pointe excessives capables de passer la barrière hémato-encéphalique et de causer des dommages irréparables au cerveau. Les documents de Pfizer préviennent que les personnes vaccinées excrètent en fait ces protéines de pointe excessives, ce qui expose les personnes non vaccinées à des risques…

Un commentaire sur « PFlZER confirme que les personnes vaccinées contre le C0VID peuvent transmettre des protéines de pointe et nuire aux personnes non vaccinées. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.