Benjamin Griveaux saute En Marche avant se prendre une branlée !

Benjamin Griveaux saute En Marche avant se prendre une branlée !

En Marche toute !

Je ne vous cacherai pas que j’ai envers Benjamin Griveaux une profonde antipathie en tant que supplétif d’Emmanuel Macron, et sur l’auteur de paroles méprisantes en tant que porte-parole du gouvernement au sujet des Gilets jaunes !

Je n’oublie pas ses moqueries contre ceux qui « fument des clopes et roulent en diesel » Benjamin Griveaux a fait preuve d’un mépris social de parvenu face à la violence sociale que subissent les Français ruraux et les « sans-dents ».

Je n’aurai aucune indulgence pour un ministre qui, en son temps, s’est sauvé « la queue entre les jambes » qu’il n’avait pas bandante, lorsque des manifestants ont tenté d’entrer dans son ministère ! Je me souviens de ce qu’il en disait, lorsqu’il les appelait les « enragés » dans une interview au Parisien : une « minorité d’enragés », « ce sont des casseurs, des militants politiques » !

Les temps ont changé, la roue tourne et ce qu’il disait au sujet des réseaux sociaux s’avère finalement exact : Je pense aussi à toutes ces personnes qui font circuler des vidéos, des photos et des messages sur les réseaux sociaux. Ils encouragent et avivent la haine.

Là se pose la question : est-ce les réseaux sociaux qui sont responsables des actes, où les auteurs des actes filmés ?

Certes on peut toujours dire que ceux qui diffusent ont tort, qu’ils commettent des divulgations répréhensibles, mais il n’en reste pas moins que ce ne sont pas ceux qui filment, et assistent, qui sont les auteurs des actes commis, y compris dans la vie privée, et surtout quand des politiciens, durant plusieurs années, peaufinent leurs images de gentil père de famille et d’époux modèle. Si la réalité des discours et de l’image publique n’est pas à la hauteur, c’est vraiment « casse-gueule ».

Lisons du Benjamin Griveaux dans le texte.

« Je serai le maire des enfants et du quotidien des parents«  Le journal de dimanche, Le 17 août 2019

J’avais quitté la politique en 2014 pour des raisons de fond et parce que mon deuxième enfant arrivait… En fait, ce sont mes enfants qui ont redonné du sens à mon engagement politique.

Avec ma femme, Julia Minkowski évidemment, on parle, (…) Je ne peux pas avoir de vies imperméables l’une à l’autre… Je l’aime beaucoup. Je ne ferais pas ce que je fais si elle n’avait pas été làPurepeople, Le 4 octobre 2019

Propos de son épouse : Pendant la campagne, on avait un rythme totalement déstructuré, mais j’ai la chance d’avoir un compagnon pour qui il n’y a rien de plus important que la famille ». Gala, Le 22 juin 2018.

Les Français sont plus politiques que les « z’élites » le croient, ils deviennent de plus en plus exigeants car ils ne les croient plus, se méfient de ce qu’ils disent, ont la certitude désormais d’être manipulés par des beaux parleurs ! Ils veulent savoir, et quand ils apprennent que le beau parleur se moque d’eux, ils n’apprécient pas, et de moins en moins !

Les Français se moquent des frasques de leurs dirigeants. Des « maîtresses » des rois, des infidélités des empereurs, des coups de ciseaux multiples dans le contrat de mariage d’un Giscard, d’un Mitterrand, d’un Chirac, d’une histoire de cul avec un Sarkozy, où de scooter avec Hollande ! Ils se moquent même d’un Macron semblant vivre avec sa mère !

Ce que veut le Français, c’est du respect ! Que les politiques cessent de les prendre pour de sombres idiots, des incultes, des bouses de vaches, des écrous de boulons, etc.

Alors, quand ce politique se fait pincer « la main dans le slip », cela veut dire que ce n’était pas, pour le moins, très discret. Même un adolescent fait attention !

On peut avoir une libido débordante, se réveiller de bon matin en pleine forme, mais en tant qu’adulte, on essaye de ne pas l’exprimer de façon quasi publique ! J’aimerais dire que filmer l’expression physique de sa libido a quelque chose de malsain ! La différence qu’il y a entre un exhibitionniste et un mec qui se filme pour l’envoyer sur un portable à des femmes est plutôt mince, et dans tous les cas, cela prouve l’innocence, la quasi-niaiserie de l’auteur qui l’envoie !

Pour conclure, je me fiche que mon maire s’envoie en l’air avec des hommes ou des femmes pour peu que ce ne soit pas à mes frais !

Par contre, je serais extrêmement mal à l’aise, sans doute choqué, de savoir que mon élu profite de sa situation pour déroger à ses obligations morales, et profite de son pouvoir pour abuser de ce pouvoir sur son personnel, ses agents., ses concitoyens.

Benjamin Grivaux n’a abusé de rien a priori, sauf qu’il s’est fait « gauler » par sa faute et c’est la preuve qu’il n’est pas capable de se contrôler, et donc de gérer une ville, un ministère, voire même une direction dans une entreprise !

Gérard Brazon

https://ripostelaique.com/benjamin-griveau-saute-en-marche-avant-se-prendre-une-branlee.html

Un commentaire sur « Benjamin Griveaux saute En Marche avant se prendre une branlée ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.