Ensemble sanctionnons le Groupe Canal+ et M. Blachier

Ce vendredi 15 octobre, Martin Blachier a balancé dans « L’Heure des Pros » sur CNews : «Il y a des événements indésirables graves avec les vaccins. Ceux qui sont déclarés sont bien moins importants que le nombre de cas qui existe réellement. En pharmacovigilance, il y a un rapport de 1 à 10 voir de 1 à 100 ! » Maître X salue « ce progrès vers un peu plus de transparence » mais considère que la suite des déclarations de l’épidémiologiste constitue une « fake news » au sens de l’article 27 de la loi sur la liberté de la presse. L’avocat, bien connu de nos lecteurs, nous invite à saisir le service communication du Groupe Canal+, propriétaire de CNews!

Mode d’emploi de l’action :

. Télécharger la vidéo jointe à ce post

. Préparer un mail que vous enverrez à l’adresse servicecommunication@canal-plus.com

. Mettre en titre du mail : Intervention de M. Blachier sur les effets secondaires – Mise en demeure

. Copier/coller dans le mail le texte ci-dessous

. Puis ajouter votre nom à la fin au moment de signer

. Envoyer par mail avec demande d’accusé de réception

Messieurs,

En date du 15 octobre 2021, après que M. PRAUD ait (enfin) appelé le public à témoigner des importants effets secondaires des injections thérapeutiques en phase de test, M. BLACHIER s’est exprimé en reconnaissant successivement :

  • Qu’il y avait des effets secondaires au vaccin
  • Que certains de ces effets pouvaient être graves, M. BLACHIER citant à titre d’exemple les myocardites, péricardites et paralysies de Bells (la liste des effets secondaires souvent graves est en réalité, comme M. BLACHIER ne peut l’ignorer, bien plus longue).
  • Et qu’il était admis en médecine que seule une partie des effets sont déclarés.

Si je salue ce progrès vers un peu plus de transparence, il faut toutefois remarquer que l’information donnée ensuite par M. BLACHIER est incontestablement une “fake news” au sens de l’article 27 de la loi sur la liberté de la presse.

En effet, il affirme avec assurance qu’il y aurait à ce jour “peut-être une dizaine de décès dans les rapports de l’ANSM”, ce qui relève du mensonge le plus éhonté, alors que M. BLACHIER ne peut ignorer les chiffres réels mis en évidence par :

  • l’agence européenne du médicament
  • l’ANSM
  • et, pour le continent américain, le système VAERS.

Prenons, à titre d’exemple, et tout en insistant sur le fait qu’il ne s’agit que d’une vue partielle, les derniers rapports du site officiel de l’ANSM, dont voici les liens :

Ces données peuvent être synthétisées comme suit

  • Période: 28 mai 2021 au 1er juillet 2021 – Vaccin: PFIZER – Nombre de centres de pharmacovigilance concernés: 4 (Bordeaux, Marseille, Toulouse, Strasbourg) sur les 33 qui existent – Nombre de décès: 761 !!!!
  • Période: 28 mai 2021 au 1er juillet 2021 – Vaccin: Moderna – Nombre de centres de pharmacovigilance concernés: 22 (Lille, Besançon) sur les 33 qui existent – Nombre de décès: 44
  • Période: 4 juin au 8 juillet – Vaccin: Astrazeneca – Nombre de centres de pharmacovigilance concernés: 2 (Amiens, Rouen) sur les 33 qui existent – Nombre de décès: 170
  • Période: 4 juin 2021 au 8 juillet 2021 – Vaccin: Janssen – Nombre de centres de pharmacovigilance concernés: 2 (Grenoble et Lyon) sur les 33 qui existent) – Nombre de décès: 7

Notez que ce récapitulatif ne concerne que quelques-uns des 33 centres de pharmacovigilance qui existent en France. En votre qualité de journaliste, je ne doute pas que vous aurez à coeur d’aller vérifier les informations données.

Elle ne concerne également qu’une période très courte (environ 1 mois).

Les décès cumulés sur ces seuls centres de pharmacovigilance et pour cette seule période d’environ un mois se montent déjà à 982 !

À combien, d’après vous, se monte le nombre des décès depuis janvier, tous vaccins et tous centres de pharmacovigilance réunis ? Ensuite à combien cela correspond-il en réalité si l’on tient compte de ce que tous les décès ne sont pas déclarés aux centres de pharmacovigilance ?

Compte tenu de l’importance et des conséquences possibles de cette information délibérément erronée, j’exige donc, à l’avenir, que les informations diffusées par votre site soient conformes à la vérité. Si vos intervenants – même lorsqu’ils semblent avoir accès de façon permanente à vos antennes, comme c’est le cas de M. Blachier – se permettent une telle désinformation, c’est à vous d’effectuer les vérifications nécessaires.

À défaut d’entendre à l’avenir des informations conformes à la réalité, j’envisagerai – ainsi que l’ensemble des autres spectateurs et internautes qui visionnent vos émissions – d’introduire une action en justice sur les fondements suivants :

Vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Messieurs, à l’expression de mes salutations consternées.

Ensemble sanctionnons le Groupe Canal+ et M. Blachier

Ensemble sanctionnons le Groupe Canal+ et M. Blachier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.