Une infirmière de Martinique pousse un coup de gueule contre la répression et l’obligation vaccinale.

” Aujourd’hui on nous considère comme des criminelles, comme des malfrats, Et nous ne l’acceptons pas, nous sommes l’hôpital public, c’est du jamais vu, ils gazent les gens dans un hôpital, dans un hôpital ils arrêtent des gens, ils plaquent des soignants au sol, nous ne pouvons pas accepter ça, notre combat est légitime, et nous disons que nous sommes contre l’obligation vaccinale et contre le Pass sanitaire !! “

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.