Meurthe-et-Moselle : face aux violences dans les quartiers sensibles, les policiers sonnent l’alerte

Les forces de l’ordre, qui pointent une “situation alarmante”, demandent des renforts.

L’émergence des « territoires perdus » de la République ne semble plus, désormais, réservée aux grandes agglomérations que sont Paris, Lyon ou Marseille. Dans des territoires plus reculés aussi, comme la Meurthe-et-Moselle, les policiers font face à une violence toujours prégnante. C’est pour dénoncer cette situation que le syndicat Unité SGP Police a adressé un courrier au préfet du département, rapporte France Bleu.

« Nous nous sentons un peu délaissés »

Dénonçant une « situation alarmante » dans les quartiers sensibles du nord de la Meurthe-et-Moselle, le syndicat écrit : « Devant déjà faire face à une délinquance de voie publique très marquée, le personnel du commissariat de Longwy-Villerupt doit aujourd’hui répondre à des violences urbaines dont l’intensité ne cesse de croître depuis plusieurs semaines ». D’après SGP Police, la situation s’expliquerait par une baisse des effectifs, alors que 20 postes sont inoccupés, faute de candidats.

« Nous avons écrit plusieurs courriers au préfet dont le dernier date de la fin du mois de janvier et nous n’avons toujours pas de réponses. Nous nous sentons un peu délaissés ici dans le Pays Haut, ces violences pourrissent la vie des habitants, il faut que cela cesse », explique même le maire de Villerupt, récemment élu.

https://www.valeursactuelles.com/societe/meurthe-et-moselle-face-aux-violences-dans-les-quartiers-sensibles-les-policiers-sonnent-lalerte-120054

3 commentaires sur « Meurthe-et-Moselle : face aux violences dans les quartiers sensibles, les policiers sonnent l’alerte »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.