Contre la radicalisation, Castaner a fermé… deux mosquées en 2019 !..

Contre la radicalisation, Castaner a fermé… deux mosquées en 2019 !

Pendant que Benjamin Griveaux est en passe de devenir aussi célèbre que Rocco Siffredi, et que toute la classe politique panique, tant elle a de casseroles inavouables accrochées aux fesses, il y a malheureusement des sujets plus graves qui occupent  l’actualité.

« Contre l’islamisme, il sera bientôt trop tard », déclare Bruno Retailleau, le chef des sénateurs LR, qui dévoile son plan pour gagner la guerre contre ce fléau mortel.

La menace est sérieuse, car nous n’en sommes plus au stade de la lutte contre les communautarismes. Ce que la République doit combattre aujourd’hui, après des décennies d’inaction criminelle, c’est le séparatisme qui menace la nation.

Selon la DGSI, ce sont 150 quartiers qui sont devenus des mini-califats aux mains des islamistes. 150 enclaves anti-républicaines qu’il va falloir reconquérir une à une.

Voilà trente ans que les services de renseignement tirent la sonnette d’alarme, et même quarante ans que JMLP sonne le tocsin. Mais aucun Président, de droite comme de gauche, ne les a écoutés. Or, sous la Ve République, rien n’est possible sans la volonté de l’Élysée, qui détient le véritable pouvoir. Et je vois mal Macron, indécrottable mondialiste, devenir soudain le protecteur de la nation !

Selon Bruno Retailleau, il faut mener trois fronts simultanément : contre le jihadisme et le terrorisme, contre les enclaves islamistes et enfin contre le politiquement correct qui interdit toute action efficace.

Ce combat, c’est celui que les patriotes et les sites identitaires mènent depuis des lustres en informant le peuple français. Mais que pèse la sphère identitaire face au rouleau compresseur du politiquement correct ? Aucun gouvernement n’a eu la volonté et le courage d’agir.

En 2019, seulement 2 mosquées islamistes ont été fermées, alors qu’il y a 150 mosquées salafistes qui prêchent un islam politique conquérant  contre la République.

Ce que propose Bruno Retailleau, c’est tout simplement le programme défendu depuis des années par des sites comme RL ou RR. Déchéance de la nationalité française pour les jihadistes binationaux qui ont trahi la France, peine d’indignité nationale pour les jihadistes français, avec interdiction d’accès au territoire français et expulsion de tous les étrangers dangereux.

Pour les 146 jihadistes qui vont être libérés dans les deux ans, Bruno Retailleau veut étendre à ces individus les mesures de surveillance et de rétention de sûreté prévues par la loi de 2016.

« Et si l’action publique est entravée, alors il faudra faire un référendum. Il s’agit de protéger la société française. C’est une question de vie ou de mort ».

Retailleau parle d’or, mais avec des années de retard.  Dommage que les Républicains, quand ils étaient au pouvoir, n’aient fait qu’affaiblir les forces de l’ordre et l’armée, en supprimant au total plus de 60 000 postes qui font défaut aujourd’hui, pour lutter contre l’islamisme au Sahel et en France.

« Question de vie ou de mort », les citoyens les plus lucides en sont convaincus depuis longtemps. Mais en attendant, « le 10 novembre, on a vu des hommes politiques de premier plan manifester aux côtés de gens criant « Allahu akbar ». Comment  défendre le pays contre l’islamisme, quand une partie de la classe politique nie la menace ?

Mardi, à Mulhouse, Macron va s’exprimer sur le communautarisme. Inutile d’espérer des mesures choc. Ce n’est pas un mondialiste, qui ne jure que par la société multiculturelle, qui va rétablir la sécurité et la loi républicaine dans les quartiers. Nous aurons droit à un discours évasif, sans mesures concrètes, tout aussi efficace que la loi « Asile-immigration ». Du pipeau comme toujours.

Le principal objectif de l’Élysée n’est pas de combattre l’islamisation du pays, mais de neutraliser les réseaux sociaux, afin de museler la parole citoyenne et patriote.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/contre-la-radicalisation-musulmane-castaner-a-ferme-deux-mosquees-en-2019.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.