Le nouveau chancelier autrichien Nehammer veut réduire la pression sur les personnes non vaccinées

Afin de ne pas diviser davantage la société, Karl Nehammer veut mettre en place une nouvelle stratégie Corona. Les sceptiques de la vaccination doivent être pris au sérieux à l’avenir.

Le nouveau chancelier autrichien Karl Nehammer (ÖVP) s’exprime lors de la cérémonie de passation de pouvoir à la chancellerie fédérale à Vienne.

Vienne – Le nouveau chancelier autrichien Karl Nehammer a évoqué un changement de stratégie dans la lutte contre la maladie de Corona face aux personnes non vaccinées et aux sceptiques de la vaccination. Dans la lutte contre la vague Corona, la volonté de dialogue et le respect mutuel sont nécessaires à l’avenir, a déclaré Nehammer lundi peu après son assermentation en tant que nouveau chef du gouvernement. Selon lui, il est urgent d’aller à la rencontre des gens, de les écouter, de prendre au sérieux leurs soucis et leurs craintes, tout en trouvant des solutions. “La division nous nuit à tous”.


Pas plus tard que ce week-end, environ 40.000 personnes ont à nouveau manifesté à Vienne contre le confinement et l’obligation de vaccination annoncée pour février. Les prédécesseurs de Nehammer, Sebastian Kurz et Alexander Schallenberg, avaient pratiquement exclusivement tenté de faire pression pour pousser les sceptiques de la vaccination à se faire injecter.


Nehammer est le cinquième chancelier autrichien depuis 2017.


Nehammer avait été assermenté lundi par le président fédéral Alexander Van der Bellen. L’ancien ministre de l’Intérieur, âgé de 49 ans, succède à Alexander Schallenberg, qui retourne à son poste de ministre des Affaires étrangères après seulement deux mois à la tête du gouvernement. Nehammer est déjà le cinquième chancelier fédéral d’Autriche depuis 2017, à la tête d’une coalition ou d’un gouvernement d’experts. En outre, Hartwig Löger a occupé le poste de chancelier par intérim pendant quelques jours en 2019.


Nehammer est connu pour être un défenseur d’une ligne strictement restrictive en matière d’immigration et avait fait expulser au début de l’année trois élèves bien intégrés vers la Géorgie et l’Arménie malgré les protestations.


Avec le changement à la tête du gouvernement, le cabinet a également été remanié. Ainsi, le poste de ministre des Finances et celui de ministre de l’Éducation ont été réattribués. Le nouveau ministre des Finances est Magnus Brunner, jusqu’ici secrétaire d’État au ministère de l’Environnement. Le ministre de l’Éducation est le recteur d’université Martin Polaschek. Gerhard Karner, membre de l’ÖVP de Basse-Autriche, prend en charge le ministère de l’Intérieur. Ces changements de personnel ont été déclenchés par la démission de Sebastian Kurz en tant que chef de l’ÖVP et son retrait de la vie politique en général.
Le chef de l’ÖVP Nehammer a des vents contraires à craindre dans le confinement.


Nehammer, qui est également le chef désigné de l’ÖVP, prend ses fonctions sous des auspices difficiles. La coalition entre l’ÖVP et les Verts, au pouvoir depuis 2020, repose sur des bases fragiles en raison de nombreux conflits. Même dans la lutte contre la quatrième vague massive de la pandémie de Corona, les partenaires gouvernementaux n’ont pas toujours été d’accord, loin s’en faut. Actuellement, le pays est en situation de lockdown. Le commerce et surtout le tourisme craignent que, contrairement à ce qui a été annoncé jusqu’à présent, les restrictions de sortie soient au moins partiellement prolongées au-delà du 13 décembre.


Van der Bellen a profité de l’occasion pour exhorter le nouveau gouvernement à faire preuve de réalisme en matière de politique de Corona. “Nous ne devrions pas susciter de fausses attentes et ne rien promettre qui s’avérerait intenable par la suite”. Le chef de l’Etat a plaidé pour que l’on verse du “vin pur” à la population. Un sommet Corona entre le gouvernement fédéral et les Länder est prévu mercredi.
La situation politique générale a changé au détriment de l’ÖVP. Il y a quelques mois encore, les conservateurs étaient largement en tête des sondages. Des sondages récents ont montré que le parti social-démocrate SPÖ devance l’ÖVP pour la première fois depuis des années. Les appels de l’opposition à de nouvelles élections se font de plus en plus pressants.

Source : https://www-berliner–zeitung-de.translate.goog/news/oesterreichs-neuer-kanzler-will-weniger-druck-auf-ungeimpfte-li.199110?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr

https://resistance-mondiale.com/le-nouveau-chancelier-autrichien-nehammer-veut-reduire-la-pression-sur-les-personnes-non-vaccinees

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.