Depuis le début de la pandémie ils se sont moqués de nous pour imposer les vax et enrichir les mafieux des laboratoires !L’Institut Pasteur a attendu que le vaccin soit quasi obligatoire pour annonce finalement que l ivermectine fonctionne.L’ivermectine, un traitement prometteur contre le Covid ?

Après des mois de débats sur l’utilité de cette molécule controversée, l’institut Pasteur vient de rendre public une étude plaidant pour l’efficacité de l’ivermectine. En Inde, une responsable de l’OMS est, elle, poursuivie pour l’avoir déconseillée.

Par Véronique RadierPublié le 13 juillet 2021 à 16h54Temps de lecture 4 min

Une boîte d’Ivermectine. (ALAIN DELPEY / Hans Lucas via AFP)
Une boîte d’Ivermectine. (ALAIN DELPEY / Hans Lucas via AFP)

La lutte anti-Covid vient-elle de connaître un nouveau rebondissement ? Une étude rendue publique par l’Institut Pasteur lundi 12 juillet réactive en effet la piste d’une molécule déjà bien connue pour lutter contre les divers parasites intestinaux, l’ivermectine. Et ce, au moment où la multiplication des variants, faute d’un niveau de vaccination mondiale suffisant, renouvelle l’intérêt pour des traitements susceptibles de réduire la dangerosité du Covid 19 – tout particulièrement celle de l’orage citokinique, un emballement de l’immunité qui submerge les poumons des malades. D’après l’étude en question, l’ivermectine se révèle très efficace pour prévenir la réaction inflammatoire mortelle déclenchée par le coronavirus sur un modèle animal prometteur : le hamster. Si la maladie n’est pas pour lui aussi dangereuse que chez l’humain, il développe néanmoins l’anosmie, la perte de l’odorat, un symptôme de cette maladie.L’ivermectine, « médicament miracle » contre le Covid ou nouvelle chloroquine ?

Depuis les débuts de la pandémie, cette molécule figure parmi les médicaments testés mais les divers essais menés à travers le monde n’ont pas encore permis de valider de façon satisfaisante son efficacité. « Menés le plus souvent dans des pays émergents, ces essais cliniques ne réunissaient pas les conditions demandées pour la mise à l’épreuve de médicaments chez nous. Cela a conduit à des critiques tant au sein de l’Organisation Mondiale pour la Santé qu’au sein de la direction général

https://www.nouvelobs.com/societe/20210713.OBS46503/l-ivermectine-un-traitement-prometteur-contre-le-covid.html?fbclid=IwAR10nHnTfNPNuwle0zWQMUOS_N7Y5LpIqemo0Cz2ncsNzf1GzMH6wnIM2yM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.