Rétropédalage du Lancet qui publie une étude sur 15 000 patients : « Nous avons constaté que le taux de COVID-19 symptomatique était plus faible chez les patients prenant de l’hydroxychloroquine », Véran va-t-il aussi rétropédaler ?

La célèbre revue Lancet publie ce 3 juillet une étude chinoise sur 15 697 patients démontrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine. Rappelons nous que le ministre Olivier Véran s’était précipité pour faire interdire la chloroquine le jour même de la parution d’une fausse étude du Lancet, contestée puis retirée. Véran, ou son successeur, va-t-il se précipiter pour faire annuler l’interdiction de la chloroquine ?

« Dans la présente étude, nous avons analysé rétrospectivement l’association entre l’utilisation de l’hydroxychloroquine et COVID-19 chez les patients atteints de maladie rhumatismale. Nous avons constaté que le taux de COVID-19 symptomatique était plus faible chez les patients prenant de l’hydroxychloroquine que chez les patients prenant d’autres ARMM. « 

Lien vers l’étude publiée par le Lancet

https://www.europe-israel.org/2020/07/retropedalage-du-lancet-qui-publie-une-etude-sur-15-000-patients-nous-avons-constate-que-le-taux-de-covid-19-symptomatique-etait-plus-faible-chez-les-patients-prenant-de-lhydroxychloroquine-v/

Un commentaire sur « Rétropédalage du Lancet qui publie une étude sur 15 000 patients : « Nous avons constaté que le taux de COVID-19 symptomatique était plus faible chez les patients prenant de l’hydroxychloroquine », Véran va-t-il aussi rétropédaler ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.