BRAVO QU ATTEND L ITALIE POUR EN FAIRE AUTANT ? Grèce: une barrière marine anti-migrants La pose d’un barrage flottant a commencé entre l’île de Lesbos et la côte turque. Les ONG dénoncent un coup d’épée dans l’eau.

Elle fera 2,7 km de long et un mètre de haut. Une barrière anti-migrants a commencé à être installée en mer, au nord-est de Lesbos, une île grecque située à moins de 15 km des côtes de la Turquie. Le barrage flottant vise à bloquer les embarcations de fortune que les réfugiés utilisent pour atteindre Lesbos et demander l’asile en Europe. Placée dans la zone la plus empruntée par les bateaux, la barrière marine doit être achevée fin août. Coût : 500 000 €.

L’île de Lesbos, voisine directe de la Turquie accueille aujourd’hui 30 000 réfugiés | OF

Encore secouée par la terrible crise économique de 2008, la Grèce doit composer avec l’accueil de dizaines de milliers de réfugiés chaque année (74 900 en 2019, selon l’Onu). L’île de Lesbos, comme sa voisine de Chios, est en première ligne. Aujourd’hui, malgré des transferts vers des camps du nord de la Grèce, Lesbos compte toujours 30 000 réfugiés pour 86 000 habitants. Les îles de la mer Egée sont bien au-delà de leurs capacités d’accueil: il existe seulement 6 200 places pour 40 000 demandeurs d’asile au total.

Depuis 2017, la tension n’a cessé de monter. À la mobilisation d’une partie des habitants de Lesbos et des ONG, en faveur des migrants, a répondu la colère d’autres îliens, exacerbée par les mouvements d’extrême droite, comme Aube dorée. En mars, des migrants et des bénévoles ont encore été agressés par des gros bras.

Dans ce contexte, l’annonce début janvier de la pose d’une barrière marine ressemble à coup de com’ du gouvernement grec. Comme le fait remarquer le site d’information Chios News, il est amusant de noter la taille de la barrière » : 2,7 km pour…50 km de côtes face à la Turquie. Les ONG qui secourent les migrants rappellent que les barrières ne les arrêtent pas ; elles rendent juste les traversées plus périlleuses.

Un commentaire sur « BRAVO QU ATTEND L ITALIE POUR EN FAIRE AUTANT ? Grèce: une barrière marine anti-migrants La pose d’un barrage flottant a commencé entre l’île de Lesbos et la côte turque. Les ONG dénoncent un coup d’épée dans l’eau. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.