Une liberté en moins! Dès le 1er juillet, les Européens auront le bracelet + la prison

“Nous avons abouti sur ce nouvel instrument en un temps record pour sauvegarder la libre circulation pour tous les citoyens”, a osé déclaré le commissaire européen Didier Reynders, alors que le pass sanitaire va au contraire, entraver la libre circulation des Européens avec un passeport intérieur.

Le texte prévoit que les États membres “s’abstiennent d’imposer des restrictions de voyage supplémentaires” comme des tests ou quarantaine, “à moins qu’ils ne soient nécessaires et proportionnés pour protéger la santé publique”. En clair, le pass sanitaire n’empêche pas tout nouveau confinement qui sera imposé à la population. C’est le bracelet + la prison.

Cette décision hautement liberticide doit être approuvé par le Parlement européen, lors de la prochaine session plénière du 7 au 10 juin à Strasbourg. “Ce qui permettrait une entrée en vigueur le 1er juillet”, a précisé l’eurodéputé espagnol Juan Fernando Lopez Aguilar, négociateur du Parlement.

Mais dès le 1er juin, les pays membres pourront commencer à asservir leurs population à ce passeport intérieur si les gouvernements sont prêts, précise la Commission. Il revient aux États membres de décider s’ils intègrent le pass sanitaire dans leur application de traçage nationale, comme c’est le cas en France, ou s’ils utilisent une application distincte.

Source: AFP

Une liberté en moins! Dès le 1er juillet, les Européens auront le bracelet + la prison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.