Affaire Fillon : une note confidentielle remise à Hollande suggérait de reporter la présidentielle

Une semaine après les premières révélations de l’affaire Fillon, le conseiller politique de François Hollande lui avait conseillé d’envisager le report de l’élection présidentielle.

L’affaire Fillon était bien suivie de très près par l’Elysée. Alors que, le 25 janvier 2017, les révélations du Canard enchaîné secouaient le pays, une semaine plus tard, le 2 février, le conseiller politique de François Hollande à l’Elysée, Bernard Rullier, lui remettait une note confidentielle bien particulière, selon une information du Point. Dans ce texte, le conseiller demandait en effet au président de la République d’envisager la possibilité d’un report de l’élection présidentielle. A cette époque, le Parquet national financier avait ouvert une enquête préliminaire contre François Fillon et son épouse pour détournement de fonds publics.

« Nous devions anticiper », fait valoir Bernard Rullier auprès du Point« Le cas échéant, on se serait appuyé sur l’article 7 de la Constitution : ‘Si […] une des personnes ayant […] annoncé publiquement sa décision d’être candidate décède ou se trouve empêchée, le Conseil constitutionnel peut décider de reporter l’élection », explique-t-il. La constitutionnaliste Anne Levade, qui avait supervisé la primaire de l’UMP en 2016, avait même été consultée, selon l’hebdomadaire.

SUR LE MÊME SUJET

François Fillon condamné à deux ans de prison ferme

Depuis, François Fillon a été reconnu coupable de détournement de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse. Lundi 29 juin, il a été condamné à cinq ans de prison, dont deux ferme, par le tribunal correctionnel de Paris. Il a également écopé d’une amende de 375 000 euros et dix ans d’inéligibilité. Son épouse Penelope a, elle, été condamnée à trois ans de prison avec sursis et à la même amende, ainsi que deux ans d’inéligibilité. Les époux ont annoncé avoir fait appel de cette décision. Ces peines ont en tout cas été jugées très sévères par la droite, notamment après les révélations de l’ex-procureur national financier Eliane Houlette, en poste au moment des faits, qui a récemment évoqué des « pressions » dans cette affaire.

https://www.valeursactuelles.com/politique/affaire-fillon-une-note-confidentielle-remise-hollande-suggerait-de-reporter-la-presidentielle-121297

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.