Covid-19 : ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernementFace à la montée de la cinquième vague du Covid-19, avec 12.096 patients hospitalisés dont 2 191 en soins critiques, le gouvernement

Face à la montée de la cinquième vague du Covid-19, avec 12.096 patients hospitalisés dont 2 191 en soins critiques, le gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles “mesures de vigilance”. Parmi elle, le renforcement du protocole sanitaire à l’école, ou encore la simplicité de vaccination pour les plus de 65 ans qui se fait sans rendez-vous.

Permettre aux Français de se retrouver pour les fêtes de fin d’année. Face à la montée de la cinquième vague du coronavirus et à l’inquiétude suscitée par le variant Omicron, le gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles restrictions sanitaires afin de “sauver Noël”. Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont donc annoncé de nouvelles “mesures de vigilance” contre cette vague plus haute “que la troisième [vague]”. 

Les plus de 65 pourront se faire vacciner sans rendez-vous

Les Français âgés de 65 ans et plus pourront obtenir une dose de rappel de vaccin contre le Covid sans rendez-vous, “quel que soit le centre” dans lequel ils se rendent, a annoncé le Premier ministre. Afin de tenter de freiner la circulation du virus, nous devons “conserver notre bouclier vaccinal et même l’amplifier et le renforcer”.

Le protocole sanitaire dans les écoles primaires va passer au niveau 3

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi un renforcement du protocole sanitaire à l’école primaire parmi une batterie de mesures pour tenter d’endiguer la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, dont la propagation s’est fortement accélérée chez les moins de douze ans. Le protocole sanitaire sera rehaussé au niveau 3 pour les écoles primaires avec à la clef le port du masque dans les cours d’écoles, la limitation des sports de contact et une nouvelle organisation pour le temps de la cantine “en lien avec les élus locaux”, a-t-il détaillé. “Nous maintiendrons notre politique de dépistage systématique de tous les élèves s’il y a un cas positif dans la classe et de fermeture de la classe au bout de trois cas positifs”, a-t-il ajouté.

Vaccination dès le 15 décembre pour les 5/11 ans les plus fragiles

Par ailleurs, les enfants de 5 à 11 ans à risque pourront se faire vacciner à partir du 15 décembre, comme l’a recommandé la Haute Autorité de santé, tandis que l’ouverture générale à cette classe d’âge sera mise en place “si possible d’ici à la fin de l’année”. 

L’appel à limiter ses interactions sociales

“Jusqu’aux fêtes de fin d’année, on lève le pied, on arrête, on se protège et on protège”, a également lâché Jean Castex. “Beaucoup ont commencé spontanément à le faire. Dans un esprit de responsabilité, cette consigne doit être passée partout. Il faut maintenant la généraliser, y compris dans la sphère privée, qui relève de l’esprit de responsabilité de chacun. Des règles claires seront donc édictées pour tout ce qui concerne le milieu professionnel, y compris pour les cérémonies de vœux de début d’année, et qui devront se faire dans le respect strict des gestes barrières, mais aussi dans les équipements municipaux comme les salles des fêtes”, a-t-il poursuivi.

Un usage plus important du télétravail

“Il faut que sur l’ensemble du territoire, toutes les entreprises qui le peuvent et ne le font pas encore mobilisent le télétravail. La cible doit être deux à trois jours de télétravail par semaine sous réserve, bien sûr, des contraintes liées à l’organisation du travail et de la situation des salariés”, a également déclaré le premier ministre. Pour la fonction publique, le gouvernement autorise jusqu’à trois jours de télétravail par semaine. “Si cela ne fonctionnait pas par la voie de la recommandation, […] nous serions amenés à passer par celle d’une obligation”, prévient Jean Castex.

Fermeture des discothèques

“Seule exception au principe de ne pas restreindre d’activité”, Jean Castex annonce la fermeture des discothèques pour quatre semaines à partir de vendredi. “Nous le faisons parce que le virus circule beaucoup chez les jeunes, même vaccinés, parce que le port du masque est extrêmement difficile dans ces établissements.” Les entreprises concernées seront “ accompagnées économiquement”, “autant que cela sera nécessaire”. Des “concertations sur les conditions de cet accompagnement qui devra s’ajuster à la situation de chaque entreprise” seront engagées dès mardi.

Source : https://www.europe1.fr/politique/covid-19-ce-quil-faut-retenir-des-annonces-du-gouvernement-4080997

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.