«Nous, élus locaux, demandons l’abandon du passe sanitaire»

FIGAROVOX/TRIBUNE – Ce mardi, l’Assemblée nationale se prononce sur la potentielle prolongation du passe sanitaire. Une centaine d’élus de Haute-Savoie décrivent les conséquences sociales du dispositif dans leur territoire et militent pour son abandon.

Plus que personne, nous connaissons les effets terribles et dévastateurs de la Covid-19. C’est nous, accompagnés des pompes funèbres, qui avons scellé par des cachets de cire rouge les cercueils des premières victimes de la pandémie, inhumées dans nos cimetières municipaux. C’est nous, une fois encore, qui avons soutenu les familles et les proches des malades décédés. C’est avec nos conseils municipaux, nos agents communaux, nos associations, dans nos infrastructures que nous avons organisé massivement les premiers centres de dépistage et de vaccination, les ateliers de confection de masques. Certains d’entre nous ont même approvisionné les professionnels de santé.

Depuis le début de la crise, nous sommes sur le front, sans angélisme ni utopie. Nous connaissons le prix humain et économique de cette pandémie. Nous pouvons donc témoigner ici, que si notre pays a pu traverser cette épreuve sans précédent, ce n’est que par l’unité et la concorde entre la population et ses élus.

Hier, nos policiers municipaux ne pouvaient pas contrôler une identité dans la rue, aujourd’hui vigiles ou bénévoles d’associations sont contraints de mettre en œuvre des barrages filtrants à l’entrée d’un gymnase ou d’un centre commercial.

Signataires de la tribune

Pourtant, chaque jour, dans nos communes de Haute-Savoie, qu’elles soient grandes ou petites, rurales ou urbaines, nous constatons peu à peu la division s’immiscer. Nous voyons les couples que nous avons unis se déchirer. Nous assistons à l’éclatement d’associations centenaires. Aux refus gênés d’accueillir des clients par des restaurateurs déjà au bord de la rupture financière.

Plus globalement, nous voyons la politique s’immiscer là où elle n’avait pas sa place jusqu’alors. Les pro et anti, que ce soit sur le sujet du passe ou du vaccin, se retrouvent subitement en opposition, là où ils vivaient paisiblement en harmonie. Les contrôles permanents sont autant de rappels, de coups de couteau, dans cette plaie de discorde. Ils sont effectués par des hommes et femmes qui n’en ont pas la vocation et qui subissent eux-mêmes de devoir se substituer à ce qui, jadis, était le pré carré des compétences régaliennes. Hier, nos policiers municipaux ne pouvaient pas contrôler une identité dans la rue, aujourd’hui vigiles ou bénévoles d’associations sont contraints de mettre en œuvre des barrages filtrants à l’entrée d’un gymnase ou d’un centre commercial.

À cette implosion sociétale sans précédent, nous voyons nos services publics, déjà fragiles, subir de plein fouet les suspensions d’agents. Les lits déjà trop peu nombreux de nos EHPAD se ferment les uns après les autres, à la suite de suspensions de soignants. Les mêmes, qu’hier encore, nous applaudissions tous le soir venu. Laissant ainsi, autant de familles dans l’embarras et les plus fragiles d’entre nous, nos seniors, dans des situations inacceptables. Nous constatons, aussi, le retour contraint de personnes en situation de handicap, qui ne peuvent rester dans leurs centres spécialisés, faute de personnel. Les pharmacies de nos villages se retrouvent contraintes à réduire leurs amplitudes horaires faute de personnel vacciné. Nos centres de secours, déjà en tension perpétuelle, doivent se réorganiser et faire face au refus de pompiers déjà volontaires à se faire vacciner.

Plus largement, le passe, mis en œuvre dans un manque de concertation certain, est générateur d’une incompréhension grandissante. Ce dispositif, à géométrie variable, crée un imbroglio des plus total. Une école de musique, si elle est portée par une collectivité en est exemptée, mais si dans la commune voisine elle est sous forme associative, le passe s’applique. Un groupe de musiciens professionnels n’a pas besoin du précieux sésame pour répéter, quand il est dans le même temps imposé aux amateurs. Les enfants des collèges jouent ensemble au basket sans passe, mais le soir venu, dans le même gymnase, avec les mêmes enfants et cette fois dans le cadre associatif, le passe s’applique. Il est obligatoire dans les trains, mais pas les métros, dans les musées, mais pas les écoles, les exemples sont nombreux… Générant ainsi autant de frustrations doublées d’un sentiment profond d’injustice, dont nous sommes malgré nous les réceptacles.

Le passe sanitaire est à l’origine de cette fracture sans précédent de notre société. Nous en sommes les témoins privilégiés, quand le cadre légal ne nous oblige pas à en être les acteurs malgré nous. Cette crise de la Covid-19 est doublée d’une crise de gouvernance. La gestion de la pandémie, faute d’une vision claire et pérenne, fait porter et appliquer aux acteurs de terrain la mise en œuvre d’une obligation vaccinale qui ne dit pas son nom. Sans avoir à émettre ici un jugement sur cette stratégie qui nous dépasse, nous constatons chaque jour ses limites.

La mise en place généralisée du passe est une démonstration parfaite de la citation de Julio Cortazar, « La lâcheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu’on refuse ». En l’occurrence, les maires, les présidents d’associations, les petits patrons.

Signataires de la tribune

La mise en place généralisée du passe est une démonstration parfaite de la citation de Julio Cortazar, «La lâcheté tend à projeter sur les autres la responsabilité qu’on refuse». En l’occurrence, les maires, les présidents d’associations, les petits patrons. C’est au dernier échelon, le plus fragile de toute la construction du système républicain et sociétal, qu’il incombe, une fois encore, la plus basse des besognes.

La parole politique, pour nous élus des territoires de France, chaque jour au contact de notre population, a encore un sens et une valeur impérieuse. C’est le fondement de ce qui nous lie à nos concitoyens, c’est grâce à cette sincérité que nous sommes les élus préférés des Français. En avril, Emmanuel Macron déclarait en parlant du passe : «Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis». Aujourd’hui, alors que l’immunité vaccinale collective tant vantée (deux tiers de la population) est atteinte, il est temps de mettre en cohérence le dispositif et les propos passés du Président de la République. C’est à ce prix qu’il sera possible de redonner confiance aux Français, de reconnaître les efforts monumentaux concédés et qui, aujourd’hui, portent leurs fruits.

Après la pandémie viendra le temps de la reconstruction, peut-être comme l’annoncent de nombreux observateurs, le temps de la récession, aussi. Ce n’est que dans l’unité, le dialogue et la sérénité, que peuvent l’appréhender les Français. Il est temps de faire confiance à notre population, de lui reconnaître sa liberté et sa responsabilité. Il est temps d’extraire du quotidien déjà lourd de nos concitoyens, la discorde créée par ce dispositif, d’ôter des frêles épaules de ceux qui n’ont rien demandé, un contrôle qu’ils n’ont pas à assumer à leur niveau. Il est pour nous, élus locaux, le temps d’abandonner le contrôle du passe sanitaire de la vie quotidienne des Français.

Signataires

Loïc HERVÉ, Sénateur de la Haute-Savoie

Sylviane NOËL, Sénatrice de la Haute-Savoie

Cyril PELLEVAT, Sénateur de la Haute-Savoie

Catherine PACORET, Conseillère Régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes

Antoine VALENTIN, Maire de Saint-Jeoire (Auteur)

Sabrina ANCEL, Maire de Saint-Jean-de-Tholome

Boris AVOUAC, Maire Saint-Laurent

Charlotte BOETTNER, Maire de Villy-le-Pelloux

Jean-François BOSSON, Maire de Saint-André-de-Boëge

Xavier BRAND, Maire de Vovray-en-Bornes

Pierre CHAUTEMPS, Maire de Burdignin

Sandrine DETURCHE, Maire de Massongy

Gabriel DOUBLET, Maire de Saint-Cergues

Bruno FOREL, Maire de Fillinges

Barthélémy GONZALEZ, Maire de Faucigny

Véronique LE CAUCHOIS, Maire de Saint-Julien-en-Genevois

Julian MARTINEZ, Maire de Copponex

Christine MÉGEVAND, Maire de Saint-Blaise

Joël MUGNIER, Maire de Thusy

Luc PATOIS, Maire de Marcellaz

Marie-Pierre PERNAT, Maire du Reposoir

Pascal POCHAT-BARON, Maire de Viuz-en-Sallaz

Éric ROSAY, Maire de Dingy-en-Vuache

Christophe SOGEON, Maire de Ballaison

Gil THOMAS, Maire de Cervens

Chantal VANNSON, Maire de Marnaz

Laetitia VENNER, Maire de Loisin

Anne-Cécile VIOLLAND, Maire de Neuvecelle

Frank ACCARDO, Adjoint au Maire de Saint-Jeoire-en Faucigny

Ronan AMSALEM, Adjoint au Maire de Viry

Alexis ANTHOINE, Adjoint au Maire de la Rivière-Enverse

Claude ANTONIELLO, Adjoint au Maire de Cruseilles

Maryse BOCHATON, Adjointe au Maire de Viuz-en-Sallaz

Christophe BONNAMOUR, Adjoint au Mairede Saint-Julien-en-Genevois

PascalBOUVET, Adjoint au Maire de Fillinges

Jean-Pierre CHENEVAL, Adjoint au Maire de Viuz-en-Sallaz

Claude COLLOMB-PATTON, Adjoint au Maire de Thônes

Loreleï DUPONT, Adjointe au Maire de Viry

Julien DUSSAIX, Adjoint au Maire de Scionzier

Clarisse FAURE, Adjointe au Maire de Copponex

Isabelle FURGET, Adjointe au Maire de Villy-le-Pelloux

Leon GAVILLET, Adjoint au Maire de Marcellaz

Frédéric GERDIL, Adjoint au Maire d’Excenevex

Corinne GRILLET, Adjointe au Maire de Viuz-en-Sallaz

Liliane GRONDIN, Adjointe au Maire de Saint-Jeoire

Emily GROPPI, Adjointe au Maire de Thonon-les-Bains

Gianni GUERINI, Adjoint au Maire de La Muraz

Regis LAMURE, Adjoint au Maire de Monnetier-Mornex

Franz LEBAY, Adjoint au Maire de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Élisabeth LEGER, Adjointe au Maire de Villy-le-Pelloux

Claude MARIOTTI, Adjoint au Maire de Saint-Jean-de-Tholome

Philippe MERMIN, Adjoint au Maire de Bons-en-Chablais

Annie NAVILLE, Adjointe au Maire de Marcellaz

Caroline NIGEN, Adjointe au Maire de Scionzier

Pascale PELLIER, Adjointe au Maire de Vetraz-Monthoux

Antoine PEREZ RAMOS, Adjoint au Maire de Veigy-Foncenex

Alain PERRET, Adjoint au Maire de Marcellaz

Laetitia PERROQUIN, Adjointe au Maire de La Balme-de-Sillingy

Carole PETIT, Adjointe au Maire de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Laëtitia SECCO, Adjointe au Maire de Viuz-en-Sallaz

Michèle SECRET, Adjointe au Maire de Viry

Fabien VASSALLI, Adjoint au Maire de Loisin

Jocelyne VELAT, Adjointe au Maire d’Onnion

Gérald VIGNY, Adjoint au Maire de Viuz-en-Sallaz

David ZAMOFING, Adjoint au Maire d’Archamps

François AMOUDRUZ, Conseiller Municipal de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Edith BASTARD, Conseillère Municipale de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Jacques BASTARD, Conseiller Municipal de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Astrid BAUD-ROCHE, Conseillère Municipale de Thonon-les-Bains

Thierry BETHAZ, Conseiller Municipal de La Roche-sur-Foron

Lisette BONNAZ, Conseillère Municipale de Neuvecelle

Sophie BIOLLUZ, Conseillère Municipale de Reignier-Esery

Ludovic BOURGEAUX, Conseiller Municipal de Poisy

Patrick CARON, Conseiller Municipal de Faucigny

Jean Pierre CAUQUOZ, Conseiller Municipal d’Allonzier-la-Caille

Pierrine CHIAVARO, Conseillère Municipale de Marnaz

David CLERC, Conseiller Municipal de La Muraz

Véronique COTTON, Conseillère Municipale de Saint-Pierre-en-Faucigny

Isabelle DE SCHEPPER, Conseillère Municipale de Saint-Jeoire-en-Faucigny

Doris DEPLAIX, Conseillère Municipale de Sevrier

Alexis DUBOULOZ, Conseiller Municipal de Monnetier-Mornex

Beatrice DUCLOZ, Conseillère Municipale de Giez

Aurélie DUMONT, Conseillère Municipale de Marcellaz

Hélène DUVILLARD, Conseillère Municipale de Burdignin

Stève FATTIER, Conseiller Municipal de Machilly

Ludovic FAVRE, Conseiller Municipal de Menthon-Saint-Bernard

Christophe GAILLARD, Conseiller Municipal de Vovray-en-Bornes

Benjamin GERNAIS, Conseiller Municipal de Viuz-en-sallaz

Laurent GEVAUX, Conseiller Municipal du Bouchet-Mont-Charvin

Jessica GOLAZ, Conseillère Municipale de La Balme-de-Sillingy

Marie-Jo GUIGNARD-DETRUCHE, Conseillère Municipale de Thonon-les-Bains

Guillaume HAASE, Conseiller Municipal de Fillinges

Josée HANNA, Conseillère Municipale de Saint-Julien-en-Genevois

Cécilia HORCKMANS, Conseillère Municipale d’Allonzier-la-Caille

Fabrice LA ROSA, Conseiller Municipal de Machilly

Jean-Charles LACROIX, Conseiller Municipal de Draillant

Benoit LACROIX, Conseiller Municipal de Draillant

Jean-Philippe LANSARD, Conseiller Municipal de Saint-Pierre-en-Faucigny

Louis LAPRAZ, Conseiller Municipal de Chevrier

Magali LAVERRIERE, Conseillère Municipale de Viuz-en-Sallaz

Anthony LAVERRIERE, Conseiller Municipal de Marcellaz

Patricia LIVESI, Conseillère Municipale de Machilly

Jérôme MANIGUET, Conseiller Municipal de Vovray-en-Bornes

Aurélie MARECHAL, Conseillère Municipale de Saint-Laurent

Frederic MARMOUX, Conseiller Municipal de La chapelle Rambaud

Alain MATTANA, Conseiller Municipal de Viry

Gérard MILESI, Conseiller Municipal de Viuz-en-Sallaz

Valérie MILLERET, Conseillère Municipale de Marcellaz

Monique MOENNE, Conseillère Municipale de Viuz-en-Sallaz

Jean-Baptiste MOLLIAT, Conseiller Municipal de Mégevette

Odile MONTANT, Conseillère Municipale de Vovray-en-Bornes

David MOREL, Conseiller Municipal de Saint-Jean-de-Tholome

Chantal NANCHE, Conseillère Municipale de Villy-le-Pelloux

Sandrine NICOUD, Conseillère Municipale Saint-Jeoire-en-Faucigny

Charlotte PASSETEMPS, Conseillère Municipale de La Balme-de-Sillingy

Bénédicte PINEL, Conseillère Municipale de Saint-Sylvestre

Elodie POLLET, Conseillère Municipale de Saint-Laurent

Emmanuel REY, Conseiller Municipal de Bellevaux

Elise RIONDEL, Conseillère municipale de Nangy

Lena SAFONOVA, Conseillère Municipale de Saint-Julien-en-Genevois

Patrice SUBLET, Conseiller Municipal de Villy-le-Pelloux

Jean-Philippe THEVENOD, Conseiller Municipal de Burdignin

Marie VEDRINE, Conseillère Municipale de Saint-Laurent

Denis WOLF, Conseiller Municipal de Vovray-en-Bornes

Mokrane YACEF, Conseiller Municipal de Loisin

Article original : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/nous-elus-locaux-demandons-l-abandon-du-passe-sanitaire-20211019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.