Karine Lacombe est une menteuse, Checknews le confirme !

Quand va-t-on enfin déposer plainte contre ces mythomanes du covidisme ?

Admin Par Admin4 décembre 2021 in À la uneSanté 038PARTAGES6.7kVUESPartagerTweeterPartager

Le nombre de fois où cette folle furieuse s’est parjurée – cette fois-ci c’est au Sénat – est incalculable ; elle est à côté de Dominique Castagliola, incompétence notoire du covidisme, qui se rend complice de ses mensonges. Vous remarquerez que Karine Lacombe balance des chiffres sans aucune base scientifique, aucune preuve, aucun relevé officiel ! De toute façon, ils ne peuvent plus reculer, ils sont condamnés à mentir pour l’éternité. Ils vont vous trouver des astuces statistiques pour faire dire aux chiffres l’inverse de la réalité observable dans les lits de réanimation, c’est très simple à faire.

@publicsenat« 80% des personnes hopsitalisées pour une infection au covid-19 ne sont pas vaccinées », indique l’infectiologue @LacombeKarine1 « Les 20% des patients vaccinés hospitalisés ont des facteurs de risques et une deuxième dose assez éloignée, de 5 ou 6 mois »







Covid-19 : est-il vrai que 80 % des hospitalisations concernent des non-vaccinés, comme le dit Karine Lacombe ?

Lors d’une intervention devant une commission du Sénat, l’infectiologue a expliqué que «80 % des personnes qui arrivent à l’hôpital avec une Covid-19 ne sont pas vaccinées». Un chiffre aujourd’hui largement caduc.

Question posée par Damien le 1er décembre

Vous nous interrogez, via Twitter, sur une déclaration faite mardi devant le Sénat par Karine Lacombe, infectiologue à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. «Depuis que l’on a accès à la vaccination, le profil [des personnes hospitalisées, ndlr] a profondément changé, explique-t-elle. 80 % des personnes qui arrivent à l’hôpital avec une Covid-19 ne sont pas vaccinées, et ce sont celles majoritairement qui passent en réanimation et qui décèdent. Les 20 % de patients qui sont vaccinés et qui arrivent malgré tout à l’hôpital sont des personnes qui ont des facteurs de risque, en particulier d’autres comorbidités, et surtout qui ont une deuxième dose qui est assez éloignée, en général 5/6 mois, voire plus, de leur nouvelle infection. Donc on voit bien que la vaccination, dans le contexte du Delta, a vraiment bien marché, et d’ailleurs, c’est ce qui a permis […] que nous ne sommes pas submergés.»…Source:Checknews

https://www.lelibrepenseur.org/karine-lacombe-est-une-menteuse-checknews-le-confirme/?fbclid=IwAR30gsqFUa9sT2JByGHUm02evrIRQdrVR-4DvTETnnJT5XLzWUOMR0uo7nI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.