93 000 cancers n’ont pas pu être diagnostiqués en 2020 à cause du Covid-19

93 000 cancers n’ont pas pu être diagnostiqués en 2020 à cause du Covid-19

« Les hôpitaux en tension, les réanimations en surchauffe, c’est aussi des pertes de chances qui s’accumulent pour les personnes atteintes de cancers », alerte le président de la Ligue contre le Cancer, Axel Kahn.

Par L’ObsPublié le 24 février 2021 à 08h51 Mis à jour le 24 février 2021 à 11h02Temps de lecture 1 min

Le chiffre est impressionnant. Conséquence de l’épidémie de Covid-19, qui a entraîné de nombreux retards dans la prise en charge de certains malades, « près de 93 000 diagnostics » n’ont pas pu être établis en France en 2020, alerte la Ligue contre le Cancer.« Retarder le diagnostic des cancers coûte cher financièrement… et humainement »

« Les hôpitaux en tension, les réanimations en surchauffe, les plans blancs hospitaliers, les foyers épidémiques à l’hôpital, c’est aussi les pertes de chances – et de vies demain – qui s’accumulent pour les personnes atteintes de cancers », s’inquiète son président, Axel Kahn.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?dnt=false&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=true&id=1364085355595628545&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.nouvelobs.com%2Fcoronavirus-de-wuhan%2F20210224.OBS40590%2F93-000-cancers-n-ont-pas-pu-etre-diagnostiques-en-2020-a-cause-du-covid-19.html&siteScreenName=LObs&theme=light&widgetsVersion=889aa01%3A1612811843556&width=550px

400 000 personnes touchées par an

Alors que doit bientôt débuter l’opération « Mars bleu » – un mois de sensibilisation au dépistage des cancers colorectaux – l’association appelle les Français à ne pas renoncer à consulter leur médecin. « Nous devons continuer à marteler ce message pour sauver des vies. La crise de la Covid-19 ne doit pas faire oublier le cancer, un fléau qui touche près de 400 000 personnes chaque année », rappelle Axel Kahn.TRIBUNE. Covid-19 et cancer du sein : le retard pris au diagnostic initial ne se rattrape pas

Le cancer colorectal, avec plus de 43 000 nouveaux cas et plus de 17 000 décès chaque année en France, représente la deuxième cause de décès par cancer chez l’homme et la troisième chez la femme, précise la Ligue contre le Cancer. S’il est détecté à temps, ce cancer est guérissable dans 90 % des cas, souligne l’association.

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20210224.OBS40590/93-000-cancers-n-ont-pas-pu-etre-diagnostiques-en-2020-a-cause-du-covid-19.html?fbclid=IwAR0nVZxoGd4s-GvFeHCjfWdM2tVeDUiDuR9LTaagZ5Ih-1MA35oC9ovm9po

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.