Dupond-Moretti, star des prisons, rejoindra-t-il ses fans en taule ?

Email

Inquiet tout de même « l’innocent », non ? Bien moins méprisant en tous cas !

En marge de la dernière félonie du salopard qui se fait passer pour le Président d’une république qu’il piétine sans limite… (ceux qui ne voient pas de qui il s’agit, retournez lire Tintin !) ; en marge donc de cette pourriture de dictature sanitaire ayant laissé certains citoyens dans une intense sidération… d’autres dans la jouissance de leurs futures délations… un autre événement, immensément stupéfiant, vient d’être porté à la connaissance du monde entier.

À l’issue de son audition devant la Cour de justice de la République, ce vendredi 16 juillet, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts ».

Sauf que si l’on en croit son avocat, le pauvre chou serait totalement innocent, bien évidemment victime des méchants magistrats qui lui garderaient « une dent » pour de vieux conflits… et que les explications du pauvret « n’ont pas suffi pour renverser une décision qui était prise avant l’audition » !

Face à cette mise en examen, inédite pour un ministre de la Justice en exercice, son avocat a d’ores et déjà annoncé que cette décision serait contestée dès la semaine prochaine. La défense d’Éric Dupond-Moretti demandera également « l’audition du procureur général près de la Cour de cassation pour que la vérité soit faite ». 

Quelques idéalistes bon teint demandent immédiatement « s’il peut rester ministre » !

Non mais réveillez-vous les gars ; vous viviez où, ces dernières décennies ?

Vous n’aviez pas remarqué que depuis que la gauche, pro-mondialiste/pro-immigrationniste, (bien aidée des fourbes-girouettes de droite et du centre) s’était immiscée dans les coulisses du pouvoir à tous les niveaux, plus rien de normal ne se passait dans ce pays, autrefois nommé « pays des Lumières » mais sombrant depuis dans un obscurantisme absolu, et dont l’illuminé de l’Élysée vient encore de franchir un cap ?

Dans un pays normal, donc dans la France d’avant, bien évidemment, le ministre en question aurait fait immédiatement ses valises et rendu son maroquin… mais reste-t-il encore quelque chose de normal dans ce pays à la dérive ?

En tous cas pas du côté de la « Justice », cela se saurait ! Car ce que l’on remarque au contraire, depuis déjà trop longtemps, c’est que là comme ailleurs, ce sont les syndicats félons, politisés jusqu’à la moelle, qui mènent la danse ; celle qui condamne drastiquement les moindres incartades émises par de purs Gaulois, pendant qu’elle se contente un peu trop souvent de simples « rappels à la loi » à de vrais meurtriers, souvent récidivistes !

Avez-vous eu vent d’une quelconque « punition » après l’odieux épisode du « mur des cons » ?

Poser la question c’est déjà y répondre.

Alors, espérer que l’arrogant avocat devenu ministre… après avoir certifié que jamais, au grand jamais il n’accepterait (Roselyne si tu nous lis…), se prendrait une peine rapide et exemplaire, c’est un peu comme espérer que Macron réalise enfin quel monstre répugnant il est devenu, et que rongé par le remord… il démissionne !

Fin du rêve, retour au cauchemar.

Déjà, il garde « toute la confiance » du Premier ministre, Jean Castex… Normal, comme c’est de mise entre crapules !

Cette mise en examen, à l’issue d’un interrogatoire de près de six heures, est inédite pour un ministre de la Justice en exercice. « Éric Dupond-Moretti a réagi très sereinement et très calmement », a ajouté Me Christophe Ingrainindiquant que le ministre ne faisait pas l’objet d’un contrôle judiciaire.

Vous voyez une différence, vous ?

Dans cette affaire, l’ancien avocat est soupçonné d’avoir profité de sa fonction de ministre « pour régler ses comptes avec des magistrats avec lesquels il avait eu maille à partir quand il était avocat, ce qu’il réfute », explique France Info.

Et même si on se souvient encore des propres paroles de Macron en 2017, « on n’est plus à un mensonge près », comme le souligne fort à propos Jean Messiha !https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=1ripostelaique&dnt=true&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfX0%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1416084590884757510&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fripostelaique.com%2Fdupond-moretti-star-des-prisons-ira-t-il-rejoindre-ses-fans-en-taule.html&sessionId=aab82fb32b14637f67ecb4eb6aeaea677d1a2793&siteScreenName=1ripostelaique&theme=light&widgetsVersion=82e1070%3A1619632193066&width=500px

Et même si l’opposition fait front pour réclamer le départ logique du ministre, il n’est pas certain que leur vœu soit exaucé…

Manon Aubry, eurodéputée de La République Insoumise (ou prétendue telle, et seulement quand ça l’arrange !)

Les sénatrices et sénateurs socialistes… qui ont sans doute oublié l’affaire Cahuzac sous Hollande ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Cahuzac#:

Même les Verts s’y mettent, avec le secrétaire national d’Europe écologie les Verts, Julien Bayou.

En revanche, côté « opposition de droite »… c’est plutôt mou ; à commencer par le faux-derche Éric Ciotti souvent assis entre deux chaises (doit avoir des hémorroïdes !)

Idem pour Jacques Myard, maire de Maisons-Laffitte :

Quand j’écrivais il y a peu qu’à de rares exceptions, les LR étaient tous pourris…

https://ripostelaique.com/lr-tous-pourris-tous-collabos-sauf-tres-rares-exceptions.html

Même nuance décevante chez Gilbert Collard :

Certains, heureusement, sauvent l’honneur, et profitent de cette occasion en or pour souligner l’incohérence de Macron et ses complices :

Jean-Paul Garraud, eurodéputé RN, a, quant à lui, écrit un long communiqué sur Facebook, notant qu’il s’agissait d’une première dévastatrice pour notre République et dénonce : « À l’inverse de François Bayrou qui avait démissionné de son poste de ministre de la Justice bien avant sa mise en examen, l’actuel ministre va certainement rester en place malgré celle-ci avec la bénédiction du président de la République. Du jamais vu. Le nouveau monde de Macron est donc à géométrie très variable. »

Quant au maire de Béziers, il rachète un tant soit peu sa position ahurissante sur l’obligation vaccinale et ses conséquences…

Quoi qu’il en soit, Macron n’étant plus à une contradiction-incohérence-malhonnêteté près, il y a tout lieu de craindre que cet épisode ne fera pas plus d’effet qu’une manif de GJ ou qu’un référendum aussitôt vidé de son but par l’ordure Sarkozy !

Reste à voir comment les manifestations du jour, prévues dans toute la France, et notamment à Paris, auront réussi (ou pas) à intimider ce pouvoir nauséabond… ou si ses agents habituels de détournements de manifs auront encore sévi.

À l’heure où j’écris, le suspense est total.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.fdesouche.com/2021/07/17/soupcons-de-conflits-dinteret-visant-dupond-moretti-perquisition-au-ministere-de-la-justice/

https://francais.rt.com/france/88791-mise-examen-deric-dupond-moretti-gauche-tacle-garde-des-sceaux-droite-nuance

Print Friendly, PDF & Email

merci https://ripostelaique.com/dupond-moretti-star-des-prisons-ira-t-il-rejoindre-ses-fans-en-taule.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.