IL SERAIT TEMPS QUE CETTE FEMME DANGEREUSE, MENTEUSE, HAINEUSE , PRENNE SA RETRAITE ….

VIDÉO : Nancy Pelosi, une femme pleine d’émotion, se bat pour le Capitole et se retrouve sur le podium après le deuxième acquittement de Trump
Nancy Pelosi n’a pas bien pris la nouvelle de l’acquittement du président Trump.

Immédiatement après le deuxième acquittement du président Donald Trump pour sa mise en accusation au Sénat, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi (D-CA), a rendu une visite surprise aux responsables de la mise en accusation à la Chambre, et a révélé aux médias sa rage face à cette décision.
Au début, Pelosi s’est rendue sur le podium et a commencé à gesticuler sauvagement alors qu’elle condamnait le Sénat pour avoir acquitté le président Trump.

« Qu’est-ce qui est si important pour la survie politique de chacun d’entre nous, qui est plus important que notre Constitution que nous avons prêté serment de défendre », a demandé Pelosi. « Ce que nous avons vu dans ce Sénat aujourd’hui est un groupe de républicains lâches qui prétendent qu’ils n’ont pas d’options parce qu’ils ont peur de défendre leur travail. »

Alors que Pelosi commençait à quitter le podium, un journaliste lui a apparemment demandé si elle allait proposer de censurer le président Trump à la Chambre des représentants.

En réponse, Pelosi s’est mise à parler fort et avec émotion avant de revenir sur le podium, les mains et les bras battant sauvagement pour exprimer sa désapprobation.

« Ils ont laissé tout le monde s’en sortir, tous ces sénateurs lâches », a-t-elle déclaré en claquant la tribune. « Qui n’a pas pu faire face à ce que le Président a fait, et à ce qui était en jeu pour notre pays, va maintenant avoir l’occasion de donner une petite tape sur la main ? Nous censurons les gens qui utilisent la papeterie dans le mauvais but, nous ne censurons pas les gens qui incitent à l’insurrection ».

« Nancy Pelosi est bien trop émotive pour occuper une fonction publique », a écrit le journaliste Jon Miller.

« D’abord, elle déchire les discours qu’elle n’aime pas, maintenant elle s’empare du Capitole en bavardant comme une folle et en se hissant sur le podium quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut ». Il a poursuivi : « Je pensais que les « adultes » étaient aux commandes.

Certains républicains semblent cependant avoir donné foi aux paroles de Pelosi, notamment le chef de la minorité républicaine Mitch McConnell, qui a immédiatement contredit son vote dans un discours prononcé après l’acquittement du président Trump.

Dans ce discours, McConnell a affirmé que – malgré son vote contraire – le président Trump était « pratiquement et moralement responsable » des événements du 6 janvier, et a apparemment demandé une enquête criminelle sur le président Trump. Cela est arrivé après que McConnell ait prétendument utilisé la menace d’une condamnation au Sénat pour faire chanter le président Trump et s’assurer qu’il ne gracie pas Julian Assange et d’autres dénonciateurs anti-establishment.

VIDEO: ‘Emotional’ Nancy Pelosi Storms Around Capitol, Slams Podium After Trump’s Second Acquittal

Immediately following President Donald Trump’s second Senate impeachment acquittal, House Speaker Nancy Pelosi (D-CA) made a surprise visit to the House impeachment managers, and revealed her rage at the decision to the media.

Initially, Pelosi walked to the podium and began gesticulating wildly as she damned the Senate for acquitting President Trump.

“What is so important that the political survival of any of us, that is more important, than our Constitution that we take an oath to defend?” asked Pelosi. “What we saw in that Senate today was a cowardly group of Republicans who claim they have no options because they were afraid to defend their job.”https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=nationalfile&dnt=true&embedId=twitter-widget-0&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1360749346111815681&lang=en&origin=https%3A%2F%2Fnationalfile.com%2Fvideo-emotional-nancy-pelosi-storms-around-capitol-slams-podium-after-trumps-second-acquittal%2F&siteScreenName=nationalfile&theme=light&widgetsVersion=889aa01%3A1612811843556&width=500px

As Pelosi began to leave the podium, a reporter apparently asked Pelosi about whether she would move to censure President Trump in the House of Representatives.

In response, Pelosi began talking loudly and emotionally before returning to the podium, hands and arms flailing wildly to express her disapproval.

“They let everybody off the hook, all these cowardly Senators,” she said, slamming the podium. “Who couldn’t face up to what the President did, and what was at stake for our country, are now going to have a chance to give a little slap on the wrist? We censure people for using stationary for the wrong purpose, we don’t censure people for inciting insurrection.”

“Nancy Pelosi is far too emotional to hold public office,” wrote reporter Jon Miller.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=nationalfile&dnt=true&embedId=twitter-widget-1&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1360786554042523661&lang=en&origin=https%3A%2F%2Fnationalfile.com%2Fvideo-emotional-nancy-pelosi-storms-around-capitol-slams-podium-after-trumps-second-acquittal%2F&siteScreenName=nationalfile&theme=light&widgetsVersion=889aa01%3A1612811843556&width=500px

“First she was ripping up speeches she didn’t like, now she is storming about the Capitol babbling like a loon and hitting the podium when she doesn’t get her way.” He continued, “I thought the ‘adults’ were in charge.”

Some Republicans seem to have given Pelosi’s words credence, however, including Republican Minority Leader Mitch McConnell, who immediately contradicted his vote in a speech delivered after President Trump’s acquittal.

In the speech, McConnell claimed that – despite his vote to the contrary – President Trump was “practically and morally responsible” for the events of January 6, and seemingly called for a criminal investigation into President Trump. This came after McConnell allegedly used the threat of a conviction in the Senate to blackmail President Trump and ensure that he did not pardon Julian Assange and other anti-establishment whistleblowers.Tags:impeachmentNancy Pelosi

Tom Pappert

Tom Pappert

Un commentaire sur « IL SERAIT TEMPS QUE CETTE FEMME DANGEREUSE, MENTEUSE, HAINEUSE , PRENNE SA RETRAITE …. »

  1. bravo la justice et la vérité vont enfin triomphé de ces gauchos qui ont fraudé et voulu mettre en accusation Donald Trump. auelle bande d’enfoirés.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.