Hollande exfiltré à cause d’activistes d’extrême gauche ? Ah ! ah ! ah !

Hollande exfiltré à cause d’activistes d’extrême gauche ? Ah ! ah ! ah !

Pinocchio déconfit… mais c’est quand même lui qui cherche, non ?

Quelle tristesse ! Mais quelle tristesse ! Dans quel monde vivons-nous, je vous le demande !

Voilà que maintenant « ils » s’en prennent à celui qui a si bien veillé sur la France et les Français de 2012 à 2017… s’entourant de gens hypercompétents et animés d’un amour de la France jamais pris en défaut (ce sont eux qui le disent, alors…) ; celui qui ne s’est pas aperçu qu’un de ses poulains, promu ministre, allait le déborder sur la gauche, la droite ou le centre (c’est pas clair non plus pour le charlatan lui-même) et carrément le trahir en roulant pour sa pomme !

Lui, c’est le grand (horreur, j’ai failli taper un « l » à la place du « r » ; heureusement, en changeant, j’ai pu éviter un nouveau procès à RL… car à cause de Griveaux (*), l’étau se resserre encore plus autour de la liberté d’expression)… le gRand François Hollande donc, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vient d’être victime d’une bande de singes hurleurs vociférant des chants « révolutionnaires » où il était question, en vrac, de  « Hollande, dégage ! », « loi travail » ou encore « justice pour Adama »… et lançant à l’adresse de l’auditoire « Les enfants, n’écoutez pas Pinocchio ! ».

(*) Pour ceux qui auraient raté l’info

Eux, ce sont quelques excités ne respectant rien… et contrairement au réflexe habituel chez les journaleux accusant immédiatement les « fachos d’extrême droite » (c’est tellement pratique et confortable de viser toujours les mêmes, pourquoi chercher ailleurs ?!), il paraîtrait… que tout à fait exceptionnellement, il se soit agi de manifestants d’extrême gauche !

Les bras m’en tombent… eux habituellement si irréprochables et respectueux des lois et des autres…

Notre ex-Président qui, pour arrondir ses fins de mois difficiles, est obligé de donner quelques conférences par-ci par-là, histoire de compléter la retraite de misère que lui ont valu ses cinq années d’exploits… faisait donc ce mercredi la promotion de son dernier livre Leur République auprès d’enfants et d’adolescents, dans une librairie de Montreuil (93) en signant quelques dédicaces.

Quand soudain :

https://youtu.be/VEbLjPcztvU

« Il n’y avait pas de réelle volonté d’en découdre, il s’agissait de militants locaux d’extrême gauche qui étaient surtout dans l’intimidation », a commenté la source policière.

Dans l’intimidation ! Avec des chants et des rires ???

Bon d’accord, les hommes politiques sont des petites choses fragiles (la preuve, ils ont besoin d’un véritable escadron pour les « protéger »… un comble quand ce sont eux qui agressent le peuple en permanence avec leurs lois et diktats malveillants !), mais là, il abuse, le gros (qui se refait du lard depuis que Trierweiller n’est plus là pour le surveiller…), car à aucun moment sa vie ne fut en danger… puisque, d’une part ce n’était vraisemblablement qu’un simple avertissement… donné d’autre part, par un groupuscule ressemblant d’avantage aux pacifiques Gilets jaunes (les vrais) revendiquant une vie meilleure, qu’à une horde de racailles d’extrême gauche, comme on en trouve tant à chaque manifestation légale et pacifique qu’ils infiltrent pour tout casser, en s’arrangeant pour que la responsabilité  des dégâts incombe aux manifestants

D’autant plus que tout avait bien commencé, début février, quand celui qui se veut un joker de Macron (Mouarf !) avait débuté sa « tournée » dans une école de Mulhouse.

Les pauvres gosses ! Déjà que maintenant on leur fait apprendre n’importe quoi à la sauce « gauchiasse », comme l’Histoire de France revue et corrigée à leur manière… devoir supporter avec le sourire, surtout si papa/maman sont « encartés » au parti « en phase terminale » mais toujours nocif, le gros « plein de soupe » (plutôt  homard/caviar/champagne dans son cas) et ses blagues débiles…

En revanche, on comprend qu’il ait préféré la prudence d’une retraite peu glorieuse à un affrontement, quand on se souvient que déjà, en novembre dernier, une centaine d’étudiants avaient envahi l’amphi de la faculté de Lille afin d’empêcher la conférence prévue pour la présentation de son nouveau livre (encore un autre).

« … une centaine d’étudiants ont forcé l’entrée de l’amphi puis déchiré et balancé les livres de François Hollande avant même que l’homme politique n’arrive dans la salle. La conférence a évidemment été annulée, Hollande évacué (avant d’entrer dans l’amphi) et la scène restera dans les mémoires de la fac ».

Vidéo sur le lien suivant :

https://www.20minutes.fr/lille/2649843-20191112-video-lille-etudiants-precarite-amphi-envahi-francois-hollande-exfiltre-folle-journee-universite-lille

À l’évidence ces étudiants semblaient bien plus féroces que les quelques comiques de Montreuil ; pourtant la prudence a paru nécessaire en exfiltrant le bouffon au plus tôt.

Bien des réflexions suivent obligatoirement ces deux événements !

En ce qui me concerne, d’abord je me réjouis que certains jeunes semblent avoir bien meilleure mémoire que leurs aînés, face aux sempiternelles trahisons des politiques, nous vendant à chaque élection les mêmes balivernes sans rapport avec ce qu’ils feront dès que munis du précieux sésame

Ainsi, ceux de Lille n’ont pas oublié celui qui a le toupet d’écrire des livres (de conseils ?) après son minable quinquennat, et n’exclut pas de revenir (au secours !) au lieu de se faire discret jusqu’à l’oubli !

Espérons que leur mémoire collective n’occulte pas Emmanuel Macron, lequel ne fait qu’aggraver les erreurs, bévues et pas de clerc de son minable prédécesseur, et ce dans tous les domaines !

Ensuite, je comprends parfaitement le légitime ras-le-bol grandissant de la part des étudiants comme des travailleurs, face aux abus de pouvoir de ceux qui se succèdent depuis des décennies, ne gouvernant que pour se voter avantages et privilèges, ainsi que grossières subventions aux copains… et à tous ceux susceptibles d’aider à leur réélection… d’où leur scandaleuses préférences étrangères, ces abrutis étant persuadés qu’ils leur en seront reconnaissants… la bonne blague !

Néanmoins, les violences des ultra-gauchistes me paraissent dangereusement ressembler à celle des élus nous imposant des lois indignes votées en douce, et des injustices de traitements selon qu’un fait est imputable à un autochtone (gravement responsable) ou à des étrangers (excusables parce que déséquilibrés… mais sous lesquels ils méditent de nous noyer !)

En résumé, la révolte gronde de plus en plus, et les félons aux abois, au lieu de tenter de redresser la barre, s’affolent au contraire au point d’accélérer leurs mauvaises actions… c’est pourquoi, bien que je n’approuve pas la violence, il me semble que si nous n’avons plus que le choix entre la violence des élus et celle des révoltés, je choisis sans hésiter la seconde !

Que Hollande et Macron aient déjà dû être piteusement exfiltrés ne peut que me réjouir grandement.

À quand le tour des ministres, hollandesques comme macroniens ?

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.lepoint.fr/politique/montreuil-francois-hollande-exfiltre-d-une-librairie-20-02-2020-2363704_20.php

http://www.fdesouche.com/1339717-francois-hollande-exfiltre-dune-librairie-a-montreuil

https://www.msn.com/fr-fr/news/france/fran-c3-a7ois-hollande-exfiltr-c3-a9-dune-librairie-apr-c3-a8s-une-s-c3-a9ance-de-d-c3-a9dicaces-qui-tourne-mal/ar-BB10doMv

https://ripostelaique.com/hollande-exfiltre-a-cause-dactivistes-dextreme-gauche-ah-ah-ah.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.