Le danger ne vient pas de Poutine, mais des dégénérés qu’il combat

Merci à Boris Karpov pour cet exposé on ne peut plus clair.

On l’a compris, vous êtes russe et pro-Poutine et vous défendez cette thèse.
C’est votre droit le plus strict et vous argumentez avec courage et lucidité vos convictions. Vous nous exposez d’un œil nouveau le conflit qui se déroule en Ukraine.
Bien que diamétralement opposé à la doxa internationale, votre exposé n’est pas sans me déplaire.

En France et en Europe il est impossible d’avoir une opposition digne de ce nom, tant le matraquage et la propagande sont grandes…
Tous les rouages de l’État et les médias sont cannibalisés par la propagande.
C’est ce qui a permis d’installer une dictature sanitaire, une dictature de la pensée et bientôt une dictature tout court… (à la Justin Trudeau).

Il n’y a pas une radio, pas un journal, pas une chaîne de télévision, à part CNews et encore à certaines heures, qui ne soutienne cette théorie visant à déconsidérer Poutine et le présenter comme l’homme à abattre… Certes Poutine n’est pas un saint, ni un ange, et je crois que la première erreur de l’Europe et des États-Unis a été de prendre Poutine pour un dictateur fou… C’est un dictateur, ça c’est sûr, mais qui est loin d’être fou.

Au contraire, il est très lucide et sait parfaitement ce qu’il fait en entrant en Ukraine. Il faut se mettre à la place des Russes et de Poutine. L’Ukraine en elle-même ne gênerait pas Poutine, s’il n’y avait les Américains, qui eux sont peut être plus dangereux pour la paix mondiale que Poutine…
Comme le rappelle Boris Karpov, ce sont les Américains qui ont mis en place le gouvernement fantoche d’Ukraine avec à sa tête Zelenski…

Poutine veut protéger ses frontières dont celle avec l’Ukraine. Poussé par les Américains, comme tous les anciens satellites de l’ex-URSS, l’Ukraine aurait tôt ou tard adhéré à l’OTAN, ce qui aurait permis aux Américains de mettre une base militaire, avec son corollaire d’armements et notamment de missiles qui menaceraient directement la Russie.
Poutine sait très bien que les Européens ne réagiront pas, à part gesticuler, et ce, pour plusieurs raisons.

La première est qu’ils n’en ont pas les moyens militaires, n’en déplaise a Macron…
La deuxième est que lui, Poutine, leur fait peur, puisque qu’il n’hésitera pas à répliquer…
La troisième est que l’Europe ne veut pas envenimer ce conflit…
Les Américains ne bougeront pas, comme à leur habitude, ils laissent faire le sale boulot aux autres, avant de récupérer le bénéfice de leur déstabilisation, à grand coup de dollars…
Envoyer Macron comme émissaire de paix pour désamorcer le problème ukrainien avec Poutine a été la plus mauvaise idée qui soit !…

D’abord envoyer un représentant LGBT (pour ne pas employer un autre terme plus humiliant pour Macron…) à Poutine, c’est déjà l’offenser gravement quand on sait le peu de considération qu’il a vis-à-vis de cette communauté…
L’accueil n’a pas été des plus chaleureux, comme on a pu le voir…
Macron gesticule, comme à son habitude, et croit se donner de l’importance, mais est incapable de s’opposer à Poutine.
Il ne fait pas le poids.

Militairement, déjà Macron a œuvré à la destruction de notre armée, et sait qu’il ne peut rien lui opposer.
N’est-ce pas Macron qui a proposé à Angela Merkel de lui remettre les clés de notre défense nucléaire ?…
Aussi incroyable que puisse paraître cette véritable trahison du chef de l’État, cela n’a pas échappé à Poutine qui sait à quel gugusse il a affaire !…
Un dégénéré à la botte des US, à la botte des décideurs de Davos, Macron est un « young global leader » comme justin Trudeau, Gabriel Attal…
C’est sûr que quand Poutine a vu débarquer l’EMacronne, il a dû faire dans son f…
Heureusement qu’il n’y est pas allé avec Brizit, sinon le traumatisme qu’aurait subi Poutine aurait été à vie…

Plus sérieusement, pour en revenir à cette crise ukrainienne, si Trump avait été encore au pouvoir, les choses ne se seraient peut-être pas passé ainsi et si Zemmour avait été là !…
La réaction de Zemmour a été bien fébrile, mais je pense que sa position de candidat à la présidentielle n’y est pas pour rien. S’il avait été chef de l’État, sa position aurait été plus nuancée…
Il est vrai qu’il est dur en France de ne pas hurler avec les loups…
On ne risque pas de voir dans les médias des images d’Ukrainiens accueillant avec joie les troupes de Poutine.
On ne verra que des cadavres d’enfants, de civiles tués, d’écoles éventrées, d’hôpitaux détruits, d’un cauchemar et d’un chaos généralisé…

Poutine n’est pas entré en Ukraine pour détruire et dévaster le pays.
C’est vrai qu’il n’y a pas de guerre propre et qu’un mort est toujours un mort de trop…
Mais est-ce vraiment une guerre ?
La cible c’est Zelenski…
L’avenir proche nous le dira…

Les Russes sont habitués aux gesticulations qui avaient commencé avec Hollande et sa ridicule décision de ne pas livrer les frégates Mistral en représailles de l’annexion de la Crimée.
Les embargos ont plus pénalisé les producteurs français qu’ils n’ont fait de mal à Poutine !…
J’ai bon espoir que ce conflit ne s’éternise pas, ce n’est l’intérêt ni de Poutine ni de l’Europe qu’il perdure…

Chez nous le danger ne vient pas de Poutine mais plutôt de ce qu’il combat, les dégénérés de toutes sortes, l’islam, les terroristes musulmans, la bien-pensance, le « wokisme » et la « cancel culture »…
J’ai entendu dans les médias une journaliste dire que Poutine utilisait le langage des mafieux, en référence à son annonce de traquer les terroristes jusque dans les « chiottes » mais nous avons chez nous un foldingue qui a décider  » d’emmerder  » le peuple français jusqu’au bout…

Peut-être allons-nous bientôt crier : « Aux armes citoyens »…

Robin Dubois

Le danger ne vient pas de Poutine, mais des dégénérés qu’il combat

Un commentaire sur « Le danger ne vient pas de Poutine, mais des dégénérés qu’il combat »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.