Covid-19. Neuf millions de Français menacés de perdre leur passe sanitaire, prévient Olivier Véran……VERAN DÉMISSION STOP LA TYRANNIE DEHORS DÉGAGEZ VOUS ETES LE PIRE VIRUS AU MONDE A VOUS TOUT SEUL….

CE TYPE EST UN GRAND DANGER @olivierveran DÉMISSION

Covid-19. Neuf millions de Français menacés de perdre leur passe sanitaire, prévient Olivier Véran

Covid-19. Neuf millions de Français menacés de perdre leur passe sanitaire, prévient Olivier Véran

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, était l’invité de la matinale de LCI ce mardi 25 janvier 2022. Il a confirmé la présence du variant BA.2 sur le territoire français et a encouragé les neuf millions de Français qui risquent de perdre leur passe vaccinal d’ici le 15 février à se faire rapidement vacciner.

Olivier Véran ministre des Solidarités et de la Santé. 
Olivier Véran ministre des Solidarités et de la Santé.  | JOËL LE GALL / OUEST-FRANCE

Afficher le diaporamaOuest-FrancePauline BOURDET.Publié le 25/01/2022 à 11h08Accès libre ÉCOUTER LIRE PLUS TARD NEWSLETTER CORONAVIRUS PARTAGEZ

Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé,  était l’invité de la matinale de LCI ce mardi 25 janvier 2022. Il a fait le point sur l’épidémie liée au Covid-19, évoquant, entre autres, l’arrivée en France du nouveau variant BA.2, la 4e dose potentielle de vaccin et le passe vaccinal.https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01124706/zone/62/showtitle/1/src/qxff5k5

Suivez notre direct consacré à l’épidémie de Covid-19 ce mardi.

Le pic Omicron atteint dans quelques jours

« Nous sommes en train d’écraser le variant Delta » a commencé par annoncer Olivier Véran, soulignant « une bonne nouvelle ».

Quant à la vague Omicron, « variant moins grave, mais très contagieux », le ministre l’a décrite comme étant globalement « très active, avec environ 3 000 contaminations par jour. »

« Nous allons atteindre le pic Omicron dans quelques jours », a-t-il ajouté, soulignant que c’est déjà le cas dans certaines régions de France. « Nous avons besoin de recul dans la durée, pour savoir si c’est une baisse qui est amenée à durer, à l’instar de nos voisins anglais »https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1485877427821756416&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1485877427821756416&lang=fr

Neuf millions de Français pourraient perdre leur passe sanitaire

En outre, le ministre de la santé avait un message à faire passer aux Français ce mardi matin : A la date du 15 février 2022, neuf millions de personnes pourraient perdre le bénéfice du passe vaccinal. « C’est beaucoup, plus que ce que nous avions imaginé. »

Mais le ministre s’est voulu rassurant : « il nous reste plus de deux semaines et des créneaux sont ouverts partout ».

Il a rappelé que la loi changera le 15 février et qu’après cette date, la dose de rappel devra être faite quatre mois après la dernière injection. « Je pense que tout le monde n’a pas encore intégré ce message » tempère Olivier Véran, tout en prévenant : « n’attendez pas la dernière minute. »

Une 4e dose en suspens

À propos de la 4e dose de vaccin, le ministre des Solidarités et de la Santé n’a pas souhaité faire de prévisions : « J’attendrai le temps qu’il faudra pour avoir une base scientifique établie sur ces questions. Pourquoi ? Parce que pour l’instant, les résultats scientifiques ne sont pas là. »

« Si cette injection permet de protéger les plus fragiles, nous la ferons. Si on se rend compte qu’elle n’est pas nécessaire, nous ne la ferons pas. Et ça, ce sont les scientifiques qui doivent le dire, pas les politiques. »

Virus à l’école

Le ministre s’est ensuite exprimé sur le choix du gouvernement de laisser les écoles ouvertes : « la quasi-totalité des pays en Europe (en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Autriche) ont leurs écoles ouvertes et on ne constate pas forcément le même mécanisme.

« Nous avons choisi de privilégier les libertés de circulation, a-t-il ajouté. Nous n’avons pas fermé les bars et les restaurants, nous n’avons pas fermé les commerces, nous n’avons pas mis en de couvre-feu. Nous n’avons pas empêché les gens de se déplacer et de retrouver leur famille pendant les Fêtes. […] Là où certains pays autour de nous ont mis en place des mesures plus dures. »

« Le président de la République a réussi à trouver un équilibre entre le maintien des libertés individuelles et collectives » a enfin estimé le ministre des Solidarités et de la Santé.

Le variant BA.2 présent en France

Olivier Véran a également annoncé que, d’après les scientifiques danois, le nouveau variant BA.2 serait identique au variant Omicron, à une différence près : « on pourrait se recontaminer au BA.2, même lorsqu’on a été contaminé au variant Omicron ». Une donnée qui pourrait conférer un « avantage concurrentiel » au BA.2, qui pourrait circuler « un peu plus largement ».

« On trouve le variant BA.2 en France » a ajouté Olivier Véran. « Dans les études de séquençage que nous avons menées, sur 10 000 séquençages la semaine dernière, c’était 60 cas ».https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1485883615108030467&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1485883615108030467&lang=fr

Sur ce nouveau variant BA.2, le ministre ne veut toutefois pas se montrer alarmiste : « Il est aussi contagieux qu’Omicron mais nous n’avons pas encore suffisamment de recul pour savoir s’il est moins ou aussi dangereux qu’Omicron. »

« Rien ne laisse à penser dans la structure génétique de ce variant qu’il puisse être différent dans son mode d’action […] que le variant Omicron » a-t-il ajouté en conclusion.

À quand la fin du passe vaccinal ?

« Nous avons encore besoin du passe vaccinal » a déclaré Olivier Véran, précisant qu’il sera certainement toujours exigé au-delà du 16 février. « Nous le garderons tant qu’il y a une menace qui pèse sur nos hôpitaux. L’hôpital a tenu parce que les soignants sont très courageux, mais aussi parce que nous déprogrammons des soins. »

Pour le ministre, la levée du passe vaccinal reste liée à la situation de l’hôpital : « Lorsqu’il y aura beaucoup de moins malades en réanimation et que nous ne serons plus sous la menace imminente d’une épidémie avec 300 000 cas par jour, nous pourrons discuter sérieusement de lever le passe vaccinal »Présidentielle 2022. Et vous, quelles sont vos idées pour la France ?Je contribue

« Je vous annoncerai un seuil lorsqu’il aura été affiné », a conclu le ministre, souhaitant un chiffre compatible avec « un fonctionnement normal de nos hôpitaux ».

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-neuf-millions-de-francais-menaces-de-perdre-leur-passe-sanitaire-c74e54fe-7dad-11ec-8f4d-74e292b13dae?fbclid=IwAR3fpA7Ac2op45HE2GjteWKtMGOwyUQk8DbWN4yBoQCPMtRdpB1d49nCayI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.