Il y a beaucoup de ressemblances entre Adolf Eichmann et Jean Castex

Adolf Eichmann n’était pas sur le banc des accusés lors du procès de Nuremberg. Pourquoi ? Car les Alliés ne savaient même pas qu’il existait. C’est en fait uniquement lors des audiences du procès de Nuremberg que les Alliés ont découvert son existence et que c’est lui qui avait organisé toute la logistique. C’est dire si le type était discret !

Ce type-là, prototype du fonctionnaire qui a organisé la mort de millions de personnes, fort de son assurance d’être du côté du pouvoir, bien conscient que, en fait, il savait que ce qu’il avait fait était mal, et c’est pour cela qu’il était parti se planquer en Argentine sous le nom de Ricardo Cleman.

https://www.seconde-guerre.com/biographies/biographie-n-eichmann.html

Ce n’est que par la suite que le Mossad l’a repéré, notamment grâce aux indications du magistrat allemand Fritz Bauer, et est parti le kidnapper dans la banlieue de Buenos Aires, où les anciens nazis étaient chez eux, pour le ramener en Israël et le juger à Jérusalem pour crime contre l’humanité et le condamner à mort.

Rafi Eitan, l’agent du Mossad qui, le 11 mai 1960, a personnellement capturé Adolf Eichmann, a raconté dans ses mémoires qu’il a assisté à sa mise à mort. Ce n’est que le 31 mai 1962, quelques secondes avant de s’asseoir sur la chaise électrique, que celui-ci a retrouvé son attitude de nazi impitoyable pour regarder Rafi Eitan dans les yeux et lui dire « ton tour viendra, Juif ! ». Rafi Eitan lui a alors répondu « Pas aujourd’hui ».

Et effectivement, Rafi Eitan s’est éteint dans son lit, entouré de ses proches, à 92 ans, le 24 mars 2019.

C’est lors de son procès à Jérusalem que la philosophe Hannah Arendt a décrit et définit ce qu’est la « Banalité du Mal » en parlant du procès de Adolf Eichmann, celui qui a organisé « la solution finale », c’est-à-dire l’extermination de tous les Juifs de la terre sous le règne d’Hitler. Mission qu’il n’a pas pu mener à son terme avec la victoire des Alliés.

La Banalité du Mal, ça veut dire qu’un personnage insipide, sans saveur ni odeur, mais obéissant et dévoué comme Eichmann, a pu organiser méthodiquement une monstruosité, sans jamais penser qu’il s’employait à tuer des millions de personnes. Il n’en avait rien à foutre des souffrances qu’il infligeait, et de tous les crimes auxquels il participait en les organisant. Eichmann, la seule chose qui comptait pour lui, c’était que les trains arrivent à l’heure. Pour livrer leur cargaison de condamnés à mort. Le reste, c’était pas son problème.

La banalité du mal, c’est déguiser des monstruosités sous des séquences ordonnées de gestes parfaitement administratifs et imposer la brutalité technocratique, sans jamais prendre en compte le mal que l’on peut faire, que ce soit aux libertés, à la santé, à la vie, ou à n’importe quel bien sacré des droits humains.

Et côté fonctionnaire docile, obéissant et soumis interchangeable, prêt à tout pour servir son maître, Jean Castex est une caricature. Ce type peut répéter sur le même ton n’importe quel message qu’on lui imposera de réciter, sans se poser la moindre question. La seule question qui vaut pour lui c’est : est-ce qu’il obéit bien. Est-ce qu’il sert bien son maître. La voix du peuple, que ce soit contre l’immigration, contre ceux qui refusent le vaccin ou ceux qui ne veulent plus d’immigration : il s’en fout. Il fait ce qu’on lui demande et c’est tout.

C’est d’ailleurs bien pour ça que Macron l’a choisi. Il n’y a aucun hasard sur ce point. Jean Castex lui obéira avec la fidélité d’un épagneul, sans jamais lui faire de l’ombre. Il n’y a aucun risque là-dessus…

Jean Castex, avec son air mécanique, peut dire n’importe quoi, avec la même égale énergie et le même ton de voix.

Il est aussi à l’aise en chef de gare que pour imposer la vaccination obligatoire au mépris de toutes les libertés.

Maintenant, je ne sais pas si vous croyez à la morphopsychologie, mais en regardant le physique des deux hommes, on se dit qu’il y a quand même des ressemblances troublantes…

Albert Nollet

https://ripostelaique.com/il-y-a-beaucoup-de-ressemblances-entre-adolf-eichmann-et-jean-castex.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.