Procès Zemmour : collabos, islamos et écolos unis contre la France libre

Il  ose dire les vérités qui dérangent… il doit être exécuté !

Il ne fait aucun doute que lorsque l’auto-proclamée « bien-pensance » tient un os, elle ne le lâche pas de sitôt.

Le couple Fillon vient d’en subir les conséquences, en étant condamné avec une sauvagerie et une totale injustice, eut égard aux critères appliqués habituellement aux dangereuses racailles (incluant certains élus de gauche !) qui pullulent en France, par des juges prétendus indépendants du pouvoir (mon œil !) … comme si l’avoir éliminé de la course « que le bourrin Macron devait absolument gagner », ne suffisait pas ; il aura fallu que l’on s’acharne encore jusqu’à le mettre « quasiment en terre » avec un verdict purement scandaleux !

Car si je n’ai pas de tendresse particulière pour ces gens, j’ai en revanche un sens de la justice, la vraie, extrêmement sensible, et ce qui se passe depuis des lustres dans nos prétoires est parfaitement intolérable !

Aucune surprise alors de voir qu’un acharnement aussi malsain est réservé à celui qui est peut-être l’essence même du patriote français ; celui qui à lui seul relève le niveau de tous ceux qui se comportent avec la même stupidité, qu’un ignare comme Emmanuel Macron impute à tous les citoyens français : Éric Zemmour, pratiquement décrété « Ennemi public n° 1 » par la lie qui nous gouverne, et tous ceux qui se prostituent pour bouffer à son râtelier !

Car qu’a-t-il fait de mal, ce citoyen modèle, hormis déplaire à ceux qui, malgré leur prétendue « humanité », ne supportent pas que quiconque ne pratique pas la pensée unique, et encore moins la langue de bois dont ils sont si coutumiers ?

Au procès qui se déroulait ce 1er juillet (hors la présence de l’intéressé, qui semble en avoir marre de ces mascarades à répétition, menées par des sous-êtres ne lui arrivant pas à la cheville, que ce soit en droiture, objectivité, civisme et intelligence), ce qui lui valait un passage en justice, ce sont certains passages de l’admirable discours prononcé lors de la Convention de la Droite, qui s’était tenue fin septembre 2019 à Paris, à l’instigation de Marion Maréchal, nièce de la « bête immonde » MLP (là ce n’est pas considéré comme une injure !).

Des passages « inadmissiiiiibles » qui rappellent les « heures les plus sombres de notre histoire » glapissent en choeur les hyènes associatives shootées aux subventions pour répandre la haine qu’ils imputent aux autres, c’est-à-dire à ceux qui leur résistent…

Lire ou relire le discours : Texte intégral : ce qu’a dit Éric Zemmour à la Convention de la Droite…

Cyrano en avait immédiatement donné un résumé sans concession qui débutait ainsi :

« Bien évidemment, le formidable discours d’Éric Zemmour, à la Convention de la Droite, n’a pas fini de susciter des remous. KO pendant plusieurs heures, le camp des collabos est en train de sonner la charge contre le journaliste du Figaro. Et bien sûr, dans ce registre, BHL ne pouvait qu’être au sommet de sa pourriture » …

https://ripostelaique.com/le-discours-choc-de-zemmour-oblige-les-collabos-a-monter-au-creneau.html

Jaques Guillemain également avait exprimé l’espoir soulevé par la brillante association des deux patriotes semant des vérités dérangeantes pour certaines « âmes sensibles ».

https://ripostelaique.com/zemmour-marion-un-message-despoir-pour-des-millions-de-francais.html

Mais pour l’armée des collabos, laissant entendre que les mots de Zemmour seraient infiniment plus dangereux que les exactions commises, au nom de leur religion, par les islamistes, certes extrémistes… mais qui malheureusement ne sont jamais dénoncés à nos côtés, par ceux prétendus « modérés » mais qui n’osent jamais (à quelques exceptions près) jeter l’anathème sur les criminels ; pour ces traitres à la Nation et aux Français (de naissance ou de cœur), il était intolérable d’écouter Zemmour remettre les pendules à l’heure.

Le polémiste star, comme le nomme « 20 minutes », était  jugé pour « injure publique à caractère racial » et « provocation publique à la haine raciale », selon les formules consacrées… de ceux qui supportent sans broncher les tueries incessantes des islamistes qui, même sans être nommés ou débaptisés, n’en restent pas moins des islamistes, et souligner leurs crimes et agissements (lavages de cerveaux jusque dans les écoles de la République !) est aux yeux des islamo-collabos hantant les coulisses du pouvoir, un véritable crime, bien plus grave que ce qu’il dénonce !

Je reste persuadée que si Marine avait joué à fond cette carte en 2017, elle ne se serait pas étalée sur la dernière marche, et nous aurions peut-être à cette heure un pays un peu moins à la dérive, et un peu plus considéré qu’il ne l’est actuellement à l’étranger.

https://www.20minutes.fr/justice/2811607-20200701-paris-eric-zemmour-juge-injure-raciste-apres-propos-contre-islam-immigration

Il faut dire que malgré les pressions du « camp du bien » (on a le droit de pouffer… ou pleurer, c’est selon !), la chaine LCI qui pour une fois faisait son vrai travail d’information, avait commis le crime de diffuser en direct le discours qualifié de haineux… ce qui lui avait valu immédiatement d’être tancé par le CSA… dont il y aurait beaucoup à dire sur la valeur et l’intégrité de ses membres !

Et c’est le Parquet lui-même qui, à peine 48 heures après les propos tenus (et assumés) de Zemmour, avait ouvert une enquête, bientôt suivi des habituelles interventions des charognards du Net, toujours à l’affût d’une bonne occasion de compléter les grossières subventions dont ils sont bénéficiaires en tant que pions des gouvernants… entre autresle CCIF et SOS Racisme (malheureusement toujours sans « s » à racisme, comme le regrettait Pierre Desproges, rappelé ici par Benoit Rayski).

https://www.atlantico.fr/decryptage/3577129/j-adhererais-a-sos-racisme-quand-ils-mettront-un-s-a-racisme

C’est donc ce même parquet, qui a requis mercredi 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, à l’encontre d’Eric Zemmour, pour les faits qui lui sont reprochés… et tellement plus graves que les tueries islamiques pourtant bien réelles, les propos de Zemmour n’étant que de l’information pure et vérifiable !

Ce même parquet à qui il a fallu justifier l’absence de l’accusé, quand tant de racailles offensent les tribunaux par leur propre absence délibérée et non justifiée, mais dans ce cas c’est toujours moins grave !

Maitre Olivier Prado, « M. Zemmour est de plus en plus victime d’agressions » ; ajoutant qu’il n’est pas un juriste, il est une personnalité intellectuelle qui veut un débat intellectuel. Aujourd’hui, le débat est strictement juridique ».

L’écœurant réquisitoire de la procureure, décortiquant la « rhétorique insidieuse » du polémiste, est repris ici :

https://www.sudradio.fr/societe/convention-de-la-droite-10-000-euros-damende-requis-contre-zemmour/

De même que les ignobles comparaisons avancées sans crainte d’être condamnées pour injures, de certains membres des associations « parties civiles » comme toujours lorsqu’il est question de « défendre » l’islam « injustement » attaqué !

Ces grandes âmes, si sensibles, qui s’offusquent de la moindre critique envers la « religion de paix et d’amour » n’y vont pas avec le dos de la cuillère quand il s’agit de taper sur un patriote, surtout de la dimension de Zemmour… en tête l’ignoble Sopo !

Mais la palme reviendra peut-être à l’avocate du CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France) regrettant « qu’il n’y ait pas eu d’expertise psychiatrique sur Eric Zemmour à la suite des injures racistes et provocations tenues à la convention de la droite…

Je propose que pour palier cet oubli, il en soit fait une, de toute urgente, sur cette haineuse n’ayant rien de bien probant à ajouter à l’habituelle litanie de mensonges et lieux communs sortis à chaque procès contre un patriote !

Heureusement que d’aucuns savent rétorquer ce qui doit l’être, en tapant là où il faut :

De même, le journaliste Clément Weill-Raynal, qui en 2013 avait dénoncé sur une vidéo le désormais célèbre « mur des cons » du Syndicat de la Magistrature, s’était démarqué de son frère jumeau, l’avocat Guillaume Weill-Raynal quand celui-ci en appelait à la Taubira pour « sévir » contre Robert Ménard et Christine Tasin, coupables de ne pas partager son amour pour l’islam !

https://ripostelaique.com/guillaume-weill-raynal-se-croit-il-sous-petain-ou-en-coree-du-nord.html

Aujourd’hui il est toujours du côté des défenseurs de la vérité !

http://www.fdesouche.com/1395777-eric-zemmour-juge-pour-son-discours-lors-de-la-convention-de-la-droite-lavocat-des-parties-civiles-zemmour-nest-rien-il-nexiste-que-grace-aux-chaines-dinfo

Malgré toutes les pressions ignobles auprès de CNews pour faire virer Zemmour de son antenne, de la part de ceux qui se réclament d’un humanisme pourtant si frelaté, il ne fait aucun doute que l’audience actuelle du créneau 19h-20h est due à l’intérêt que suscite la chronique de l’accusé… où il est bénéficie d’une équipe qui l’écoute et argumente avec le respect qui manque tellement ailleurs.

N’ayant visiblement pas accepté la comparaison de Zemmour entre le vert des écologistes et celui de l’islam… EE-LV va alerter le gendarme de l’audiovisuel pour souligner « une vraie inquiétude sur les propos en général » du chroniqueur de CNEWS.

Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe d’EE-LV, la numéro 2 des Verts, justifie sa demande de censure : « Tous les jours à une heure de grande écoute, il tient des propos sexistes, homophobes, racistes, tous les « istes » négatifs que vous voulezEt rien n’est jamais fait contre ça. (sic) Le problème avec Zemmour, c’est celui de la fenêtre d’Overton : il va de plus en plus loin, dit les choses les plus énormes possible, il est le poisson-pilote de l’extrême-droite institutionnelle qui, à côté de lui, paraît raisonnable et mainstream.»

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/elections/ee-lv-va-alerter-le-csa-sur-lensemble-de-lœuvre-deric-zemmour-sur-cnews/ar-BB16fBzB

Toutes les ordures qui se vautrent aux pieds de l’islam, tous les collabos bon teint, enragent de ne pouvoir déboulonner Éric Zemmour, comme le sont certaines statues de grands patriotes passés, selon la nouvelle mode des moutons-crétins (cousins des lapins du même nom), et ce malgré qu’ils mettent tous tellement de cœur à l’ouvrage…

Ils sont prêts à tout pour se débarrasser de ce gêneur qui les domine dans tant de domaines…

Pourtant, j’ai une meilleure idée pour « délivrer » la France de cet individu haineux, il faut carrément le ficher « S », tout comme ceux qui fomentent attentats, viols, égorgements (pardon, blessures à la gorge) … et qu’il soit étroitement surveillé comme tous les djihadistes le sont actuellement… c’est à cette seule mesure drastique, que le citoyen lambda pourra dormir tranquille, sans risquer à tout moment d’être gravement blessé par une des dangereuses paroles d’Eric Zemmour. (*)

Comment ça, je ne suis pas crédible sur ce coup-là ?

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) Note pour les naïfs indécrottables : ceci est du second degré, uniquement pour me moquer de ceux qui soufflent mensonges sur mensonges, en prétendant que l’islam n’est pas dangereux ; à tel point d’ailleurs qu’il est quasiment devenu INTERDIT d’en avoir peur !

 

 

https://ripostelaique.com/proces-zemmour-collabos-islamos-et-ecolos-unis-contre-la-france-libre.html

Un commentaire sur « Procès Zemmour : collabos, islamos et écolos unis contre la France libre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.