PROPOS HONTEUX … Antisémitisme, communautarisme, extrêmes… Tollé après les propos de Macron sur la Guerre d’Algérie “Obscène”, “unité en péril”, la droite est vent debout contre les comparaisons faites par le chef de l’État lors de son voyage retour d’Israël.

« Toutes les démocraties occidentales vivent une crise ». Dans l’avion qui le ramenait d’Israël, Emmanuel Macron a fait son analyse de l’antisémitisme en France, alors interviewé par Le Figaro. À plusieurs reprises dans l’entretien, il les relie à la crise économique et sociale, ajoutant que l’antisémitisme « s’exacerbait devant les grandes peurs contemporaines ». Une « peur radicale de l’autre », que le président de la République décrit également comme une « voie de passage entre les extrêmes » de droite et de gauche. Des propos qui ont fait sortir de leurs gonds plusieurs leaders de l’opposition.

Le sénateur Les Républicains de Vendée, Bruno Retailleau, a déploré de tels propos qui, selon lui, « risquent de fragiliser encore davantage un pays fracturé »« Les propos d’Emmanuel Macron sont graves : notre pays est profondément divisé et le chef de l’État prend le risque de fragiliser encore davantage notre unité en proposant toujours moins d’assimilation », tance-t-il. Le sénateur qui pointe aussi du doigt l’accusation faite aux Français concernant leur « reconnaissance qu’ils auraient de l’altérité ».

SUR LE MÊME SUJET

Bruno Retailleau

@BrunoRetailleau

« Emmanuel Macron jette de l’huile sur le feu communautariste qui brûle le tissu civique français. Comment faire aimer la France aux jeunes issus de l’immigration si l’on ne cesse de répéter qu’elle est éternellement coupable?» http://www.lefigaro.fr/politique/bruno-retailleau-emmanuel-macron-met-en-peril-notre-unite-20200124  via @Le_Figaro

Bruno Retailleau: «Emmanuel Macron met en péril notre unité»

ENTRETIEN – Pour le président du groupe LR au Sénat, «le discours culpabilisateur» du chef de l’État «risque de fragiliser encore davantage» un pays fracturé.

lefigaro.fr

294 personnes parlent à ce sujet

« Macron est en pleine dérive »

Lors de son entretien au Figaro, Emmanuel Macron avait mis aussi en avant son souhait que la Guerre d’Algérie ait le « même statut qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995 ». Une proposition « obscène » pour Marine Le Pen, la leader du Rassemblement national. « Emmanuel Macron est en pleine dérive », dit-elle sur Twitter. Même son de cloche pour Jean Messiha, membre du bureau national du RN, pour qui une telle proposition « disqualifierait définitivement le président auprès des Français » car « l’Algérie fut une guerre où la répression, parfois excessive, répondait à un terrorisme barbare ».

Marine Le Pen

@MLP_officiel

Comparer la Shoah à la guerre d’Algérie est obscène. Emmanuel est en pleine dérive… MLPhttps://www.valeursactuelles.com/societe/macron-veut-le-meme-statut-quavait-la-shoah-pour-chirac-en-1995-pour-la-guerre-dalgerie-115356 

Macron veut “le même statut qu’avait la Shoah pour Chirac en 1995” pour la guerre d’Algérie

Macron persiste et signe. En 2017, celui qui n’était alors que simple candidat à la présidence de la République avait cru bon de qualifier la colonisation de « crime contre l’humanité ».

valeursactuelles.com

1 659 personnes parlent à ce sujet

Guère plus de compassion pour Bruno Retailleau, qui qualifie cette comparaison comme un « amalgame entre la guerre d’Algérie et le pire génocide de l’histoire humaine ». C’est une « double offense », ajoute-t-il. Plus globalement, ce discours sur le communautarisme et l’antisémitisme dans l’Hexagone est de « l’huile jetée sur le feu », pour l’ancien député. Un « discours culpabilisateur et un marqueur du progressisme » et aussi « la marque de cette insensibilité des ‘gens de partout’ », fustige-t-il.
« Réduire les questions de communautarisme, de laïcité et d’islam politique à un problème de « civilité », c’est absurde. Le sujet, ce n’est pas d’inculquer les bonnes manières aux islamistes, mais de les mettre hors d’état de nuire ! », réclame enfin le président LR au Sénat.

Un commentaire sur « PROPOS HONTEUX … Antisémitisme, communautarisme, extrêmes… Tollé après les propos de Macron sur la Guerre d’Algérie “Obscène”, “unité en péril”, la droite est vent debout contre les comparaisons faites par le chef de l’État lors de son voyage retour d’Israël. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.