Si vous êtes attaqué au couteau, ne répliquez surtout pas !

Si vous êtes attaqué au couteau, ne répliquez surtout pas !

Nous vivons vraiment dans un monde de fous, la tête à l’envers et on a parfois du mal à bien comprendre ce qui se passe autour de nous. Cela va se voir en deux ou trois exemples qui vont démontrer que vraiment nous allons droit dans le mur.

Tout le monde se souvient du triste assassinat de cette dame, Sarah Halimi, rouée de coups puis jetée par la fenêtre par le dénommé Kobili Traoré, supposé français du fait qu’il est né en France (comme si un porc, né dans une écurie, pouvait, par le hasard de sa survenance, être considéré comme un « pur sang »).

Cet homme a reconnu  s’être introduit  chez sa voisine où de nombreux témoins l’ont entendu réciter des sourates du fameux Coran et hurler « Allahu akbar » . Il la connaissait pourtant depuis de nombreuses année et discutait fréquemment avec elle, ce qui prouve bien que l’acte n’est pas dû au hasard d’une mauvaise rencontre. Il était au contraire parfaitement médité, préparé. L’affaire paraît judiciairement simple, non ?

Eh ! Bien figurez-vous que non ! Les juges, dont Éric Zemmour nous a maintes fois démontré qu’ils foulent aux pieds la démocratie et sont les acteurs d’un coup d’État permanent dans notre société, en ont décidé autrement. Ils ont en effet considéré que le tueur ayant agi sous l’effet d’un stupéfiant (dont il faisait un usage courant) avait été victime (oui, oui c’est bien le terme qu’ils ont utilisé) d’une bouffée délirante. En conséquence, il a été jugé (sans procès) irresponsable de la mort de la dame.

Cette décision inique paraît d’autant plus inacceptable que tout individu au volant d’un véhicule automobile qui serait l’auteur d’un accident ayant entraîné la mort d’un tiers verrait sa peine judiciaire aggravée par la prise de substance illicite. Alors ?… Deux poids deux mesures ?

Autre exemple de partialité inacceptable. Un assassin solitaire et isolé allemand fait un ball- trap dans deux bars à chicha, tuant neuf personnes, et aussitôt l’Europe entière se lève comme un seul homme pour vilipender l’extrême droite, comme si un homme aussi déterminé et plein de conviction que ce tueur pouvait représenter la tendance de tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans le courant prétendument majoritaire des supporters de Merkel, Macron et de leur ligue financiaro-libérale. Elle va même plus loin, cette obédience pro-Union européenne, beaucoup plus loin, et si elle ne le dit pas de façon audible, on entend clairement sa pensée : l’AFD est responsable, la ligue du Nord aussi et bien entendu le Rassemblement National et surtout Marine Le Pen.

Comme quoi l’amalgame a des vertus dans ce cas, mais surtout il est un vice quand il est prétendu à l’encontre de l’islam.

Quand des non musulmans (c’est-à-dire des juifs ou des chrétiens dans la plupart des cas) sont assassinés, brûlés, crucifiés, tous ces braves pourfendeurs de la violence du sale mâle blanc européen se font d’une discrétion absolue comme si ces crimes n’en étaient pas.

L’opinion et les juges ne sont pas les seuls en cause. Même la police participe à cette confusion étouffante. Voici le troisième exemple parlant :

Un homme de 30 ans a été agressé mercredi 19 février au soir à Louvres, en pleine rue. Victime d’un coup de couteau à la tête, il a cependant réussi à répliquer et a frappé son assaillant. L’agresseur, qui n’avait sans doute pas mesuré le risque qu’il encourrait, s’est retrouvé dans le coma. Les secours ont hospitalisé les deux hommes.

Que croyez-vous qu’il arriva ? La logique aurait voulu que l’agresseur provocateur au couteau fût inculpé pour tentative d’assassinat… Eh ! Bien c’est l’inverse qui se produit, c’est l’agressé riposteur qui se trouve placé en garde à vue.

Cette histoire pourrait prêter à sourire sauf qu’il s’agit d’une mésaventure qui pourrait arriver à chacun d’entre nous, au cours de laquelle nous n’aurions peut-être pas tous la réaction de cet homme agressé et juste responsable de s’être défendu.

N’oublions pas que l’arme portée par l’agresseur (un couteau, l’arme blanche étant l’arme privilégiée de certains adeptes d’une certaine soumission) suffit à désigner son appartenance.

Faut-il la citer ? Je crois que vous l’avez tous reconnue…

Jean-Jacques FIFRE

https://ripostelaique.com/si-vous-etes-attaque-au-couteau-ne-repliquez-surtout-pas.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.