Le péché d’orgueil originel de la France

Avec les revendications religieuses agressives, les prétextes de prétendus racismes incessants (exclusivement de la part des « blancs ») voire carrément d’État, les zones géographiques et quartiers communautarisés et leurs violentes « incivilités » contre tout ce qui s’apparente à l’État, les renvois accusateurs à son passé colonial (venant souvent d’enfants et petits-enfants de ceux qui ont chassé les français de leurs pays d’origine, mais qui bizarrement vivent ici), les exigences d’égalité totale (parfois ridicules dans certains domaines), l’exaspération de beaucoup de français « de souche » (non, ce n’est pas un gros mot) qui commencent à se sentir étrangers chez eux et deviennent donc en réaction, racistes (ou davantage s’ils l’étaient déjà..)…

La France paye CASH son ORGUEIL, sa certitude (si colonialiste finalement) et sa naïveté sur le fait que TOUS les immigrés n’avaient qu’un seul rêve et en resteraient éternellement reconnaissants : Devenir français, aimer la France et vivre dans une République laïque (comme si c’était le gral universel…)

Avec le droit du sol, la facilité d’obtention de la nationalité française, le regroupement familial, le lâche laxisme dans la gestion de l’immigration illégale et du droit d’asile (si souvent détourné ouvertement de sa vocation initiale) et la prolifération de diverses associations subventionnées dites anti-racistes (qui exaspèrent et hystérisent souvent les débats et créent davantage de communautarisme et de racisme) Les dirigeants politiques depuis 1981, de droite comme de gauche, n’ont pas compris que ce qui     était vrai pour les immigrés de même religion et/ou culture (italiens, espagnols, portugais, polonais…) et certains autres (asiatiques notamment), ne l’était pas forcément pour tous les autres…

Est-ce raciste ou un simple constat de remarquer qu’aujourd’hui, seule une partie des immigrés arabes africains et musulmans pose un problème d’intégration et d’adaptation à la République ? 

On peut comprendre la frustration de ces derniers car la France leur a vanté la République, promis l’Égalité (sans leur préciser que c’est en droit, pas des chances) et la Fraternité (en oubliant de leur préciser que même les animaux n’acceptent les « nouveaux » que s’ils se plient aux règles du troupeau) donc même s’ils ont, en effet, la liberté, se considérant comme logiquement français à part entière, ceux issus des 2 et 3èmes générations se sentent floués… et par réaction aussi, certains d’entre eux veulent imposer à une France laïque, une « adaptation » à leur religion… Un comble…

QUE DOIT-ON FAIRE MAINTENANT POUR ESSAYER DE RATTRAPER CES ERREURS ?

La solution n’est certainement pas de continuer à se soumettre et à accepter de l’Islam ce que la France n’accepte même plus de sa propre religion chrétienne « d’origine » (comme le font les communistes ou les fascistes d’extrême gauche au sens large), mais pas non plus de répondre par la haine et le racisme primaire et généralisé mais juste de « remettre les pendules à l’heure sans haine ni racisme ni idéologie mais fermement et logiquement et froidement sans état d’âme car il en va dorénavant de la survie de tout ce qui fait la Nation Française, son Histoire, ses moeurs, ses valeurs et même ses traditions pseudos religieuses…». C’est exactement ce que propose le Programme EJL dans ses volets rubriques Justice et Immigration, notamment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.