Comment le gouvernement plume les Français au profit des racailles ?

Comment le gouvernement plume les Français au profit des racailles ?

Dans la livraison de Riposte de ce soir, Sophie Durand nous conte les tribulations de Philippe, SDF de 63 ans à Vannes, et d’un autre SDF de 72 ans à La Seyne-sur-Mer… et, malgré Charles Aznavour, la misère ne semble pas plus supportable au soleil que dans la splendide baie de Vannes !

https://ripostelaique.com/hotel-pour-les-migrants-les-toilettes-publiques-pour-philippe-63-ans.html

L’État et les collectivités locales ne consacrent aucun budget aux SDF de souche et préfèrent choyer les réfugiés migrants et néanmoins clandestins, tout comme les racailles afro-arabo-mahométanes tant d’importation récente que de la troisième génération, voire les jihadistes tant de l’intérieur que de l’extérieur du côté du Tigre et de l’Euphrate, qui sont même exfiltrés à grands frais et ramenés avec les moukhères et les rejetons en France où ils poursuivront leur jihad au détriment des Français de souche.

Il est évident que les SDF de souche sont de plus en plus nombreux et cela va en’ s’accélérant d’autant plus que rien n’est fait pour l’éviter. Bien au contraire. Non seulement les SDF de souche ne bénéficient d’aucun budget public mais leurs droits sont bafoués et ils contribuent ainsi, eux aussi, au financement de l’invasion racailleuse afro-arabo-mahométane.

Explications à travers le cas de Françoise, 63 ans, qui vit dans un taudis, certes propret, mais sans chauffage, ni gaz, ni eau chaude et sans mutuelle. Depuis vingt-cinq ans.

Françoise avait fait d’excellentes études qu’elle avait financées elle-même en travaillant dès qu’elle en avait la possibilité, y compris de nuit, dimanches et jours fériés. Devenue cadre, elle a continué à travailler avec des résultats remarquables. Certainement trop remarquables au point de faire de l’ombre à certains. Elle perd son époux et son enfant, victimes d’un accident de la circulation du fait d’un toxicomane. Jeune veuve et mère éplorée, elle rejette les avances qui lui sont faites et fait partie des premières charrettes de cadres licenciés dans les années 1990 afin de faire de la place aux copains, aux coquins et à qui vous savez.

Recherchant activement un nouvel emploi, Françoise est contrainte de décliner les postes offerts tant les rémunérations proposées sont ridicules eu égard aux missions à remplir et aux responsabilités afférentes ; cela pour les propositions en relation avec ses compétences car il en fut de même pour les propositions peu sérieuses et malhonnêtes. Finalement,  n’ayant droit à rien, si ce n’est à une maigre allocation d’handicapée suite à la forte dégradation de sa santé, car au vu de ses faibles revenus, elle n’a pas de mutuelle, Françoise vit depuis d’expédients, mettant en action ses compétences en rendant service avec dévouement et efficacité, ce qui lui permet de vivre dignement dans la clandestinité imposée de fait par le régime.

Cela laisse à Françoise du temps disponible pour être de tous les combats : contre le mariage taubiresque avec la Manif pour tous et avec les Gilets jaunes pour les plus notables. Qui plus est, elle s’entraîne régulièrement.

Hélas, au-delà de ses vicissitudes déjà nombreuses et variées autant qu’indésirables, Françoise a vu sa situation se dégrader fortement début 2019, à l’ occasion de son 62e anniversaire : la caisse d’allocations familiales a décidé unilatéralement de lui supprimer son allocation d’handicapée qui lui avait été accordée jusqu’à début 2023 et de la mettre en retraite.

Françoise est ainsi prise dans un traquenard diabolique à multi-niveaux au profit du gouvernement. D’abord, elle perd son allocation d’handicapée (allocation qui n’était pas au demeurant un revenu mais l’indemnisation certes très imparfaite du handicap et du préjudice en résultant) alors qu’elle y a droit jusqu’à début 2023 ; ensuite elle est mise à la retraite ; or comme elle n’a pu travailler officiellement qu’une dizaine d’années, sa retraite est très faible et diminuée en raison du départ anticipé à 62 ans et d’une carrière incomplète et cette retraite de 470 euros mensuels est loin de compenser intégralement l’allocation  d’handicapée, d’où une importante perte mensuelle ; enfin cette perte n’est pas temporaire jusqu’à début 2023 mais définitive et, qui plus est, Françoise ne pourra plus percevoir la retraite à laquelle elle aurait eu droit en la percevant à partir de 65 ans, début 2023, retraite alors de près du double de ce qu’elle perçoit ainsi actuellement.

Françoise est loin d’être un cas isolé en cette situation : il y en a des milliers chaque année ; sous couvert de lutter contre le handicap, le gouvernement supprime les handicapés et redéploie les budgets des handicapés au profit des racailles.

Le gouvernement fait ainsi une excellente culbute et contraint par là même Françoise à financer les racailles afro-arabo-mahométanes malgré elle ! Cependant, il s’agit d’un mauvais calcul pour le gouvernement car Françoise est une combattante et, désormais, elle soutient la République comme la corde soutient le pendu et elle est devenue l’ennemie numéro 1 du gouvernement qui en subit déjà les conséquences de plus en plus lourdes.

Françoise est un exemple à suivre pour en finir avec le gouvernement macro-philippard du maquereau macron en langue picarde où les branleurs ne manquent point – à commencer par le locataire précaire de l’Élysée, le sulfureux complice de la niqabée voilée intégrale de Mulhouse – et se disputent les places avec les affairistes douteux !

Françoise a donc droit à toute la sympathie du Cercle Légitimiste de France, comme tous les autres Français placés dans des situations similaires et disposés à en finir avec le gouvernement et son cher régime républicain en marche, à l’arrêt et en déroute. Que chacun fasse le nécessaire pour infliger un nouveau désastre électoral au gouvernement macro-philippard du maquereau macron en langue picarde en ce prochain printemps et multiplie les initiatives pour le tenir en échec par la suite.

Fernand CORTES de CONQUILLA
Cercle Légitimiste de France
fcdc@bbox.fr
20 février 2020

https://ripostelaique.com/comment-le-gouvernement-plume-les-francais-au-profit-des-racailles.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.