Zemmour dénonce Macron et la mort sociale des non-vaccinés

Eric Zemmour se prépare à l'élection présidentielle de 2022 ?

S’exprimant sur la dictature sanitaire qui s’abat encore plus durement sur le peuple français, Éric Zemmour a parfaitement souligné le machiavélisme de Macron, qui rend indirectement la vaccination obligatoire, en organisant la mort sociale des non vaccinés.

Une “subtile sournoiserie” nous dit Zemmour. Macron n’impose rien, puisque le serment d’Hippocrate et la loi l’interdisent, mais il met la pression.

Puisque toute vaccination exige le consentement libre et éclairé du patient, il suffit de l’empêcher de vivre normalement pour qu’il consente enfin au vaccin.

C’est la méthode Macron, lequel avait décrété que le masque ne servait à rien avant de le rendre obligatoire, lequel avait juré en 2020 que la vaccination ne serait jamais obligatoire alors qu’elle l’est devenue de fait.

“Pass sanitaire ou confinement, il faut choisir” dit Véran.

Mais avec Macron, c’est vaccin ou mort sociale.

Combien allons-nous subir de démissions dans le milieu médical, qui manque déjà cruellement de personnels, aurait pu demander Zemmour.

Va-t-on arriver dans tous les métiers à l’obligation imposée par le gouvernement de choisir entre vaccin et chômage ? Faudra-t-il se faire vacciner pour ne pas devenir SDF ? On en est là !

Cette terrible atteinte aux libertés est d’autant plus incompréhensible que ce virus tue peu, avec un taux de mortalité de 0,05 % dit Zemmour.

50 décès chez les moins de 15 ans et 1 100 décès chez les moins de 50 ans.

C’est certes un drame humain pour les familles touchées, mais statistiquement c’est très peu.

Le “quoi qu’il en coûte” a coûté des fortunes, peut-être fallait-il investir davantage dans les lits de réanimation.

Car si on a confiné, c’est faute de structures sanitaires suffisantes.

Ensuite, on a négligé et même méprisé les traitements pour le tout vaccinal.

Macron vante le pays de la science, mais on y pratique une vaccination expérimentale et nous sommes tous des cobayes.

Et pourquoi insister sur la contagiosité extrême du variant Delta alors qu’il est moins létal ?

Pourquoi dire que le vaccin protège à 96 % contre les formes graves alors que ce variant tue moins ?

Les contaminations se multiplient, c’est vrai, mais on ne multiplie pas le nombre de morts.

Macron use d’un système pervers qui va provoquer des violences et accentuer la perte de confiance dans le discours politique, qui dit tout et son contraire.

Certes, 61 % des Français adhèrent au discours de Macron et on se précipite dans les centres de vaccination par peur de ne pas profiter pleinement des vacances du mois d’août, devenues restrictives de libertés, mais des millions de citoyens sont furieux.

La méthode est méprisante et détestable. C’est une odieuse discrimination à l’égard des non vaccinés.

Quand Castex, interpellé sur cette injustice, ne sait que répondre “Ils n’ont qu’à se faire vacciner”, c’est le summum de l’arrogance et du mépris.

Que dirait la classe politique, que diraient les médias, si Zemmour affichait le même mépris que Castex, à l’égard de toutes les autres discriminations que combat le gouvernement ?

Pouvait-on faire autrement ? demande Christine Kelly

Oui, le confinement est une idée folle venue de Chine. Jamais une démocratie occidentale n’aurait osé une telle contrainte sans l’exemple de la Chine, que les Occidentaux ont suivie stupidement.

Ce qui, soit dit en passant, montre que ce pays étend son hégémonie culturelle et intellectuelle sur le monde. Après les États-Unis, qui ont dominé les esprits depuis 1945, c’est la Chine qui va prendre le relais.

On pouvait faire autrement en multipliant les lits de réanimation, en mettant l’accent sur les traitements.

Puis Zemmour se lance dans un exercice plutôt hasardeux sur le variant Delta.

Puisque ce variant tue peu, plus il contamine et plus il joue le rôle du vaccin en favorisant l’immunité collective.

Cela dit, Zemmour reconnait que l’équilibre à trouver est compliqué.

Le discours de Macron satisfait donc la droite qui en appelle à un retour de l’autorité de l’État, mais mécontente la droite libérale qui dénonce une intolérable atteinte aux libertés.

Ce qui ressort du discours de Macron, c’est une fois de plus son ignoble machiavélisme pour parvenir à ses fins.

Dire en 2020 qu’il n’y aurait jamais de vaccination obligatoire, tout en faisant des non vaccinés des parias de la société en 2021, c’est la méthode Macron dans toute sa splendeur. Mépris du peuple, mensonges permanents et tromperies sournoisement orchestrées.

C’est la même méthode qu’il utilise en matière d’immigration. Un discours durci en matière de reconduites à la frontière, comme ses nouvelles directives aux préfets, faussement musclées, alors que l’immigration légale explose et que les reconduites s’effondrent.

Et après tant de mensonges et de trahisons, on s’étonne que les 2/3 des électeurs fuient les urnes.

En 2020, on a vu une chute vertigineuse des expulsions.

Le nombre d’enfermements en CRA ( centre de rétention administrative avant expulsion ), a chuté de 53 000 en 2019 à 27 000 en 2020.

Sur les 53 000 clandestins de 2019, 50 % ont été expulsés.

Sur les 27 000 clandestins de 2020, seulement 40 % ont été expulsés.

Mais le pire est que sur les 27 000 clandestins retenus en CRA, 15 000 sont des rétentions outre-mer, en majorité à Mayotte.

Autant dire que ni les Maghrébins, ni les Africains ne sont expulsés, puisque leurs pays n’en veulent pas.

Tout est fait pour tromper le peuple français qui ne veut plus ni immigration ni islam à 70 %.

La France n’expulse que les Européens, Roumains et Albanais pour la plupart.

Les pays du Maghreb et d’Afrique refusent d’accorder les laisser-passer consulaires, sésame indispensable pour renvoyer un clandestin dans son pays.

Pour 970 Algériens expulsables en 2020, seulement 4 sont partis ! Un taux d’expulsion de 0,4 % !

Il est clair que les Algériens nous méprisent, veulent nous humilier et se rient de nos faiblesses.

Que fait Macron ? Il se couche misérablement !

Que veut faire Zemmour ? Supprimer les visas à toutes ces élites arabes et africaines qui viennent se faire soigner en France ou accompagnent leurs enfants dans nos universités.

Le B-A-BA de la réciprocité, que Macron et ses prédécesseurs n’ont jamais eu le courage d’appliquer.

Le principe élémentaire de réciprocité est bien le seul qui vaille en politique étrangère. La faiblesse et le renoncement étant les pires des comportements.

Et Zemmour d’ajouter qu’il faut supprimer les multiples aides à ces pays.

Ces mesures seront-elles efficaces ? demande Christine Kelly.

Assurément réplique Zemmour, convaincu qu’il faut rétablir un rapport de force avec les pays qui refusent de jouer le jeu.

Pour Zemmour, il faut s’attaquer aussi bien à l’immigration légale que clandestine. Car c’est l’immigration légale qui est la pompe aspirante de l’immigration clandestine.

Régularisations et naturalisations sont l’espoir de tout migrant au paradis du tout gratuit.

Nul doute que Zemmour aura le courage de combattre cette immigration de masse qui nous ruine et disloque la nation.

Lui seul en a la réelle volonté alors que les autres mentent, lui seul en aura le courage et la capacité.

De tous les candidats potentiels ou déclarés, seul Éric Zemmour a parfaitement mesuré la menace existentielle qui plane sur la pays.

Il serait temps que les Français s’en persuadent au lieu d’écouter les boniments de ceux qui nous trahissent et nous mentent depuis 40 ans.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/zemmour-denonce-macron-et-la-mort-sociale-des-non-vaccines.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.