Rhône : le préfet Mailhos veut l’interaction entre l’islam et la société civile…

Rhône : le préfet Mailhos veut l’interaction entre l’islam et la société civile…

Le 17 décembre prochain se tiendront les Assises territoriales de l’islam et le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, y convie la présidente de l’université Lumière Lyon 2 par une lettre montrant son intention de promouvoir non seulement l’organisation d’une relation administrative entre cette religion et la République mais l’islam en tant que tel. Qu’on en juge !

Le premier enjeu de la démarche préfectorale est de « Mieux faire connaître l’islam dans la société civile, notamment par les médias. » Nous qui croyions la République laïque, et soucieuse d’entretenir de bons rapports avec les religions pratiquées par les citoyens, la voilà qui désire et, qui plus est, « s’affiche » soucieuse de mieux faire connaître l’une d’elles, l’islam, au sein de la société ! On s’interpelle déjà au niveau du vécu… Pourquoi celle-ci ? Pourquoi ne pas promouvoir celle des adorateurs de l’oignon ou celles des réfugiés Yazidis par exemple ? Ce pourrait être utile ; ils sont un peu désorganisés, non ? Puis un doute nous vient… Léger bien sûr. C. Castaner est bien notre ministre des Cultes, et son Emmanuel élyséen se crut à même de présider les obsèques de J. Chirac à St-Sulpice, mais tout de même… Cricri la Castagne, tel Iznogoud, se verrait-il dans une fonction de Lecteur ou d’Acolyte du Grand vizir lors de la prière du vendredi à la grande mosquée ? On ne sait…

On ne sait mais il semble bien que ce soit le cas car le préfet du Rhône désire que l’on étudie aussi durant les susdites Assises « le statut et le rôle de l’imam au XXIe siècle. » Sûr qu’après cette formation accélérée, les préfets deviennent un peu partout à même de lancer l’adhan du haut des beffrois de nos préfectures puisqu’un autre objectif est de « travailler sur la formation… des imams » ! Je ne sache que la République, la brave fille ! ait eu souci de celle des clercs dans les séminaires ou des futurs rabbins au sein des yeshiva, mais mon ignorance est sans doute seule raison de ma surprise.

On relèvera de même la très laïque volonté du préfectoral d’user des médias – qui oserait dire influer sur ceux-ci ? Honni soit qui mal y pense ! – pour mieux répandre… j’allais écrire urbi et orbi, que l’on m’en pardonne ! répandre donc la parole du prophète au sein des foyer français via les étranges lucarnes. Là tout de même, on trouve que le premier flic de France y va un peu fort, non ? Tenez, je suis sûr que des mauvaises langues y verront un petit ou gros coté Propagandastaffel… Enfin ce que j’en dis… Les gens sont méchants !

Le meilleur reste pour la fin : le second des ateliers proposés sera consacré à la « valorisation des interactions entre l’islam et la société civile. » Oui, oui… Vous avez bien lu. Valorisation des interactions ! Quel beau programme ! Et quelle richesse de sources n’auront-ils pas ! Depuis les celles qui formèrent les émeutiers de Sarcelles à d’autres qui instruisirent les jeunes filles parties rejoindre Daesh, en passant par les originales interactions de Kobili Traoré… Sans parler des ravissantes influences dans le milieu de la mode vestimentaire estivale, ou même celle des autres saisons ; et des luttes que cette belle religion suscite pour éradiquer les effets de la fièvre porcine et du phylloxera – les éleveurs et les viticulteurs ont si peu souci de la santé des bêtes et des plantes… Mon Dieu j’allais oublier de citer pour notre cher préfet rhodanien les heureuses évolutions du code de la famille, de la propreté des petites filles excisées et de l’harmonie des horaires de piscine !

Cher Monsieur le préfet, je ne voudrais que l’on crût que vous puissiez oublier ces magnificences… Rencontreriez-vous quelque difficulté avec tel ou tel temple ? Bah… Je gage que les Fréristes vous feront bon accueil. Allez… Permettez-moi de vous serrer la main ; je suis un homme après tout… À moins que vous ne préfériez que je vous fasse cadeau de babouches en laine d’agneau fraîchement saigné que j’aurais dument embrassées auparavant ?

Bertrand du Boullay

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/quand-la-prefecture-du-rhone-veut-valoriser-les-interactions-entre-lislam-et-la-societe-civile-113527

 

 

https://ripostelaique.com/rhone-le-prefet-mailhos-veut-linteraction-entre-lislam-et-la-societe-civile.html

Un commentaire sur « Rhône : le préfet Mailhos veut l’interaction entre l’islam et la société civile… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.