Le 17 août dernier, dans une émission télévisée d’Afriquemediatv, le Président du Nouveau Mouvement Populaire du Cameroun, Monsieur Banda Kani, s’est courageusement élevé contre les pratiques d’Emmanuel Macron et les privations de liberté que subissaient de ce fait les Français. Il a bien voulu nous accorder cette interview exclusive afin d’apporter son soutien au peuple de France.

« Les méthodes employées par Emmanuel Macron, une fois les apparences ôtées, ne diffèrent en rien de celles employées par Hitler »

Le 17 août dernier, dans une émission télévisée d’Afriquemediatv, le Président du Nouveau Mouvement Populaire du Cameroun, Monsieur Banda Kani, s’est courageusement élevé contre les pratiques d’Emmanuel Macron et les privations de liberté que subissaient de ce fait les Français. Il a bien voulu nous accorder cette interview exclusive afin d’apporter son soutien au peuple de France.

https://gloria.tv/share/9UStC8LhXyjH4tHXc2jmpRXhT/

Monsieur le Président, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je suis le Président national du Nouveau Mouvement Populaire (NMP), qui est un parti politique légalisé au Cameroun, d’orientation nationaliste, panafricaniste et internationaliste. Je suis aussi consultant sénior aux plateformes panafricanistes Afrique-Média TV et DBS TV. Je suis pionnier du renouveau panafricaniste sur tout le continent africain, enclenché depuis dix ans et porté par Afrique-Média TV et relayé par DBS TV. Depuis plus de 30 ans, j’ai été en première ligne dans tous les combats sociopolitiques qui ont permis de faire avancer le Cameroun.

Le Nouveau Mouvement Populaire à la pointe des avancées démocratiques au Cameroun

Que représente le Nouveau Mouvement Populaire, dont vous êtes le président, à ce jour en terme de nombre d’adhérents, de politique et d’impact sur la politique de votre gouvernement ?
Nous comptons des centaines de milliers d’adhérents à travers le monde.
Le NMP est l’héritier de toute l’action politique et civile que nous avons menée durant les 20 ans qui ont préludé à sa création, que ce soit en matière de démocratisation, de consolidation de la souveraineté nationale, de promotion des droits des catégories populaires de notre pays, ou de lutte pour la promotion des libertés, dans un contexte où l’on risquait sa vie à embrasser ces causes.

Par conséquent, les avancées en termes de démocratie au Cameroun, la reconnaissance officielle des catégories sociales considérées comme marginales à l’exemple des bendskineurs, la remise en cause des options publiques en matière de privatisations, ce qui a amené l’État à revoir un peu sa copie en la matière comme cela a été le cas sur la question de l’énergie et du Port autonome de Douala, l’avènement du Code pénal au Cameroun suite au combat que nous avons mené pour les libertés dans le cadre de l’affaire dite « des neuf disparus de Bépanda », et enfin, le basculement des mentalités politiques dans le cadre du combat panafricaniste et de l’appropriation populaire des enjeux géopolitiques mondiaux. Tout ce qui a chamboulé les relations entre les populations et les États, tout ce qui peut être qualifié d’avancées politiques depuis vingt ans au Cameroun en particulier et depuis dix ans en Afrique en général, porte la marque de notre parti.

Le peuple français soumis à une dictature sanitaire au service du mondialisme

Dans une émission télévisée d’afriquemediatv, le 17 août dernier, vous avez déclaré « apporter tout votre soutien au peuple de France qui manifeste dans les rues, depuis presque un mois déjà, par centaine de milliers, afin de réclamer la LIBERTÉ ». Qu’est-ce qui vous a motivé à venir au secours des Français ?
Comme je l’ai dit plus haut, le NMP est un mouvement d’orientation internationaliste et universaliste au sens noble du mot. C’est-à-dire, par-delà la diversité des peuples. Pour nous, le panafricanisme du XXIe siècle ne peut pas s’accomplir s’il n’a pas à cœur l’enjeu de la sauvegarde de l’espèce humaine. De ce fait, nous ne pouvons pas être indifférents au sort du peuple français.

D’un point de vue historique, le NMP, Parti de la continuité upéciste au Cameroun, ne peut pas oublier la dette historique qu’il a envers des Français comme MM. Gaston Donnat, Soulier, Lalaurie, communistes et syndicalistes, qui ont apporté une contribution décisive à l’émergence de la seconde génération du nationalisme camerounais que l’UPC va incarner dans les années qui ont précédé l’indépendance du Cameroun. Puis, il y a des traditions progressistes très enracinées dans votre pays, la France, je fais allusion au progressisme populaire (qui n’a rien à voir avec le progressisme macronien) manifesté dans les luttes syndicales, associatives et les choix idéologiques de certains partis. Oui, il y a en France des acquis historiques en termes de lutte progressiste qui nous obligent à nous intéresser profondément à ce qui se passe dans votre pays sans préjudice de l’incidence de l’impérialisme de l’État français en Afrique.

De ce point de vue, de par la position géopolitique de la France dans le Monde, nous ne pouvons pas être indifférents à la tentative mondialiste qui se déploie dans votre pays à l’heure actuelle, consistant à soumettre définitivement le peuple français à une « dictature sanitaire, prélude à l’instauration d’un gouvernement mondial ».

Nous sommes en face d’un global-socialisme

Selon vous, le passe sanitaire mis en place en France est un moyen de décourager, angoisser, déprimer le peuple, pour le rendre plus « obéissant » aux ordres du pouvoir ?
Le passe sanitaire participe de ce que nous appelons au NMP, « l’ingénierie néonazie de contrôle politique au niveau global ». Plus que de décourager, d’angoisser, de déprimer le peuple, il est question d’intervertir les termes historiques du débat politique et de les remplacer par une nouvelle contradiction politique radicale : celle qui opposera désormais les vaccinés aux non vaccinés dans le but de créer une nouvelle guerre civile qui permettra aux mondialistes français de pêcher en eaux troubles et ceci, dans la pure tradition de la criminalité politique et géopolitique telle que l’histoire des deux dernières guerres mondiales avec la montée du nazisme, pour ne citer que ces cas, nous aura appris.

Il ne faut pas se faire d’illusions, nous sommes en face d’un global-socialisme (qu’il faut mettre en parallèle avec le national-socialisme du Führer allemand Adolf Hitler) qui reprend à son compte, sous des modalités nouvelles, la technologie politico-militaire nazie d’Adolf Hitler pour instaurer une dictature techno-pandémique à visée néo-malthusianiste. Pour le reste, tout le narratif officiel sur la supposée quatrième révolution industrielle, sur le messianisme de l’intelligence artificielle, sur le miraculisme de la 5G, bref ce « meilleur des mondes » possibles que l’on nous vend, relève d’une propagande criminelle de type global que chacun devrait rejeter de toutes ses forces.

Donc, les passes sanitaire, les QR codes, les états d’urgences, les confinements partiels et généraux, les interdictions de rassemblements, les check points, les autorisations préalables ou spéciales sont le visage concret de cette dérive néo-nazie qui s’est emparée de la politique à l’échelle mondiale. Elle appelle une riposte radicale des peuples et Nations du monde entier qui auront compris le véritable enjeu de la liberté en ce début de XXIe siècle : la promotion et la défense des libertés individuelles et collectives, la préservation des souverainetés nationales, la sauvegarde de l’espèce humaine en l’état, tout ce qui passe par le rejet radical des expérimentations hasardeuses et faustiennes du type Loi bioéthique, homme augmenté, fusion de l’homme et de l’ordinateur bref des fanfaronnades de mondialistes totalement déshumanisés.

Le peuple français est écrasé par un illuminé

Vous avez notamment déclaré que le peuple français était « martyrisé, écrasé, par un illuminé qui est arrivé au pouvoir par la volonté de monsieur Attali, c’est-à-dire du gang mondial ». Pourriez-vous développer le sujet pour éclairer nos lecteurs ?
Que le peuple français soit martyrisé, écrasé, est un fait attesté par les morts du Covid, les séniors liquidés par les deux décrets sur le Rivotril, les hôpitaux transformés en mouroirs par la volonté politique de M. Macron, le personnel soignant déprimé, découragé et traumatisé par les mesures « jupitériennes » de M. Macron, bref c’est l’ensemble du peuple français qui a été plongé dans une détresse et une misère psychologique et morale sans précédent. Alors qu’en même temps, on a pu observer un enrichissement hallucinant des multinationales liées à Big Pharma, à Big Tech, et une accélération de l’implantation de la 5G dans votre pays.

Qui peut croire que ce soit le fait du hasard ?
Que le peuple français soit écrasé par un illuminé, c’est un fait qui ressort de la démarche politique propre à M. Macron, qui est marquée par une arrogance et un égocentrisme sans précédent. L’idée que M. Macron se fait du pouvoir, la manière dont il vend l’intelligence artificielle au Monde, prouve qu’il est porté par une étrange illumination.

Qu’il soit arrivé au pouvoir par la volonté de Jacques Attali, c’est ce dernier qui l’a dit et ne cesse de le dire. Que M. Attali œuvre pour ce que l’on est en droit de désigner comme étant un « gang mondial » est prouvé par l’imposition forcenée des politiques d’austérité menées depuis plus de vingt ans, l’organisation des cycles de spéculations financières qui s’achèvent par l’explosion des bulles qui enrichissent toujours les mêmes, c’est-à-dire les classes sociales globalisées tout en appauvrissant les mêmes, les peuples ; c’est ce que prouve le fait que les passifs liés à ces cycles spéculatifs sont transférés aux États pendant que les profits et les gains tombent dans l’escarcelle des classes globalisées, organisatrices et planificatrices desdites bulles. Quand on sait qu’à cette criminalité géoéconomique correspond une criminalité géopolitique telle que l’ont révélée les câbles de Wikileaks et l’affaire Edward Snowden pour ne citer que ces deux cas, telle que cela s’est illustrée dans les évènements de l’Irak, de la Syrie, de la Libye, de la Côte d’Ivoire, du Sahel et enfin dans le sillage de la soi-disant pandémie du Covid-19. Quand on connaît la nature et la structure des forces socio-politiques qui sont à l’origine de ces crimes, le qualificatif de « gang » est insuffisant pour les désigner.

Les mondialistes comme Macron ne peuvent qu’être des déréglés mentaux

Vous avez également affirmé qu’Emmanuel Macron était devenu fou. Comment en êtes-vous arrivé à cette conclusion ?
De façon plus générale, les mondialistes dans leur ensemble, au regard de ce qu’ils projettent pour l’humanité, ne peuvent qu’être des déréglés mentaux. M. Macron étant un mondialiste pur et dur, a déclaré que « la bête de l’évènement » était là. Que comprenez-vous à une telle affirmation ?
La tradition chrétienne nous renseigne suffisamment sur ce qu’il faut entendre par la « bête de l’évènement», lorsqu’un chef d’État déclare avec assurance et sur un mode jubilatoire que la « bête de l’évènement » est déjà là, n’est-on pas en droit de s’interroger sur sa santé mentale ? Et lorsque vous y ajoutez les mensonges éhontés qu’il aligne l’un après l’autre dans le cadre d’une stratégie de traumatisation des Français, êtes-vous surpris que nous soyons arrivés à la conclusion que vous avez évoquée tout à l’heure ?

La disparition de la liberté, partout sur terre, est l’essence du projet mondialiste

Selon vous, où est le camp de la liberté ?
Jusqu’au déclenchement de la soi-disant pandémie du coronavirus, le camp de la liberté était désigné plus ou moins abusivement comme celui appartenant à l’Occident en général et à la France en particulier.
À la faveur de cette pseudo-pandémie du coronavirus, le camp de la liberté n’est plus en Occident, il est désormais au sein des peuples, dans les Nations où l’on a compris que la liberté au XXIe siècle signifie avant tout le rejet du mondialisme et tous ses avatars. C’est-à-dire, au risque de nous répéter, la promotion et la défense en toute intransigeance, des libertés publiques, des souverainetés nationales et la sauvegarde de l’espèce humaine en l’état. Il s’agit d’une relecture, d’une réappropriation de ce que l’on a appelé les Droits de l’Homme, qui se démarquerait du rabaissement qui a consisté à les réduire aux droits dits politiques (y compris dans leurs déclinaisons actuelles sous formes de LGBTQIA+) sublimés par les mondialistes pour les besoins de leur cause. Tout comme il est question d’une transformation des relations internationales en l’état pour les remplacer par les rapports internationaux plus sains, véritablement démocratiques et civilisateurs pour ce qui concerne la préservation de l’espèce humaine.

Ceci est valable également pour le système financier tel qu’il se présente actuellement dans le Monde. En vérité, la disparition de la liberté sur toute la surface de la Terre est l’essence même du projet mondialiste ; à la faveur de la soi-disant pandémie du Covid-19, qui est entré dans sa phase d’exécution. Et comme le Monde est inconcevable sans liberté véritable, c’est donc une guerre totale que les peuples doivent livrer aux forces mondialistes pour que triomphe la liberté.

Les démocrates africains sont les supplétifs des mondialistes

Vous avez appelé les démocrates africains qui étaient au sommet de Montpellier à réagir et à se placer du côté du peuple français. À votre avis, que pourraient-ils faire pour nous aider ?
Notre interpellation à l’égard des démocrates africains visait à montrer au Monde leur vraie nature : celle de forces supplétives de l’impérialisme étatique français en Afrique.
En effet, les porte-voix des démocrates africains sont les zélateurs du mondialisme. Ils nient la réalité de l’impérialisme mondialisé et de ses ravages en Afrique et avancent l’argument que le problème fondamental de l’Afrique serait alors la fainéantise et la servilité des dirigeants, un discours qui est parrainé et sponsorisé par l’impérialisme étatique français tel que le démontre la manière et l’approche choisies pour justement organiser le fameux Sommet de Montpellier, à partir de là, ils ne peuvent pas être d’une grande utilité pour le peuple français.

Le renversement du tyran est à la portée du peuple français

Lorsque vous dites que le peuple français serait dans son droit s’il renversait ce tyran… pensez-vous que ce soit possible ? Et si oui, comment ?
Bien sûr que le renversement du tyran est à la portée du peuple français, ce qui passe par une véritable prise de conscience de ce qui se joue en France et de ce qui est en jeu pour le peuple français.
Il suffit de méditer sérieusement sur le traitement qui a été réservé aux revendications des Gilets jaunes en général et aux Gilets jaunes pris individuellement.
L’État français pratique la violence globale contre le peuple, le peuple français doit lui opposer une contre-violence globale qui soit à la hauteur de la détermination du « jupitérien » qui est au pouvoir, à imposer le projet de ses patrons. Pour ce faire, les manifestations doivent s’intensifier sur tout le territoire et ensuite converger tout droit vers le palais de l’Élysée pour y chasser le tyran.

Sept faits accablants qui dénoncent la forfaiture de Macron

Quelles sont les preuves selon vous qu’Emmanuel Macron ment à son peuple et que les revendications de ce dernier sont justes ?
Je vous ai parlé tout à l’heure des mensonges jupitériens qui se succèdent les uns après les autres, qu’il s’agisse du déni de la réalité de    « la pandémie » à ses débuts, de l’utilité et de la disponibilité ou non des masques, du confinement qui devait permettre d’en finir avec le virus, de la fiabilité des tests, de l’immunité qui serait issue de la vaccination, du caractère non obligatoire de la vaccination, du déni des conséquences du conflit d’intérêt quant à la sincérité du discours scientifique sur la soi-disant pandémie. Le fait de déclarer la guerre à un ennemi que l’on présente comme étant invisible, le mensonge sur le caractère non risqué de la tenue des élections municipales, le virus qui n’attaquerait pas les passagers des métros et des RER et ceux que l’on a obligés à se cantonner dans leur maison à la faveur du couvre-feu, tandis que les amis de M. Macron organisaient des fêtes bondées où les mesures barrières n’avaient aucune place pendant que les Français subissaient le martyr des mesures barrières.

N’oublions pas les matchs de football qui ne présenteraient aucun risque alors que les rassemblements de plus de six personnes seraient, eux, à haut risque de contamination. Les aides-soignants et infirmiers qui ont été présentés comme des héros ayant vaincu le coronavirus sans vaccin et qui doivent à présent se faire obligatoirement vacciner, sur les enfants qui n’étaient pas à risque, il y a encore quelques temps et qui le sont aujourd’hui, et doivent par conséquent se faire vacciner. Le mensonge sur le caractère expérimental de ces vaccins… ce sont autant de preuves du mensonge comme stratégie politique assumée de gouvernement de la part de M. Macron. Considérant toutes ces preuves de mensonge, l’on ne peut que dire que les revendications du peuple français sont justes. Ce d’autant plus que, c’est justement entre autres, à cause de ces mensonges que les Français sont dans la rue. On peut y ajouter sept faits gravissimes :
1) le refus de valider les traitements qui ont fait leurs preuves,
2) la diabolisation systématique de tous les discours contraires au discours officiel, des scientifiques opposés aux options officielles y compris ceux et celles qui avaient fait leurs preuves dans les structures d’État (doit-on rappeler à ces gens que Galilée, en son temps, était seul en face d’un Conseil scientifique qui était entièrement convaincu que c’était le soleil qui tournait autour de la Terre) ; ce qui signifie le retour en force de l’État en tant que seul détenteur de la vérité, ce qui en soit, traduit la grande régression politique qui a cours en France en ce moment,
3) le travestissement des institutions de la France sous le prétexte de l’état d’urgence, de la situation de guerre, et sous le couvert d’un prétendu Conseil scientifique omniscient et en même temps corrompu par des conflits d’intérêts ; toutes choses qui ont permis de violer allègrement l’esprit de la Constitution et des institutions de la France,
4) le fait pour l’État français et le jupitérien de l’Élysée de s’autoproclamer médecin-chef de toute la France en lieu et place des institutions sanitaires françaises et des professionnels de la santé dans toute leur diversité,
5) le mépris officiel à l’égard de toute réponse d’origine populaire à la soi-disant pandémie du coronavirus pendant que de prétendues études scientifiques valident tous les deux jours l’apparition d’un nouveau variant qui permet de justifier de nouvelles mesures toutes inefficaces,
6) la propagande et le forcing médiatique qui remplacent l’efficacité intrinsèque des vaccins proposés pour imposer ceux-ci comme étant la seule solution de sortie de la pandémie,
7) le fait de faire croire que les enjeux de la santé humaine ne peuvent être bien compris que par l’État et les institutions à lui affiliées de près ou de loin et tout ceci en dehors de l’avis et du consentement des patients et des individus.
Ces sept faits gravissimes viennent à juste titre témoigner de la justesse des revendications du peuple français.

L’Afrique a vaincu le Coronavirus

Comment le Cameroun gère-t-il la crise du Covid ?
Tout d’abord, nous tenons à dire haut et fort que l’Afrique a vaincu le coronavirus, s’il fallait s’en tenir aux prédictions apocalyptiques des autorités onusiennes, de l’OMS et de l’UE pour ne citer que celles-là. À cet égard, les fausses jérémiades de l’OMS et de certains dirigeants occidentaux sur l’apartheid vaccinal que subirait l’Afrique cachent en réalité une stratégie mondialiste qui vise à propager le coronavirus en Afrique par l’imposition d’une généralisation de la vaccination.

Les Africains dans leur immense majorité ne veulent pas de vaccin. Sauf à prendre l’immense majorité des Africains pour des idiots qui ne se soucient pas de leur santé, il y a un pas à ne surtout pas franchir. C’est dans ce sillage d’une géopolitique du Covid-19 qu’il faut appréhender la gestion de la crise du Covid-19  par l’État du Cameroun. Même l’OMS a été obligée de saluer le Cameroun comme étant un modèle de la gestion de la crise dite du coronavirus. En effet, l’État du Cameroun et son chef, le Président Paul Biya, auront fait preuve d’une rare intelligence dans l’approche stratégique de la soi-disant pandémie. C’est ainsi qu’à l’imposition souple des mesures barrières ont été conjugués des traitements conventionnels et des thérapies endogènes, les résultats ne se sont pas fait attendre, les guérisons frôlent les taux de 98 %. Que viennent donc chercher les vaccins dans un environnement aussi immunisé si ce n’est la pression des institutions internationales mondialisées qui veulent imposer le vaccin à tout prix aux pays africains ?

La grande majorité des Camerounais ne veut pas entendre parler du vaccin

Pensez-vous que les Camerounais accepteraient aussi facilement que les Français le chantage qui leur est fait : vaccinés ou ostracisés ?
En tout cas, la première chose à préciser est que les Camerounais dans leur immense majorité ne veulent pas entendre parler du vaccin. De là à prédire le comportement des Camerounais au cas où l’État opterait pour une politique du type Macron, il y a là un pas que nous nous interdisons de franchir.

Macron a mis en place une logique d’apartheid en France

Pour vous Emmanuel Macron a créé l’apartheid en France ?
En tout cas, c’est le projet qu’il porte.
Avant le déclenchement de la soi-disant pandémie du Covid, l’analyse des mesures prises et des chantiers prioritaires de M. Macron trahissaient et trahissent le fait qu’il est dans une démarche d’apartheid sociopolitique en France.
À la faveur de la crise de la pandémie du Covid, ces mesures et ces options prioritaires de M. Macron ont révélées tout leur sens : il était au fait de ce qui se préparait, ce qui explique son arrogance et le mépris qu’il a toujours opposé aux classes populaires. L’apartheid sanitaire qui est au cœur de son plan de riposte contre la « pandémie » correspond à ses options en matière économique et sociale d’avant la crise dite du coronavirus. Nous ne dirons pas qu’il a créé l’apartheid en France mais qu’il est plutôt au service, en toute conscience, d’un tel projet, qu’il est un agent accélérateur du parachèvement du projet d’apartheid en France.

Si Macron réussit, les ténèbres éternelles s’abattront sur la France

Le président de la Biélorussie a indiqué dans un tweet qu’on lui aurait proposé 940 millions d’euros s’il acceptait de mettre en place le passe sanitaire dans son pays. Pensez-vous qu’une pareille offre a pu être faite à certains membres du Gouvernement français et que cela pourrait expliquer leur acharnement à instituer le passe sanitaire ?
Il ne s’agit pas de penser si une pareille offre a été faite, mais de constater que le Gouvernement français est lui-même cette offre-là. Comment pouvez-vous expliquer l’acharnement du gouvernement Macron à imposer le passe sanitaire, si ce gouvernement n’est pas dominé totalement par des mondialistes dévoyés et consacrés à la réalisation du projet mondialiste ?

Les Français doivent ouvrir les yeux et prendre leurs responsabilités une fois pour toutes, il y a longtemps que leur pays ne leur appartient plus. La liberté qui est célébrée en France depuis la Révolution française et l’avènement des Lumières n’était en réalité que la liberté des mondialistes d’accomplir leur dessein originel : le Gouvernement mondial qui passe par l’extermination de l’espèce humaine telle que nous l’avons connue jusqu’ici. C’est maintenant qu’il faut une révolution en France, c’est maintenant qu’il faut faire advenir la véritable lumière en France. Si Macron réussit dans son projet, les ténèbres éternelles s’abattront sur la France avec les conséquences que cela entraînerait pour le Monde. C’est pour éviter une telle tragédie que le panafricaniste que je suis se tient aux côtés du peuple français pour combattre à ses côtés et entrevoir, ensemble, la possibilité d’un monde meilleur.

Fraude électorale : Macron veut faire en France ce que Biden a réalisé
aux États-Unis

On parle désormais en France de l’interdiction des bureaux de vote aux non vaccinés. Sans vouloir faire de complotisme, ne pensez-vous pas que tout est mis en place pour créer, à l’image de ce qui s’est passé aux USA, une fraude massive qui permettrait au gouvernement en place de se maintenir envers et contre tous, alors que le mouvement LREM a pris une magistrale gifle aux régionales ?
C’est l’évidence même !
N’oubliez pas la solidarité de classe qui a lié et qui lie M. Macron aux mondialistes démocrates américains dirigés par M. Joe Biden. M. Macron a pris une part très active à la fraude massive qui a permis aux mondialistes démocrates américains                 « d’arriver au pouvoir ». Ce n’est donc pas une surprise qu’il veuille refaire le même coup en France. Par ailleurs, il y a plus de trente ans que les Français n’ont plus aucun contrôle sur les élections dans leur pays. Elles ont toutes les apparences d’une élection démocratique mais sont en réalité des votes automatiques en faveur des oligarchies financières qui ont toujours rêvé d’un Gouvernement mondial et qui instrumentalisent une pseudo-crise sanitaire pour réaliser leur vieux rêve. De scientifique, la fraude est devenue virtuelle pour le malheur du peuple français.

L’espèce humaine est menacée de disparition

Les vaccins proposés actuellement ne protègent en rien les personnes vaccinées puisqu’elles peuvent contracter la maladie et la transmettre. À quoi sont-ils, à votre avis, réellement destinés ?
La vaccination imposée de force vise à faire d’une pierre plusieurs coups.
La première consiste à enrichir les classes mondialistes à l’échelle de la planète par le biais de leurs multinationales.
Deuxièmement, à accentuer le contrôle qu’elles exercent sur le monde et les peuples du monde à travers les plateformes numériques, c’est ce que certains ont désigné sous le vocable de data-dictature. Troisièmement, à supplanter l’espace-temps (les territoires nationaux et leurs frontières tels qu’ils sont connus à date) des nations par un espace-temps cybernétique numériquement interconnecté à l’échelle de la planète. Ce qui permettrait de contrôler chaque individu partout où il se trouverait sur la Terre.
Quatrièmement, à nous faire basculer dans le Grand reaset c’est-à-dire cette quatrième révolution industrielle qui, par le biais de l’intelligence artificielle, va déshumaniser les modes de vie et remplacer les relations humaines par les relations numériques.
Tout ceci suppose un saut dans ce que l’on appelle la technologie 5G. En introduisant la régularité de la vaccination dans notre quotidien, il est question d’introduire dans nos corps une puce qui permettra la fusion de chaque individu avec la technologie 5G, ce qui va accélérer la réalisation des fantasmes mondialistes (fusion du cerveau et de l’ordinateur, transhumanisation, déshumanisation des relations sociales, dépeuplement de la planète, etc.).
Avant l’imposition de la vaccination et du passe sanitaire, des thèses comme celles-ci étaient qualifiées de complotistes et donc discréditées. Maintenant que toutes les prédictions supposément complotistes se sont avérées, chacun mesure la dangerosité, du point de vue humain, de ce que l’on nous prépare. L’espèce humaine est menacée de disparition, les humains de tous les coins du monde entier doivent se donner la main pour détruire le mondialisme, c’est l’urgence de l’heure, le reste relève de la distraction.

Les méthodes de Macron ressemblent à celles d’Hitler

Usant de la peur des représailles (limitation de l’accès à la nourriture et aux soins, aux activités sportives, culturelles et de loisirs, perte d’emploi et ses conséquences, difficultés d’accès aux moyens de transport, etc.), la tactique du gouvernement consiste à « pourrir la vie des Français » pour les contraindre, par une force visiblement illégitime, à aller se faire vacciner ; un acte qui prendrait, en apparence, la forme d’une vaccination « volontaire ». Que représente pour vous cette obligation déguisée ?
La manière précautionneuse avec laquelle vous posez vos questions prouve que le gouvernement a réussi à toucher la fibre morale et mentale des Français.
Ce que le gouvernement Macron fait n’a rien de légitime et participe à un crime d’État, ça se voit en apparence tout comme en réalité. Mais pour autant, vous paraissez incapable de désigner comme telle l’action de ce gouvernement. Vous prenez trop de précautions, pour ne pas être diabolisée, qualifiée de complotiste. Cette violence que le Gouvernement français impose au plus profond de l’expression même du langage, pour dire et désigner les choses, les évènements qui ont cours dans le pays, est sans précédent depuis l’avènement de la VRépublique. Il s’agit là d’une ultime preuve de ce que l’on est dans un néonazisme déguisé. Si l’on peut ainsi vous terroriser pour ce qui concerne le maniement du langage pour vous empêcher de dire les choses telles que vous les voyez et vous imposer l’apprentissage d’un langage politiquement correct pour vous amener à reprendre à votre compte la propagande gouvernementale, qu’en sera-t-il pour ce que vous appelez « usage de la peur des représailles » ?

En vérité, si votre gouvernement était capable de conditionner la respiration de l’air à la vaccination contre le Covid-19, il le ferait. En effet, conditionner l’accès aux biens basiques et vitaux à la vaccination contre le Covid-19 est la violence suprême. Cette violence est pire que la violence militaire et policière, pire que la torture physique. Cela est d’autant plus grave que dans les conditions sanitaires actuelles, le vaccin ne se justifie pas. Tout le monde commence à comprendre que la pandémie a été fabriquée de toutes pièces pour imposer le vaccin. Comment analyser cette réalité qui veut que les fabricants refusent catégoriquement de se faire vacciner par leurs propres vaccins, que les compagnies d’assurance liées directement à Big Pharma refusent d’assurer les risques liés à la vaccination, que les effets secondaires et les victimes des effets secondaires soient considérés comme une preuve de l’efficacité du vaccin par la propagande scientifique des pro-vaccins contre le Covid, que l’imposition des doses successives de vaccin qui n’immunisent personne ne posent aucun problème à votre gouvernement ?

Bien évidemment, tout ceci est justifié par la grande cause consistant à sauver les vies menacées par la pandémie. Mais comment peut-on sauver des vies en tuant la Vie ?
Adolf Hitler militait pour une cause et il a écrit Mein Keimpf, les partisans de « la liberté » à l’époque, lui ont opposé le fait que sa cause était inacceptable à tout point de vue. Hitler décida de procéder par la guerre totale, c’est-à-dire qu’il imposa sa cause aux Allemands par des méthodes que les Alliés qualifièrent alors de totalitaires et d’inhumaines et donc inconcevables humainement parlant. Or, que voyez-vous aujourd’hui dans votre pays la France ?
Les méthodes employées par M. Macron, une fois les apparences ôtées, en quoi diffèrent-elles des méthodes employées par Hitler ?
À quoi s’apparentent, en réalité, les représailles dont font l’objet ceux qui refusent de se vacciner ?
Ne perdent-ils pas ainsi leur humanité au vu et au su de tout le monde ?
De ce point de vue, ce que vous appelez obligation déguisée, trahit la réalité du complot que l’on nie pour accuser ceux qui remettent en cause la démarche gouvernementale de complotistes. Il ne s’agit pas seulement de pourrir la vie des Français, il est question de leur imposer un ordre politique par tous les moyens y compris les plus abjectes, qui feraient qu’ils soient tout sauf des Français tels qu’ils se sont constitués depuis des siècles.

Nous sommes en plein dans le Nouvel Ordre Mondial

Peut-on considérer que le Nouvel Ordre Mondial n’est pas innocent dans la crise actuelle du Covid ?
Nous sommes en plein dans le Nouvel Ordre Mondial.
Lorsque le président du Forum économique mondial de Davos, M. Klaus Schwab, parle du capitalisme des acteurs, qu’entendez-vous par cela ? N’êtes-vous pas en train de voir comment des entreprises, sous le prétexte de citoyenneté d’entreprise et de philanthropie, se transforment en militants ultra-zélés d’un parti politique mondial, le parti du mondialisme, et déclassent de plus en plus la police dans le maintien de l’ordre, c’est-à-dire l’imposition de l’ordre vaccinal covidique. Lorsque vous voyez les GAFAM en général exercer la police de la pensée dans les réseaux sociaux au vu et au su de tous, ce que les opinions publiques ne permettraient pas aux États, vous pensez à quoi ?

Cette impuissance des opinions publiques et des États devant cette dictature numérique, c’est cela le Nouvel Ordre Mondial, c’est cela le processus d’imposition du Gouvernement mondial. C’est un gouvernement technologique basé sur les algorithmes et notre ultra-dépendance aux applications technologiques dictées par la logique mondialiste. Il faut de toute urgence mettre fin au contrôle que les forces mondialistes exercent sur les évolutions technologiques en particulier et sur la science en général.

L’arrivée de Trump au pouvoir a provoqué la panique chez les mondialistes

On pourrait penser que la pression mise sur les Français pour la vaccination forcée cache un retard du gouvernement dans un timing dont nous ignorons tout. Pensez-vous que la rhétorique de la peur du Covid, de plus en plus bancale puisqu’elle dépend des saisons et des mutations d’un virus qui semble devenir de moins en moins dangereux, est intrinsèquement liée à une affaire politico-financière ?
Plus exactement, il faut lier cela à l’arrivée de M. Donald Trump au pouvoir aux USA, qui a plongé les mondialistes dans une panique sans précédent. Ils ont donc été amenés à précipiter le timing de leur programme qui était déjà annoncé dans les livres de leurs prophètes du genre Jacques Attali, dans les programmes de leurs organisations philanthropiques (à l’instar des Fondations Bill et Melinda Gates, Rockefeller, Ford, etc., pour ne citer que celles-là).

L’accélération du timing, nous l’avons dit précédemment, permet de faire d’une pierre plusieurs coups comme par exemple desserrer l’étau autour des caisses et des fonds de pension liés aux retraites. Quand on programme la mort de plusieurs milliers de vieillards, cela fait baisser un peu la pression semble-t-il sur ces organismes-là en particulier et sur la question des retraites en général. Souvenez-vous des propos de M. Attali concernant les personnes d’un certain âge ! M. Macron, dès son élection, a dit très clairement aux Français : « ce sera jupitérien ». Il voulait par-là dire qu’il imposerait le Nouvel Ordre Mondial en France par les voies qui se déroulent sous vos yeux.
Je ne pense pas qu’il y ait un retard dans le timing gouvernemental. Il y a plutôt une précipitation des plans à cause de l’arrivée imprévue au pouvoir de M. Donald Trump aux USA. Quand on a fini de dire ça, chacun peut donc voir que toute l’agitation et la frénésie que l’on observe sur l’imposition des monnaies numériques ici et là participent de ce programme de Gouvernement mondial pour faire disparaître la monnaie fiduciaire au profit d’un ordre monétaire numérique contrôlé par les mondialistes, dont le but final – ne l’oublions jamais – est l’extermination de l’espèce humaine et son remplacement par des transhumains.
Le Nouvel Ordre Mondial et son corollaire de Gouvernement mondial ne sont que des moyens au service du but dont nous venons de rappeler la teneur.

Les Français doivent tout faire pour que ce ne soit pas M. Macron et sa clique gouvernementale qui gagnent

En conclusion, Monsieur le Président, qu’aimeriez-vous dire aux Français qui vont vous lire ?
Ce que je peux leur dire en termes de conclusion, c’est que sont face à face les Français et la France d’une part, et M. Macron, son gouvernement et leur projet mondialiste, d’autre part.
Les Français doivent tout faire pour que ce ne soit pas M. Macron et sa clique gouvernementale qui gagnent. L’Histoire de France donne aux Français des ressources pour leur permettre de remporter la bataille et la guerre qui leur ont été imposées par le mondialisme global et ses agents au pouvoir et dans l’opposition en France. Ils doivent intensifier les manifestations populaires et converger vers l’Élysée.

M. Banda Kani, Président du NMP Cameroun
Propos recueillis par Valérie Bérenger

Print Friendly, PDF & Email

https://ripostelaique.com/si-macron-reussit-les-tenebres-eternelles-sabattront-sur-la-france.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.