Qui veut la peau de Roger Labite ?

Il n’y a pas à dire, la queue de Griveaux indécemment exposée au public l’a écarté définitivement de la Mairie de Paris, lui qui s’y projetait avec tant de bonheur. « Paris m’habite », proclamaient ses affiches. Paris l’habite ? ou Paris la bite ? Ha la la ! à quelles regrettables extrémités  l’attrait d’une belle paire de nichons conduit  nos politiciens ! Petit sot, tu n’en avais pas à la maison, des nichons ? Pourtant, vu comment nos politicards n’en ont rien à foutre, du peuple de France et de ce qu’il pense, je trouve que Griveaux s’est bien vite démis. Menacé, Griveaux ? C’est fort possible, car sa bite est comme toutes les bites, et tous les hommes se l’astiquent de par le monde. Et ce ne sont pas les affaires éclaboussant nos politiciens qui manquent. Certes Hollande n’avait pas exposé la sienne, mais enfin, tout président de la République qu’il était, il vivait entouré de trois femmes, la mère de ses enfants, sa maîtresse en titre installée à l’Élysée, et sa maîtresse cachée qu’il allait retrouver à moto. Pas sérieux, tout ça. Alors la bite de Griveaux, ce n’est plus grand-chose dans  ce monde dégénéré dans lequel nous vivons maintenant.

Une chose m’a interpellée. Et pas un peu. J’ai à nouveau regardé les photos de la fameuse vidéo. Cette vidéo est tout de même bien curieuse et je vous invite à regarder la photo qui en est extraite. (https://ripostelaique.com/griveaux-ma-fait-pleurer-de-rire.html)   L’auteur de la vidéo dont je doute qu’il soit le ruskof a… filmé le téléphone en marche de Griveaux sur lequel se déroule une vidéo. Ben oui.C’est une vidéo qui a filmé… une vidéo.  Il est indiqué sur l’écran du téléphone de Griveaux : 9 h 11, « actif il y a 34 mn » ce qui signifie sans doute que le gamin a balancé la vidéo de son automassage vers 8 h 40. Il est aussi écrit  « cela disparaîtra une minute après avoir été lu ». Autrement dit, à 9 h 11 la destinataire aux beaux lolos ne l’avait pas lue, par contre quelqu’un d’autre avait posé à la même heure le téléphone de Griveaux sur un socle pour le filmer en train de dévider sa lamentable vidéo. Alors, à 9 h 11, il était où, Griveaux ? Chez lui, et c’est sa femme qui aurait mis la main sur l’engin (je veux parler du téléphone, n’ayez pas l’esprit mal tourné) et aurait balancé la vidéo elle-même pour se venger d’une telle Saint-Valentin ? Ce serait franchement se couper elle-même le bras. Ou il y aurait eu quelqu’un d’autre dans la maison  qui aurait éloigné le gamin le temps de faire une vidéo du téléphone ? Ou alors il était à son bureau (où ?) mais encore aurait-il fallu qu’on ait su qu’il s’était livré une demi- heure avant à cette gaminerie ? Vous avouerez qu’il y a de quoi se poser de sérieuses questions et constater que le coup a été fort bien monté. Ça sent ses services secrets à plein nez.

Et j’ai fort à parier que les jours du ruskov qui l’a balancée sur la toile sont en danger et que celui-ci sera exécuté d’ici peu. On dit qu’il est en cavale. Voire. Peut-être est-il déjà mort. Peut-être, ce n’est qu’une hypothèse.

Qui va maintenant profiter de ce retrait ? Anne Hidalgo dont la gestion s’est avérée catastrophique pour les Parisiens ? (saleté, agressions, cambriolages, pollution, difficultés de déplacement, etc.). Ou les autres marcheurs à reculon que sont Cédric Villani, Mounir Mahjoubi, Hugues Renson, Anne Lebreton, Julien Bargeton ? Mahjoubi semble être le mieux placé. Monsieur Mahjoubi est un gars qui tire tous azimuts :  il avait lancé en 2006 une start up qui a été un véritable échec, FairSense. En 2010 il avait fondé une société d’intermédiaires, Equanum, pour les produits agricoles, ce qui correspond à prélever des commissions sur le travail d’autrui. Et puis une autre, « la Ruche qui dit oui ». Idem en 2012 pour connecter des start-up et des investisseurs avec sa société Le Bridge. Ensuite une autre start-up, BETC Digital,  pour apprendre l’innovation aux grands groupes. Bref, c’est ce qu’on appelle un affairiste. En juillet 2015 il s’est pacsé avec son compagnon et serait actif dans la lutte contre l’homophobie.

Chez Les Républicains deux candidats possibles, Pierre Yves Bournazel et Rachida Dati qui prétend faire baisser des tarifs mais a largement fait payer ses électeurs lorsqu’elle était maire du septième arrondissement de Paris. Chez Les Insoumis Danielle Simonnet, à l’extrême droite Wallerand de Saint Just, chez les communistes Nicolas Bonnet, chez Les Verts David Belliard. On aurait même Marcel Campion, le roi des forains, comme si Paris n’était pas déjà une foire. Certes, personne n’est vraiment déclaré, mais tout de même, le retrait de Griveaux, qui semblait le mieux armé contre Hidalgo, a donné des ailes à tous ces postulants. Il est vrai qu’à Paris, la soupe est encore bonne.

Louise Guersan

 

 

https://ripostelaique.com/qui-veut-la-peau-de-roger-labite.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.