« Je suis Mila » : Tatiana Ventôse croule sous les insultes

« Je suis Mila » : Tatiana Ventôse croule sous les insultes

Pour la première fois, elle vient de réaliser ce qu’il en coûte dès qu’on s’attaque en riposte au sujet brûlant de l’islam en France. À l’heure où Emmanuel Macron vient de s’exprimer pour la première fois sur le cas Mila (1), Tatiana Ventôse aura-t-elle besoin, elle aussi, d’une protection policière ?

Suite à sa vidéo publiée sur YouTube voici six jours, la blogueuse accumule des commentaires crapuleux. Au point que Tatiana Ventôse a décidé de poster une nouvelle vidéo, dont le surtitre va sans doute aggraver son cas : Méchoui d’esprits grégaires. En dix-huit minutes, elle rappelle et résume d’abord le pourquoi du comment elle a soutenu la liberté d’expression, dont le droit au blasphème. En démontre et démonte ensuite les méthodes de pilonnage massif de ces commentaires destinés à dénaturer ses propos, notamment en extirpant quatorze secondes de sa vidéo initiale.

Avec tous les termes anglophones en vigueur chez les internautes et les créateurs de contenus monétisés sur le web, elle illustre la façon dont les suiveurs sont manipulés. Il met en évidence le système du putàclic.

Mais audelà des raids d’intoxication via des commentaires négatifs à profusion, ce sont carrément des messages de haine, d’injures et de menaces qui fusent. Pour les plus graves, Tatiana Ventôse laisse entendre qu’elle a envie de faire des signalements. Pour témoigner de la violence des avertissements qu’elle subit, elle consacre cinq minutes en fin de vidéo à la diffusion de leur panorama.

Un autre volet de ces commentaires concerne tous ceux qui les émettent sans même comprendre ce qu’ils visionnent ou qu’ils lisent. Il s’agit d’un des problèmes qui, comme pour Riposte Laïque, ne concerne que les sites qui maintiennent une telle rubrique. Voici d’ailleurs les réserves que j’avais exprimées sur la question, en septembre dernier : « je n’ai jamais été favorable à l’ouverture de cette rubrique. J’étais convaincu que l’immédiateté offerte par internet aurait comme corollaire une avalanche d’appréciations dont la majorité exprimerait davantage de réactions épidermiques que d’idées enrichissant les articles.

Je savais aussi que nombre de sites, y compris des sites et des blogs de la mouvance patriotique ou des sites de veille informatique, juridique, sociale et sociétale etc., n’avaient pas actionné une telle rubrique, ou bien l’avait rapidement clôturée. Le problème ne concernant donc pas uniquement Riposte Laïque… » extrait de Clap de fin pour les commentaires sur Riposte Laïque  https://ripostelaique.com/clap-de-fin-pour-les-commentaires-sur-riposte-laique.html

COMMENT MANIPULER LES IMBÉCILES – #TutoCrétins

https://youtu.be/HlxXzRE_lpM

(1) Cet article du Progrès est à retrouver in extenso dans ses éditions en kiosques ou abonnés.

« Exclusif Affaire Mila: « On a perdu de vue que c’était une enfant », affirme Macron

Dans le cadre d’une interview exclusive accordée à notre groupe de presse Ebra, Emmanuel Macron s’est exprimé pour la première fois sur l’affaire Mila.

Dans une interview exclusive accordé au groupe de presse Ebra, le président de la République s’est exprimé pour la première fois sur l’affaire Mila. Photo Grégory YETCHMENIZA

Dans cet entretien, pour la première fois, le Président a pris la parole sur l’affaire de l’adolescente Mila qui a dû quitter son établissement scolaire après avoir subi un véritable lynchage et des menaces de mort sur les réseaux sociaux pour avoir critiqué l’islam.

« Les enfants sont vulnérables »

« Dans ce débat, on a perdu de vue que Mila est une adolescente. On lui doit donc une protection à l’école, dans sa vie quotidienne, dans ses déplacements. L’État a pris ses responsabilités. Les enfants sont vulnérables face à ces nouvelles formes de haine et de harcèlement en ligne qui peuvent être destructeurs sur les réseaux sociaux. Ils doivent en être mieux protégés », a indiqué le président de la République… » source  https://www.leprogres.fr/france-monde/2020/02/12/affaire-mila-on-a-perdu-de-vue-que-c-etait-une-enfant-affirme-macron

Jacques CHASSAING

https://ripostelaique.com/je-suis-mila-tatiana-ventose-croule-sous-les-insultes.html

Un commentaire sur « « Je suis Mila » : Tatiana Ventôse croule sous les insultes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.