Sarcelles : Thomas, 23 ans, poignardé à mort par un multirécidiviste qui sortait de prison, trop blanc pour intéresser les médias qui préfèrent le délinquant Traoré ! Le père témoigne (Vidéo)

Sarcelles : Thomas, 23 ans, poignardé à mort par un multirécidiviste qui sortait de prison, trop blanc pour intéresser les médias qui préfèrent le délinquant Traoré ! Le père témoigne (Vidéo)

Thomas, 23 ans, avait été poignardé à Sarcelles dans le Val-d’Oise dans la nuit du 9 au 10 mai derniers par un homme tout juste sorti de prison grâce à une remise en liberté liée au coronavirus. Sur Twitter, #JusticepourThomas ne cesse de grimper.

Alors que le monde a les yeux rivés sur Black Lives Matter, #JusticepourThomas monte à son tour en flèche sur les réseaux sociaux. Ce jeune habitant de Sarcelles avait été poignardé dans la nuit du 9 au 10 mai derniers par un homme tout juste sorti de prison grâce à la politique de remise en liberté liée au coronavirus, créée par la garde des Sceaux, Nicole Belloubet. L’homme avait rapidement été interpellé et écroué. De nombreux internautes ont réagi face à la colère des parents de Thomas. Cette famille habite Sarcelles depuis 35 ans et a estimé que la commune « a changé pour devenir une zone de non-droit », peut-on lire dans Le Parisien vendredi 3 juillet. La chroniqueuse de l’émission Les Grandes Gueules, Zohra Bitan, a réagi à cette affaire. En plein mouvement des Black Lives Matter – qui milite contre le racisme et les violences policières jugées majoritairement à l’encontre des Noirs, selon BLM -, Zohra Bitan a estimé que « toutes les vies comptent ». Elle a ajouté : « Thomas ne mérite pas d’avoir l’hommage et soutien que d’une partie des Français mais de tous les humanistes ! »

« Désigné comme coupable, le blanc est désigné comme blanc. Victime, le blanc est transparent. » L’avocat Gilles-William Goldnadel n’a pas non plus gardé le silence. Il a fait référence à la victimisation systématique des personnes noires. Un phénomène qui fait sans doute oublier que les Blancs peuvent être aussi des victimes, et non systématiquement coupable.

Une quinzaine d’opérations

Thomas est resté trente et un jours à la Pitié-Salpêtrière et a subi une quinzaine d’opérations.

[…]

Les parents de la victime, Philippe et Nathalie, ont exprimé leur colère au Parisien, affirmant que Sarcelles s’est enfoncée dans la violence. « Le précédent maire a acheté la paix sociale, la police n’est jamais là quand on a besoin d’elle. Et la justice a laissé sortir de présion l’homme qui a tué notre fils, nous voulons savoir s’il a bénéficié d’une de ces remises de peine accordées sur fond de crise sanitaire », ont-ils expliqué au quotidien.

Ils ont assuré que des amis de leur fils unique ont reçu « des menaces » après avoir aidé les enquêteurs. Ils attendent désormais qu’un médecin légiste redige un rapport d’autopsie pour pouvoir enterrer leur fils unique.

[…]

L’article dans son intégralité sur BFM

Val-d’Oise : la colère des parents de Thomas, 23 ans, poignardé à mort à Sarcelles

Le jeune homme est mort à l’hôpital à Paris dans la nuit du 11 juin après avoir été agressé à Sarcelles dans la nuit du 10 mai par un homme, sorti depuis peu de prison. Ses parents accablés par la souffrance témoignent de leur désarroi.

C’est un couple brisé par la douleur après le décès de leur fils unique. Thomas est mort dans la nuit du 10 au 11 juin des suites de ses blessures à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIII e ). Ce jeune homme de 23 ans avait été poignardé à Sarcelles (Val-d’Oise) dans la nuit du 9 au 10 mai dernier alors qu’il fêtait la fin de son contrat avec des amis, par un quadragénaire, sorti depuis peu de prison. Ses parents, Philippe et Nathalie, ne cachent pas leur colère. Après avoir passé 35 ans dans le quartier du Village à Sarcelles, Philippe estime que la ville dans laquelle leur fils a grandi a changé pour devenir une zone de non-droit.

Ce soir-là, rue Chaussy, Thomas, passionné de musique et de freeride en trottinette, venait de terminer un contrat dans une enseigne de bricolage avant de retrouver un emploi chez un distributeur de boissons.

Un commentaire sur « Sarcelles : Thomas, 23 ans, poignardé à mort par un multirécidiviste qui sortait de prison, trop blanc pour intéresser les médias qui préfèrent le délinquant Traoré ! Le père témoigne (Vidéo) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.