Arrêtez de nous emmerder avec votre négritude, bande de racistes !…

Arrêtez de nous emmerder avec votre négritude, bande de racistes !

Je vais me permettre une petite série de réactions sur divers sujets… qui commencent à me saouler grave (comme disent les djeuns aujourd’hui).

Première réaction, les violences conjugales, et dans une large mesure les violences faites au femmes, qui sont deux sujets différents, bien qu’intolérables tous les deux.

Entendre la grasse schiappa, et la fripée belloubet (oui je ne mets pas de majuscule aux incompétents, c’est comme ça) nous pondre un énième laïus et une énième commission sur le sujet des violences conjugales, est insupportable.

Entendre ces mêmes greluches raconter que les policiers et les gendarmes ne font pas leur travail et sont méchants, voire moqueurs avec les femmes victimes de ces faits, me hérisse à un point ultime.

Sachez, bande de nulles que vous êtes, que les flics (je parle de ce que je connais, donc je ne parle pas des pandores…) font leur boulot et le font bien, même très bien.

À l’heure actuelle, une femme victime de violence peut demander à être entendue par une femme si elle le préfère.

Tous les flics, vieux ou jeunes sont aguerris à la prise de plainte et surtout à ce genre de sujet sensible.

Donc, dire que la police ne fait pas son travail, c’est mentir, et mentir c’est déjà fausser le sujet.

Ce qui ne va pas dans notre système pénal, c’est que c’est le procureur ou ses substituts qui décident de l’urgence et de la manière de faire.

Et bien souvent, c’est la femme qu’on vire du logement pour la placer en foyer… c’est même 98 % des cas. Et ça, ce n’est pas normal.

Pour interpeller un mari ou un conjoint violent, il n’y a même pas besoin de plainte, il suffit de constater les faits… et des gnons ça se voit… des violences psychologiques aussi !

Le problème, c’est là encore le fait que les flics sont coincés, parce que vous imaginez bien que si le mec tape sa femme, c’est un bourrin, donc il va pas suivre les flics gentiment… Du coup, souvent ça part en bagarre… et qui est en faute systématiquement ? LES FLICS ! Parce que, bien sûr, eux, ils ne faut pas qu’ils mettent ne serait-ce qu’une claque à ce brave homme…

Eh oui, le système se pourrit de lui-même, les flics ne peuvent pas agir de manière JUSTE et LOGIQUE, donc la femme reste LA victime perpétuelle du contexte… et pourquoi donc.

Eh bien sachez que le code pénal prévoit une peine de prison ferme pour un mari violent.

Je peux vous dire qu’en plus de 30 ans de carrière, je n’ai JAMAIS vu un connard de mari ayant frappé sa femme (même une claque, même un crachat) se prendre de la prison ferme. JAMAIS… ah si, sauf quand c’est trop tard et que la femme est morte…

Donc je veux dire à ces deux gourdes de schiappa et belloubet que c’est pas les flics qu’il faut former, c’est les MAGISTRATS qu’il faut secouer, réveiller, asticoter, pour qu’ils arrêtent d’interpréter, estimer, peser, repeser, penser que… Il faut que les flics aient la certitude d’être crus dans leur intervention pour des femmes battues, qu’ils soient soutenus et écoutés car se sont les premiers à voir ce qui se passe dans le foyer, en vrai !

Il faut que ces magistrat soient RESPONSABLES de leurs actes devant la loi si une femme battue est de nouveau massacrée par son connard de mari, si celui-ci n’a pas été embastillé à la première beigne.

Voilà comme on endiguera ce fléau.

Il serait bon aussi que ces grandes dames du gouvernement osent également révéler le poids énorme dans les statistiques des violences conjugales culturelles… Ben oui, dans certaines ethnies, et pour certaines religions (je ne cite personne mais suivez mon regard) frapper ça femme, c’est tout à fait normal.

C’est même tellement normal que quand vous leur dites que c’est pas bien et que c’est pas légal, ils vous disent que vous êtes une sale fiotte de Blanc, ou un sale kouffard qui se laisse diriger par sa pute de femme… et ça c’est du vécu mes cocos…

Bref, tout ça pour dire que tout ce pataquès sur les violences conjugales n’avait pas lieu d’être, c’est de la com de base, car il y a dans le code pénal français TOUT ce qu’il faut pour que cela cesse… Il suffit juste que les magistrats se sortent un peu les doigts du c.l… et pensent un peu moins à leur carrière…

Deuxième point de réaction, l’affaire des policiers de Sevran et d’ailleurs qui se voient balancer à l’inquisition générale des services dès qu’ils ont le malheur de ne pas avoir envie de se faire taper dessus…

Bon, qu’on soit bien d’accord, moi, les ripoux dans la police, je déteste, ils n’ont pas leur place, et quand ils tombent, c’est bien fait pour eux… Mais ce serait pas mal que cette inquisition s’occupe AUSSI et SURTOUT des hautes sphères et des gradés… parce que c’est là-haut que la ripouserie est la plus active… Un exemple tout simple :

Un flic de base se voit offrir une boîte de chocolat, ou une bouteille de Ricard par un concitoyen qui veut le remercier d’un acte, d’une aide, d’une écoute… Paf ! c’est de la corruption passive.

Un directeur départemental qui est convié dans les loges VIP d’un club de foot, pour y déguster champagne et petits fours pendant un match… ça c’est du relationnel…

Ah ouais d’accord !!! En fait ça dépend du grade… et du degré de nuisance hiérarchique en fait.

Vous voyez le truc.

Bon, je ne vous parle pas des actes inadmissibles de certains flics lors des manifestations de Gilets jaunes, ce qu’ils ont fait en tirant dans le tas sur ordre est pour moi intolérable, je ne pardonne pas… Car je sais que ces mêmes « courageux bons soldats » sont incapables de faire la même chose dans une cité ou devant une bande de racailles… Ben oui, quoi, y’a pas d’ordre !

Non, je vous parle de tous ces flics, qui chaque jour font leur boulot avec conscience, passion, humanité, empathie (ne riez pas il y en a beaucoup et heureusement pour vous) je parle de ceux-là, ceux qui tout ça parce qu’un jour, ils sont tombés sur un vrai connard de cité, qui les ont bien outragés, bien gonflés, bien provoqués, et qui se lâchent une fois… se voient voués aux gémonies, laminés, écrabouillés par la machine inquisitoire de cette administration de trouillards et de carriéristes.

Je trouve d’ailleurs que cette administration de pseudo-flics engalonnés, les décideurs, les statisticiens de carrière, les couards, les lâches, les compteurs de ramettes de papier, les carriéristes de base… les minables en fait… et bien je trouve qu’ils ont de la chance… car pour l’instant, aucun flic à bout n’est venu faire le ménage à leurs étages (ben oui ces gens-là ont des bureaux hauts placés, avec moquette et tout et tout) à coup de beignes… non pour l’instant, les flics de base continuent à se tirer une balle, seuls, comme des chiens… mais bon cela pourrait peut-être changer.

Troisième point de réaction… le racisme dont sont victimes les pauvres Noirs de France… et du monde, d’ailleurs.

En fait, je pense que sur ce sujet-là, il n’y a rien à dire, vu qu’ils se ridiculisent tout seuls ces cons-là… Si ! j’ai envie de leur dire un truc : hé, les mecs et les femmes noirs, si votre couleur de peau vous dérange… si le fait d’habiter dans un pays de Blancs vous dérange, si le fait de vous apercevoir au XXIe siècle que votre continent et vos pays d’origines ou respectifs n’a jamais rien créé d’utile au monde… et bien retournez-y dans votre continent… et comme on vous a payé des études… et bien essayez d’en faire quelque chose, de votre pays… mais arrêtez de nous emmerder avec votre négritude, bande de racistes !

Allez, j’arrête là !

Hugh

Géronimo    

 

https://ripostelaique.com/arretez-de-nous-emmerder-avec-votre-negritude-bande-de-racistes.html

Un commentaire sur « Arrêtez de nous emmerder avec votre négritude, bande de racistes !… »

  1. RESPECT A VOUS ! IL N’Y A RIEN A AJOUTER /OUI LA POLICE EST MENOTTER /il faut avoir 1 contrôle extraordinaire pour les policiers s’entendre insulté par ces pourritures qui profitent que les gaz lacrimo .les flach bull sont la seul défence de la police .MR MACRON doit prendre le probléme des casseurs / de la drogue en vente libre dans les rues dites sensibles et AUSSI PROTEGER LES FEMMES BATTUENT ! LA FEMME DOIT PARTIR C’EST PAS NORMAL , MAIS LE RISQUE RESTE QUE LE MARI REVIENNE …. IL FAUT L’ELOIGNER DU DOMICILE !!nous vivons dans 1 climat de violence / de crainte / a cause de cette jeunesse qui n’a peur de rien ( c’est leur cartier /depuis quant on doit demander la permission de passer /Je vous donne 1 ex ; j’habite le 20 iem / 2 jeunes enfin 35 ans environ ( il y a 1 pressing tenue par 1 dame asiatique : et bien de chaque coté de l’entrée de son magasin il y a 2 chaises : 1 de chaque coté : 2 noirs assis avec le chien et sa nourriture et les copains autour qui écoutent la musique /pose leur canette sur le rebord / et cette dame ne dit rien elle a peur / c’est pas admissible et c’est 1 cas parmi tant d’autre /il faut que sa cesse car 1 jour ( quand ) ca finira mal ! il ne faut pas baisser la tête ou changer de trottoir /il faut qu’ils l’apprennent peut etre un peut tard / mais c’est leur force / intimidé /NON NOUS SOMMES CHEZ NOUS !! Je m’associe de tout cœur a ce GRAND MR QUI A EU LE COURAGE DE DIRE TOUT HAUT SE QUE LES FRANCAIS PENSENT TOUS BAS

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.