La première plainte au monde contre Bill Gates pour le meurtre d’un vaccin a été déposée auprès de la Cour suprême indienne.

ARTICLE TRADUIT DE L ANGLAIS SOUCE D ORIGINE EN BAS DE L ARTICLE …..

Bill Gates et le fondateur de l’Institut du sérum ont été inculpés de meurtre par un tribunal indien pour avoir fait la promotion du vaccin COVID, après qu’un jeune homme de 23 ans serait décédé peu après l’injection.

Par l’association du barreau indien :

Le pétitionnaire demande que le fabricant d’AstraZeneca (Covishield), Bill Gates, son partenaire Adar Poonawalla et d’autres fonctionnaires et dirigeants du gouvernement impliqués dans le meurtre d’un homme de 23 ans qui a perdu la vie à la suite d’une vaccination, soient poursuivis. Le défunt s’était fait vacciner avec le vaccin Covishield parce qu’il croyait à la fausse affirmation selon laquelle le vaccin était totalement sûr et parce que les chemins de fer exigeaient que seules les personnes doublement vaccinées puissent voyager.

Le comité AEFI (Adverse Event Following Immunisation) du gouvernement indien a récemment admis que le décès du Dr Snehal Lunawat était dû aux effets secondaires du vaccin Covishield. Le rapport en question a mis en évidence la fausseté de l’affirmation du Syndicat des Vaccins selon laquelle les vaccins sont totalement sûrs.
Le pétitionnaire a demandé une indemnisation de Rs 1000 crores (134 millions USD) et a demandé une indemnisation provisoire de Rs 100 crores (13,4 millions USD).

L’année dernière, le Serum Institute of India a reçu des fonds de la Fondation Bill & Melinda Gates pour tester le vaccin Covishield en Inde.

« Je tiens à remercier @BillGates, @gatesfoundation, @GaviSeth pour cet important partenariat qui prévoit le partage des risques et la production de 100 millions de doses, offrant un accès équitable à un prix abordable à de nombreux pays dans le monde », a tweeté le PDG de SII, Adar Poonawalla, en août 2020.

@adarpoonawallaI would like to thank @BillGates, @gatesfoundation, @GaviSeth for this key partnership of risk sharing and manufacturing of a 100 million doses, which will also ensure equitable access at an affordable price to many countries around the world. https://bit.ly/33CwY26

Image

L’Autorité indienne pour les événements indésirables post-vaccinaux (AEFI) a admis en octobre que la mort du Dr Snehal Lunawat, médecin de 33 ans, était due à un caillot de sang provoqué par le vaccin Covishield.

Il faut espérer qu’il s’agit de la première d’une longue série de cas juridiques dans lesquels les dangers du vaccin expérimental ARNm-COVID seront examinés et que ceux qui le promeuvent comme « sûr et efficace » seront tenus pour responsables.

SOURCE : REPORT : WORLD’S FIRST VACCINE MURDER CASE AGAINST BILL GATES FILED IN INDIA’S HIGH COURT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.