Confinement, masques : même Nicolas Bedos a envie de buter Véran !

La résistance s’organise. Nos amis de Breizh Info nous proposent cette lettre qu’un médecin breton, dont ils veulent préserver l’anonymat, a envoyé à ses patients. Des arguments à utiliser et à reprendre partout où cela est possible.

« Je n’adhère pas du tout aux mesures sanitaires gouvernementales ». Un médecin généraliste lance un cri d’alarme contre la tyrannie

https://www.breizh-info.com/2020/11/05/153385/medecin-generaliste-mesures-sanitaires-tyrannie/embed/#?secret=v30WGcesEx

D’autre part, Florian Philippot dénonce le confinement, et annonce la volonté de son parti, Les Patriotes, de riposter sur le terrain. 

Sur les réseaux sociaux, cela grogne…

« On nous CONFINE pendant 2 mois … on accepte sans broncher.

On nous BÂILLONNE en pleine chaleur (à partir du 14 juillet) … on accepte sans broncher.

On met en DANGER la santé de nos enfants (masque du matin au soir même pour les petits) … on accepte sans broncher.

On nous PRIVE de loisirs, de ce qui donnait un peu de joie dans nos vies (restaurants, bars, discothèques, fêtes, réunions familiales et culturelles, etc.) … on accepte sans broncher.

On nous IMPOSE des mesures de confinement et couvre-feu à répétition … on accepte sans broncher.

On nous BERNE en nous faisant croire qu’il y a une recrudescence de l’épidémie en se basant sur des tests dits positifs alors que tout le monde sait qu’ils sont tellement poussés qu’ils détectent n’importe quel virus mort depuis longtemps, ou même des particules qui n’ont rien à voir avec le SARS- Cov2 … on accepte sans broncher.

On invite sur les plateaux télé de nombreux médecins-dingos qui ont des LIENS D’INTÉRÊTS avec big Pharma et autres. … on accepte sans broncher.

Jusque quand, va-t-on accepter des mesures mortifères, comme la suppression de l’accès à la chloroquine ? Oui, il y des gens dans les sphères du pouvoir qui ont du sang sur les mains !

Jusque quand, va-t-on accepter des mesures liberticides, qui vont réduire les humains à la condition d’esclaves ?

Jusque quand, va-t-on accepter des mesures qui tuent le petit commerce et favorisent les multinationales ?

RADIO PARIS MENT ! Jusque quand, va-t-on accepter qu’une bande de nazillons (payés par nos impôts) relaye la communication toxique de la Kommandantur Globaliste ? ».

Et même Nicolas Bedos, qui n’est pas notre ami, a envie de buter Olivier Véran… Si les bobos s’y mettent !

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/nicolas-bedos-son-nouveau-coup-de-gueule-il-a-envie-de-buter-olivier-veran_457879

Et le film Hold-up, accablant pour le pouvoir, sort ce mercredi !

ET DONC CE TEMOIGNAGE D’UN MEDECIN BRETON…

Nous vous proposons ce texte, adressé à ses patients par un médecin généraliste de Bretagne, dont nous tairons l’identité pour cause de police politique en veille, et que nous reproduisons ci-dessous au sujet de la tyrannie sanitaire en cours, tyrannie bien illustrée encore récemment par la crise d’hystérie du ministre Olivier Véran à l’Assemblée nationale.

Chers patients, Chers parents,

Je n’adhère pas du tout aux mesures sanitaires gouvernementales. En particulier, je ne crois pas dans l’intérêt du confinement et du port du masque. Ces mesures sont effectivement des croyances car il n’y a pas de preuves scientifiques solides pour les justifier. En dehors des blocs opératoires, où tout est stérilisé du sol au plafond, où le lavage des mains jusqu’à coude dure 10 mn, où on nous aide pour nous ganter et nous habiller des pieds à la tête, où le masque est changé toutes les 4 h… est-ce que vous croyez vraiment que c’est un morceau de papier manipulé 50 fois par vos mains souillées qui peut vous protéger de quelque chose ??? Allumez vos neurones plutôt que la télévision !!!

Je ne porte le masque que pour m’éviter les emmerdements médico-légaux et financiers.

Vous voulez des preuves évidentes de l’inutilité et de la nocivité des mesures d’enfermement ? En voici :

  • La situation épidémiologique en Suède est strictement la même que celle connue en France, alors qu’il n’y a eu ni confinement ni port du masque. Autre cas, celui de l’Argentine qui a appliqué le plus long confinement généralisé (7 mois) : le taux de mortalité y est pire qu’en France ! La comparaison des résultats entre la Suède, la France et l’Argentine montre que plus on confine, plus le taux de létalité de la covid-19 augmente. Ces observations à l’échelle internationale sont contre-intuitives, mais que voulez-vous croire : des idéologies ou des observations ?
  • La déclaration du ministre de la Santé Véran, le 7 mars 2020, au sujet des épidémies virales saisonnières : « Ce qui fait que la grippe s’arrête au printemps, c’est parce qu’on ouvre les fenêtres et les portes… on n’est plus confiné ! C’est le confinement qui provoque la circulation du virus. » Comme pour le port du masque, ces politiciens ne démissionnent pas alors qu’ils osent se contredire à quelques jours d’intervalle ! De toute façon, que ça soit pour le masque ou le confinement, il dit là des bêtises car la réalité c’est qu’on ignore pourquoi et comment se développe une épidémie. Quand on ne sait pas, on se la ferme, et on évite de répéter des préjugés et des idées fausses. Je crains moins le coronavirus que la mauvaise santé mentale et intellectuelle de nos dirigeants qui disent tout et son contraire, en fonction de ce qui les arrange.   

Les plateaux TV regorgent de spécialistes hors-sol qui font du coloriage de graphiques et du remplissage de tableurs Excel. Tout ça, c’est du blabla. Les médecins généralistes sont les seuls experts réels de cette maladie, eux qui sont sur le terrain depuis le début. Ils ne sont pas tous parfaitement d’accord entre eux, chacun a sa sensibilité et les patients qui lui ressemblent. Mais tous voient des vrais patients, connaissent leurs facteurs de risque, savent identifier les signes de gravité, et adapter les possibilités thérapeutiques. On ne soigne pas en commençant par faire des tests biologiques (notamment le test par PCR). C’est l’interrogatoire et l’examen physique du patient qui priment et qui déterminent – pour chaque patient individuellement – la conduite à tenir la plus adaptée.

La réalité est simple : on ne peut rien contre la marche épidémique d’un virus. L’être humain panique à l’idée d’être impuissant et voudrait pouvoir agir sur le monde. Mais il faut savoir être humble et digne dans sa petitesse et laisser la Vie et les équilibres biologiques se faire. C’est très triste de perdre un être cher de la Covid-19, ou d’une autre maladie. La question n’est pas celle-là. La question est de savoir si les mesures gouvernementales qu’on nous impose servent à quelque chose. Après 1 an d’observation, tout démontre que ça ne sert à rien.

Dans 200 ans, on se moquera de la médecine d’aujourd’hui comme on se moque de celle du temps de Molière. Et plus encore des politiciens et des statisticiens qui jouent au docteur. Macron n’est pas médecin, il n’a jamais eu la santé d’un patient entre les mains, et son jugement est vicié par ses conflits d’intérêt.

Mais ça ne s’arrête pas là, car comme la saignée et le clystère, toute stratégie médicale a des effets secondaires. Entre tenter quelque chose et faire n’importe quoi, la ligne rouge est vite franchie. Et elle a été largement franchie en France et ailleurs. C’est ce qu’on appelle en médecine : la iatrogénie (le traitement fait pire que le mal). Dans 50 ans, il est probable que le nombre de morts imputables à la Covid-19 avec confinement soit supérieur à celui sans confinement.

Macron l’a dit : son « quoi qu’il en coûte » va coûter très cher sur le plan humain (angoisse, dépression, suicides…) et socio-économique (faillites, échec des études, chômage…). En théorie, l’objectif est de protéger les personnes très âgées et fragiles, mais rien n’est prouvé (le premier confinement n’a pas changé l’aspect de la courbe en cloche qu’on a pour toute épidémie virale sans confinement). Et pourtant on est en train de sacrifier l’ensemble de la population, sans jamais avoir consulté le peuple par voie référendaire (c’est ce qu’on appelle la démocratie, souvenez-vous). Il n’y a que lorsque le pouvoir d’achat des ménages (en particulier des retraités) va devenir insuffisant pour remplir le frigo (par la chute des cotisations, l’hyperinflation…), que le « quoi qu’il en coûte » paraîtra intenable à ceux qui défendent encore aujourd’hui cette idéologie.

Bref : Macron, l’Union européenne et les « grandes organisations internationales » (OMI, FMI…) n’ont pas à se substituer à la démocratie directe ni aux soignants de terrain. Que ça soit en médecine, dans l’agriculture, le bâtiment ou autre, ils ne font que foutre la merde avec des normes débiles et la gestion de leur risque judiciaire. On demande à l’État d’organiser un service public proportionné à la démographie du pays. Qu’ont fait les politiciens depuis 25 ans : ils ont supprimé 110 000 lits d’hôpitaux (dont 8 à 10 000 lits depuis le début du mandat de Macron) et 20 000 médecins généralistes, alors que la population augmente et vieillit. Entendez-vous cela à la TV ? Évidemment non car les « grands médias » vivent sous perfusion de nos impôts et sont les chiens de garde des politiciens qui leur donnent les sous. La main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit.

La télévision a un effet hypnotique chez ceux qui la regardent et instille la PEUR qui tue plus que la Covid-19.

Médecin généraliste (22)

« CELUI QUI CONTRÔLE LA PEUR DES GENS DEVIENT LE MAÎTRE DE LEURS ÂMES. » Machiavel

« UN PEUPLE PRÊT À SACRIFIER UN PEU DE LIBERTÉ POUR UN PEU DE SÉCURITÉ NE MÉRITE NI L’UNE NI L’AUTRE, ET FINIT PAR PERDRE LES DEUX. » Benjamin Franklin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

https://ripostelaique.com/confinement-masques-meme-nicolas-bedos-a-envie-de-buter-veran.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.