Ivan Rioufol : Qui veut payer pour les retraites des islamistes ?

Ivan Rioufol : Qui veut payer pour les retraites des islamistes ?

Résultat de recherche d'images pour "chard et retraite""

Résultat de recherche d'images pour "DESSIN ASSISTANAT DES IMMIGRES"

Excellente question monsieur Rioufol !

Non seulement le poids financier de l’immigration n’a jamais été abordé dans les débats concernant la réforme des retraites, mais l’inénarrable Delevoye nous dit que notre salut passe par l’accueil de 50 millions d’immigrés supplémentaires dans notre Europe vieillissante, pour sauver notre système !

Des millions d’illettrés, incapables de mettre en valeur le plus riche continent de la planète, au secours de notre modèle social ! Génial. On mesure ainsi à leur juste valeur les compétences de ce monsieur. L’immigration, cause de notre ruine, deviendrait soudain  le remède à la faillite !

Raisonnons par l’absurde. Puisque ces 50 millions d’immigrés, illettrés pour la plupart, peuvent payer les retraites des Européens, pourquoi ne pas en accueillir 100 millions, afin de  doubler le montant de ces mêmes retraites ?

Mais redescendons sur Terre. Le lien ci-dessous fait un excellent rappel des nombreux articles parus sur Riposte Laïque et traitant de cette question.

https://ripostelaique.com/peut-on-defendre-les-retraites-sans-sattaquer-au-cout-de-limmigration.html

Rappelons à notre « monsieur Retraite » que l’essentiel de notre immigration provient des 20 pays  champions de l’analphabétisme !!

« Il y a 800 millions d’analphabètes dans le monde et 20 pays ont le triste honneur de compter plus de 50 % d’analphabètes dans leur population : l’Afghanistan, le Bénin, le Burkina Faso, la Centrafrique, le Tchad, les Comores, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, la Gambie, la Guinée Bissau, Haïti, l’Irak, le Liberia, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, la Sierra Leone et le Sud Soudan ».

Ivan Rioufol vient d’ailleurs de résumer à merveille le mal profond qui mine notre modèle social et plombe les finances de l’État.

« Notre système de solidarité n’a plus de sens quand il se heurte à une nouvelle contre-société qui ne s’intègre plus et qui, pour partie, entend vivre aux dépens de citoyens qu’elle déteste. Qui veut payer pour les retraites des islamistes ? »

Car nous en sommes là. Non seulement l’immigration qui plombe nos finances reste le grand tabou, mais nos élites en redemandent et veulent des millions d’assistés et de parasites supplémentaires.

Pendant que nos jihadistes trahissaient la France en allant combattre sous la bannière de l’EI, contre nos propres soldats, ils continuaient de percevoir le RSA et autres largesses sociales de notre État providence.

Pendant que nos paysans crèvent de faim, nous payons des retraites à des étrangers n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, ainsi qu’à des centenaires disparus depuis des lustres. Il n’y a aucun contrôle effectué pour obtenir des preuves de vie des retraités étrangers.

On ne dira jamais assez que c’est l’ensemble du pays qui est en train de s’effondrer et que Macron n’a qu’une obsession : financer le coût démentiel de l’immigration en nivelant le pays par le bas. Tout part en vrille. L’école, la santé, les services publics, les retraites.

Le niveau de vie se maintient artificiellement par l’emprunt. Macron est le recordman absolu de l’endettement, avec 200 milliards empruntés cette année. La France est en train de couler à pic.

17 milliards pour les Gilets jaunes, 10 milliards pour la dette des hôpitaux.

Face à la rue, Macron lâche du lest chaque jour. On ne connaît rien de son projet, mais il a déjà accordé des compensations aux enseignants, aux policiers, aux agriculteurs, aux personnels soignants. Craignant pour sa réélection en 2022, il joue la montre, repoussant la mise en œuvre de sa réforme aux calendes grecques.

De sa réforme plus juste, plus égalitaire, plus simple, il ne va rester qu’une usine à gaz encore plus compliquée, plus injuste, plus incertaine et  illisible. Et sans pour autant régler les déficits !

Ce qui était urgent est remis à 2040, voire davantage, ce qui était impératif devient accessoire. C’est la brasse coulée pour tenter de calmer la révolte.

Macron a voulu un « big bang », mais il va être contraint de reculer et de céder aux corporatismes à coups de mesures spécifiques. Où est le bénéfice ? La facture finale sera de plus en plus salée pour acheter sa réélection.

On ne supprime pas 42 régimes de retraite d’un coup de baguette magique.

Il eut été plus sage d’agir sur plusieurs paramètres, en alignant peu à peu les différents régimes (montant et durée de cotisation, âge de départ, niveau des pensions).

Puisqu’on envisage un report de la réforme, autant lisser les régimes dans le temps sans faire exploser le système par répartition.

Ce que veulent les Français, c’est ne plus payer pour les cigales. On les comprend.

Mais aussi longtemps que le gouvernement taira le coût démentiel de l’immigration, qui dépasse largement les 100 milliards par an, aucune réforme n’aura des chances d’aboutir.

La seule réforme qui vaille, c’est la fermeture totale des frontières, la révision drastique de notre code de la nationalité et la fermeture du guichet social aux étrangers.

Tout le contraire de ce que propose Delevoye.

En 1980, nous avions l’un des cinq meilleurs niveaux de vie au monde et le modèle social le plus généreux. L’immigration de miséreux illettrés a tout détruit. Et que dire de la fracture identitaire qui va désintégrer la nation !

En attendant, Macron rechute dans les sondages et se retrouve au niveau d’avant la crise des Gilets jaunes. 27 % des Français lui font encore confiance ! (sondage Kantar-Onepoint de décembre)

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/ivan-rioufol-qui-veut-payer-pour-les-retraites-des-islamistes.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.