Floride : constat alarmant, les taux d’infection les plus élevés se produisent dans les comtés où les taux de vaccination sont les plus élevés

Le taux d’infection au COVID pour les résidents du comté de Dade, en Floride, du 31 décembre au 6 janvier, était de 3 796 nouveaux « cas pour 100 000 habitants » – un taux bien plus élevé que dans tout autre comté de Floride, selon le département de la santé publique de Floride. Il s’agit d’une statistique révélatrice car 94 % des résidents du comté de Dade âgés de cinq ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin – un taux de vaccination parmi les plus élevés du pays et de loin le plus élevé de Floride.

Si les vaccins sont effectivement « efficaces » pour prévenir l’infection, on pourrait s’attendre à ce que les résidents de ce comté aient l’un des taux d’infection les PLUS FAIBLES du pays. Au lieu de cela, le taux d’infection dans le comté de Dade était plus de deux fois supérieur à la moyenne de l’État, soit 1 807,1 cas pour 100 000 habitants. D’après les données mises à jour cette semaine (voir pages 5-7), le comté de Dade reste largement en tête de l’État avec 3 217 cas pour 100 000 habitants, contre une nouvelle moyenne de 1 958/100 000.

En effet, une analyse des données des deux dernières semaines montre que les habitants des comtés les moins vaccinés de Floride présentent généralement les taux d’infection par le COVID les plus bas. Parmi les comtés de Floride qui ont signalé les taux d’infection les plus faibles il y a deux semaines, le taux de vaccination moyen était de 48,6 %, alors que la moyenne de l’État pour l’ensemble des comtés de Floride est de 72 %.

En général, les comtés de Floride ayant les taux de vaccination les plus bas avaient les taux d’infection les plus bas. L’inverse était également vrai. Les comtés ayant les taux de vaccination les plus élevés ont récemment connu les taux d’infection les plus élevés.

Alors que les partisans des vaccins obligatoires insistent sur le fait que les vaccins sont « efficaces » pour prévenir les « cas graves et les décès », des mois après que les « cas graves » soient devenus omniprésents, le site web du CDC reste rempli de références affirmant que les vaccins sont efficaces pour prévenir les « cas » et les « infections ». Par exemple, le langage des sites du CDC nous dit…

« … les vaccins COVID-19 sont efficaces pour prévenir la plupart des infections. »

 » … Le risque d’infection reste beaucoup plus élevé pour les personnes non vaccinées que pour les personnes vaccinées. « 

 » … Une couverture vaccinale élevée dans une population réduit la propagation du virus et contribue à prévenir l’émergence de nouveaux variants. « 

L’analyse suivante présente les taux d’infection récente par le COVID dans un État américain, comté par comté, en incluant les taux de vaccination. Les lecteurs peuvent se faire leur propre opinion sur les raisons pour lesquelles les comtés les plus fortement vaccinés présentent les taux les plus élevés d’épidémies ou pourquoi les comtés présentant les taux de vaccination les plus faibles ne sont PAS en tête des « nouveaux cas » de l’État.

Taux d’infection les plus élevés en Floride, par comté, du 6 au 13 janv.
Les données suivantes indiquent les comtés de Floride qui ont enregistré un taux d’infection de 2 000 cas ou plus pour 100 000 habitants au cours de la semaine écoulée. Remarque : dans tout l’État, 72 % des Floridiens âgés de cinq ans et plus ont été vaccinés. Le « taux d’infection » pour l’ensemble de l’État au cours de la semaine écoulée était de 1958 cas/100 000 habitants.

Comté (pourcentage de personnes vaccinées de 5 ans et plus) : Cas pour 100 000 habitants

Dade (94%) : 3 217/100k

Broward (82%) : 2 453/100k

Alachua (69%) : 2 392/100k

Madison (51 pour cent) : 2 239/100k

Osceola (80 pour cent) : 2222/100k

Monroe (82 pour cent) : 2 154/100k

Orange : (75 pour cent) : 2 114/100k

Polk (65 pour cent) : 2064/100k

Hendry (58 pour cent) : 2060/100k

Jefferson (56 pour cent) : 2029/100k

Taux d’infection les plus élevés par comté du 31 décembre au 6 janvier.

La corrélation NÉGATIVE entre les taux de vaccination et les « cas pour 100 000 » était encore plus frappante la semaine précédente (rapport du 31 décembre au 6 janvier*). Note : La moyenne des « cas pour 100 000 » pour la semaine du 31 décembre au 6 janvier était de 1807/100 000.

Comté (Pourcentage de personnes vaccinées de 5 ans et plus) : Cas pour 100 000

Dade (93 pour cent) : 3 797/100k

Broward (82 pour cent) : 2 560/100k

Monroe (82 pour cent) : 2 272/100k

Osceola (80 pour cent) : 2014/100k

Palm Beach (74 pour cent) : 1 963/100k

Orange : (74 pour cent) : 1 917/100k

Comtés où moins de 50 % de la population est vaccinée en Floride – Taux d’infection récents…

La Floride compte 14 comtés dont moins de 50 % de la population (âgée de plus de 5 ans) est vaccinée. Voici ces comtés avec leurs taux d’infection pour 100 000 habitants la semaine dernière (7 janvier – 13 janvier).

Aucun comté de Floride ayant un taux de vaccination inférieur à 50 % n’a connu de « taux de cas » égal ou supérieur à la moyenne de l’État pour la semaine (1 958 cas pour 100 000 habitants) :

Comté (Pourcentage de personnes vaccinées de plus de 5 ans) : Cas pour 100 000 habitants

Holmes (32%) : 1677/100k

Liberty (37%) : 1731/100k

Calhoun (38%) : 973/100k

Hamilton (38 pour cent) : 1509/100k

Suwanee (40 pour cent) : 1357/100k

Washington (40 pour cent) : 1720/100k

Dixie (41 pour cent) : 1081/100k

Gilchrist (43 pour cent) : 1103/100k

Lafayette (44 pour cent) : 966/100k

Taylor (45 pour cent) : 1586/100k

Jackson (46 pour cent) : 1551/100k

Hardee (47 pour cent) : 1940/100k

Columbia (47 pour cent) : 1647/100k

Bradford (48 pour cent) : 1353/100k

Comtés de Floride présentant les taux d’infection les plus bas
Sur les 18 comtés de Floride présentant les taux d’infection les plus bas la semaine dernière, 14 avaient des taux de vaccination inférieurs à la moyenne de l’État (72 %). Le taux d’infection moyen (« cas pour 100 000 habitants ») pour tous les résidents de Floride était de 1 958,1/100 000 habitants.

Comté (Pourcentage de personnes vaccinées de plus de 5 ans) : Taux d’infection pour 100 000

Glades (53 pour cent) : 790/100k

Sumter (76%) : 913/100k

Lafayette (44%) : 966/100k

Calhoun (38 pour cent) : 973/100k

Lafayette (44 pour cent) : 966/100k

Dixie (41 pour cent) : 1081/100k.

Charlotte (74 pour cent) : 1101/100k

Gilchrist (43 pour cent) : 1103/100k

Walton (58 pour cent) : 1200/100k

Flagler (69 pour cent) : 1259/100k

St. Johns (73 pour cent) : 1274/100k

Nassau (63 pour cent) : 1337/100k

Manatee (68 pour cent) : 1337/100k

Hernando (60 pour cent) : 1339/100k

Bradford (48 pour cent) : 1353/100k

Suwanee (40 pour cent) : 1357/100k

Collier (76 pour cent) : 1369/100k

Desota (58 %) : 1384/100k

Les données étaient encore plus frappantes la semaine précédente (31 décembre – 6 janvier). Les 16 comtés énumérés ci-dessous, qui ont enregistré les taux d’infection les plus bas de l’État au cours de cette semaine, ont enregistré en moyenne 607 « cas pour 100 000 habitants », soit 66 % de moins que la moyenne de l’État, qui est de 1807 cas pour 100 000 habitants.

Le taux de vaccination moyen pour ces 16 comtés est de 48,6 %, soit 23,4 % de moins que la moyenne de l’État, qui est de 72 %. Neuf des 16 comtés ci-dessous ont des taux de vaccination inférieurs à 50 %. Trois comtés ont des taux de vaccination inférieurs à 40 %.

Les données du département de la santé de Floride pour la période du 31 décembre au 6 janvier indiquent également les taux de « positivité des nouveaux cas » par comté. Sur les 16 comtés ci-dessous, le pourcentage moyen de « positivité des nouveaux cas » était de 23,95 %. La moyenne de l’État pour tous les résidents de Floride pour cette même semaine était de 31,2 %.

Taux d’infection les plus bas par comté du 31 décembre au 6 janvier 2022

Comté (Pourcentage de personnes vaccinées de plus de 5 ans) : Cas pour 100 000 habitants

Lafayette (44%) : 295,5/100k

Dixie (41%) : 489,9/100k

Glades (52%) : 534,2/100k

Putnam (49 pour cent) : 540,9/100k

Gilchrist (43 pour cent) : 543,4/100k

Sumter (76 pour cent) : 599,3/100k

Liberty (37 pour cent) : 633,7/100k

Union (54 pour cent) : 644,7/100k

Levy (53 pour cent) : 649,8/100k

Holmes (31 pour cent) : 653,1/100k

Desoto (57 pour cent) : 680,1/100k

Washington (39 pour cent) : 708,7/100k

Franklin (53 pour cent) : 715,7/100k

Taylor (45 pour cent) : 720,5/100k

Walton (58 pour cent) : 768.5/100k

Columbia (46 pour cent) : 778,5/100k

*Les chiffres du 31 décembre au 6 janvier ont été remplacés par des données plus récentes. L’auteur estime que les informations qu’il présente ci-dessus sont exactes à la date où elles ont été publiées.

Bill Rice, Jr. est un journaliste indépendant à Troy, en Alabama. Il peut être joint par courrier électronique à l’adresse wjricejunior@gmail.com.

https://uncoverdc.com/2022/01/17/florida-highest-rates-of-infection-occurring-in-counties-with-highest-vaccination-rates/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.