Déconfinement : message-choc de Martial Bild

Et si le Coronavirus était notre « chance » ? Non, non, ne fuyez pas ! Je ne me moque pas, ne plaisante pas, je suis au contraire très sérieuse. Et si le Coronavirus était le « détonateur » d’une explosion, tant attendue, mais toujours retardée ?? Le début de notre libération, enfin annoncée ? Les Français – du moins une bonne partie d’entre eux hélas – semblent anesthésiés, frappés de cécité, incapables de raisonner sainement face à une situation totalement ubuesque et inacceptable. Il leur faut un électrochoc, le voici peut-être…

En effet, cette pandémie a mis au grand jour l’impréparation, l’incompétence (un puits sans fond !) l’incohérence, les mensonges éhontés, les rétropédalages (qui auraient été comiques s’ils n’avaient été si dramatiques), de la « bande » censée gouverner. Je me refuse encore plus à employer le terme d’élites pour de si médiocres personnages. Les élites : ce sont celles que le professeur Raoult définit lui-même, avec justesse, il en a le droit. Traîné dans la boue par certains de ses confrères et par quelques abrutis sans aucune connaissance médicale, mais beaucoup de prétention et d’arrogance. Il leur a purement et simplement cloué le bec, dévoilant ainsi le vide sidéral, abyssal des branquignols du monde politico- médiatique actuel. Un mariage incestueux.

Depuis quelques mois déjà, une chaîne, CNews a osé se démarquer en donnant la parole à l’excellentissime Éric Zemmour qui décrypte pour nous l’actualité, sans langue de bois.

Un peu partout des voix s’élèvent pour dénoncer le carcan dans lequel on nous enferme un peu plus chaque jour ! Allons-nous continuer à regarder ailleurs, alors que toutes nos institutions s’effondrent les unes après les autres, victimes de l’incurie de la gestion de la crise sanitaire,  et avant elle de l’incurie générale, aggravées d’une crise économique qui ne fait que commencer ?

Ce vendredi 5 juin un message m’est parvenu de la seule chaîne indépendante, j’ai cité : TV Libertés. Sortant de sa réserve habituelle, son directeur général : Martial Bild prend la parole et ne mâche pas ses mots. Quelques extraits :

 « Avec Macron, la France bâillonnée, avec TV Libertés la France libérée » Il est vrai qu’avec Macron la France n’a pas eu de masques, mais elle a des bâillons.
Jamais, en si peu de temps, nos libertés ont été si attaquées, jamais ! La crise sanitaire a entraîné d’incroyables restrictions. Provisoirement, les Français ont accepté de limiter leurs déplacements, de présenter des autorisations, d’être fichés en attendant d’être munis de puces électroniques. Dans le même temps toujours, la première loi votée après le déconfinement est la loi Avia, une loi liberticide qui pour « combattre des propos haineux » sur les réseaux sociaux fait la chasse aux opposants au gouvernement. Le Pouvoir veut faire taire sa vraie opposition par tous les moyens. Régner en muselant l’adversaire !

 Enfin, dans le même temps encore, à la demande de M. Macron, les réseaux sociaux renforcent férocement la censure. Dorénavant, à la demande de Facebook, des  « journalistes » de quotidiens extrémistes et controversés comme «  Le Monde »  ou « Libération »  sont payés pour juger, dénoncer et « mettre à l’index » les informations révélées par la presse alternative. »

« Mais c’est simple, on ne nous fera pas taire. Ils veulent nous bâillonner, nous allons gueuler la vérité encore plus fort ! »

 « Aucun flicage, aucune répression, aucune violence ne viendra à bout de l’esprit français, au caractère gaulois et rebelle qui constitue, malgré tout, le bel et vieux fonds français. »

Oriana Garibaldi

 

https://ripostelaique.com/deconfinement-message-choc-de-martial-bild.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.