Exigeons le bulletin de santé du salarié Macron

Interrogé par un quotidien spécialisé, durant sa campagne, le candidat Macron revendiquait le droit au secret médical, ne s’engageant pas à publier un bulletin annuel. La santé d’un président de la République française demeurait un sujet sensible, entre vie privée et publique, entre droit à l’information et respect du secret médical. Mais c’était avant…

La loi d’extension du passe sanitaire, du 5 août 2021, ayant chamboulé le Code du travail et supprimé le secret médical, il nous incombe de nous préoccuper de l’état de santé de nos salariés, donc, tout d’abord, de faire expertiser celui de Manu.

Ayant autorisé le moindre vigile à contrôler nos données de santé, il serait donc logique que nous, ses employeurs, exigions la vérification de ses organes vitaux et de ses capacités mentales.

Le pouvoir, ça use. Très agité des méninges, appréciant beaucoup la poudre de perlinpimpim, il est de notre devoir de tester le bon fonctionnement sanitaire du salarié Manu.

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière étant réputé pour ses recherches en neurologie, il serait souhaitable qu’il s’y fasse examiner, ainsi qu’à l’hôpital Saint-Anne, acteur majeur des maladies mentales et du système nerveux central.

Il en va de même pour certains ministres.

Castex, se montrant très agité du menton et du mouvement, nous préoccupe beaucoup.

Le psittacé Attal, toujours anormalement tressautant,  ne serait-il pas victime, malgré son jeune âge, d’une atteinte neurologique précoce ?

Le regard trop souvent fixe, l’invective trop rapide, se dénudant facilement en public, Véran présente nombre de troubles cliniques très préoccupants…

N’ayant qu’une lettre pour patronyme, Cédric O ne croit plus qu’aux valeurs du numérique, mettant sans cesse en place des systèmes pour avoir enfin une identité numérique remplaçant son nom… il est urgent de vérifier que cette obsession, ce Toc, n’entrave pas ses capacités jusqu’à la schizophrénie.

Est-il normal que, la quarantaine passée, Emmanuelle Wargon et Marlène Schiappa n’aient toujours pas compris le fonctionnement d’une brosse à cheveux ?

Quand Blanquer a voulu jouer à la marelle dans une cour d’école, cela s’avéra très éprouvant pour lui. Pour nous rassurer, Jean-Michel, 56 ans, devrait nous livrer les résultats de son dernier check up.

Si le salarié Manu venait à disparaître, ce serait au président du Sénat d’assurer l’intérim. Gérard Larcher, 72 ans, est-il en capacité de le faire ?

Obèse, rougeaud, nous sommes fort inquiets pour sa tension, ses triglycérides, son cholestérol…

Il serait donc bienvenu de nous rassurer, en nous présentant, dans les meilleurs délais, un certificat médical attestant de son excellente santé, malgré les apparences…

Pour des raisons à peu près similaires, nous nous soucions de Dupond-Moretti, lequel fume, en plus…

Voilà plus de quatre ans que Bruno Lemaire, 52 ans, se trompe constamment de chiffres ; il en minimise certains, en augmente d’autres… il est des cas d’Alzheimer chez des sujets bien plus jeunes que la moyenne et il lui faut absolument passer quelques tests afin de nous rassurer.

Après publication, sous 72 h, de l’ensemble ces documents sur le site du gouvernement, s’il s’avérait que certains d’entre de nos employés ministres n’étaient pas vaccinés, ou disposaient de passe sanitaire de connivence, il nous revient de les contraindre, à la Macron, à cette génothérapie efficace, non dangereuse, altruiste, citoyenne, qui leur offrira tout le bonheur bienveillant du monde d’après… À défaut, il nous faudra immédiatement les mettre à pied, sans solde, jusqu’à la première injection, avec interdiction conséquente de bars, de cinémas, de restos, d’expos…

Enfin, nous devons demander la mise à la retraite immédiate de Roselyne Bachelot, 74 ans, Jean-Yves Le Drian, 74 ans, Jacqueline Gourault, 70 ans, se déplaçant très difficilement… Il est scandaleux de faire travailler des septuagénaires. Selon ce qui pourrait advenir, notre responsabilité d’employeurs pourrait être mise en cause.

Mitrophane Crapoussin

https://ripostelaique.com/exigeons-le-bulletin-de-sante-du-salarie-macron.html

3 commentaires sur « Exigeons le bulletin de santé du salarié Macron »

  1. A 19 h 40, je prends le temps de lire ce magnifique article… Bravo à vous, Anne pour la qualité de cette Ecriture et dont je partage, INTEGRALEMENT, le contenu… !
    Pour nos chers « zélus », il faut penser à leur acheter des couches… Oh, grande sotte, que je suis…, ils en détiennent UNE et elle n’est pas des moindres… !

    Bien à vous.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Anne,
    Le site que vous évoquez est très intéressant… La caricature et l’humour nous aideront à dépasser les comportements de ces véreux spécimens…
    Courage à NOUS TOUS…
    Bien à vous.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.