COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE NATACHA REY :

COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE NATACHA REY

:Si des généalogistes professionnels qui enquêtent commencent eux aussi à se poser de sérieuses questions, ça va très rapidement sentir le roussi pour les familles Trogneux et Auzière.⚡️Affaire Brimichou Trogneux

Un énorme dossier est actuellement compilé sous format page web (.html) par un généalogiste, nommé Alain Beyrand. Photos, dates, extraits des enquêtes… une vraie mine d’or !http://pressibus.org/gen/trogneux/index.html

Il s’explique« En tant que passionné de généalogie, j’ai l’habitude de mener de telles enquêtes pour retrouver les parents d’un ancêtre, soupeser chaque hypothèse… La recherche des documents d’archive administrative ou biographique [par Xavier Poussard] est bien menée.

L’auteur constate leur absence en grand nombre ce qui apparaît très vite suspect. Et il en va de même des incohérences qui semblent voulues probablement pour brouiller les pistes.

Après cette première étude du dossier et avant d’entreprendre une analyse plus approfondie de son contenu, j’ai voulu connaître les contre-arguments.

Quelle ne fut pas ma surprise ! Alors que cette révélation semble enflammer la chronique dans les réseaux sociaux (auxquels je ne participe pas) depuis cinq jours, je n’ai rien trouvé de sérieux dans la presse officielle pour arrêter net la rumeur. Dans le contexte actuel ce vide est le signe d’un grand embarras, car, on le sait, par les temps qui courent, les « fake news » sont très vite démenties.

Le journal Libération mobilisé en première ligne pour sauver la respectabilité du couple présidentiel, présentait bien une « checknews », qui fut reprise, faute de mieux, dans quelques autres journaux. Je l’ai lue avec attention, elle était d’une vacuité complète sur les faits et ne faisait qu’enchaîner les attaques ad personam pour discréditer l’enquêtrice Natacha Rey, celle qui a dévoilé les points les plus difficiles à trouver de cette affaire que les services de l’Elysée ont parsemée de fausses pistes.

Malgré l’énormité de l’attaque, le contraste entre le sérieux du dossier à charge et la vacuité factuelle des plaidoiries journalistiques de Libération m’a donné l’intime conviction que Xavier Poussard et Natacha Rey disent vrai :

Emmanuel Macron, né en 1977, a épousé en 2007 Jean-Michel Trogneux né en 1945, alors devenu sa soeur fictive Brigitte fictivement née en 1953.

La transformation se serait faite à la fin des années 1980. Avant Brigitte n’existait pas ou a été « fabriquée » a posteriori, après Jean-Michel a disparu.

De père de ses trois enfants, il serait devenu leur mère. Sur cette base, j’ai procédé comme je le fais en généalogie, j’ai adopté l’hypothèse. »Canal où vous pouvez suivre cette histoire :

https://t.me/laffairebrigitte

COMPLEMENT DE TEXTE envoyé par un ami car les liens de ce texte a priori sont censurés …. merci monsieur

Alain PenoelVoici un extrait situé à la fin du long dossier dont je donne le lien dans un post précédent mais auquel on ne peut plus accéder.

Avec un niveau orwellien de falsification de la vérité organisée au sommet de l’État, nous sommes bel et bien entrés dans un régime de type totalitaire. Les lois et mesures liberticides se sont succédées jusqu’à imposer un apartheid. Aujourd’hui le nombre des victimes de cette politique ségrégationniste s’élève à six millions de personnes en France. ( Note AP : je pense que nous sommes plus nombreux que ça).
Le dictateur marionnette de Big Pharma qui l’a décidé est Emmanuel Macron. Il est donc essentiel de le discréditer pour le pousser dans ses retranchements, qu’il perde de sa superbe de donneur de leçon et de premier de cordée et, au final, qu’il tombe et cesse de nous pourrir la vie pour cinq années de plus.
La tromperie est bien plus grave que celle de Mitterrand qui cachait sa fille illégitime. Là on a devant nous les paillettes et l’enfumage d’un curieux couple présidentiel d’une prétendu start-up nation. Les médias nous ont vendu un ange qui assurait avec une grâce suprême le statut de first Lady. Et l’on découvre aujourd’hui l’envers des images du storytelling. L’ange cache un sexe qui n’est pas celui des Une des magazines people qui la mettent en scène. Mitterrand cachait Mazarine, Macron brandissait Brigitte, ce n’est pas du tout le même niveau de tromperie. Ce n’est pas une affaire de « vie privée », c’est une malversation à grande échelle à l’encontre de la population française et même mondiale.
Dans la logique du pire puisque de nombreuses vies sont mises en danger, l’administration Macron nous trompe effrontément depuis le début sur le Covid. Plus le mensonge est énorme, mieux il passe. Ouvrir les yeux sur le couple médiatique Macron peut aider (ce n’est hélas pas sûr) à ouvrir les yeux sur la crise du Covid. Il y a finalement entre ces deux sujets extravagants et extra-ordinaires une grande cohérence…
Ceux qui tirent les ficelles des marionnettes se sont servis de la tromperie Brigitte pour obliger Macron à imposer sa politique provaxx avec suppression de libertés essentielles. Ils avaient un moyen de chantage.

Pour compléter le tableau du totalitarisme que nous subissons, il faut signaler la complicité des grands médias. Le Canard Enchaîné et Médiapart qui, aux dernières présidentielles, avaient lynché Fillon et offert à Macron un second tour triomphal contre Le Pen, se sont aplatis en gentils toutous du président, Médiapart s’étant complètement décrédibilisé en censurant le chercheur Laurent Mucchielli sans véritable justification. C’est piteux.
Il va devenir encore plus évident que les mass médias sont les valets du pouvoir et partagent ses mensonges, tous ses mensonges, surtout ceux sur le Covid.
Deux mois après la révélation des faits, il paraît que Brigitte va porter plainte… Et contre quoi ? Même pas pour diffamation, mais « contre des propos transphobes » ! Devant les réalités gênantes, il n’y a qu’une incapacité à les affronter, une ignorance méprisante, une volonté de passer à autre chose comme si de rien n’était. C’est pareil face aux traitements précoces du Covid ou aux effets indésirables des vaxxins.
N’oublions pas que l’enseignant pervers Jean-Michel Trogneux, alias Brigitte, a abusé d’un adolescent de 15 ans (voire moins), Emmanuel Macron, sous son autorité. Pour des faits similaires, certains ont fait l’objet d’enquête approfondie et sont en prison ou discrédités. Il y a eu deux poids deux mesures…

https://t.me/s/laffairebrigitte

ECOUTEZ ATTENTIVEMENT LA FIN DE CETTE VIDEO LORSQUE MONSIEUR VERDI FAIT UNE INTERVANTION QUI CONFIRME BIEN L ARTICLE SUR LES 75 POLITICIENS accusés de crimes contre l humanité ……… COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE NATACHA REY – Vue d’ensemble des interviews et liens articles Natacha REY

Un commentaire sur « COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE NATACHA REY : »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.